Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

coolidge

Membres
  • Content Count

    334
  • Joined

  • Last visited

About coolidge

  • Rank
    Altocumulus

Personal Information

  • Location
    Orcet

Recent Profile Visitors

514 profile views
  1. Encore une fois, ce total annuel s'inscrit dans un déficit qui a plus d'un an, aggravé par une évapotranspiration record. Les coups de sèche cheveux et la canicule, son exceptionnelle durée, aggravent l'impact de la sécheresse. Il suffit de se balader autour de Clermont pour constater l'agonie de très nombreux arbres. Septembre, tranquillou, est aride.
  2. Le truc, en limagne, c'est qu'on vient d'enchaîner cinq saisons déficitaires, avec des facteurs empirant l'evapotranspiration. Les orages de juillet n'ont servi qu'à faire bosser les carrossiers.
  3. Oui, bien sûr qu'on multiplie les résidences secondaires pour faire de l'argent, comme dans l'aude. Mais on bouffe la terre et faute de stockage, il n'y a plus assez d'eau l'été, malgré la forte ressource hivernale. Et quand tout le sol est consommé, on chasse l'agriculture. Je veux bien que les projections soient favorables à un bonus d'humidité. De chez moi, dans le 63, j'empile les sécheresses, aggravées de vents brûlants et de canicules. J'ai vu des vignes de cinquante ans sur terrain plat complètement cramées cet été dans les Pyrénées orientales. Les calculs de l'eau ignorent la nature de l'économie. Internationale d'abord. Les espagnols réclament l'eau des Alpes et continuent à bétonner leur littoral. Les intérêts privés sont plus intéressés à capturer une denrée se raréfiant qu'à la gérer pour qu'elle reste accessible et bon marché. Plus l'eau et rare et polluée, mieux c'est. La technique nous dit qu'il ne faut pas s'inquiéter, comme si l'économie n'existait pas. La sagesse réclame plus de mesure. C'est mon avis...
  4. Beaucoup focalisent sur le stockage artificiel de l'eau, mais la qualité des usages du sol est encore plus importante. Pourquoi multiplier les résidences secondaires sur tel bord de mer archi touristique et agricole, alors que la ressource en eau trop faible finira par chasser l'agriculture et tout impermeabiliser dans des paysages hideux ? Au delà de remplacer le maïs par du sorgho, il faudra changer de fond en comble les pratiques agricoles. La culture industrielle sur sol très dégradé par les labours, les intrants, la mise à nue de la terre, a pour effet d'impermeabiliser et mécaniquement de réduire l'infiltration au profit de l'écoulement. Il n'y a pas d'écoulement d'orage dans une forêt... La disparition des haies participe au même phénomène en ne bloquant pas l'écoulement et en accentuant les effets délétères du soleil, de la chaleur et du vent. Toutes nos pratiques limitent, réduisent, gaspillent la ressource. Une solution simple, c'est de produire local, de préserver les terres, de cultiver sur sol vivant, bio. Et aussi de préserver les glaciers des plaines et moyennes montagnes, soit les tourbières et les zones humides ! Beaucoup de sources ont du mal à finir l'été pour avoir drainé un près humide, en espérant un gain minime de fourrage.
  5. encore un coup de chalumeau, mais aucune flotte à l'ouest de la rivière allier. La sécheresse devient absolument horrible. Bizarre qu'il n'y ait pas de sujet dédié, à l'instar des cyclones. Franchement, on voit les arbres crever. Les raisins sont minuscules. C'est desespérant de stabilité...
  6. Déluge à orcet, précédé de vols d'oiseaux en fuite sous les nues noires. On en reste à l'arrosage copieux avec un vent faible.
  7. on a pas fini de faire le bilan de cet été atroce pour la nature, les jardins ou les exploitations agricoles.
  8. Va falloir attendre les caravanes de dromadaires, au milieu des incendies. Ou peut-être faut-il passer les 50 degrés ? Sur Paris,le système est plus sensible.
  9. L'allier ou le puy de dôme n'ont pas droit au rouge. Ça fera pourtant le troisième jour à plus de 40 degrés...
  10. La voiture est revenue aujourd'hui du garage. Je mise sur un nouvel épisode de grêle sur ma position !
  11. Cela devient horrible dans les pentes sud des buttes de limagne ! Tout grille... Et ce n'est que le début.
  12. Testeur de canapé en conditions tour de France?
×
×
  • Create New...