C.C. Chrispic

Adhérent Infoclimat
  • Compteur de contenus

    1 797
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de C.C. Chrispic

  • Rang
    Cumulus mediocris
  • Date de naissance 14/11/1987

Personal Information

  • Lieu
    Montpellier
  • Site web
    http://www.chrispics.fr

Visiteurs récents du profil

1 047 visualisations du profil
  1. Épisode méditerranéen du 19 octobre 2017

    Merci à vous ! @orage87 : en effet ^^ dur dur l'après-midi... @Néant27 : bon sang on était tous à Agde au final mais jamais au même endroit/moment ^^ tristan et yohan ont eu plus de succès sur les tous premiers orages au large avec des impacts ramifiés. Pour novembre je dirais que ça dépend des années, sur les six dernières années y'a quand même eu ça, ça ou plus récemment l'an dernier ça (pas encore posté la page pour celui la). Mais comme @vedasien le dit, et vu comment c'est parti sur les modèles, on pourrait effectivement ne plus compter sur cette année hormis un accident genre à une semaine de noel ^^
  2. Salut à toutes et à tous ! Depuis la fin de l'Été et une traque en Aveyron le 30 août, nous connaissons un automne particulièrement ennuyeux et exceptionnellement sec dans les régions méditerranéennes (et pas que). J'ai capturé un seul petit éclair diurne en mer le 9 septembre dans le Var lors d'une dégradation décevante et j'ai eu droit à quelques impacts diurnes lointains observés depuis le nord-est héraultais le 25 septembre, hormis cela, rien de rien. Le soleil et la douceur me conviennent à défaut, mais bon... on est en droit d'en attendre + de l'automne par-ici. La situation se débloque finalement ce 19 octobre (nuit de mercredi à jeudi) avec un premier épisode qui mêle cévenol et méditerranéen, je vais personnellement traquer la partie méditerranéenne. L'Hérault est en ligne de mire pour cet épisode, ça m'arrange bien, par contre le timing s'annonce bien pourri puisque cela est censé être vraiment orageux en deuxième partie de nuit, en pleine semaine. Ne pouvant laisser passer l'occasion, je vais alors faire au mieux en me couchant très tôt mercredi soir afin de me lever vers minuit et enchainer une nuit complète de traque avant de partir travailler. Une fois n'est pas coutume, casser les habitudes de sommeil et rajouter à cela l'excitation des orages à venir ne me permettent pas de trouver réellement le sommeil, c'est compliqué J'arriverais vaguement à dormir une petite heure, je me réveille vers 22h45 et constate que la situation semble avoir un peu d'avance puisqu'une première salve d'orages remonte de Catalogne en longeant les côtes roussillonnaises. C'est donc certainement un peu juste pour aller les réceptionner à Agde mais c'est le signal de départ et je vais donc me placer autour de l'étang de Thau afin d'être à l'avant, et on verra bien... Ce premier passage orageux se fera uniquement avec des flashs... les ingrédients d'une dégradation automnale sont la avec un flux de sud-est/est bien vigoureux qui ramène trois tonnes d'entrées maritimes. Le plafond devait se situer à 300m max. Néanmoins, je pense que la c'était surtout l'activité électrique qui était essentiellement intra-nuageuse et les impacts noyés dans les précipitations, car l'horizon s'allumait bien. Une capture pour illustrer : 1) Je profite de l'arrivée de la pluie pour me replacer à Agde où je devrais ne plus avoir de pluie et où je pourrais observer la suite car des orages se reforment au large en prenant lentement la direction du littoral agathois/sétois. À mon arrivée, surprise, le premier passage a semble t-il décrassé le ciel, la convection est visible ! Mais hormis quelques bouts d'inter-nuageux, foudre invisible : 2) La crasse de basses couches va néanmoins revenir rapidement. Chose non visible sur la photo mais qui fait partie du lot automnal : le vent de sud/sud-est soufflant en continu à 40km/h, ça ne parait pas beaucoup mais en continue c'est très prise de tête et ça fait vibrer les trépieds. J'en possède un lourd qui résiste, mais l'autre c'est limite. En plus de ça, les embruns marins qui viennent pourrir lunettes et objectifs Bref, heureusement un petit bloc de pierre me permettra de me protéger un peu de ce vent sur les appareils. La cellule se rapproche du littoral mais ne lâche toujours pas d'impact visible (malgré les grondements caractéristiques) : 3) Puis un impact proche tombe sur le littoral vers Marseillan, éclairant de manière caractéristique la scène mais c'est hors cadre. C'est en tout cas le signal pour me réfugier à la voiture, pas bon de rester dehors ! Dans le même temps, la situation devient très intéressante plus au sud/sud-ouest puisqu'une nouvelle salve orageuse se forme et remonte le long des côtes, celle-ci va commencer à former une ligne arquée qui va d'abord balayer les côtes des PO avant de se diriger vers l'extrême sud-ouest du littoral héraultais. Je vise alors dans cette direction, les flashs dans la convection sont par moment visibles car le ciel est un peu plus dégagé dans cette direction, la pluie des autres cellules m'a maintenant atteint, quand tout à coup un impact plus proche que la fameuse ligne tombe à l'avant, non loin du rivage : 4) Au fur et à mesure que la ligne se rapproche, les éclairs tombent à l'horizon tels des spaghettis avec ce plafond bas, mais au moins cette fois la foudre est visible. Je retiens surtout l'ambiance avec ces flashs violents et le tonnerre qui résonne fort sur la mer... c'est du lourd 5) Il est maintenant 4h du mat', je démarre le boulot vers 8h alors je vais anticiper en me replaçant plus à l'Est afin de ne pas me retrouver dans le déluge et galérer ensuite pour le redevancer. Retour à l'étang de Thau pour prolonger le spectacle. Le plafond nuageux est un poil plus élevé qu'à mon premier passage (je dirais 500m...). La ligne s'étire du littoral jusque loin en mer, l'activité foudre est relativement dispersée et l'usage du grand angle n'est pas top puisque avec ce plafond bas, on obtient des spaghettis un peu comme la photo précédente. Je tente alors des zooms avec mes deux appareils dans les zones où ça tombe plus régulièrement : 6) Impacts au large, on voit le lido en-dessous. 7) Un impact plus proche, sur l'étang cette fois. Ça fait longtemps que je voulais avoir un impact dans ce style, dans le coin. À retenter en Été avec des orages plus esthétiques/base élevée, je n'en ai pas eu l'occasion ces dernières années. 8) La ligne se rapproche, les impacts sont de plus en plus noyés mais la base est sympa à observer, notamment au-dessus de la mer. D'ailleurs, je finis par remarquer des flashs au-dessus du Mont Saint-Clair (Sète), ceux-ci dévoilent alors un magnifique sillage turbulent qui matérialise l'avant de la ligne. Une masse monstrueuse, superbement éclairée en blanc/bleu par les flashs. Malheureusement, le déluge est tout proche et ne va pas me laisser le temps de faire les bons réglages pour le capturer de la manière la plus esthétique. Mais.... par chance, l'une de mes captures est rattrapable avec le raw et permet de dévoiler ce sillage : 9) Je le dis souvent et je radote, mais rien ne remplacera l'observation en live à l'oeil nu : c'était tellement beau à voir en vrai ^^ Le déluge ne pardonne pas, on passe de rien à la douche, généralement je rentre rapidement mon matos mais la, il n'évitera même pas la douche Nouveau décalage plus à l'Est vers Palavas-les-Flots, je repasse à l'avant du sillage et vais pouvoir profiter encore une petite heure du spectacle avant de partir. La ligne va néanmoins perdre de son activité électrique en approchant de Montpellier, elle me gratifie quand même de quelques derniers impacts : 10) 11) Il y a un invité sur la photo (et la précédente) : un flamant-rose solitaire ! 12) Le loupé de la nuit : un impact bien plus proche est tombé à droite, hors cadre, en même temps que celui visible. Je l'aurais eu avec mon autre appareil avec lequel je visais plus à droite avant que celui-ci ne déconne complètement et me force à l'arrêter (une conséquence de la flotte précédente?! possible... je croise les doigts il semble refonctionner correctement). À nouveau rattrapé par la pluie je décolle finalement en direction du boulot, il est 7h. Sur le trajet et une fois arrivé, quelques impacts proches tombent sur l'agglomération, au sein d'une pluie modérée à forte. Voila donc pour le premier épisode automnal de l'année, il se sera fait désirer ! En conclusion le déroulement m'a été favorable pour profiter du spectacle même si faire une quasi nuit blanche est jamais agréable. Les ingrédients défavorables à la photo étaient de la partie mais ils ont alterné avec des phases plus favorables, le bilan est donc loin d'être décevant Et surtout, passer une nuit à voir le ciel s'illuminer et entendre les lourds grondements du tonnerre, ça n'a pas de prix, c'est du plaisir total ! On va croiser les doigts pour que ce ne soit pas l'unique séquence de l'automne, bien que les modèles nous ramènent au point mort pour les dix prochains jours au minimum. Un mirage qui fait du bien dans ce désert, @+ ^^
  3. Suivi du temps dans les régions Méditerranéennes

