Aller au contenu
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Tristan06

Membres
  • Compteur de contenus

    3 259
  • Inscription

  • Dernière visite

3 abonnés

À propos de Tristan06

  • Rang
    Cumulonimbus calvus
  • Date de naissance 28/09/1995

Personal Information

  • Lieu
    Grasse (06), 300m d'alt.
  • Site web
    https://www.facebook.com/TristanBPhotographies/

Visiteurs récents du profil

1 781 visualisations du profil
  1. Ce matin c'est un peu le fouilli dans les modèles comme on pouvait s'y attendre quant au retour d'Est de Mercredi. Les retours d'Est sont très difficiles à appréhender par les modèles car ils dépendent de paramètres précis et donc le phasage est important. Le paramètre principal qui explique ces différences entre GFS, WRF, ARPEGE et CEP est, comme expliqué hier, le placement du creusement. Sur les mailles larges le creusement est vaste et des petits creux se baladent un peu partout dans la zone en rouge : Ce qui dans le fond est normal, la maille est trop large pour appréhender un creusement explosif à petite échelle. On se retrouve donc de temps en temps avec un creusement vers la Corse, un coup à l'Est un coup à l'Ouest, un coup au Nord un coup au Sud. Cependant en zoomant un peu plus avec les mailles fines on remarque que toutes font creuser entre CA et Corse avec une petite dépression explosive qui se développerait dans la nuit de Mardi à Mercredi. C'est celle-ci qui va engendrer le Retour d'Est qui nous intéresse tant pour Est-PACA. Maintenant encore une fois c'est le placement de ce creusement qui va être déterminant et si celui-ci va rester un peu devant nos côte ou filer directement vers l'Italie ou le Sud. Sur Arpège il creuse trop vite et file vers la Corse et le Golfe de Gênes, du coup pas assez d'humidification en basses couches sur la CA donc retour d'Est présent mais faiblard. Sur WRF c'est mieux car ça se décale moins vite et pivote ensuite vers le Sud directement, forcément ça réagit bien plus niveau précipitations sur ce modèle avec un épisode "majeur" entre 06 et 83 : Alors neige ou pas neige ? Tout dépendra du placement de ce creusement, idéalement il faudrait qu'il se cale entre Corse et Continent, pas trop loin des côtes, pas trop creux, etc,.. ce genre de situation tient à pas grand chose on le sait mais aujourd'hui on ne peut pas dire que le risque devient de plus en plus faible, ce sont les ajustements de dernières minutes qui conditionneront le déroulement de la dégradation. L'idéal pour Est Paca serait qu'il se place dans cette zone et qu'il y reste au moins quelques heures, le temps que tout se mette en place (c'était le scénario du wrf d'hier soir) Avec un placement comme ça, pas trop d'advection douce, de l'humidité en pagaille et neige abondante entre 83 et 06 et possiblement Est 13. Mais tout cela va encore bouger dans les deux prochains jours on le sait, chaque run est sensiblement différent de l'ancien, ce matin GFS était bof, ce midi il est très bon. Si rien ne bouge d'ici Mercredi on peut espérer de la neige jusqu'au proche littoral sur 06, en plaine sur 83 avec des quantités parfois assez importantes vu l'instabilité près du littoral. Personnellement je pense que le retour d'est va se produire, reste a savoir son étendue et son intensité, il peut très bien se cantonner a quelques averses sur le littoral comme une grosse dégradation généralisée à Est PACA mais impossible à dire pour le moment. Mais ce qu'il faut remarquer c'est la composante de plus en plus Nord/Sud des sorties (sauf arpège qui persiste dans la dominante Nord-Ouest) qui est favorable à un creusement qui stagne plus devant PACA et donc un Retour d'Est plus conséquent et organisé. Wait and see, chaque sortie est un petit coup de stress !
