Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Christophe30

Membres
  • Content Count

    15479
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

About Christophe30

  • Rank
    Dépression tropicale
  • Birthday 02/20/1993

Personal Information

  • Location
    Nîmes (30) - Montpellier (34)

Recent Profile Visitors

1842 profile views
  1. La Haute-Corse en orange ce matin. Était-ce vraiment une hésitation des prévisionnistes MF, ou un choix volontaire de ne pas passer l'île en orange un 14 juillet ? La question est certes hors-sujet, mais on s'interroge toujours de ces non-sens avec des déclenchements de vigi parfois tardifs. Le potentiel est là pour aujourd'hui, reste à voir ce qu'il se passera concrètement. Du 200 mm possible sous les axes peu mobiles, en plein coeur de l'été
  2. Dans le genre également, EURO-4 avec ses 471 mm de RRX près de Saint-Florent. Au regard de la dynamique qui me semble aussi virulente en basses-couches qu'en altitude, du phasage avec l'instabilité et surtout du caractère durable de la convection, il y a de quoi être particulièrement inquiet si les orages se déclenchent sur l'île et non au large en mer. C'est quitte ou double comme souvent sur l'île, mais ça fait même peur à un Gardois
  3. Catastrophe demain entre le Cap Corse et la région de Bastia ? Le contexte météorologique est favorable à la genèse d'orages destructeurs à mon avis : pluies diluviennes et localement grosse grêle. De notre côté, nous avons alerté nos clients du nord-est Corse. Seule incertitude à mon sens : est-ce que le gros de la convection se fera en mer ou dans les terres ? Tout va se jouer là-dessus. Du 200 mm est possible en quelques heures dans des zones urbanisées. Il serait logique que la vigilance passe à 16h, d'autant que nous sommes en période de haute affluence touristique.
  4. Nîmes pourrait battre également son record absolu de chaleur pour un mois de juillet ce week-end, après l'avoir égalé avant hier. Nous vivons une période exceptionnelle !
  5. La situation était aussi différente : on est en vent de terre (mistral modéré) contrairement à 2003 où le front de brises marines remontait loin dans les terres. Ce qu'il se passe aujourd'hui est hallucinant ! Nous avons plusieurs VP2 en sud Gard qui ont atteint les 44°C également. Elles sont dans des environnements très dégagés. Liste à venir d'ici ce soir. Merci à CFR pour toutes les données.
  6. Il est évident que le flux d'Ouest dans notre hémisphère est plus classique que le flux d'Est. D'où mon message : la transition actuelle a tout de ce qu'il y a de plus classique à cette période de l'année et ne signifie en rien que l'hiver est terminé.
  7. Les modèles ne sont certes pas encourageants pour de l'hiver comme nous l'aimons ici à horizon raisonnable. Cela dit, j'attire votre attention sur le fait que le pays vient de connaître deux semaines relativement hivernales. Pas de vague de froid certes, mais de la neige sur de nombreux départements. Par ailleurs, n'est-il pas prématuré d'enterrer l'hiver un 3 Février ? (en référence à certains posts d'hier)… Nous sommes dans une transition tout ce qu'il y a de plus classique à nos latitudes. Il serait étonnant que l'on reste en flux d'Ouest anticyclonique très longtemps.
  8. La situation est simple à comprendre. Soit la dépression circule sur les littoraux et il neige sérieusement dans l'intérieur Languedoc (surtout Gard et Ardèche) soit elle passe sur nous ou pire au nord et là il s'agira de pluie. Cette dépression qui va se creuser en pleine limite barocline. Arpège illustre la situation parfaite. CEP se limite au haut Gard et Ardèche car la dépression circule dans les terres. Je réitère, la situation est très intéressante. Je reste objectif, si on prend 1 ou 2°C à 850 hPa c'est plié. On est à J-3.
