Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

hma

Membres
  • Content Count

    109
  • Joined

  • Last visited

About hma

  • Rank
    Altostratus
  • Birthday 06/13/1991

Personal Information

  • Location
    Namur (Liège pour le travail, et fréquemment ailleurs en Wallonie), Sedan à l'occasion
  • Site web
    https://fulgurorage.blogspot.com/

Recent Profile Visitors

1029 profile views
  1. Dans mon village sur son éperon, le vent fait forte impression. J'aurais même tendance à dire que c'est plus marquant que Ciara. A la différence de cette dernière, le rapport entre le vent moyen et les rafales est plus faible, donnant une impression de souffle quasi-continu. Grande douceur aussi, on ne ressent aucune fraîcheur malgré le vent. C'est vraiment particulier.
  2. La ligne de grains qui traverse la Belgique en ce moment a donné une rafale de 108 km/h à Uccle et une autre de 119 km/h à Chièvres (Hainaut).
  3. Quelques orages se promènent sur la Belgique. Avec le ciel clair entre eux, on peut voir les éclairs d'assez loin. Vent à nouveau bien présent en rafales, entre 90 et 100 km/h à vue de nez. Le front de la nuit a donné une pointe de 116 km/h à Herhet, dans le sud de la province de Namur.
  4. 107 km/h à Bierset (Liège), 104 km/h à Gosselies (Hainaut) et 100 km/h à Florennes (Namur) au passage du front froid.
  5. Après une phase très intense entre 17h00 et 18h00 où les rafales se succédaient les unes après les autres, elles sont à présent un peu plus espacées, mais à peine moins fortes. On a sans doute atteint 100 km/h en toute fin d'après-midi.
  6. 108 km/h à Uccle, 104 km/h à l'aéroport de Charleroi et 102 km/h à Beauvechain.
  7. Belle activité convective qui se déploie le long du front froid (au niveau de Hull notamment). Sous l'anomalie de tropopause, ça aide... Ca donne le ton pour ce soir et la nuit prochaine. Par ici, rafales de plus en plus fortes (sans doute entre 90 et 100 km/h), premiers bibelots qui s'envolent.
  8. Depuis une vingtaine de minutes, les rafales sont plus fréquentes et plus fortes. Sans doute entre 80 et 90 km/h. Une rafale de 96 km/h a été mesurée il y a une demi-heure à Beauvechain, 20 km au nord d'ici. L'impression de tempête est bien présente désormais.
  9. Les premiers 80 en Belgique "continentale": 80 à Uccle (Bruxelles) et 84 à Stabroek (Anvers). Au Pays-de-Galles, on note des pointes jusqu'à 140 km/h. Valeurs similaires sur les plateformes en mer du Nord au large des Pays-Bas.
  10. Lever de soleil sur Ciara (source: Windy).
  11. Déjà du vent aussi dans le Namurois, sans doute autour des 70 km/h. Temps très nuageux mais sec.
  12. Sans connaître le moment à partir duquel ce genre de topic peut être ouvert, je vous propose de commencer doucement le suivi de la tempête de demain et après-demain. Si le temps reste relativement calme en ce moment sur l'Europe continentale, le vent est déjà bien présent sur les Iles britanniques, bien qu'il ne soit pas directement lié à Ciara. La dépression est encore bien loin à l'ouest de l'Irlande.
  13. L'IRM passe à l'orange et annonce des pointes jusqu'à 130 km/h. Sans doute tiennent-ils compte d'Alaro et de ECM. Edit: d'après contacts là-bas, ils anticipent le caractère très turbulent et convectif du front.
  14. La tartine mauve d'Arpège qui passe sur les HDF et la Wallonie à 5h00 est très probablement une moyenne lissée de puissantes rafales convectives. On devine les traînées violacées d'Arome lorsque cette plage horaire entrera dans son champ d'échéance. J'aurais même tendance à dire que cette bouffée orageuse de fin de nuit est à surveiller autant que le front froid en lui-même, voire même davantage.
  15. ECM haute résolution et maintenant GEM montrent effectivement l'origine de cette traînée de rafales violentes, il y a clairement le creusement d'une mesodépression entre Pas-de-Calais et Flandre en réponse à la violente dynamique en altitude. Sur ECM, on voit une onde chaude de basse couche s'individualiser, donc en somme un front chaud associé à une dépression secondaire. De très petit diamètre mais virulente. Comme il s'agit d'une réponse énergétique mais locale, certains modèles ne la voient pas, et de plus son existence ne tient qu'à un fil (un peu plus/un peu moins de l'un ou l'autre élément, et on a des choses très différentes). Il ne serait pas étonnant qu'on soit fixé demain soir, voire même samedi dimanche matin.
×
×
  • Create New...