Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Dj Ravageur 37

Membres
  • Posts

    5064
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Dj Ravageur 37

  1. C'est aussi valable pour les autres. GFS le premier. Il y a 10 jours il était le seul à tenir 3 jours en faveur d'une situation synoptique magnifique avec jonction AA-AMN-AP, et a craqué en un run vers 100h seulement.Au moins, ce soir, même si j'aurais été le premier à dire qu'il était dans les choix, CEP trouve (encore) le moyen d'être le premier à modéliser quelquechose de "nouveau" (proche de GFS d'il y a 3 jours mais le vortex bcp moins fort) et de rameuter la troupe autour de lui. Et ça ça se produit régulièrement depuis le début de l'hiver. Il a été le dernier à voir les HP hyper collantes de cet automne à résister sur l'Europe, dans les premiers à donner du zonal fin novembre quand celui-ci allait réellement venir, il a été le premier à voir un forçage russe sur le vortex hyper concentré mi-décembre, le premier à voir des ondulations de plus en plus fortes et une pulsion très forte venue du Pacifique. Le premier à faire résister (trop) les mini-blocages spitzberguien, puis à montrer la voie de la jonction AA-AMN-AP qui n'a jamais eu lieu finalement mais à laquelle tous les modèles se sont raccrochés ou presque avant que CEP ne s’arrête d'un coup et que les autres se ramènent progressivement à la raison. C'est fini tout ça la situation a largement évolué. On n’est plus en décembre là il faut que tu compares les cartes.La meilleure preuve c’est qu'en Décembre encore on n'avait aucune sortie vers un temps hivernal froid ou frais sauf flux de NW temporaire.
  2. Tiens bah justement, s'il y a bien un truc nouveau à long terme, c'est que celui-ci est régulièrement révisé à la baisse sur le Nord-est du Canada (étiré vers l'Ouest). De quoi donner de nouvelles perspectives intéressantes d'ici Jeudi soir au plus tard.L'AR, lui, ne bronche pas d'un poil, le Kazakhstan et la Mongolie et le reste du moyen-Orient se régalent cette année ! Actu : http://www.wetterzentrale.de/pics/Rtavn001.png Dans 10 jours : http://www.wetterzentrale.de/pics/Rtavn1921.png http://www.wetterzentrale.de/pics/Recm1921.gif http://www.wetterzentrale.de/pics/Rjma1921.gif
  3. +1C'est complètement ça, un scenario froid majoritaire ne tient pas la route (sauf l'écrasement de la dorsale anti qui nous apporte du froid actuellement) face à des scenarios doux inexistants ou isolés. Mais alors dans l'autre sens, quand c'est doux, c’est bien fiable à 180h (septembre octobre, novembre, décembre en zonal). Ça défie toute logique, à tel point que je ne poste plus et que j'en rigole tellement je n'y comprends rien et c'est abracadabrantesque. Mais ne pas oublier, on avait vécu la même chose, en pire même en 2006/2007 et 2007/2008 hormis 2 passages réussis : en décembre 2007 et un autre en janvier 2007. On paie encore 2009/2010, et décembre 2010 qui sait ! Il y a une récurrence divine là-dedans !?
