Aller au contenu
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

_sb

Adhérent Infoclimat
  • Compteur de contenus

    839
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par _sb

  1. @calou34 :D Ouep, une porte s'ouvre à la toute fin ... du mois !! :p En attendant, ces prochains jours seront autour des 1030 hPa en toutes zones. Quant aux 83 et 06, c'est essentiellement du à IFS dans une configuration fragile et isolé à cette heure. Autant dire qu'il y a peu de chance d'atteindre les 5 à 10 mm vaguement entrevus ! Diagramme de Montpellier pour ces dix prochains jours (non non, votre vue est toujours bonne, pas d'inquiétude !!) :
  2. Il y a bien eu des averses (faibles) d'après l'interface temps réel d'IC, de l'extrême SE13, 83 (la Seyne, Cuers, vers Le Luc, et plus au nord) et S04. Fallait être bien placé ... Pas de quoi ralentir la sécheresse superficielle des sols !
  3. Oui, c'est ça, l'exemple du vent solaire montre cette ambiguïté : ce vent est bien un flux émanant et intrinsèque au corps considéré. Pour cela que l'épaisseur ne me paraît pas pertinente. Dommage de n'avoir pas reçu une réponse de Jean Loup Bertaux, cela aurait au moins permis de préciser le sens de l'article. Quand j'ai vu plus tard que l'article était repris par de nombreux médias, je me suis douté que cela allait être difficile, je suppose qu'il a été sollicité. Ceci étant dit, j'ai déjà eu des réponses de chercheurs près d'un an après avoir posé la question ... Rien n'est perdu !
  4. Le ciel s'ennuage à la façon du WRF d'IC d'hier soir et d'aujourd'hui. MOLOCH issu de GFS est à peu près dans les clous. Les WRF ARW en revanche ont bien prévu le coup de la convergence (N àNW vs NE à E) en mer, même si, pour l'heure, elle est un peu plus ouest que prévu. AROME est davantage éloigné (c'est relatif vue la zone ciblée !). Averses logiques et prévues sur W11 et W66
  5. Comme expliqué plus haut, l'épaisseur de l'atmosphère varie en fonction de la latitude et de l'orientation Terre-Soleil (marées atmosphériques, champ magnétique, rotation, ...). La limite de Karman est une limite admise par plusieurs secteurs mais qui est loin d'être unanime. On pourrait élargir la discussion en s'intéressant aux autres coprs célestes : Vénus ou Mars par exemple. La faiblesse de la densité atmosphérique martienne impliquerait-elle une épaisseur ridiculement petite, voire aucune, le vent solaire étant capable d'atteindre la surface et la ligne de Karman n'existant pas ? La structure très différente de l'atmosphère vénusienne modifie l'idée de la ligne de Karman, la structure étant différente ? Le vent solaire fait-il parti de l'atmosphère du Soleil ? Généralement non, mais tout dépend si ... La définition de l'atmosphère dépend essentiellement du domaine de recherche (ou du domaine d'activité). Elle est, de plus, trop anthropique à mon goût (bon, je reconnais que ce n'est pas un argument en soi ! mais on peut aussi contester une telle approche pour un objet planétaire). Bref, c'est une question plus complexe qu'il n'y paraît de prime abord. Perso, je me pose surtout la question de savoir si l'« épaisseur » de l'atmosphère a physiquement un sens. Ne devrait-on pas parler plutôt de « zones d'influences » de la Terre ? Zones variant suivant le sujet considéré.
