Tristan06

Membres
  • Compteur de contenus

    3 137
  • Inscription

  • Dernière visite

3 abonnés

À propos de Tristan06

  • Rang
    Cumulonimbus calvus
  • Date de naissance 28/09/1995

Personal Information

  • Lieu
    Castelnau-le-Lez (34) et Le Cannet (06)
  • Site web
    https://www.facebook.com/TristanBPhotographies/

Visiteurs récents du profil

1 038 visualisations du profil
  1. Il convient de surveiller la situation de meso-échelle sur le Gard et l'Hérault Mercredi. Tout dépendra du vent de terre et de la possible plage froide en altitude sur ces départements. Si les deux coïncident on joue gros sur le proche intérieur de l'Herault avec à la clef des grosses différences entre Littoral et Intérieur. Si le vent de sud-est pousse dans les terres c'est clairement mort pour la neige mais si le vent de terre parvient à se maintenir jusqu'au proche littoral on peut avoir de fortes chutes de neige pendant quelques heures. Mais tout ça va se jouer à la synoptique de meso-échelle, il faut maintenant se concentrer sur les mailles plus fines qui gereront mieux ces ajustements. Rien n'est perdu sur intérieur 34 et 30, à voir les mailles plus fines mais on ne peut toujours pas tirer de conclusion ce soir, et on ne pourra pas jusqu'à au moins mardi. Attention à ne pas comparer mailles larges et mailles fines par contre, que ce soit pour PACA ou LR.
  2. Avec cette tendance des modèles à voir la coulée de plus en plus au sud pour le début de semaine prochaine il va falloir surveiller la réaction de ce froid au contact de la méditerranée. Celui-ci devrait permettre le creusement de petits creux dépressionnaires dans une zone entre le Nord de l'Espagne et le Nord de l'Italie mais difficile de savoir où exactement pour le moment. En gros cela devrait se produire dans cette zone : C'est à partir de là que tout va se jouer sur le pourtour méditerranéen, pas seulement sur Est Paca (bien que la neige semble quasi assurée jusqu'à très basse altitude sur 13/83/06). Pour le Languedoc c'est un peu plus compliqué, si ça creuse sur le Golfe de Gênes, mistral et tram, si ça creuse sur l'Espagne, froid vif mais sec. Or, pour le moment il n'est pas encore possible de prévoir où vont s'effectuer ce/ces creusement(s). Il suffit de regarder les différents modèles, même si la synoptique générale est quasi-acquise, ceux-ci "balancent" un peu des creusements de partout dans la zone citée précdement, avec donc des scénarii précipitants bien différents d'un modèle à l'autre pour le pourtour. Pour que tout le monde soit content, il faudrait que ça creuse dans cette zone : Avec ça flux sensiblement marin en basse couche et froid en altitude donc neige pour à peu près tout le monde. Le WRF EU semble aller dans ce sens et proposait donc dans son run de 18h un scénario neigeux pour tout le pourtour : Le placement de ces creusements vont déterminer la suite de la semaine, si ça creuse à cet endroit on pourrait espérer un scénario se rapprochant de GEM avec une coulée froide joignant la dépression Atlantique plus au sud et donc un froid plus persistant et possiblement humide sans réel gros redoux: Voilà donc les options disponibles aujourd'hui pour l'ouest du pourtour : Option 1 : L'activité dépressionnaire principale s'effectue près du Golfe de Gênes, très bon pour Est Paca mais moins bon pour le LR avec une jonction Atlantique se faisant par le Nord de la France et induisant un redoux puissant avec l'approche de la dépression sur la péninsule ibérique. Mais potentiel gros épisode pluvieux à la clef sur le LR. Option 2 : Ça creuse sur l'Espagne et favorise un redoux puissant e tout zone à partir du milieu de semaine. Episode neigeux sur Est Paca, rien pour le LR. Mais encore un gros épisode pluvieux à la clef pour la suite de la semaine. Option 3 : L'option décrite précédemment, ça creuse dans le Golfe du Lion ou au large de Paca, entre Corse et Catalogne en gros. Suffisamment pour humidifier les basses couches, drainer le froid et décaler le redoux pour l'Italie (option GEM). Dans ce cas là risque de neige parfois abondante pour tout le monde. Pour Est PACA la neige est assurée à partir de dimanche soir (d'abord sur les premières hauteurs puis s'abaissant jusqu'au littoral). Attention encore une fois aux petits creusements secondaires pouvant faire virer le flux en basse couche près des littoraux et remontant sensiblement la limite pluie/neige, mais cela restera à confirmer. Très belle situation en tout cas sur 13/83/06 assurément avec de bonnes chutes de neige pendant plusieurs jours !