  2. On commence à y voir un peu plus clair avec les sorties de mailles fines pour Mardi/Mercredi sur PACA. Comme on pouvait l'envisager et malgré l'inexorable décalage à l'Est des centres d'actions principaux des creusements apparaissent avec l'arrivée de l'air froid sur la méditerranée entre Corse et Continent. D'où l'importance des mailles plus fines, en maille large ce n'est pas spécialement encourageant mais plus en détail c'est clairement plus intéressant pour la CA et potentiellement jusqu'au 13. On se retrouve donc avec un creusement entre le Var et la Corse à peine le front passé, ce qui engendrerait un pivotement du flux en basses couches et une ré-humidification de la masse d'air alors que l'air froid aurait déjà déboulé sur nos régions. De ce fait le risque de neige dès la nuit de Mardi à Mercredi devient important sur 13/83/06. Déjà en journée de Mardi le front principal va traverser nos régions apportant de la neige à basse altitude en toute zone, autour de 400/500m en général, potentiellement moins entre 84/13 et 83 grâce à une arrivée d'air froid mieux phasée avec le passage du front. La situation la plus intéressante reste néanmoins ce Retour d'Est qui se déclencherait directement après le passage du front voir pendant son passage entre 83 et 06 et jusqu'à l'Est 13. Difficile d'établir des zones plus précises, le risque de neige est présent sur toute la CA. Il faudra affiner par la suite le déroulement de ce Retour d'Est, il est encore tôt pour vraiment définir son déroulement mais si le creusement s'effectue effectivement dans cette zone c'est une situation très favorable à la neige jusque dans les plaines intérieures du 83 de l'Est 13 et jusqu'à très basse altitude sur 06 et Est 83. Les dernières mailles fines vont en tout cas dans ce sens avec une période à surveiller pour ces zones entre Mardi soir et Mercredi soir. La durée de l'épisode dépendra du temps que le creusement restera près de nos côtes, si il part direct vers la Corse le Retour d'Est sera temporaire, si il stagne un peu plus entre Corse et Continent il pourra durer plus longtemps et apporter des quantités plus importantes. Autre élément important et comme on pouvait s'y attendre vu le conflit de masse d'air, une petite instabilité est présente près des littoraux du 83 et 06 ce qui annonce un aspect convectif des potentielles chutes de neige, on sait ce que ça peut donner .. A confirmer tout ça, la suite est encore floue mais de nouveaux risques de Retours d'Est pour Est PACA dans les jours suivant, à affiner en temps et en heure.
  3. Pour en rassurer quelques uns, quelques exemples de synoptiques de gros épisodes neigeux pour PACA : En haut à gauche : 40cm de neige sur Brignoles et neige du Luc à Aix En haut à droite : épisode généralisé sur le 13 jusqu'au littoral En bas à gauche : 40 cm sur Grasse et Fayence, neige du littoral 06 à l'Est Var En bas à droite : période hivernale durable sur PACA avec nombreuses averses de neige sur PACA jusqu'au littoraux. Tout ça pour dire que même avec une dépression pas forcément bien placée des épisodes neigeux "majeurs" peuvent survenir ! En comparant à la situation de la semaine prochaine, c'est vrai que rien d'hivernal et risque faible de neige .. A suivre, le parallèle et la plupart des modèles sont du même acabit de toute façon.
  4. Se baser sur les deux seul modèles qui sont à peine moins bons à l'échéance choisie pendant que l'ultra grande majorité des autres modèles sont "dantesques"... Comment dire .. Le seul changement de ce soir est matérialisé par ce décalage à l'Ouest sur GFS qui, comme expliqué plus haut, favorise un peu plus d'humidité par chez nous. Sur ce run on a quand même de la neige modélisée au moins temporairement pour tout le pourtour. Arpège s'obstine a voir la coulée un peu plus à l'Est mais on est en limite de modélisation et on ne sait pas ce que la suite va donner bien qu'on peut se faire une petite idée en regardant UKMO justement, d'autant plus qu'UKMO s'est rallié ce soir aux autres modèles. Des décalages il va encore y en avoir dans les prochaines sorties de toute façon, dans les grandes lignes rien ne change, le froid est confirmé, attendons maintenant les mailles plus fines avant de tirer des conclusions hâtives. Le potentiel est énorme, enjoy et à voir CEP ce soir !