  6. Effectivement, les HG seraient globalement supérieurs à l'ouest qu'à l'est, tendant ainsi à un flux à composante nord majoritaire, à priori NNW en début d'échéance s'orientant WNW ensuite par affaiblissement relatif en Islande. Ça c'est dans le « meilleur » des cas, la situation étant tout de même moins nette du côté islandais. Côté est, les GP remonteraient assez unanimement après le mnimum du début. Voici les diagrammes des ensembles d'IFS puis de GFS au Z500 : Londres : Au sol, les pressions resteraient très anticycloniques entre 1025 et 1040 hPa pour plus de 90% du panel jusqu'au jeudi inclus, avant une baisse, dont l'éclatement témoigne d'une incertitude bien plus grande (entre 1000 et 1026 hPa pour le percentile à 90, certains scénarios chutant vers les 980 hPa. Les T850 seraient constantes sur une valeur de 0°C pour la moyenne sur l'ensemble de la semaine, le déterministe étant dans les 10% inférieurs. Berlin : Au sol, l'Européen reste anticyclonique, la moyenne restant anticyclonique toute la semaine (de 1013 en début de semaine à 1025 hPa en milieu de semaine), le déterministe étant en bas en début et en haut de son panel au milieu ... Chez l'Américain, c'est bien plus anticyclonique, la moyenne variant de 1033 hPa (!) en milieu de semaine à 1016 hPa à la fin. En début d'échéance, qui pourrait être intéressant, la moyenne est vers les 1022, les scénarios dépessionnaires étant très minoritaires. Côté T850, c'est là encore constant chez IFS, avec une moyenne régulière à -5°C toute la semaine, plus éclaté chez GFS, entre -5 et -6°C en première partie, 0°c ensuite. Reykjavik : Au sol, la moyenne resterait autour des 1000 hPa, excepté en tout début d'échéance (vers 1015) chez IFS. Côté GFS, c'est nettement éclaté, avec, en moyenne, des pressions plus élevées que chez l'Européen. Les T850, relativement douces en début de semaine (moyenne vers les -2 °C contre les -10°C toute la semaine précédente) témoignant d'une advection douce, chez GFS l'amplitude est plus forte, passant de -12 / -13 °C en moyenne la semaine précédente à 0°C en début d'échéance. Dans les deux ensembles, la T850 baisse inexorablement ensuite. Bref, il y en a pour tous les goûts (ou presque), je suis d'accord avec Cédric, une semaine qui s'annoncerait, à ce jour, plus frâiche qu'initialement entrevue. Pour Lille, la T850 moyenne d'IFS est d'une belle constance, à 0°C, chez GFS, entre 0 et 3°C le long de la semaine. Effectivement plus fraîche mais rien de transcendant. Quant aux précipitations, elles resteraient absentes, les pressions restant élevées même chez IFS et même vers nos frontières de l'est. EDIT : Ne pas pour autant négliger l'option non aberrante « décrochage de BG sur la Méditerranée avec flux de NE » entrevue par IFS même si son ensemble ne suit pas. GFS et GEM proposant des scénarios différents de leur côté, le jeu reste ouvert.
  7. Et ce n'est pas plus net ce soir ! WRF d'IC donne des averses du SE13 au 04 et 83. AROME, ICON-EU et UK HD voient des averses entre E13 et E83, entre 2 et 10 mm. En lien avec ce minimum de pression sur le 04. Les WRF ARW et NNM, issus de GFS comme d'IFS et GEM voient une petite ligne pluvieuse en mer le long de la convergence. Idem pour les MOLOCH. Les WRF NNBS entrevoient quelques gouttes entre SE13 et SW83, le reste en mer. Ce même minimum de surface est vu près des côtes varoises, côté terre ou côté mer. En revanche, une chose semble assurée pour ces prochains jours : la hausse du thermomètre après cette brève baisse et pas d'épisodes pluvieux un tant soit peu significatif.
  8. Des averses sur le W11 et W66, autour de 5 mm, ponctuellement 10 mm, voire plus sur le piémont. Pas ma lde nuages à diverses altitudes dans la journée en toute zone en lien avec pas mal d'humidité. Mistral et Tramontane dans leur domaine respectif, vent de NE sur E-PACA. Des averses possibles demain à la zone de convergence Mistral / NE, plus probable en mer mais possibles du SE13 au S Var mais avec pas mal de désaccords. Champ de pression de surface mou + convergence des vents => ascendances en BC pour des cumulus, voire congestus pour quelques averses mais c'est très borderline et je suis, pour ma part, bien embêté .... pour pas grand chose finalement !