  3. Pas de pessimisme, juste de la prévision, éviter de s'enflammer à j+6/7 c'est la base de la météo. Le froid est assuré, la neige pas encore tout à fait. Attention à ne pas confondre espoir et réalité, c'est valable pour tout les événements météo à une échéance pareille. De plus ça aidera à une meilleure lisibilité du forum.
  4. De toute façon parler de quel secteur sera plus ou moins touché par des précipitations à +120h... Honnêtement les gars dés qu'il y a de la neige en jeu tout le monde devient hystérique à la moindre sortie. Le fait est que ça bouge beaucoup et que ça bougera encore jusqu'à au moins dimanche. Pour preuve, hier le Languedoc était noyé sous les précips et sujet à un potentiel gros redoux sur GFS, aujourd'hui froid glacial sans précipitations, et vous vous basez encore sur les cartes de précipitations à cette échéance ? Ce qui semble assuré aujourd'hui c'est à minima un gros coup de froid avec probables précipitations sur PACA et Corse pour le début de semaine prochaine, potentiellement en plaine mais là encore il faudra confirmer ça avec les sorties 2/3 jours avant. Pour la suite, déjà c'est hors topic et en plus ça bouge encore beaucoup trop, une dépression méditerranéenne avec une synoptique pareille est litéralement impossible à prévoir à cette échéance. Il faut se baser sur les centres d'actions généraux, à savoir la coulée froide venant de l'Est et l'activité dépressionnaire sur la péninsule ibérique, si les placements sont bons on joue gros, mais il faut qu'ils soient parfaits (comme d'habitude) sinon c'est froid sec ou précipitations avec redoux. Patience patience, commenter chaque sortie de GFS ne fera pas avancer le casse-tête.
  5. Même si un modèle fait un pas vers un autre modèle, on ne le répétera jamais assez mais ça ne sert a rien de commenter chaque sortie, d'autant plus à ces échéances et d'autant plus que nous ne sommes de toute façon pas sur le bon topic ! La situation va être borderline dans tout les cas, c'est quit ou double, cela risque d'être humide mais l'activité dépressionnaire sur l'Espagne (qui nous apporte l'humidité) risque de nous faire défaut. L'idéal serait une dépression au large de Paca, sauf qu'il est littéralement impossible de prévoir le placement des creux dépressionnaires à si longue échéance et je ne parle même pas des creusements secondaires .. A des échéances bien plus courte et réalistes, quelques centimètres de neige jouables dés 300/400m sur Ouest Var entre cette nuit et demain, un peu plus bas sur le 13, à surveiller jusqu'où va pousser le retour d'est, pas impossible qu'il aille jusqu'en camargue où la lpn devrait être bien plus basse. (Cela m'étonne quand même que personne n'en parle)
  6. Parfait exemple du message que tu cite, doit-on rappeler qu'il y a encore 3 jours la fiabilité était quasi-nulle à j+4 ? Or là vous vous basez sur une soit-disante fiabilité des modèles à j+6/j+7 .. Oui la descente froide semble assurée la semaine prochaine, mais son placement pas du tout. Dans le sud de la France on reste borderline à cause de l'influence dépressionnaire de la péninsule ibérique. Ce placement des centres d'action semble plus favorable à un flux méditerranéen qu'autre chose, donc de possibles advections douces. CEP est beau mais tend à se rapprocher de GFS progressivement (qui a toujours été relativement doux pour le sud de la France), à savoir une activité dépressionnaire trop intense sur l'Espagne qui nous apporterait un flux de sud/sud-est, pas vraiment bon pour la neige. Le placement est parfait sur ce run, mais à +192h ! Tout ça pour dire que l'échéance est encore lointaine et de toute façon hors des limites du topic. Restons concentrés sur le possible épisode de cette nuit et demain matin sur O83 et E13 avec de la neige possible dés 300m. Pour le reste on a le temps de voir, sachant que les situation neigeuses ne sont souvent pas calées mêmes à h-12, alors à J+7/J+8... La synoptique est belle sur certains modèles, mais borderline dans tout les cas. Il suffit de regarder CEP qui est pourtant si stable depuis des jours comme vous le dites, 100km plus au nord et on se retrouve dans l'air doux comme sur GFS.
  7. Tremblement de terre

