Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Dj Ravageur 37

Membres
  • Posts

    5064
  • Joined

  • Last visited

Posts posted by Dj Ravageur 37

  1. Les modèles ne commencent pas à tenir compte de l'enneigement à partir d'un moment précis, ils en tiennent compte en permanence. Concrètement, cela signifie que pour n'importe quelle échéance H+N, le modèle prend en compte la neige prévue au sol à cette échéance N en fonction de l'enneigement au point de départ du run (H+0), de la neige tombée entre ce zéro et l'échéance N, ainsi que de la neige fondue entre ce zéro et l'échéance N. En gros GFS ne va certainement pas attendre que la neige tombe au sol pour se dire ensuite "ah oui mais attend, le sol est enneigé à H+0 donc il va y avoir du rayonnement donc il faut que je modélise davantage de froid". Il sait très bien que d'ici mercredi minuit la neige sera tombée sur une bonne partie de l'Europe centrale, et il réagit en conséquence :

    [align=center]attachicon.gif/index.php?app=core&module=attach&section=attach&attach_rel_module=post&attach_id=18054'>Neige au sol.png[/align]

    Après, il faut savoir deux choses par rapport à la prise en compte de l'enneigement :

    - Biais froid, GFS surestime beaucoup les potentiels de neige en arrière de front et la tenue de la neige au sol, ce qui génère une surestimation presque systématique de la couverture neigeuse. Pour en donner un exemple franchement parlant, GFS estime que hors littoral tout le sud-ouest sera couvert de neige ce soir à minuit :

    [align=center]neige.png?run=run00model[/align]

    Sauf qu'on devine bien qu'il y a peu de chances que Libourne, Agen ou Auch soient couverts de blanc ce soir. Néanmoins, dans ses calculs, GFS prend un compte un sol enneigé dans le Sud-ouest cette nuit, avec le biais que cela va forcément causer même si c'est à une échelle bien locale.

    - Biais chaud à l'inverse, GFS surestime beaucoup la fonte de la neige une fois qu'elle est tombée au sol si les conditions (température notamment) sont favorables à la fonte. Ce qui signifie concrètement qu'à chaque redoux, il voit la couverture neigeuse disparaître beaucoup trop vite, ce qui lui fait mal anticiper la résistance possible de l'air froid dans les basses couches.

    Après on parle ici de GFS, mais les autres modèles ont probablement tout autant leurs travers, sauf qu'on ne le sait pas forcément car on ne trouve pas pour eux d'accès à tous les champs comme chez l'américain ni de rapports en grand nombre sur leurs points forts / points faibles. Cela ne veut pas dire non plus qu'il faut systématiquement tomber dans l'excès subjectif à vouloir à tout prix croire que ces erreurs de GFS (et autres modèles) ne peuvent que nous être favorables (du genre l'air froid va mieux résister, la neige va faire davantage baisser la température), vu que le biais est à double tranchant : oui il voit la neige fondre trop vite, mais comme il en a vu trop tomber au départ va savoir où est le juste milieu ?

    J'ai bien l'impression que GFS est devenu complètement archaïque sur les points que tu précises très bien, notamment sur la conséquence plus parlante pour le G.P., au niveau des températures concrètement relevées. Si ce n'est pas une nouveauté, c'est clairement visible avec la claque que lui met GFS PARALELE qui me parait bien plus stable et sérieux de ce point de vue !

    Ainsi, on n'a pas des valeurs abracadabrantesques à l'échéance donnée ci-haut sur le GFSP0z.

  2. Bonjour à tous,

    De passage sur le site, j'ai aperçu il y a 8 jours ce nouvel encadré-jeu autour des prévisions.

    Bien que déçu de ne pas avoir pu réaliser les 3 premières, je tiens à féliciter toute l'administration du site pour la réalisation de ce jeu. C'est très ludique et très bien conçu, avec un travail de programmation en amont colossal !

    Peut-être auriez-vous pu cela dit lancer le jeu plus tardivement après avoir annoncé la création de celui-ci en page d'accueil du site, mais c'est la seule chose que j'ai à redire...

    Je ne sais d'ailleurs pas combien de manches vont encore être organisées. Cela doit être écrit quelquepart sur le sujet mais je n'ai pas pris le temps de tout lire.

    Une idée me traverse alors l'esprit, moi qui suis piètre prévisionniste à court terme, mais plus à l'aise (du moins c'était mon ressenti il y a un certain temps) à long terme.

    En effet, les prévisions à moyen et long terme ne demandent pas la même interprétation des modèles ni le même rendu prévisionnel au public. C'est pourquoi, au lu de la présentation du jeu, et étant tel que je suis, le fait de concourir au "meilleur prévisionniste" avec des seules prévisions à... 4h à l'avance pour les derniers arrivés me parait un peu ""usurpé"".