  5. Attention à ne pas tirer de conclusions trop hâtives notamment concernant le placement potentiel de la dépression méditerranéenne. On peut le dire aujourd'hui la coulée froide est assurée, ce qui reste à définir reste le placement du creusement, seulement ensuite il sera possible de se plonger un peu plus dans les détails. Sur les sorties de ce matin on a une tendance à un léger décalage à l'Est il est vrai ce qui engendrerait un creusement assez explosif dans la zone suivante : Il semble donc pour le moment exclu un creusement dans le Golfe du Lion, exclu donc le risque de grosse advection douce pour PACA. Maintenant reste à savoir où le creusement va se placer exactement, c'est ce qui déterminera des perspectives humides généralisées ou non. Pour le moment sur les mailles larges nous avons des creusements assez massifs et surtout très étendus, notamment sur GFS qui est le modèle qui creuse le plus et qui envoi la dépression le plus à l'Est -> conséquence le pourtour méditerranéen se retrouve sous un risque de Mistral asséchant la masse d'air. Pourtant il est dur de se baser sur ce run pour établir une tendance, d'une part car la dépression file bien trop à l'Est un peu vite mais également car la plupart des autres modèles voient le creusement stagner dans le Golfe de Gênes, ce qui est statistiquement plus "logique". Il est encore tôt pour définir des régions plus à risque que d'autres, à la limite vu la synoptique générale Est PACA et Corse semblent les mieux placés à l'heure actuelle mais tout le pourtour possède un risque de neige à un moment ou un autre, ce qui est intéressant aujourd'hui c'est que non seulement le froid semble assuré mais il est même renforcé au fil des runs. Alors froid sec ou chutes de neige ? Difficile de savoir pour le moment, si les centres d'actions restent dans cette dynamique plusieurs paramètres vont être déterminants : - Le placement exact du creusement principal : *à l'Ouest de la Corse => perspectives humides pour tout le pourtour mais plus particulièrement pour PACA mais attention au risque d'advection douce *Entre Corse et continent => PACA et particulièrement Est PACA en ligne de mire, la situation parfaite pour la CA avec une petite orgie neigeuse à la clef *Dans le Golfe de Gênes => Corse en ligne de mire et dans une moindre mesure la CA par retour d'Est dont la puissance resterait à définir 1 ou 2 jours avant, risque de Mistral pour le reste du pourtour *Italie du Nord => Bien plus sec pour tout le monde mais attention au risque de creusement secondaire dans le Golfe de Gênes - La puissance du creusement : Plus le creusement sera puissant plus les isobares seront resserrés et plus le risque de vent asséchant la masse d'air sera présent comme c'est le cas sur le 06z de GFS. - Le risque de creusement(s) secondaire(s) dans ce vaste système dépressionnaire : Nous nous basons pour le moment sur des mailles larges qui n'arrivent pas à appréhender les effets météorologiques et topographiques locaux, on sait combien le risque de creusement secondaire est important lors de descentes froides sur une méditerranée encore "douce" particulièrement en mer Ligure. On sait également combien un creusement secondaire peut changer la donne niveau précipitations, même si le creusement principal se situe en Vénétie, un creusement secondaire n'est pas exclu compte tenu du vaste système dépressionnaire mis en jeu. Enfin bref, tout ça pour dire que la situation est encore magnifique aujourd'hui et que le froid et le changement de temps semblent bel et bien assurés, il faudra affiner dans les prochains jours notamment grâce aux mailles fines mais synoptiquement parlant c'est beau, d'autant plus que comme expliqué au-dessus, il y a encore beaucoup de paramètres plus locaux qu'on ne voit pas. D'après les dernières sorties il semble tout de même que PACA et Corse soient, POUR LE MOMENT, les plus à risque pour voir l'or blanc.