    Effectivement ça reprend bien comme prévu sur le Roussillon. Si je n'étais pas épuisé de ma quasi nuit blanche je serais bien allé retenter ma chance. Profitez bien et ramenez-nous de belles choses si les conditions le permettent ! Tiens d'ailleurs le ciel est encore assez couvert ici mais se dégage avec des trouées, je crois qu'on voit la convection en direction des PO justement...
  4. Suivi du temps dans les régions Méditerranéennes

    Nuit bien électrique au final, foudre capricieuse mais quelques captures sympathique quand même. Allez, au boulot maintenant, avec encore du tonnerre miam !! C'est moi ou la ligne stationne maintenant sur l'est heraultais ?
  5. Suivi du temps dans les régions Méditerranéennes

    Bienvenue au club ah qu'est-ce que je kiffe ces cellules sans aucune foudre visible... Pas croyable ^^ a suivre en effet.
  6. Suivi du temps dans les régions Méditerranéennes

    C'est clair, cette ambiance, tout ce qui tourne autour, c'est aussi pour ça qu'on aime. Les nuages qui défilent à toute vitesse vers les reliefs, ect... il ne manque plus qu'un bon orage photographiable au plus près (pour éviter la crasse, qui est malheureusement bien présente comme d'hab) pour parfaire le tout sinon ça aura un petit gout d'inachevé pour moi. Le plus embêtant en fait c'est le timing et la localisation, ça va être tendu de ramener quelque chose loin de chez soit avant de devoir être "coincé" au boulot. Mais on va l'tenter, ça faisait si longtemps 84% d'HR et 18°c à mon balcon, le vent marin souffle modérément avec quelques bonnes rafales. De rares trouées dans la crasse dévoilent de temps à autre le ciel bleu, ça me fascine toujours de voir qu'on est dans cette ambiance crasseuse à cause d'une pauvre couche au raz du sol sur quelques centaines de mètres, c'est balo ^^
  7. Le topic des lamentations #5

    Je me confesse j'ai aidé le kidnappeur, j'en suis complice et j'en suis fier Bon ce n'est pas une grosse lamentation mais ça me fait sourire de voir qu'à chaque fois que le temps estival s'installe sur l'ensemble du pays et notamment la moitié nord, les méditerranéens deviennent les pigeons de l'histoire avec une belle purée de pois ^^ mais comme je le dis ce n'est pas une grosse lamentation car hormis aujourd'hui et jeudi (et certainement demain/lundi), le temps depuis la dernière décade de septembre est vraiment ultra agréable. A défaut d'orages (que l'on aura pas de toute façon même si la situation se débloque, on va trouver le moyen d'être en déficit d'instabilité avec trois coups de tonnerre perdus dans les Cévennes *essaye de contrer le sort en étant exagérément négatif*), c'est un temps parfait. Et puis hier soir, grâce à ce plafond qui s'est installé suite à une journée radieuse, cela donnait une température nocturne idéale pour flâner en ville.
  8. Le topic des lamentations #5