  9. En attendant, CEP confirme et enfonce le clou avec des chutes de neige significatives mardi fin d'après-midi/soirée dans l'arrière-pays de l'Est Hérault, du Gard, en Ardèche ainsi que dans l'intérieur de la Provence. ARPEGE est assez isolé à ne rien voir. Cela ne veut pas dire qu'il a tord - loin s'en faut - mais si cela s'engage très mal sur de nombreuses zones de nos régions, il ne faut pas non plus nier que d'autres secteurs pourraient bien s'en tirer. Ce n'est pas cultiver l'espoir et fantasmer, mais bien possible. Bonne soirée
  10. Oui. Le timing est pour le moment meilleur et cette dépression est précédée d'air froid. Une situation encore bien fragile mais cela reste intéressant à suivre pour le peu que nous sommes à être potentiellement concernés. L'échéance est raisonnable (J-4) et les coupes propices. On ne distingue pour le moment pas d'intrusion douce sur le bas de la troposphère avec un petit vent de terre associé. On verra ce qu'il en reste dans 72h... Pour info, sur les hauteurs d'Uzès, il est tombé 2 ou 3 cm ce mercredi. Le fait que ça vient de l'ouest n'est pas rédhibitoire pour toute la région, bien que cela ne soit pas la situation idéale. Je précise par ailleurs que l'ensemble des déterministes entrevoient une dynamique méditerranéenne lors de cet épisode, avec une dépression près du golfe du Lion. Lors de son évacuation vers le large de Provence, elle aura pour conséquence de drainer de l'air froid. Le phasage sera il suffisant ? La question reste entière.
  11. Situation à surveiller entre le haut Gard et l'Ardèche à minima, peut-être jusqu'au Vaucluse, dans la nuit de mardi à mercredi. Une dépression pourrait se creuser dans le golfe du Lion entre les deux coulées froides (lundi - mercredi). Les profils sont propices à une neige de redoux durant quelques heures. En prévisions brutes, CEP met quelques centimètres du nord de Nîmes à l'Ardèche. D'ici là, ça peut s'ajuster défavorablement mais tout comme CP3, j'aurais tendance à attendre un peu avant d'enterrer totalement le potentiel.
  12. La grande différence avec ces derniers jours, c'est qu'on a un petit creux dépressionnaire qui se constitue en fin de nuit prochaine au sein du talweg de surface sur le nord de la France. L'interaction Méditerranéenne est bien plus favorable, avec une dépression plus lâche et étirée. Elle booste la convergence et humidifie les basses-couches. Outre la Provence, l'Ardèche et le Gard sont à surveiller de près avec une situation assez classique où les averses se forment en aval des reliefs grâce à ce talweg de surface. Il pourrait bien tomber 3 à 5 cm dans les plaines intérieures par endroits, localement plus, si cela se précise. Neige isothermique, avec les gros-gros-gros flocons (on se la joue pas Parisienne nous :D)
  13. Les prévisions ensemblistes amplifient légèrement le signal pour le Languedoc-Roussillon et l'Ardèche notamment, avec un passage perturbé mercredi mi-journée pouvant donner de la neige probablement jusqu'en plaine intérieure au minimum. Le déterministe CEP de ce matin voit 1 à 3 mm sous forme de neige sur le 30 notamment, tout comme GFS et désormais ARPEGE s'y met. Une propagation vers le 84 et dans une moindre mesure le 13/83 serait également envisageable. Il reste quand même 36h avant ce possible épisode et quand on voit comment les autres potentiels ont tourné… Restons prudents. Les modèles saisonniers sont froids et dépressionnaires pour Février… mais malheureusement il est possible d'y deviner un environnement propice aux flux de nord. En bref, les désillusions pourraient s'enchaîner.
  14. Ce matin, dans le sud de la Bavière tout proche du piémont (Kaufbeuren) les chutes de neige ont redoublé d'intensité avec une température bien négative. Plâtrage en cours. La route va être sympa aujourd'hui… il me faut traverser une partie de l'Autriche
  15. Elles sont disponibles sur le site tropicaltidbits pour celles et ceux qui veulent rêver ce soir. Region : Europe. Modèle CEP weakly ou monthly au choix. Projections effectivement très hivernales...
×
×
  • Create New...