  9. Des bancs de nuages bas demain, sur le Languedoc et PACA, excepté le Roussillon où la tramontane se lèvera en fin de nuit, W_PACA (E13 et 84) où ils seront plus discrets sauf les littoraux, et les reliefs bien sur. Ceci dit, le timing peut être un peu plus en avance et le ciel se dégager plus tôt en fonction de l'arrivée du vent. AROME pour dimanche 17 à 8h locales, avec l'enroulement autour du minimum de pression dans le golfe du Lion. Celui-ci va se décaler plein est au cours de la journée. Donc encore du vent fort de NW qui gagnera vers l'est avec le décalage du minimum. Les mailles fines voient encore de la turbulence et S-PACA exposée aux fortes rafales avant un retour vers un mistral davantage rhodanien à la faveur d'un minimum relatif remontant sur le sud des Alpes (04). La vallée du Rhône pourrait ainsi avoir son petit épisode venteux en début de semaine ! La tramontane continue de souffler. Extension est maximale du Mistral, lundi en fin de nuit, d'après AROME qui est médian, les mailles fines hésitant entre les îles d'Hyères et Cannes. Attention aux rafales. Temps sec sur ces 5 prochains jours (et rien à venir hors topic).
  10. _sb

    site de Guy Plaut

    @Laurent15 (ou quelqu'un d'autrs du CA !), des news à ce sujet ?
  11. Le vent joue encore quelques prolongations et les rafales en cette fin d'après-midi pourront être encore violentes et faiblira lentement sur la Provence. AROME : EW index proposé par l'ECMWF est un indice évaluant la potentialité d'événements inhabituels par rapport aux normales climatiques de la zone concernée. Ici, il s'agit des rafales pour cette fin d'après-midi. Plus la valeur s'approche de 1, plus le potentiel d'une rafale violente est grand. La valeur n'est pas liée à la vitesse réelle du vent mais bien à l'écart par rapport aux rafales habituellement connues du secteur. IFS estime encore entre 80 et 90 km/h les rafales sur 04 et 83 sans exclure des valeurs localement plus importantes.
  12. La réponse du Premier ministre à la Cour des Comptes : https://www.ccomptes.fr/sites/default/files/2019-03/20190311-refere-S2018-3287-valorisation-donnees-IGN-Meteo-France-Cerema-rep-PM.pdf Ce que je comprends, n'étant pas juriste, est la généralisation de l'accès et de la gratuité des données publiques à horizon 2022 et l'accompagnement des opérateurs, dont MF, dans la diffusion des données et des codes sources. Quant aux modèles économiques, ces opérateurs, dont MF, sont invités à redéfinir rapidement (avant l'été) l'évaluation de leurs besoins, risques et opportunités dans un souci d'équilibre budgétaire. Ce point est à mettre en relation sur l'inistance du PM sur l'évolution technologique nécessaire de ces opérateurs (accessoirement donc, pour MF de rogner davantage sur la ressource humaine en gagnant en ressources numériques). Lien récapitulatif : https://www.ccomptes.fr/fr/publications/la-valorisation-des-donnees-de-lign-de-meteo-france-et-du-cerema
  13. Vent rafaleux hier soir, ici et comme presque partout dans notre région, au démeurant très bien anticipé par AROME, dont on critique à juste titre ses erreurs, il a été cette fois-ci efficace. 107 km/h et 89 km/h aux balises FFVL de Signes et la Sainte Victoire. Comme tu dis, hausse du thermomètre ce week end (un peu moins en allant vers la frontière italienne) avant une baisse amorcée dimanche après-midi par endroit. Temps très agréable ce matin, sous un ciel bien bleu.