    Effectivement essaim sismique assez rare dans cette partie de Paca et pourtant ce sont près de 30 séismes qui se sont produits depuis le 17/02 dont près de 15 de magnitude supérieure à 2 et deux de magnitude supérieure à 3. Les épicentres de ces séismes ont été localisés en pays de Fayence, à l’Ouest de Saint-Paul en Forêt, tout proche du lac du Méaulx. Il y a bien d'anciennes failles dans ce secteur (normales pour la plupart) mais elles ne sont pas considérées comme actives, seulement on dirait que l'une d'entre elles a décidé de faire parler d'elle. A l'heure où j'écris nouvelle secousse détectée à 00h33 de magnitude 2.3 suivant une autre de magnitude 2.6 à 22h19, toujours au même endroit. Il est possible que des secousses plus fortes se produisent, ce genre d'essaim peut être annonciateur d'une accumulation de contraintes sur une zone, reste à voir si ces contraintes se relâchent progressivement sous forme de petites secousses ou si ces secousses à répétition annoncent au contraire une accumulation de forces plus importante ce qui pourrait engendrer un séisme plus puissant. Très intéressant à suivre en tout cas.
  8. Pour la situ de demain pas de neige à attendre en plaine ou sur le littoral sur le 83 et le 06, les températures n'y sont clairement pas favorables en altitude avec de l'air "doux" qui stagne en basse couche jusqu'en milieu de journée de lundi ( comme souvent dans ce genre de situation de retour d'est). On reste entre -1 et -3 à 850hPa jusqu'en soirée sur le 06 et l'Est 83 là où les précipitations devraient se produire. Compte tenu du gradient de température la neige ne devrait pas tomber en dessous de 400/500m jusqu'en fin de journée, s'abaissant autour des 300m en soirée mais coïncidant avec l’arrêt progressif des précipitations dans les terres (la convergence se déplace en mer). Après compte tenu de l'instabilité dans l'après-midi des phénomènes d'isothérmie sont possible avec abaissement temporaire de la LPN notamment près du Cheiron mais rien de très concret en-dessous de 300m. Le plus gros risque pour demain pour les plaines et les littoraux reste les cellules grêligènes pouvant déposer une petite couche localement lors de la bascule du flux en soirée.
  9. Suivi du temps dans les régions méditerranéennes

    Grosse chute de neige à Castelnau avec des flocons bien dodus ! C'est magnifique, dommage que ça n'ai pas commencé plus tôt. Tenue sur les voitures, notamment sur les hauteurs de la ville. Très sympa à observer en tout cas !
  10. Suivi du temps dans les régions méditerranéennes