    Et à côté de ça, des gens se réjouissent d'avoir des orages non-stop et préféreraient mourir que de voir un rayon de soleil dans le sud. Vous les reconnaîtrez. Et à côté de ça, des gens se réjouissent d'avoir du brouillard et de la pluie non-stop et préféreraient mourir que de voir un rayon de soleil dans le sud. Vous les reconnaîtrez. Et à côté de ça, des gens se réjouissent d'avoir des gelées non-stop et préféreraient mourir que de voir un brin de chaleur dans le sud. Vous les reconnaîtrez. ... on peut continuer longtemps ainsi ^^ Chacun kiffe ses extrêmes, indépendamment des conséquences que cela peut avoir. Pas de quoi être choqué, quand bien même on est sois-même impacté. Étant sur un forum de passionnés (de météo ou d'un phénomène en particulier), je pensais que chacun prenait ça en compte et relativisait. L'automne n'est pas terminé, gardons espoir... ^^'
  9. * - * Le topic des souhaits * - *

    Un épisode orageux automnal, c'est trop demander ? La première moitié de l'automne météorologique déjà pliée (vu les prévisions pour les 10 prochains jours), c'est ouf. Pas de secret, quand çà ne pète pas chez nous, c'est pour l'Italie et l'Adriatique notamment.
  10. Suivi du temps dans les régions méditerranéennes

    Arf décidement Pas évident aussi ces situations bancales et faiblardes, ça prend au petit bonheur la chance... vivement une dégradation structurée, nocture et généreuse en foudre comme on en a de beaux souvenirs à presque chaque automne. Cette année ça relève du fantasme. Il y a eu par la suite (et il y a toujours) des averses assez musclées par endroits entre Hérault et Gard, mais ça ne veut pas s'électriser, c'est dommage car c'est bien isolé et le ciel est net.
  11. Suivi du temps dans les régions méditerranéennes

    Orage au nord de Nîmes, sympathique observation depuis l'est heraultais. C'est pas la folie mais ça fait du bien.
  12. Suivi du temps dans les régions méditerranéennes

    En effet Lucas il y avait beaucoup de monde sur le littoral et sur les pistes cyclables des étangs, pas étonnant vu les conditions, il fallait en profiter puisqu'il n'est pas sur que l'on retrouve cela maintenant, déjà le week-end prochain pourrait être plus maussade. Bon comme cela a été dit, il faisait quand même relativement frais sur le littoral avec l'air marin par rapport à la ville (et encore + vers l'intérieur). Une petite vue des flamants rose qui sont toujours présents sur les divers étangs entre Carnon et Palavas : Bon début de semaine à vous !
  13. Vaison la Romaine 1992 - Emission RMC Découverte

    Reportage intéressant mais musique insupportable (mise en scène de film de catastrophe...), une classique mais je trouve que c'est particulièrement marqué dans ce reportage
  14. Photolive Partage

    Pas besoin d'une photo retouchée/post-traitée pour procurer du plaisir aux autres, il suffit d'être la au bon moment pour capturer une scène bien belle qui se suffit à elle même. Après c'est sur qu'une photo brut d'un temps moisi sous stratus tenaces au coeur de l'hiver ça n'aura rien d'attirant, post-traitée ou non ^^
  15. Suivi du temps dans les régions méditerranéennes

    Après les pluies faibles de ce matin, bonne averse actuellement sur Montpellier avec ces averses descendant du nord, quelques ambiances convectives intéressantes dans une ambiance de convection de masse d'air froid, on se contente de pas grand chose dans la période sensée être la plus convective de l'année par-ici.... ^^' 18°c et 68% d'HR à mon balcon.