  14. Tout à fait et la prévision est commune à l'ensemble des modèles. MSLP et T850 pour Strasbourg puis Bordeaux, pour reprendre tes choix de pointage (cela ne change rien pour Brest et Nice où, pour cette dernière, le champ de pression est un peu plus bas en lien avec des ano basses qui circuleront plus au sud : Une fraîcheur relative jusqu'au week end, relative car les nuits raccourcissent d'un côté, et que le vent devrait être moins présent de l'autre. Les pressions élevées garantissent pour l'heure l'absence de précipitations significatives. Ce qui se confirme les ensembles en haute alptitude, avec une sensation de déjà vue ... : GEFS 12Z pour le milieu de la semaine : EPS (IFS ENS) 12Z , en ano Z500 : Pour EPS 12Z, la fin de semaine resterait globalement dans la même lignée (Strasbourg, 18 -> 24) : et Bordeaux (18 -> 24) :
  15. 101 km/h à la balise FFVL de Gourdon (ext W 06), forcissant depuis les 16/17h. Le ciel ici est nuageux avec un vent modéré, probablement plus fort sur les hauteurs.
  16. S'il existe d'autres sites avec des données plus complètes sur le sujet, je suis preneur. Sur http://fr.blitzortung.org j'ignore comment on peut faire (si c'est possible).Mais sur http://www.weather.us/ tu peux avoir une idée de l'intensité d'un éclair (menu « Radar and Lightning » puis « Lightning analysis », tu choisis ta localisation via le panneau de gauche : « Power : 44 kA », soit 44 000 ampères, au large de Naples ce matin
  17. Je ne connais pas les noms mais certains spots du Roussillon vont être chahutés aussi demain. Idem vers Toulon et les îles d'Hyères. Plus tard, AROME modélise de belles turbulences sur des trains d'onde : EDIT : Pour le 18, ce qui était vu il y a encore 2 jours se précise à nouveau : un temps crasseux avec quelques bruines ou pluies faibles près des reliefs. Seuls ICON et UKMO voient encore quelques pluies sporadiques sur les plaines (qq mm ...).
  18. Fort mistral sur le littoral toulonnais où je me trouvais aujourd'hui, difficile par endroit de tenir debout et d'avancer. 101 km/h max à la balise FFVL de Signes (83). 104.4 km/h au cap Cépet.
  19. Bonjour, Faibles averses cette nuit vers 3h45 et 4h05 qui ont simplement humidifié la chaussée avec des gouttes assez grosses. Le ciel bleu est depuis revenu. comme indiqué par Oliv13 Tn de 4.5 °C et 7.1 °C aux StatIC de Roquevaire et Carnoux, sous ce ciel nouageux à couvert de la nuit. Actu, averses davantage convectives sur l'ouest de la Corse.
  20. Mercredi, voici une animation d'AROME, le moins violent, entre 0H et 24H : lien vers l'animation (9,2 Mo). Toujours mercredi d'après ce même AROME 12Z, les VV mettent en évidence les aspects ondulatoires stationnaires de l'écoulement (3 Mo).
  21. Si, jusqu'alors, les grandes lignes semblaient tracer, des différences sensibles apparaissent entre IFS et GFS mardi et mercredi sur l'évolution du thalweg. Mardi, l'accord global est présent mais le thalweg est moins prononcé chez GFS : Mercredi, les deux se déchirent. La rupture sera-t-elle consumée lors de la prochaine réactualisation ? À suivre avec l'EPS (IFS ENS)
  22. Ici aussi, -1.1°C / 16.6 °C à la StatIC de Roquevaire et celle de Carnoux a une amplitude plus petite 2.7 °C / 13.7 °C. Le vent est compètement tombé, faiblement au sud en altitude (Ste Victoire). Ciel bleu, faiblement voilé.
