Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

_sb

Adhérent Infoclimat
  • Content Count

    4185
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    29

About _sb

  • Rank
    Cumulonimbus capillatus

Personal Information

  • Location
    Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

Recent Profile Visitors

26063 profile views
  1. Ben, faut pas hésiter à participer, hein ! 😁 Je résume ces annonces car c'est effectivement très chronophage mais aussi très intéressant. J'ai à peine lu et plus ou moins compris une fraction des références scientifiques incluses dans ces évolutions que la mise à jour suivante est déjà annoncée !! Sur un tout autre sujet, est-ce que l'informatique quantique, annoncée comme un tsunami bouleversant tout notre écosystème en démultipliant les possibilités, parviendrait-elle à repousser les limites techniques et scientifiques de nos modèles numériques de prévisions du temps
  2. => ECMWF propose pour le dernier mois de test de la version 47r2 les meteogrammes avec les deux versions en accès public : 47r1 (opérationnelle) et 47r2 (testing). Le choix s'effectue dans le troisième menu déroulant « model run ». Exemple : https://www.ecmwf.int/en/forecasts/charts/web/classical_meteogram?facets=undefined&time=2021041100,0,2021041100&epsgram=classical_plume&expver=0001&lat=43.3&lon=5.4&station_name=Marseille, France Bien plus complet que ce que je propose sans prétention bien qu'on ne puisse pas comparer directement les deux ve
  3. Finalement 24.4 mm sur 24h, valeur la plus haute depuis le 7/11. Tn provisoire de 6.3°C à la faveur des éclaircies de fin de nuit, 13°C actuellement, vent nul, ciel gris. L'Huveaune a tout de même réagi !
  4. Les 17 mm sont atteints aussi ici, pluies régulières sans excès. Un petit vent s'est levé. Il faut remonter provisoirement au 7 novembre 2020 pour avoir un cumul sur 24h supérieur avec 24.9 mm, sinon le 22 septembre, avec 26.6 mm si on atteint pas ces valeurs avant 6h UTC demain. C'est dire si l'automne a été terne. Le cumul depuis le 1er janvier s'élève à 123 mm.
  5. 8.6 mm pour le moment à Aubagne-MF, avec quelques gouttes par intermittence dès la mi-journée et une bruine ou pluie faible continue depuis les environs de 17h comme indiqué par @Lio'OM. Temps uniformément gris, visibilité médiocre, Ta de 8.6°C, un peu de vent de vent de SE en milieu d'après-midi, désormais calme. Entre 2 et 4 mm/h en moyenne, pas de quoi recharger les nappes phréatiques mais ça rentre bien dans les sols, c'est mieux que rien. À suivre jusqu'à demain ...
  6. Il y a les orages de neige aussi, esthétiques et magiques ! 😛 Les bouffées orageuses estivales sont de plus en plus rares ces dernières années. 3 jours de canicule pour être dans les clous suivis d'une pulsion orageuse, je serais d'accord. Malheureusement, c'est devenu 15 jours de canicule suivis de rien du tout excepté une perturbation bruineuse sur la moitié nord ! Bon, je parle pas d'ici en méditerranée où, de toutes les façons, une fois que la chaleur s'est installée, on en a pour 3 à 4 mois minimum. Les orages de chaleur assez fréquents dans l'arrière-pays se limitent désormais
  7. Oui, bon documentaire déjà passé d'ailleurs et avait été abordé dans un autre topic , entre autres raisons car on y voit du beau monde présents sur le forum.
  8. La première carte est le cumul sur l'heure précédente, la seconde est le cumul depuis le début (H+0).
  9. Pour tenir la Soufrière St Vincent ? --> [ ]
  10. Bonjour, Comment avez-vous défini ce 3e profil, l'amateur de nuages ? Je m'interroge sur sa définition. Est-il ou est-elle réellement « amateur de nuages » ou « amateur des conséquences des nuages » ? Quelle est votre définition de ce profil ? Avec les conséquences, on peut penser immédiatement aux chasseurs d'orage, chassant donc le cumulonimbus et ses effets. Mais il y en a d'autres : les couchers/levers de soleil ou de lune (couleurs / transparences sur les nuages), les brumes et brouillards ou encore les givres et autres gelées blanches (je pense notamme
  11. Je ne détaille pas. Mais c'est une porte d'entrée intéressante sur la météo pour qui souhaite comprendre « ce qui se passe ». À moins d'avoir fait des études ad hoc, le hic est qu'il est nécessaire de mettre les mains dans le cambouis. Cependant, même sans aller en profondeur, on apprend plein de trucs. Ce qui est logique puisque les modèles décrivent l'atmosphère. Et l'autre avantage est que comme les modèles suivent l'atmosphère, on peut aborder ce domaine de multiples façons. Je remets ce post qui aborde la qualité des observations dans les processus d'assimilation des modè
  12. Salut, Aurais-tu deux exemples ou deux liens ? Habituellement, ce sont les précipitations sur une période (de3h, de 6h ...) pour le premier. Le second est le cumul depuis H0.
  13. Week-end pluvieux, maussade bien que les contours précis de cette dégradation soient mal définis. - durée ? - intensité ? Demain, des pluies orographiques sur les Cévennes touchant très probablement les plaines adjacentes, dans un flux faible de surface. Samedi, beaucoup d'incertitudes encore : - des pluies sur les Cévennes et les contreforts ; - des pluies sur PACA et/ou la Corse. Sachant que les modèles patinent sur un flux d'altitude au SW avec des courbures plus ou moins cycloniques. Exemple avec IFS 00Z et IFS 06Z (le 12Z suit à 80% le 06Z,
×
×
  • Create New...