    Bonnes chutes de neige sur Montpellier Nord actuellement, beaux flocons portés par le vent. Température en baisse continue depuis le milieu d'aprem. EDIT : On ne modère pas en pleine présentation orale monsieur Cyclone30 !
  11. Effectivement il va falloir surveiller la situation a partir de la matinée de demain sur le 34 avec un flux durablement orienté sud-est en basse couches rencontrant le vent d'ouest sur 11 et ouest 34. Du coup convergence durable et très structurée sur l'est du 34 se prolongeant en mer au large du Roussillon. L'instabilité reste notable pour la saison jusqu'en milieu de nuit de lundi à mardi ce qui devrait permettre la formation d'orages stationnaires. Reste à savoir si le vent d'Ouest poussera jusqu'en mer ou pas. Si il parvient à pousser jusqu'en mer sur Est 34 le plus gros devrait rester en mer, si par contre cela reste comme modélisé on devrait possiblement avoir du gros par endroit ! Arome balance plus de 150mm sur la Camargue et plus de 100 sur Est 34, NAE plus de 100mm sur une grande partie Est 34 également.
  12. Suivi du temps dans les régions méditerranéennes

    128km/h aux Plans au relevé de 19h00, ça commence à bien souffler là bas, direction le Mont Saint-Baudille pour tâter quelques grosses rafales dans la soirée !
  13. Effectivement les valeurs de vent sont assez extrêmes sur Est 83 et Ouest 06 pour la nuit de samedi a dimanche avec un resserrement isobarique intense sur ces zones. A l'instar des deux dernières tempêtes ce seront les mêmes zones qui seront touchées avec des rafales qui pourront battre des records si la modélisation reste sur cette option. On est quand même 20/30km/h au-dessus de ce qui était modélisé pour Eleanor et on avait déjà tapé 177km/h sur Saint-Cézaire et localement plus de 170 entre Mons et Fayence. Là Arome nous sort des rafales modélisées à plus de 155km/h sur ces secteurs, on peut donc s'imaginer que les 180 pourront être dépassés par endroit sur les secteurs exposés. La région de CHateauneuf-de-Grasse pourrait également battre son record de 145km/h. Il faut noter que la végétation est déjà bien fragilisée par les deux dernières tempêtes dans ces zones donc on risque de gros dégâts par endroit. En parallèle forte tempête également sur les contreforts du Larzac et le Nord de l'Hérault avec des valeurs supérieures à 150km/h localement,mais un vent qui ne devrait pas déborder trop violemment vers les plaines intérieures.
  14. 2017 fut une année particulièrement pauvre en terme d'orages et de phénomènes convectifs, même si quelques clichés ont pu être effectués. Malgré tout, l'année s'était terminée par un orage assez actif le 26 décembre en matinée dans le Golfe de Saint-Tropez avec même quelques clichés de foudre à la clef ! 1/ 2/ Enfin bon, tout ça ne laissait pas présager un tel début d'année 2018. En effet, quelques jours après le jour de l'an les modèles laissaient présager un épisode pluvio-orageux sur le Sud de la France pour les 7 et 8 janvier. Pas si rare que ça en cette periode mais généralement l'aspect orageux se limite à 3 pétards sous des tonnes de flottes, oui, on reste quand même en plein hiver.. Pourtant plus les runs avançaient et plus l'instabilité était vue importante, parfois forte pour la saison avec plus de 1000j/kg et un dynamisme a en faire pâlir les situations de l'automne 2017. C'était sûr, il allait se passer quelque chose de gros par endroit avec un risque d'orages parfois forts pour la nuit du 7 au 8 janvier. Déjà la nuit précédente des orages étaient prévus dans les Corbières, annonçant la couleur de cet épisode, ceux-ci ont en effet perduré une bonne partie de la nuit et se renforceront en fin de nuit pour donner de fortes cellules grêligènes et même une tornade sur le 66. En fin d'après-midi du 7 janvier je suis rejoins chez moi à Castelnau par mon ami Varois, venu spécialement pour ce premier épisode de 2018. Je prends la décision de nous placer à Vendres, qui semble bien placé pour la situation à venir étant orienté vers le