  23. Effectivement, un passage pluvieux concernerait LR à J+5/6, PACA serait moins exposée. Montpellier : Marseille : Cette nuit : Sur ces deux diagrammes à 10 jours d'échéances, outre cet épisode (J+6), les faibles averses possibles cette nuit. En effet, une dépression sur le nord des îles britanniques pilote un front froid qui nous abordera cette nuit. Ce dernier se destructurera avant de regagner un peu de vigueur en passant le Rhône et surtout en approchant l'île de Beauté. De fait, des averses se déclencheront sur l'extrême ouest de LR (O66 et O11), apportant autour de 5 mm, puis, en seconde partie de nuit, une timide réactivation sur le 13, 84 et 04, apportera entre 0 et 2 mm. La Corse, sur sa façade occidentale, sera davantage affectée, en fin de nuit et début de matinée avec un cumul possible entre 5 et 10 mm sous forme d'averses. Cette animation présente ce font froid (croix noires, matérialisé par la ligne d'ascendances, en brun, avec l'air chaud antérieur qui est soulevé par l'avancée de l'air froid postérieur le long de la convergence frontale, la dépression-pilote est entourée) qui aborde le sud ouest puis qui se déstructure en passant le relief pour se réactiver en fin de nuit aux parages de la Corse : Cette animation montre l'évolution de ce même front sous l'angle des Theta-E et sa réactivation au voisinage de la Corse : Et enfin, le temps « signifiant » et l'option de précipitations faiblement convectives près de la Corse (petites croix noires). Pour l'anecdote, on voit le « ciel de traîne » à l'arrière, sur une moitié nord ouest de notre pays : L'option convective corse devrait être faible, avec une CAPE autour de 250 J/kg et des sommets des nuages aux alentours des 700 hPa, voire 600 hPa pour les plus optimistes. Des Cu Congestus possibles... Ici une coupe d'AROME ouest - est au niveau d'Ajaccio avec le front froid et sa réactivation : Pour mercredi, Tramontane à l'arrière du front, rejointe par un Mistral provençal, localement fort (ICON-EU et Flash modélisent jusqu'à 145 km/h sur le Haut-Var et les mailles fines anglaises jusqu'à 100 km/h. Les autres mailles fines sont plus en retrait. Les Allemands me semblent excessifs ! Les crêtes pyrennéennes et Cevenoles seront venteuses également. Jeudi, toujours tramontane et mistral provençal, potentiellement fort à violent sur le E13, 83, O06 et 04, les Cévennes, le Roussillon et au large du Var. ICON-EU modélise en valeur brute jusqu'à 275 km/h vers l'Aigual et 150 km/h sur la région de Fayence et du Lachens. UKMO HD est plus prudent, autour des 150 km/h sur les haueurs héraultaises et 110 km/h sur le Var. ARPEGE, à mailles larges, reste plus timoré. De façon générale, les reliefs de notre région seront tempétueux. Vendredi, le vent mollira progressivement en cours de journée, encore fort en matinée. Samedi, le vent tournera à l'est ou au sud-est faible, prélude à quelques pluies orographiques à l'approche d'un thalweg ou d'une GF évoqué plus haut et par d'autres intervenants.
  24. _sb

    Le Rugby sur IC !

    L'hémisphère sud s'est beaucoup inspiré des Fidjiens et c'est peut-être ce que nous devrions faire en l'adaptant à notre culture. Je n'ai jamais cru au « copier / coller ». Malheureusement, nous sommes très loin, beaucoup plus loin que ne l'était l'Afrique du Sud ou l'Australie.
  25. Certes, les régimes potentiellement favorables ne nous ont pas été favorables, et celui-ci nous est potentiellement défavorable, La série devient longue et, comme tu l'indiques, rien n'indique un changement prochain de récurrence. Le prochain thalweg ne nous concernerait pas, tout au plus un peu de crasse. S'il fallait choisir, plutôt que la compensation, je me dirigerais vers la statistique ! HS mais voici l'évolution de nos précipitations dans notre région (https://climatereanalyzer.org/reanalysis/monthly_tseries/) : Annuellement : Précipitations hivernales :
×
×
  • Créer...