  4. CEP fait un bon pas vers UKMO pour la gestion polaire mais il reste des différences importantes dès 96h car anomalie sibérienne est bien plus forte et profonde et risque d'être encore reprise dans le jet vu comment c’est parti : http://www.meteociel.fr/ukmo/archives/2012011412/UN96-21.GIF EDIT 1 : Oui c’est le cas à 120h, mais on voit qu'elle progresse moins vite vers le pôle qu'avant ! http://www.meteociel.fr/modeles/ecmwf/archives/2012011412/ECH1-120.GIF http://www.meteociel.fr/ukmo/archives/2012011412/UN120-21.GIF En revanche, CEP reste le maître pour l'advection atlantique pour l'instant ! EDIT 2 : On voit bien l'anomalie douce + forte provenant du pôle grâce à cette nouvelle donnée sur la carte de wetterzentrale. Ce run part mieux je trouve grâce à ce pas vers UKMO au pôle : http://www.wetterzentrale.de/pics/Recm1201.gif EDIT 3 : Finalement l'anomalie froide passe faciekment sur le pôle, arf dommage... Grosse diféfrence toujours d'actualité avec UKMO donc : Wetter crash : http://www.wetterzentrale.de/pics/Recm1441.gif EDIT 4 : CEP accentue nettement l'option froide avec un flux de NE très marqué dès 168h ! revers de la médaille, pas vraiment d'AI... on va voir l'influence de l'AR car la situation parait très peu pérenne mais belle carte. EDIT 5 : Il perpétue le flux de NE bien bien froid à 192h, mais pas de blocage en AI, ça semble très très temporaire malgré ces 24h gagnées... Je vois mal la suite positivement. Mes doutes sont reconduits mais j'espère qu'il rejoindra UKMO pour le pôle demain matin ! http://www.wetterzentrale.de/pics/Recm1921.gif http://www.wetterzentrale.de/pics/Recm1922.gif EDIT 6 : A 216h, finalement le vortex semble avoir du mal à progresser vers l'Est en raison de la pulsion Atlantique qui alimente l'AR. ce dernier, à défaut de bouger réellement, gonfle vers le pôle et la Mer de Norvège (vu et revu) et bloque la progression du jet vers l'Est : http://www.wetterzentrale.de/pics/Recm2161.gif Il ferait encore bien bien froid en France : http://www.wetterzentrale.de/pics/Recm2162.gif EDIT 7 : Oh ! Alors ça pour une surprise ! La réalimentation Atlantique fait littéralement condenser le vortex et la chaudière russe aidant, l'axe Mer de Norvège pôle est saturé en air doux de haute altitude ce qui provoque une hausse impressionnante des géopotentiels de la Grande-Bretagne au pôle. Ah, que c’est beau. On s'en sortirait lol. Mais je me méfie, CEP abuse souvent avec ce genre de belles surprises à partir de 216h : http://www.wetterzentrale.de/pics/Recm2401.gif
  5. CEP fait un bon pas vers UKMO pour la gestion polaire mais il reste des différences importantes dès 96h car anomalie sibérienne est bien plus forte et profonde et risque d'être encore reprise dans le jet vu comment c’est parti : http://www.meteociel.fr/ukmo/archives/2012011412/UN96-21.GIF EDIT : Oui c’est le cas à 120h, mais on voit qu'elle progresse moins vite vers le pôle qu'avant ! http://www.meteociel.fr/modeles/ecmwf/archives/2012011412/ECH1-120.GIF http://www.meteociel.fr/ukmo/archives/2012011412/UN120-21.GIF En revanche, CEP reste le maître pour l'advection atlantique pour l'instant !
  6. UKMO nous signe là un run que je qualifierais à la fois d'excitant et de très risqué à la fois. En même temps, moins risqué que GFS, que je n'analyserai même pas ce soir, je prends un risque mais j'assume. UKMO dont, est un scenario qui n'est pour moi plus intermédiaire à l'échelle européenne, puisqu'il est au même niveau que CEP du côté européen et hivernal de la chose : http://www.wetterzentrale.de/pics/Rukm1441.gif http://www.wetterzentrale.de/pics/Recm1441.gif http://www.wetterzentrale.de/pics/Recm1681.gif NOGAPS sort lui un run plutôt intermédiaire à l'échelle européenne : http://www.wetterzentrale.de/pics/Rngp1441.gif Qui a l'air de très bien se goupiller ensuite avec un dégagement de la zone Atlantique Nord et zonal très bas, joli ! : http://modeles.meteociel.fr/modeles/nogaps/runs/2012011412/nogaps-0-180.png?14-17 Mais ce n'est pas tout... Je regarde que NOGAPS semble suivre UKMO sur un point capital ce soir, et radicalement différent de CEP : l'ondulation perce les basses anomalies de tropopause polaires, et rejoint (!) tout en réalimentant les hautes anomalies venues du Pacifique (fort SSW). D'un autre côté, l'AR est repoussée par une vaste zone d'anomalies basses allant de la Sibérie à l'Europe de l'Ouest. C’est très risque car