  6. Attention à ne pas se baser seulement sur les cartes de précipitations ! Le potentiel reste on ne peut plus prometteur, surement le plus prometteur de l'hiver pour nos régions. Nous avons quand même une synoptique particulièrement favorable à la neige (au moins temporairement) sur nos contrées. Une coulée froide sur la Méditerranée ça va forcément réagir niveau creusement, comme c'est déjà visible sur les modèles d'ailleurs. Là la synoptique reste quasi-parfaite avec une coulée très bien orientée pour un creusement entre Corse et continent, alors oui il y a moins de précipitations que ce midi car la dep est vue un poil plus au sud mais de là a dire que ça ne sent pas bon.. Quand on regarde le panel des modèles, les ensembles GFS et même les écarts types on note que la descente froide et quasi assurée au moins sur PACA avec une très probable réaction niveau précipitations sur le pourtour méditerranéen. Une carte comme ça on en voit pas tout les jours : Après on va encore attendre les prochains jours avant de vraiment s'exciter mais peu de chance que la coulée soit envoyée encore bien plus à l'Est, elle devrait au moins nous concerner temporairement. Après on aura encore les mailles fines à analyser, le creusement à localiser, les advections douces à préciser, les précipitations à appréhender mais déjà en se concentrant sur la synoptique générale c'est le plus beau potentiel de l'hiver et de loin ! Avant ça des averses sur Est PACA ce week-end avec neige à relativement basse altitude sur les Alpes du Sud.
  7. Oh que oui quel coucher de soleil sur Fréjus et sa région ce soir, d'abord le double arc-en-ciel et ensuite les mammatus, un régal ! Lien photolive : https://www.infoclimat.fr/photolive-photos-meteo-238485-mamma-mia.html Bon petit retour d'Est en tout cas qui s'est bien passé comme prévu, si les intensités les plus fortes avaient été un poil plus au Nord il y aurait eu bien plus de répercutions mais déjà de belles averses de neige jusqu'au littoral (Villeneuve-Loubet/Monaco) et également dans l'intérieur. Quelques impacts de foudre pour l'évacuation en mer de quoi bien commencer 2019. Merci pour vos commentaires en tout cas ça fait plaisir !
  8. De la neige tombe dès les premières hauteurs à Monaco sous de fortes intensités locales. En général les averses sont neigeuses à partir de 300/400m maintenant sur le département. Bonnes bases bien charbonneuses sur Antibes avec de grosses gouttes par moment.
  9. Les échos radar qui apparaissent sur la Roya et en mer et les cumuls se développant sur tout le 06 ne sont donc qu'un mirage alors Verdict ce soir mais le littoral et ses reliefs devraient être au moins temporairement concernés, ça en prend le chemin en tout cas.
  10. On commence à y voir un peu plus clair concernant ce Retour d'Est pour demain sur la Côte d'Azur. Le temps, dégagé au lever du jour, devrait progressivement se couvrir durant la matinée de la Roya jusqu'au littoral Est 06 comme souvent dans ce genre de situation. Les premières averses devraient se déclencher en fin de matinée dans ces secteurs, elles pourront être neigeuses à basse altitude, au-dessus de 600/700m dans un premier temps mais en très faible quantité. Après la mi-journée les nuages devraient se généraliser jusqu'à l'Esterel et au Pays de Fayence et les averses devraient se montrer plus nombreuses entre l'arrière-pays et surtout près du littoral. Pas d'averses à attendre au Nord d'une ligne Mons/Breil-sur-Roya à priori, sauf peut-être vers Tende ou le chaînon Frontalier. La puissance de ces averses va dépendre de plusieurs facteurs entre le 06 et l'Est 83, tout d'abord l'orientation du vent en basses couches. On sait qu'un retour d'Est peut se montrer puissant ou non en fonction de la puissance de la convergence en basses couches sur les zones citées précédemment. Dans ce cas là la convergence est plus ou moins bien structurée suivant les modèles et de ce fait les précipitations réagissent plus ou moins suivant les modélisations. Prenons par exemple arome qui modélise une convergence assez bien établie mais une lombarde (vent venant d'Italie à dominante Nord) qui a du mal à s'orienter Sud-Est sur la CA. Ce mauvais fléchissement induit un manque d'apport d'humidité en basses couche vers la convergence et des averses qui auront du mal à vraiment