Dj Ravageur 37

Membres
  • Compteur de contenus

    5 064
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Dj Ravageur 37

  • Rang
    Orage monocellulaire
  • Date de naissance 07/06/1985

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Et je serais tenté de rajouter que GEFS ne représente pas à lui seul 100% des possibilités et il est bien dommage de ne pouvoir travailler plus profondément avec ENSCEP, même si ce dernier semble lui aussi plutôt optimiste, surtout dans une optique plus lointaine (joli tube sur De Bilt : http://projects.knmi.nl/exp/pluim/vijftiendaagse/index.php?run=00).
  2. Noooon... est-il vrai ??? Je n'eusse point deviné telle intelligence de sa part ! Pour si peu me serais-je fait piéger ! A 192h, l'ensembliste européen est plus extrême que le déterministe, c'est positif. http://www.wetterzentrale.de/pics/Reem1921.gif http://www.wetterzentrale.de/pics/Recm1921.gif
  3. Le cauchemar passé les premiers jours de décembre. On n'a plus revu de flocons ici ensuite jusqu'en février 2012 !!! Pour autant je t’accorde que cela me rappelle au niveaux des pressions élevés au pôle le schéma répétitif des hivers 2009, 2010 voire 2011. Enfin surtout le fabuleux hiver 2010 !
  4. Le ralentissement du jet étant maintenant acquis, il va falloir opter pour l'une des deux grandes solutions émergentes d'ici le 15 janvier puisqu'on note la création d'une forte cyclogenèse sur les Açores autour du 13 janvier : _ soit la dorsale anticyclonique parvient à se redresser fortement et jonctionne avec l’anticyclone polaire pour former un semblant de GA, laissant libre ses racines subtropicales, pouvant temporairement apporter un bon coup de froid mais cela serait certainement éphémère, en raison de la genèse d'un talweg fortement perturbé mais extrêmement doux des Açores à l'Europe de l'Ouest ! http://modeles.meteociel.fr/modeles/gem/runs/2016010412/gemnh-0-240.png?12 _ soit la dorsale reste coincée et forme un AA, ou toboggan, ou ondulation du jet prononcée ; ce qui nous apporterai à coup sûr certain océanique humide (très bénéfique >500m d'altitude) de manière potentiellement plus durable (encore que) mais la grande douceur serait loin et la cyclogenèse des Açores resterait bloquée où elle est :
  5. Pourquoi dis-tu cela ? C'est le contraire, je trouve justement. Il ne faut pas perdre de vue que ENSCEP moyenne 500hPa c'est 25 scenarii mélangés sur une même carte ! Quand tu constate un tel changement à si long terme : C'est bien que la probabilité de voir une dorsale percer sur le centre atlantique et repousser enfin de pan de vortex vers l'Est est le scenario dominant et qu'il faut s'attendre à une baisse des températures chez nous ! En revanche, on peut aussi dire pour le moment que ce scenario dominant reste fragile car il n'y a pas une dorsale béante sur l'atlantique mais encore une fois, c'est si loin qu'il apparaitrait incroyable de voir une carte digne d'un déterministe à si long terme ! Non, je pense bien que de ne pas voir un vortex sur l'Islande à 240h montre bien qu'on ne rentre plus dans le cas d'école d'une circulation zonale classique et qu'il va se passer quelque chose. Reste à savoir son intensité ! A titre de comparaison, voici l'évolution depuis hier :
  6. Ne remue pas le couteau dans la plaie stp, je vais dans le Jura dans une semaine ! Reste plus qu'à espérer un coup de baguette magique ! Dangereux scenario à LT sur CEP avec arrimage d'un gros paquet d’anomalies basses venu de Sibérie orientale (!) vers le pôle, se jonctionnant à notre gros bloc vortical européen, mais, entrainé rapidement par l'anticyclone russe vers la mer de Baffin, refuge indécrottable du vortex primaire !! Sur GFS, ce mouvement transitoire existe, mais l'amas étant bien plus faible, celui-ci se rapproche et se cantonne à la mer de Barents. http://www.wetterzentrale.de/pics/Recmnh1681.gif http://www.wetterzentrale.de/pics/Rhavn1681.gif Les conséquences sont trop complexes pour être déterminées pour nous, mais dans le cas de CEP, on a certes de grandes chances d'avoir une bouffée d'air chaud remontant raidement vers l'Islande ensuite, mais aussi la renaissance d'un vaste vortex comme en début d'hiver... Roulette russe... enfin canadienne !
  7. Ce matin, les deux gros s'alignent pour voir un fer à cheval de bas géopotentiels se consolider pour la deuxième partie de semaine du proche atlantique au bassin arctique en passant par la Scandinavie, en évitant soigneusement le Groenland. De même, le weekend prochain pourrait être marqué par une forte hausse des géopotentiels sur la zone Québec-Baffin-Hudson-Groenland-Labrador. De là à parler de GA ?? Ce terme technique a été évoqué depuis presque une semaine, et on en a jamais été aussi proche, et pourtant on en est encore loin (surtout si on parle de GA dans le cadre de géopotentiels très élevés). En tout cas, la tendance nette de ce matin devra être confirmée, et il est évident qu'ensuite, la machine à bombe du labrador se remettant en route devrait logiquement actionner un mouvement d'advection d'anomalies hautes en direction du Groenland. Quelles seront les conséquences pour le topic suivant ? http://www.wetterzentrale.de/pics/Recm1681.gif http://www.wetterzentrale.de/pics/Rtavn1681.gif