la première jonction est fragile malgré tout, mais ça reste plus captivant que le scenario CEP avec une dépression au pôle qui bloque sévèrement notre ondulation : http://www.meteociel.fr/ukmo/runs/2012011412/UN144-21.GIF?14-17 http://www.meteociel.fr/modeles/ecmwf/runs/2012011400/ECH1-144.GIF?14-12 Dès 120h, la différence est criante, CEP fait reprendre une petite anomalie très basse située sur le Nord de la Sibérie dans le jet venue de l’Atlantique et repartant vers le pôle, ce n’est pas du tout le cas sur UKMO et certainement NOGAPS : http://www.meteociel.fr/ukmo/runs/2012011412/UN120-21.GIF?14-17 http://www.meteociel.fr/modeles/ecmwf/runs/2012011400/ECH1-120.GIF?14-12 http://www.nrlmry.navy.mil/metoc/nogaps/gif_files/nh_500_uv_t_144.gif
  7. En effet, c'est bien vu de ta part je trouve.Compte-tenu des mes remarques dubitatives de ce matin, il serait bon justement que l'ENSCEP ne se cale pas trop sur ce scenario : http://www.wetterzentrale.de/pics/Reem1921.gif Mais continue à hésiter en faveur d'une ondulation plus importante pouvant scinder en deux le rail perturbé atlantique. C'est ce danger montré par CEP ce matin qui me fait peur. Mais si jamais il sous-estime l'ondulation (pas dans ses gênes malheureusement), on peut retrouver une situation fort intéressante à cut off européen et liaison AI-AR ou encore zonal faible très bas en latitude. Sinon, le zonal plus ou moins fort pourra se reconstituer avec peu de marges de manœuvre pour nous si, encore une fois, le scenario CEP se réalise au pôle mais il semble stable. C'est un cruel manque de réalisme que de dire que GFS est plus réaliste. Depuis le début de l'hiver il est mal, CEP/UKMO étant très bons.La semaine dernière, GFS "le réaliste" nous a fait languir 3 jours de plus que CEP pour une situation hyper alléchante. Moi-même je suis tombé à moitié dans le panneau en prenant en considération un scenario isolé à 20% maximum. Je ne me souviens plus très bien mais je crois début décembre. Tout le contraire s'était produit mais je ne pourrais plus retranscrire exactement ce qu'il s'était passé. En tout cas, GFS est resté isolé en vase clos des autres déterministes sur une ancienne version voyant une situation catastrophique pour nous alors qu'au dernier moment vers 100h maximum il s'est rallié vers le scenario archi majoritaire qui devait être plus sympathique, je crois plus humide et tempétueux. Mais je suis certain d'avoir donc déjà vu GFS faire 2 bourdes de plusieurs énormes depuis le début de l’hiver. C'est vrai, et pour nous il faut plus ou moins les deux. On voit sur CEP que la pérennité de la pulsion est aussi remise en cause en raison du manque d'appui au pôle à cause d'une petite dépression.Ca bloque aussi vers la Russie : http://www.wetterzentrale.de/pics/Recmnh1681.gif Pauvre troll... Tu es vraiment pathétique. Toujours pas une seule analyse de ta part depuis toutes ces années sur ce topic et tu te permets de donner des leçons... C'est la troisième fois depuis le début de l'hiver maintenant qu'on se retrouve dans ce type de scenario avec GFS isolé à court terme. (cf ma réaction à Philippe)Jusqu'à présent, GFS s'est lamentablement rallié 2 fois. +1
  8. Si mes doutes personnels post 168h ne te plaisent pas, sache que j'ai posté un message radical sur la situation avant 168h : Ce qui m'ennuie d'autant plus, et ça dès 144h, mais plus visible à 168h, c’est cette dépression au beau milieu du Bassin Arctique qui découpe les trois gros forçages et empêche surtout notre pulsion d'alimenter et d'être réalimentée par le blocage russe : http://www.wetterzentrale.de/pics/Recmnh1681.gif
  9. Si je ne doute pas d'une issue proche des projections de CEP comparées à celles de GFS depuis Mercredi soir, je suis bien plus réservé depuis Jeudi quant aux perspectives hivernales (solides) que cela pourrait nous induire. En effet, d'une part, je trouve cette situation très fragile car la poussée anticyclonique est relativement faible et si le décrochage n'est pas aussi puissant et méridional que prévu, on se retrouve dans de l'air doux. Vous me direz, l'option AMN-AP de la semaine dernière l'était finalement plus (fragile) car non fiabilisée. Oui mais en cas de "ratage", on est proche de revenir à une situation que je qualifierais de dangereuse à long terme, avec de la douceur en embuscade et peu de situations de rechange et le dernier CEP ne va pas me contredire : http://www.wetterzentrale.de/pics/Recm2161.gif D'autre part, cette synoptique n'a pas, à mes yeux, la beauté et la majestuosité de la précédente : http://www.meteociel.fr/modeles/ecmwf/archives/2012010800/ECH1-192.GIF?00 Ce matin , je suis donc, et comme depuis Jeudi, dubitatif, malgré la bonne remarque de Run (avec laquelle je suis d'accord, on se demande comment on pourrait échapper à une issue hivernale), quant aux chances d'avoir un épisode de froid durable sur la France. 