    Donc, je propose l'idée de réaliser aussi un ou deux autres concours à échéances différentes, voire QCM modifié aussi. Bien entendu, il faudrait engager de nouveaux moyens humains etc...

    Cette réflexion n'est absolument pas destinée à froisser qui que ce soit, et je répète que ce qui a été réalisé est déjà un succès au regard de s'il ne l'avait pas été, donc bravo !

  3. Sur GFS, l'isolement se produit trop bas en latitude, et trop à l'ouest. Aucun problème d'intensité, par contre.

    Chez CEP, l'isolement se produit au bon endroit, mais c'est l'intensité qui fait défaut.

    Quant à UKMO, tout est bon : l'isolement se produit au même endroit que CEP, et l'intensité est suffisante. C'est donc UKMO qui est évidemment meilleur ce soir.

    Très belle analyse.

    CEP est le marqueur de la récurrence avec des bas géopotentiels atlantiques qui se renforcent "au fil des runs"... sauf que pour l'instant on parle d'une suite de deux runs lol. La menace est là, la récurrence comme le dit souvent Yann, c'est très important. Couper trop tôt les racines et on s'expose à un redoux humide pour l'Ouest, trop tard et on reste dans le couvercle anticylonique. Globalement, cet hiver, on n'a jamais revu de moyen/gros blocage, chose qui a fait défaut à l'Ouest pour avoir du vrai froid, même si le raccourci est usurpé.

  4. isolation il y a pourtant bien wink.png

    Recm1441.gif

    un peu les deux! UKMO 12z est "extrême" par rapport au panel de modélisations à notre disposition. Ce n'est pas pour rien que quasiment aucun scénario GEFS ne lui fait écho (à part peut-être le 3 et le 18 comme je disais plus haut). Pourtant c'est un modèle que je trouve très performant cet hiver, mais là j'ai l'impression qu'il y va un peu fort. D'ailleurs CEP 12z fait un petit pas en arrière ce soir, avec une anomalie cyclonique plus faible que ses runs précédents sur la Scandinavie lundi 18 et une advection de HG moins envahissante sur l'Atlantique nord (justement parce que l'anomalie cyclonique en Mer de Norvège se détache plus lentement sur ce run).

    UKMO particulièrement performant ? Exact ! Son plus bel hiver relativement aux autres, il a dominé très largement le panel déterministe. Son retournement de veste en 24h est particulièrement surprenant.CEP n'est pas si changeant par rapport au 0z vous êtes allé un peu vite en besogne.

    EDIT : Le vrai petit changement sur CEP vient de l'Ouest, où la gestion des pression est différente, le talweg est quelques centaines de kilomètres plus au Nord ce qui change le visage de la synoptique (génèse éventuelle d'un coup de froid) mais pas réellement le fondement.

    UKMO s'accorde plutôt au CEP 12z d'hier soir avec un AS plus fort à 144h.

  5. J'ai pu lire que GFS était dans les choux (ce qui signifie juste pour les non initiés qu'il est moins optimiste hivernalement parlant) et qu'il avait retrouvé la raison dès qu'il avait sorti un run plus intéressant, mais depuis le début de l'hiver il n'est pas plus mauvais que CEP. Les deux ne sont quasiment jamais en accord sur le long terme et c'est tout autant CEP qui finit par mettre de l'eau dans son vin que son compère Américain.

    On n'a pas vu les mêmes modèles ces derniers temps alors. Rien qu'en Janvier il aura fallu une échéance de 80h maximum pour GFS pour entrouvrir les portes hivernales vers la France, chose que UKMO voyait depuis des lustres et CEP bien avant. Une véritable humiliation incroyable pour l'américain qui s'est retrouvé tel un modèle moyenâgeux.
  6. En fin de compte, une situation très proche de celle d'il y a exactement un an. L'hiver revient ! smile.png

    Je ne traine pas souvent sur le forum il est vrai mais ça fait deux fois depuis ce matin que je lis ça.Eh bien je ne suis absolument pas d'accord dans la mesure où la genèse de la vague de froid de l'année dernière n'a RIEN A VOIR mais alors de très loin avec le coup de froid ou l'hypothétique VDF en vue pour les prochains jours.

    L'année dernière, la genèse favorable à la VDF s'est réalisée à 70/80% par l'Arctique (dans ce cas précis la Russie mais je me calque sur une démonstration historique d’analyse des VDF en France), ce qui paie rarement mais qui représente souvent les cas de figure les plus violents des VDF françaises car le froid n'a pas de temps à perdre puisqu'il arrive comme un coup de poing et non parce qu'il est progressivement aspiré.

