Jack75

Adhérent Infoclimat
  • Compteur de contenus

    3 070
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1

À propos de Jack75

  • Rang
    Cumulonimbus calvus
  1. Le topic des lamentations #5

    Ah bon ? Avec un soleil au ras des pâquerettes, tu penses sérieusement que tu vas fermer les volets Franchement, avoir des températures estivales en octobre est une bénédiction, franchement pas pressé de basculer dans la grisaille de la saison froide.
  2. Tendances Hiver 2017-2018

    Il faut quand même prendre en compte ces indices, à minima pour se rassurer qu'il y a un certain potentiel. Ou alors les jeter à la poubelle, si on suit la réflexion de 13V, au pied de la lettre.
  3. Tendances Hiver 2017-2018

    Attention quand même à ne pas prendre pour argent comptant tous ces indices, uniquement pour l'hexagone. Si de vagues de froid touchent les Balkans ou s'échouent aux portes du pays, on ne pourra pas mettre en cause ces indices favorables, systématiquement. N'oublions pas la puissance de l'océan pour réduire à un coup de fraicheur, une descente polaire.
  4. Tendances Hiver 2017-2018

    Ce serait quand même un peu emmerdant de ne plus s'appuyer sur le climat et les indices du passé pour faire des prévisions saisonnières. Ce sont des outils qui me semblent inévitables et essentiels. On ne serait pas en train de se taper une régression dans la prévision, à vous lire?
  5. Une période de chaleur va débuter, à partir du weekend du 15 août. Contrairement à la précédente, elle devrait être plus étendue sur le territoire. Les remontées chaudes plus à l'ouest, devraient atteindre plus facilement le nord, la semaine qui suivra. Je ne serai pas surpris de voir le diagramme de Paris, prendre des degrés supplémentaires, en se rapprochant des échéances. Vous m'excuserez pour le hors échéance.
  6. Le topic des lamentations #5

    Un point commun avec la Bretagne.
  7. Bien avant, je l'espère Kéké. C'est peu durable dans les modélisations, que ce soit CEP ou GFS. Un système dépressionnaire jouerait son rôle de pompe à chaleur, puis une évacuation rapide vers le nord, remettrait en route le climatiseur océanique. Allez ! je parie sur une prolongation Par contre, l'Italie et le Sud-est du pays pourraient connaître une période caniculaire assez intense.
  8. Suivi du temps au Saguenay, Québec (Canada)

    Des gelées en Aout, c'est possible en France http://loractu.fr/vosges/13914-ce-jeudi-11-aout-on-pouvait-observer-des-gelees-matinales-en-lorraine.html L’été n’a jamais été aussi instable dans la région. Alors que le week-end du 15 août s’annonce estival, les températures ont largement baissé cette semaine et notamment ce jeudi. En plaine, on pouvait noter seulement 3°C au réveil dans la Meuse par exemple voire des gelées matinales au-dessus de 1 000 mètres d’altitude dans le massif montagneux des Vosges. Rarement, à la mi-août les habitants observent des gelées matinales sur le massif En IDF un premier septembre 2012 : http://www.meteo-paris.com/actualites/gelees-blanches-du-1er-septembre-2012-en-ile-de-france-01-septembre-2012.html
  9. Le topic des lamentations #5

    Je ne vois pas le rapport entre les températures et les été pourris. Un été pourri à 20° ou à 17° à Brest reste un été pourri quand il fait gris et pluvieux. Des stats sur l"ensoleillement serait plus judicieux.
  10. Le topic des lamentations #5

    Sauf en Bretagne...
  11. Je pense le contraire Philippe, le mois d'aout est celui qui peut se taper les masses d'air les plus chaudes de l'été. Avec une synoptique favorable, le début du mois semble parti pour, il y a encore de belles cartes à jouer. L'occasion de lancer le topic suivant...
  12. Selon l'ensemble GEFS, on serait dans les normes de saison à partir de mercredi et en effet un peu au dessus des normes pour le week-end. Tout n'est pas perdu, l'été n'est pas terminé les gars. N'allez pas foutre le moral à zéro des aoutiens, on n'est pas obligé d'élever la moyenne à 30° sur la moitié nord, pour avoir un été non pourri.
  13. Faut dire que c'est l'été aussi. Qu'il fasse chaud ou très chaud dans la moitié sud sans parler de canicule, terme utilisé à toutes les sauces, n'a rien d'exceptionnel. Pour la moitié nord, pas le moindre indice sur les modèles, à échéance respectable.
  14. En effet Cédric, l'état actuel des modèles ne vont pas te contredire. C'était juste un trait d'humour très simpliste. D'ailleurs, le coup de chaud que l'on voit en fin d'échéance, ne ressemble en rien aux précédents. C'est du grand classique, avec orientation du flux au Sud-ouest océanisé et plus chaud à l'intérieur des terres. Pour s'en convaincre, il suffit de regarder le diagramme de Brest, assez bas à 850p, pas de remontées chaudes ibériques en vue pour l'instant.
  15. J'ai un raisonnement très simple l'été, le rouge devient plus rouge à l'approche de l'échéance.