1/2 jours de froid très relatif et humide pour moi ne vaut rien par rapport à une vraie vague de froid il faut le dire... Après, chacun ses goûts. Bien entendu, si l'inverse se produit, à savoir que finalement la poussée Atlantique serait revue à la hausse (tout à fait probable au demeurant), la suite serait tout autre à tous points de vue : http://www.meteociel.fr/modeles/ecmwf/archives/2012011212/ECH1-240.GIF?12 Mais il faut absolument qu'elle soit revue à la hausse. Et pendant ce temps, le Canada va vivre une vague de froid incroyable en terme de dimension de la poche de froid de forte intensité : http://www.wetterzentrale.de/pics/Rnamavn602.png http://www.wetterzentrale.de/pics/Rnamavn782.png http://www.wetterzentrale.de/pics/Rnamavn962.png http://www.wetterzentrale.de/pics/Rnamavn1142.png Le conflit avec les USA devait être saisissant : http://www.wetterzentrale.de/pics/Rnamavn1322.png http://www.wetterzentrale.de/pics/Rnamavn1502.png http://www.wetterzentrale.de/pics/Rnamavn1682.png
  10. Quand même pas ! CEP reste le maître du caractère hivernal... et de la stabilité, et il ne prouve puisque UKMo se rapproche mais ne l'égale pas. La poussée à l'Ouest et l'écoule dépressionnaire sur l'europe sont plus fortes avec CEP. A 168h, CEP reste stable avec une belle descente arctique. http://www.wetterzentrale.de/pics/Recm1681.gif
  11. Si les européens (je mets UKMO avec CEP même s'il y a quelques légère discordances) ont rejoint le scenario de GFS d'hier soir vers 120h, on note que GFS, resté stable dans un premier temps continue à voir l'option supervortex (cf Philippe). Un peu facile à mon sens. Du GFS pur jus, et je m'en méfie puisque c'est son grand défaut. Le tout d'autant plus que les européens, et ce n'est pas criant mais cela va peut-être recréer de nouvelles surprises dès ce soir, ont à nouveau accentué les géopotentiels et les pression vers la Scandinavie vers 120/144h avec un jet qui se redresse de nouveau plein Nord en allant vers le pôle. CEP se détache d'UKMO sur la pulsion Atlantique plus forte, fragile compte-tenu de l'échéance à mon avis. Mais il ne cesse de la renforcer. Quant à la pulsion Pacifique, il est clair qu'elle irait décroissante à partir du milieu de semaine. Ce qui serait bien c'est qu'elle bouge le centre de gravité du vortex canado-groenlandais vers l'Ouest (nouveau versus GFS/CEP).
  12. D'accord avec Lame de A à Z. Très bonne explication du phénomène de tangage de notre ouverture matinale pour un scenario fiabilisé et moins fructueux de la soirée.
  13. Pas d'accord. Déjà il n'y a jamais eu d'AS hier mais un AP, un AR et une pulsion sur la Mer de Norvège joints, et ça je l'ai dit 3 fois. Ensuite, "tout le monde"... sauf certains, dont Lame, Kéké, Dexxa, Vince, El Coco, Oliv... et moi. J'avais évoqué le fait qu'on enterre à une vitesse hallucinante d'une seule sortie, une situation encore ouverte aux hautes latitudes car les modèles n'étaient pas identiques et surtout une simple modification pouvait tout changer. Ce soir, pour moi, on est dans une situation beaucoup mieux cernée. Noter avenir est écrit dans les grandes lignes jusqu'à Mardi. Un froid sec modeste va envahir le pays et s'intensifiera de jour en jour jusqu'à Lundi ou Mardi où il sera certainement à son pic. Il fera beaucoup plus froid dans l'Est que dans l'Ouest mais c'est surtout dans le Sud-ouest qu'il fera le moins froid, car il pourrait même y faire assez doux Dimanche et Lundi. Après, ça vrille logiquement. http://www.wetterzentrale.de/pics/Recm1681.gif Le vortex Groenlandais est fortement menacé par la pulsion Atlantique, qui, elle, balance un pan de vortex vers la Scandinavie alors qu'à ce même moment la pulsion russe aurait été à même de former un bel AS. de même, lors de la prochaine sortie, la dorsale anti peut être revue au Nord ou au Sud suivant les trajectoire du jet. La situation s'ouvre à cette échéance alors qu'elle s'est bien fermée avant.