exploser, l'air étant de fait un poil trop sec car dominé par le vent de Nord en altitude. A l'inverse, prenons l'exemple du 2km, autre maille fine similaire à arome (bien qu'un peu moins fiable on le sait), la convergence est bien mieux structurée, l'apport en humidité plus important grâce à un vent mieux orienté au Sud-Est. Du coup ça réagit bien plus niveau précipitations avec des cellules grêligènes et neigeuses à très basse altitude qui se déclencheraient sur ce modèle dans l'après-midi : Le vent est donc un premier paramètre déterminant pour le déclenchement des précipitations, pareil si le vent est trop turbulent et fort de secteur Nord en altitude il risque d'apporter un air trop sec et de limiter le développement vertical des probables averses orageuses, qui resteraient de fait au stade de simples petites averses dans les terres. Maintenant penchons-nous sur un deuxième aspect déterminant, l'arrivée du froid qui devrait se faire en milieu d'après-midi en altitude. En effet comme l'indiquait Jeremy ce matin une poche d'air très froide devrait débouler sur la zone en journée et créer un différentiel thermique particulièrement important, 13°c en basse couche et -34°c à 500hPa ce n'est pas rien, d'autant plus si on rajoute le fait que la mer soit à 16°c encore. Plus le gradient thermique sera important en fonction de l'altitude, plus la convection pourra devenir puissante et apporter de fortes averses neigeuses à très basse altitude. Il conviendra aussi de voir à quelle heure ce froid va arriver car il pourra permettre de donner un coup de boost à la convection, déjà enclenchée par la convergence. Si tout se phase bien des orages grêligènes pourront se déclencher entre Monaco et Antibes, si le phasage est mauvais -> air trop sec et trop froid, simplement de faibles averses, modérées tout au plus et pas d'isothermie. Car en effet l'isothermie sera à surveiller si déclenchement d'averses convectives. De la neige roulée jusqu'au littoral n'est pas à exclure en cas d'orage. L'instabilité, d'abord faible en début d'après-midi va rapidement augmenter avec l'arrivée du froid pour atteindre des valeurs relativement importantes entre le proche littoral et le littoral Azuréen. Vu le gradient themique mis en jeu il est même possible que celle-ci soit sous-estimée, surtout si le vent s'oriente bien Sud-Est comme il faut. Encore une fois le phasage sera déterminant pour savoir si elle pourra être exploitée par la convergence ou non, c'est quitte ou double ! Le problème est que ces paramètres sont difficile à appréhender par les modèles et qu'ils se voient en live. Le potentiel est en tout cas présent pour que des averses neigeuses concernent les régions situées au Sud d'une ligne Mons/Tende pour la journée de demain. Elles devraient d'abord se montrer neigeuses au-dessus de 700m avant que cette limite ne baisse progressivement au fil de l'après-midi. Ces averses pourraient évoluer en fortes averses et/ou orages potentiellement grêligènes particulièrement entre Monaco et Antibes et dans une moindre mesure jusqu'à Fréjus/Sainte-Maxime. Si tout se goupille bien de la neige roulées pourra être observée jusqu'au littoral mais le risque que tout se cantonne à la simple averse tout au plus modérée est présent également. Pour résumer une petite carte : Bleu clair : Risque d'averses généralement faibles dès le début d'après-midi pouvant être neigeuses au-dessus de 700/800m dans un premier temps, la limite pluie-neige descend jusqu'à 400m en fin de journée. En cas de mauvais phasage le risque d'averses deviendra quasiment nul sur l'Ouest de la zone. Bleu : Risques d'averses faibles à modérées entre l'après-midi et la soirée de mercredi pouvant être neigeuses au-dessus de 700/800m dans un premier temps, puis au-dessus de 400m en fin de journée. A partir du milieu d'après-midi jusqu'en soirée de fortes averses parfois orageuses pourront apporter de le grêle et de la neige roulée parfois jusqu'au littoral si le phasage s'établit correctement. Bleu foncé : Risque d'averses modérées à fortes à partir du milieu d'après-midi pouvant évoluer jusqu'à l'orage grêligène en fin d'après-midi et début de soirée. Sous orage de la neige roulée pourra être observée jusqu'au littoral A voir tout ça mais cela nous sort un peu de l'ennui de ces dernières semaines !