    A l'origine donc de la VDF de l'année dernière, un AR très puissant qui va déglinguer une cyclogenèse atlantique moribonde avec l'aide d'une petite dorsale AA.

    http://www.wetterzentrale.de/pics/archive/ra/2012/Rrea00120120126.gif

    http://www.wetterzentrale.de/pics/archive/ra/2012/Rrea00120120128.gif

    Tellement moribonde d'ailleurs que les anomalies "cuttées" sous le blocages ne valent pas grand choses mais le froid drainé depuis la Russie et l'alimentation parfaite du blocage suffiront à entretenir son élévation méridienne.

    http://www.wetterzentrale.de/pics/archive/ra/2012/Rrea00120120130.gif

    C'est donc finalement plus tard que les anomalies très basses arriveront en Europe de l'Ouest et venues de Russie !

    http://www.wetterzentrale.de/pics/archive/ra/2012/Rrea00120120202.gif

    Cela n'a rien à voir avec la situation convoitée, finalement très banale, mais qui aurait son salut en raison d'une poussée anticyclonique beaucoup plus forte :

    http://www.wetterzentrale.de/pics/Recm1681.gif

    Tout en étant loin de 2003 ou 1985 par exemple :

    http://www.wetterzentrale.de/pics/archive/ra/2003/Rrea00120030130.gif

    http://www.wetterzentrale.de/pics/archive/ra/1985/Rrea00119850101.gif

    Mais en revanche, les anomalies basses cuttées sont plus importantes que l'année dernière.

    Ca me rappelle plus ça :

    http://www.wetterzentrale.de/pics/archive/ra/2005/Rrea00120050125.gif

    Mais il existe encore une ou deux différences.

  7. Neige faible roulée voire grésil depuis quelques minutes.

    3,5cm en moyenne sur sol plat mais partout ici ça aura tenu sauf routes salées où ça aura mis... 30min allez pas plus.

    En effet, la grosse neige a eu lieu bien tardivement et finalement, n'aura duré que quelques minutes de manière intense, 1h avec un mélange de neige plus modeste et d'une densité modérée.

    Bilan :

    1h30 premiers flocons

    1h40 déjà neige modérée 1cm de flocons et tout est blanchi

    2h10 1cm neige stable

    2h30 1.5cm neige en légère baisse

    3h 2cm mais neige fine et de moins en moins dense

    3h-3h30 passage de forte neige à gros flocons de 2 à 3cm

    3h30-4h15 neige à flocons variables de moins en moins dense

    4h15 3,5cm

  8. Alors que les flocons devenaient de plus en plus petits entre 2h30 et 3h (0.5cm maxi peu avant 3h), une augmentation rapide et importante de la taille de ceux-ci a eu lieu depuis et dorénavant ce sont des pavés de 2 à 3cm qui tombent enfin pour mon plus grand plaisir car ici c'est tellement rare !

    La couche dépasse les 2,5cm.

  9. Je pensais que le radar minimisait plus que ça la neige, car même s'il neige bien plus que ce que le radar montre pour le coin (neige modérée), on est loin de la neige forte essentiellement parce que les flocons ne dépassent jamais ou presque les 1cm.

    La couche au sol approche les 2cm quand même au bénéfice d'une belle densité.

    EDIT : Le front est bel et bien en train de s'étioler.

  10. oui laisse tomber en + tu mets des photos ... donc comme preuve y a pas mieux !

    en + au radar on a bien vu que l'intensité était soutenue au + fort

    (mais c'est vrai que certains exagere..)

    Dans le sud manche en novembre (2005 je crois) j'ai eu 4 cm en 20 a 30 minutes également mais en journée = grosse galère sur les routes (pour un total de 8 a 9 cm)

    C'est monstrueux au radar au-dessus de toi ! ca donne quoi ?
  11. C'est dingue quand même pour le 49 cela a été très compliqué de voir la neige la semaine dernière avec 3 offensives neigeuses , et la elle tombe comme un cheveux sur la soupe alors que pas mal de monde ne l'attendait pas, moi en particulier, dommage ,que j'ai pas enregistré toutes les données pour que cela me serve pour plus tard.

    en tout cas elle continue de tomber ici à martigné briand je suis dans le même axe que Saumur et a l’écho radar le front est coupé en deux passe trop au dessus ou en dessous et le second front en plein dans le mile pourvue que celui ci ne se désagrège pas . photo à suivre

    C'est à mon avis une mauvaise retranscription du radar. Comme d'habitude avec la neige, les échos sont 2/3 fois moins forts alors que la neige, l'est ! C'est surtout la preuve que le Nord 79 peut avoir de la neige mais pas seule, du moins pour le moment. C'est aussi valable pour le 86 mais ça a le temps de changer là-bas.
    Une petite photo ( de mauvaise qualité ) sur les fortes chutes de neige à Angers, sur le campus de Belle-Beille !

    Monstrueux mais dommage que ta/la photo soit mal située sur météociel.
×
×
  • Create New...