  14. Le panel des déterministes est clairement beaucoup plus accordé à 120h/140h ce soir qu'hier ou ce matin aux mêmes échéances.
  15. CEP/UKMO/GFS quasiment identiques et similaires à 120h, CEP rejoint le couple, scenario très fiable donc. La pulsion de 80h sur l'Atlantique laissant le cut off sur le Portugal était exagérée donc ce matin. Maintenant à partir de 144h, ça commence à légèrement diverger, GFS surtout s'écarte un peu avec son rail très sud, UKMO et CEP sont proche mais CEP devient largement plus attrayant avec son anomalie basse qui réalimente le cut off européen. A 168h, la différence se fait alors nettement sentir entre un GFS classique dans son explosion vorticale et CEP dans ses pulsions plus fortes. CEP plus attrayant donc et tant mieux que ça soit dans ce sens. Paradoxalement, la période de fraicheur en basses couches (Jonathan) gagne en longueur et en fiabilité très nettement ce soir.
  16. +1 assez d'accord avec cela.On se rapproche tout de même de l'échéance fatidique où l'énorme pulsion Pacifique, et c’est pas fort de le dire, va exercer une pression intenable pour le vortex canadien qui a de sérieuses chances d'être dynamité : http://www.wetterzentrale.de/pics/Rhavn1801.gif Parce que GEFS n'est pas un très bon modèle tout simplement ! GFS a déjà d'énormes soucis depuis le début de l'hiver comparé à CEP et UKMO, qui dira le contraire. Il a fait deux revirements énormes à à peine 100h (dans le bon et dans le mauvais sens) c’est tout de même incroyable. Or, GEFS est un GFS simplifié et élabore une série de scenarios en partant des mêmes données et avec les mêmes protocoles.GEFS est certes, beaucoup plus performant que les rididules GEMENS et NOGAPSENS et mérite qu'on le regarde, mais il induit tout autant en erreur que dans le vrai quand on le considère comme résultant de la totalité des protocoles existants à ce jour. UKMO et CEP n'ont rien à voir. Les autres non plus. Pour moi, mais ça ne regarde que moi après vous faites ce que vous voulez, ce modèle ne me sert qu'à départager éventuellement 2 ou 3 options différentes et équilibrées sur les déterministes à moyen terme ou alors à détecter un changement important à long terme (>200h). Quand il s'agit de réglages fins, et c’est souvent le cas à moyen terme, c'est une girouette. Mais c'est normal, c’est un ensembliste. Ce qui est moins normal, c'est que GFS bouge tant.
  17. Je suis d'accord sur ta vision des choses, mais en revanche, sur la terminologie ou sur le fond, je ne suis pas ok avec cette histoire de zonal. Si on parle d'un talweg s'étirant vers l'Europe de l’Ouest en marge du gros vortex alors (chose que je n'appellerais pas zonal), ok, ce scenario fut majoritaire, il y a quelques jours. Mais en prenant en compte essentiellement les ensemblistes. Car les déterministes étaient largement plus dans une situation de vortex concentré et nous dans une bulle de HP avce un faible flux d'O tout au plus. Pour moi, qui compte essentiellement sur les déterministes pour prévoir, les HP dominaient le ZO largement.
  18. Au temps pour moi, j'ai pris le run de CEP d'hier soir !Donc UKMO est proche de GFS, avec quelques différences notoires tout de même mais la pulsion se fait plus à l'Est, comme le CEP d'hier et non celui de ce matin, UKMO a donc aussi changé de ce point de vue. A la base, il y a un petit forçage sur la russie qui pousse le vortex plus vers le NW. C'est très difficile de parier sur un scenario car le vortex groenlandais est souvent surgonflé (exemple avec les tempêtes qui font souvent pchhh chez nous) mais parfois, ce type de scenario se réalise. Hier il gonflait trop fortement sur GFS, c'était clair, ce matin, il a dégonflé comme un ballon, peut-être trop aussi. CEP sera le grand maitre ce soir.