  11. *PACA ce n'est pas seulement le 13 et le 84, on a quand même un bon risque de retour d'Est neigeux sur 83 et 06 pour le milieu de semaine entre Mercredi et Vendredi. La situation n'est pas calée mais l'arrivée de cet air froid sur des basses couches encore assez douces et surtout au dessus de la méditerranée on sait ce que ça provoque sur la Côte d'Azur. Les mailles larges ne permettent pas encore de bien assimiler la situation d'autant que la synoptique n'est pas encore calée mais le potentiel de retour d'Est neigeux à très basse altitude est bien présent. Pour le coup des "pas de RR en PACA" je dois avouer que j'ai du mal à vous suivre : Il faut savoir que les modélisation de l'épisode du 1er Décembre 2017 (30/40cm sur le Brignolais) étaient similaires à quelques jours de l’événement. Après il faut rester prudent, la synoptique bouge beaucoup à l'échelle Européenne mais si la coulée froide persiste au moins vers le Golfe de Gênes on peut s'attendre à un retour d'Est entre 06 et 83 et du Mistral ailleurs pour la période de Mercredi/Jeudi/Vendredi. Après le moindre décalage vers l'ouest pourra être favorable à l'Ouest de la région, pour l'instant la CA et la Corse sont les plus à risque. A suivre les prochaines sorties mais le potentiel est là !
  12. La tempête bas son plein depuis le milieu de nuit sur l'arrière-pays Grassois. Les rafales les plus fortes relevées pour le moment sur le 06 : Balise du Cheiron (Gréolières) : 151 km/h Col de la Lèque (Saint-Cézaire) : 136km/h Caussols : 130km/h Le mas : 116 km/h Mandelieu : 87 km/h La tempête devrait encore monter d'un cran dans les prochaines heures et se propager plus au sud d'ici ce soir.
  13. Superbes images Vincent qui retranscrivent bien l'ambiance de ces orages diluviens automnaux !
  14. Une photo de la trombe de ce matin devant Antibes, j'ai pu en apercevoir une autre plus petite et brève une heure plus tard et plusieurs autres tubas : lien photolive : https://www.infoclimat.fr/photolive-photos-meteo-237262-menace-sur-la-mediterranee.html?&auteur=6035 Egalement donc, une trombe vers 09h00 dans la rade de Hyères, une autre plus tard devant Ramatuelle (encore!) et surement d'autres passées à la trappe. 4 ème Outbreak depuis le début de l'Automne sur la Côte d'Azur : - le 17 Septembre devant Cannes : au moins 3 trombes - le 08 Novembre entre Saint-Tropez et Cannes : au moins 4 trombes - le 10 Novembre entre le Golfe de Saint-Tropez et Monaco : au moins 7 trombes et 2 tornades (possiblement une 3ème tornade vers Fréjus) - le 22 Novembre entre Hyères et Nice : au moins 4 trombes A défaut d'orages esthétiques cet automne dans la zone on se rattrape avec les phénomènes tourbillonnaires !
  15. Nouvel outbreak de trombes entre les Alpes-Maritimes et le Var. Plusieurs trombes signalées entre Antibes et Hyères et une tres grosse observée pour ma part devant le Cap d'Antibes il y a quelques minutes. De nouvelles trombes sont probables dans les prochaines heures. Cette fois ci j'avais anticipé le risque donc photos à venir ! ^^
×