sud-ouest, endroit d'où devrait arriver une ligne rageuse en fin de soirée. Arrivés sur le spot nous attendons les orages, déjà visibles sur le 66 et le 11 et qui remontent progressivement. Peu à peu la ligne orageuse se dessine, les premiers impacts sont visibles sur l'Aude : 3/ L'activité électrique est assez impressionnante pour la saison avec des flashs et impacts toutes les 10/20sec par moment. Les impacts se montrent insistants a sud-ouest, on va y avoir droit c'est sur : 4/ Ceux-ci sont de plus en plus proches : 5/ (Christian a le même d'un peu plus proche) 6/ La pluie n'est plus très loin à présent : 7/ S'en suivra une averse digne des orages d'été avec vent fort, grêle et foudre parfois proche. Bien proche, dommage pour les gouttes mais l'ambiance est là : 8/ A l'arrière le ciel semble limpide, décidément cette dégradation est vraiment bien plus esthétique que d'habitude, on se déplace un peu pour avoir une vue vers la cellule : 9/ La convection est belle, on sent qu'un extra peut sortir, ce sera chose faite quelques minutes plus tard : 10/ On attend un peu de voir comment la situation évolue, le risque étant présent pour toute la nuit. Au bout de quelques minutes une nouvelle convergence semble prendre plus à l'est, on hésite, se demandant si il ne vaut mieux pas rester là car les modèles la voyaient plus à l'ouest mais voyant le radar s’exciter, la décision est prise de se diriger vers Frontignan. Arrivés la bas on décide de se décaler un peu plus pour se mettre à la limite de la ligne histoire de voir un peu mieux la foudre. Je connais un petit point de vue le long de la nationale dominant un peu la région, on s'y dirige donc. A peine arrivé une cellule donne déjà de la foudre vers Montpellier même si quelques arbres nous gâchent un peu la vue. 11/ De beaux spiders finissant en coups de foudre : 12/ Tout à coup une cellule s'active et donne de la foudre en air sec, le temps de réagir elle se déplace vers Palavas : 13/ Avec de magnifiques coups de foudre, dignes de l'été ! 14/ On laisse la ligne se rapprocher progressivement, mais surement. Des cellules ne vont pas tarder à nous passer dessus avec de la foudre en mer. La foudre se rapproche petit à petit, on espère un impact proche donc on ferme le diaphragme, de plus en plus.. L'impact tant attendu se produit.. mais sur un poteau à 150m sur notre droite.. Une nouvelle cellule approche avec de nouveaux impacts, un peu cachés par les arbres. L'un d'eux finit par tomber à un peu moins d'un kilomètre: 15/ Puis la pluie prends le relais, mon compère décide de rentrer sur le Var mais je continue la chasse, l'activité étant encore présente et un nouveau forçage devant arriver par la mer en fin de nuit. Je me cale au bord d'un étang espérant de la foudre proche en photo. Après de nombreuses prises infructueuses (je suis au milieu de la cellule donc ça tombe un peu partout) un impact tombe à environ 700m près de Palavas ! 16/ Par la suite je prendrai la route en quète de sensations un peu plus fortes et e retrouverait sous la plus forte cellule en Camargue. A la fin de l'orage je tente quelques poses avec les nombreux spiders déchirant le ciel : 17/ Ce sera la dernière prise de cette chasse même si les orages continueront jusqu'à environ 13h00 le lendemain, soit plus de 12 heures d'orages sur l'est 34 ! Quel début de saison, en espérant que la suite soit du même acabit, car le tonnerre a encore grondé ce week-end sur le 34 et nous ne sommes que mi-janvier .. ! PS: Je vais changer d'hébergeur pour les images, la qualité est vraiment altérée avec celui-ci..
  15. Yeahhh bien joué Christian ! Je reconnais pas mal d'impacts près de Vendres, on les a eu aussi mais d'un angle différent D'ailleurs désolé d'être parti juste devant toi à la sortie du village je m'attendais à voir le stepway du coup je n'ai pas tilté que ça aurait pu être toi .. De superbes photos pour ben commencer l'année, notamment la série sur Montpellier, ça claque ! A voir ce week-end, peut-être de nouveaux clichés à prendre !