  8. Bonsoir et bonne année tout le monde. Ce soir est un mode ultra-méga-zonal fortement humide pour nous ! Rien, mais alors rien d'autre en vue, fiabilité très bonne de nouveau et rien à noter à échelle extra-continentale, à part à un retrait de la masse d'air froide de l'Europe d'ici la fin de semaine prochaine, un retour des anomalies basses progressif de la Scandinavie au nord-Russie en passant par le Nord-Atlantique. En revanche, la "machine Contrex" (partenaire douceur) c'est-à-dire la cyclogénèse québecoise et les anomalies basses canadienne et groenlandaises devraient nettement s'affaiblir, si bien que le vortex devrait se centrer vers les Iles Féroé (GFS) ou le Spitzberg (ECMWF) et ce n’est évidemment pas la même chose. Si on se concentre sur la France, on remarque que le flux reste bloqué quasiment toute la semaine en WSW, mais, grâce à une zone barocline assez basse en latitude, la masse d'air promet de ne pas être trop douce, ce qui est la bonne nouvelle avec les précipitations. Entre -2°C et +2°C toute la semaine sur les reliefs de l'Est, exception faite de Jeudi où on pourrait monter à +6/+8°C. A confirmer toutefois car ce sont des éléments un peu trop fins. http://www.wetterzentrale.de/pics/avnpanel1.html http://www.wetterzentrale.de/pics/avnpanel2.html http://www.wetterzentrale.de/pics/ecmpanel1.html http://www.wetterzentrale.de/pics/ecmpanel2.html
  9. GFS fait un gros rapproché de UKMO, ou au moins l'option européenne, après son gros raté de ce matin sur la gestion des anomalies basses européennes.
  10. C'est clair que comme hier on a toujours cette dichotomie entre la France toujours certaine de son zonal et le reste de la zone extra-continentale avec des zones d'incertitudes avancées. http://www.wetterzentrale.de/pics/Rukm1441.gif http://www.wetterzentrale.de/pics/Recm1441.gif http://www.wetterzentrale.de/pics/Rtavn1441.gif http://www.wetterzentrale.de/pics/Rtavn1441.gif Le ricain est notamment très isolé sur la gestion du pôle et des anomalies basses européennes. Mais les européens ne sont pas d'accord sur le style du zonal et les anomalies hautes atlantique.
  11. Ce qui est assez peu banal, c'est de remarquer la dichotomie, pour le début d'échéance, entre la relative stabilité des modèles depuis 48h autour de la France dans un scenario zonal débutant plutôt doux lundi 4 et étant plutôt frais mercredi 6, alors qu'autour de nous restent beaucoup d'incertitudes, qui auront des incidences, c'est obligatoire à plus long terme, soit pour la fin de la semaine, soit pour la suite ! Ci-dessous on remarque que le rail perturbé est localement très ressemblant pour nous, mais l'intensité de la bulle chaude nordique, le repositionnement du blocage russe, la circulation des anomalies basses européennes, et la courbure voire l'intensité du jet ne le sont pas. http://www.wetterzentrale.de/pics/Rtavn1381.gif http://www.wetterzentrale.de/pics/Recm1441.gif http://www.wetterzentrale.de/pics/Rgem1441.gif http://www.wetterzentrale.de/pics/Rukm1441.gif
  12. Oui toujours cette recette miracle de la bombinette islandaise à long terme pour nettoyer une situation trop difficile à calculer pour le ricains. Surement traumatisés par leurs tornades les scientifiques cainris.
  13. GFS répond encore une fois aux appels du pied, notamment Lame, avec une hausse encore et encore de la pulsion de hauts géopotentiel à échéance réduite ! http://www.wetterzentrale.de/pics/Rtavn1381.gif C'est (comme par hasard) beaucoup moins doux en France !
  14. Ce paragraphe délirant est juste poilant !!
  15. Oui enfin ça ne veut rien non plus tu sais. On n'a quasiment rien eu mi-Janvier 2006 alors qu'un run de GFS d'anthologie avait simulé du -24°C à 850hPa à Strasbourg, et on a eu quasiment tout ce qu'on pouvait espérer avoir en Février 2012 avec du-15°C à 850hPa dans l'Est... Paradoxalement fin Janvier 2006 et début Mars 2006, en Touraine, on s'est tapés des chutes de neige mémorables alors qu'elles étaient peu prévues à l'avance, surtout la deuxième !!! La transition, pour moi, est réellement brutale à une échelle polaro-tempérée, la redistribution des cartes des géopotentiels est juste incroyable et GFS l'illustre de manière redoutable ce soir. Le tout en 10 jours....