  19. UKMO stable et plus proche de CEP que de GFS, naturellement j'ai envie de dire. PS : Après revisionage, il y a de faibles disparités même si je le trouve quand même plus proche de CEP en raison de la trajectoire du Jet, comme quoi, la différence se joue surtout après 144h. C'est après que GFS ne devient pas trop intéressant.
  20. Bonjour à tous, J'ai vu les modèles depuis ce matin, j'ai lu le forum, je n'ai pas grand chose à rajouter en attendant les nouvelles sorties mais inutile de dire que je suis très optimiste. En effet, pour la première fois on sent vers une échéance moyenne raisonnable un scenario fiable (GFS, UKMO, CEP en accord) nosu menant à une vague de froid assurée pour L'europe de l'Est, du Nord et même du Centre. Pour l'instant, nous restons en marge, mais la synoptique dispose d'un engrenage très très intéressant, qui, si elle se confirme, ne laisse pas beaucoup de marge aux solutions "douces". Et ça, ça n'a pas de prix, sans compter la beauté de ces synoptiques à AP-AR-AMN qui me rappellent un peu 2009/2010. Tant que j'y suis, on peut remarquer que le changement est notamment dû à la surestimation du vortex groenlandais de la veille, j'avais fait cette remarques comme quoi lors d'une modification néfaste pour nous, le vortex était souvent abusivement explosif. C'était bien le cas à priori. Bravo au passage aux analystes. Les températures maximales et minimales vont lentement baisser jusqu'à vendredi, le tout avce un temps sec et ensoleillé la plupart du temps.Samedi, on basculera ne flux d'Est léger, mais les températures descendront encore d'un cran et seront en-dessous des normales puisqu'on sera entre 3 et 7°C de maximum l'après-midi sur la majorité du pays. Ensuite, Dimanche, Lundi à priori temps très calme et sec avec des températures fraiches sans excès, des minimales en chute mais des maximales qui vont remonter sur le Sud-ouest. On aura presque 10°c d'écart avec le Nord-est. Quelques entrées maritimes près du Golfe du Lion. Enfin, ça se complique ensuite, un front devrait arriver par le Nord-ouest vers Mardi-Mercredi. Avec quelles températures ? C'est ensuite, à l'arrière de ce front, que le flux pourrait basculer à l'Est et les températures franchement chuter. Mais ça c'ets une option, l'autre étant un temps plus doux et perturbé avec le froid en embuscade. Ou alors moit-moit. Ta carte est beaucoup trop petite, 1956, c'est un flux beaucoup plus NE, avec des masses d'air en jeu bien plus froides. De plus, la pulsion Atlantique de base était beauocup plus violente alors que là, une grande partie du travail est fait par l'AP-AR.
  21. Qu'est-ce qu'elle est canon (à neige) cette petite !
  22. Effectivement, je lis attentivement Hailstone et son analyse est primordiale maintenant que l'ex ondulation échoue dans sa tentative de jonction avec l'AP. Il ne nous reste plus que ça ou presque pour moduler notre scenario entre un AA qui s'éloigne avec un zonal bas en latitude et un AR qui se rapprocherait éventuellement vers la Scandinavie (scenario qui va disparaitre à mon avis), un AA-AF qui nous protège du zonal avec AR qui s'éloigne et un talweg plutôt qu'un cut off sur l'Europe de l'Est (scenario majoritaire) ou un AF-AGB qui nous protège allégrement du zonal et le repousse loin de la Scandinavie avec jonction vers l'AR et cut off est-européen (scenario de CEP le visionaire que j'ai eu tord de sous-estimer lors du capotage). Tu noteras qu'il n'y a pas d'explosion stratosphérique en dimension sur CEP du vortex canadien, alors qu'il se concentre pourtant tout autant. C'est bien la preuve que ce n'est pas aussi figé que ce que ton message laissait sous-entendre même si dans le sfaits, je suis d'accord avec toi EN EXTRAPOLANT sur uen réalisation de ton scenario.
  23. J'aurais pu citer 15 autres intervenants à ce sujet mais je n'ai pratiquement pas vu 3 sorties tous modèles confondus donnant un AS sous 180h, il s'agissait d'un AMN (mer de Norvège), souvent plus intéressant pour nous.
  24. CEP¨montre que la voie zonale est loin d'être gagnée par chez nous à moyen terme, et le flux de Sud-ouest aussi. Bien au contraire, c'ets uen belle petite consolation : Notez que la jonction avec l'AR (redescendu) est plus forte à moyen terme.
×
×
  • Create New...