Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Ventdautan

Adhérent Infoclimat
  • Content Count

    3996
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

About Ventdautan

  • Rank
    Cumulonimbus calvus
  • Birthday 07/13/1990

Personal Information

  • Location
    Toulouse (quartier Lardenne)

Recent Profile Visitors

2166 profile views
  1. A Tournefeuille, il n'y a eu que de la pluie de ce que l'on m'a dit. Donc il est possible qu'à Blagnac également. Par contre, plus à l'est, c'était bien pluie et neige mêlée. En Mai 2010, il n'y avait eu que de la pluie sur Toulouse mais plus au sud, la neige avait été observé (ainsi qu'à Carcassonne évidemment).
  2. Pluie et neige mêlée à Toulouse Lardenne en ce moment. Pech David doit être sous la neige seule.
  3. Bonsoir, j'ai fait un post résumant la microrafale du 3 mars 2020 sur Toulouse, en reprenant tout ce qui a été dit.
  4. Maintenant, passons à l'analyse de terrain. On constate des dégats significatifs sur une zone faisant une largeur comprise entre 300 m et 400 m. Je vous propose une carte des dégâts répertoriés par moi même et Marc09. J'ai numéroté aussi quelques zones impactées pour les associer aux bonnes photos. 1) 2) 2bis) 3) 4) 5)
  5. Associé à la tempête Myriam qui a affecté le Sud-Ouest, une microrafale s'est déclenchée au sein d'un petit système convectif qui s'est créé dans une occlusion rétrograde. Pour le contexte de grande échelle, voici l'ANASYG de 12TU du 3 Mars 2020: Le centre de la dépression est passé sur Toulouse Blagnac, la station a eu à peine eu l'onde thermique en surface. Si on regarde de Blagnac (station la plus au nord) à Francazal puis Muret (station la plus au sud), on retrouve une exposition de plus en plus longue à l'air chaud (en surface) de l'onde thermique lorsque l'on va vers le sud. Et si on regarde sur 24h en données minutes, c'est particulièrement impressionnant. Au final, c'est une occlusion rétrograde qui serait passée sur Toulouse. En gros, l'occlusion est peu mobile sous le minimum puis avec l'accélération de son déplacement vers l'Est plus une déformation des isobares, cela a entraîné une brusque rotation au Nord/Nord-Ouest et cela a donc advecté cette occlusion avec advection froide à l'arrière. Et la microrafale dans tout ça? Si on regarde les images radar toutes les 5 minutes entre 17h40 et 18h, la microrafale a eu lieu dans la zone d'écho faible (pixels bleus foncés) juste à l'arrière de la zone convective à l'avant, cela indique bien l'intrusion sèche marquée qui est probablement à l'origine de cette violente microrafale qui s'est propagée jusqu'au Lauragais. Cette microrafale fait accélérer la ligne convective jusqu'à la couper en 2. Et en regardant l'image satellite vapeur d'eau (17h30 et 17h45), on remarque bien l'anomalie de tropopause marquée permettant l'intrusion sèche qui a été un des moteur de la microrafale. Et pour avoir été au cœur du phénomène, voici mon témoignage. J'avais ouvert ma fenêtre orientée au sud-est (donc à l'opposé du vent) pour suivre le phénomène. Des vents forts soufflaient avec une pluie modérée à forte puis la pluie s'est arrêtée d'un coup et c'est à ce moment qu'il y a eu la très forte rafale (confirmant que la violente rafale à bien eu lieu dans la zone d'écho faible) avec de nombreux bruits d'objets qui se cassaient (tuiles probablement) et des craquements d'arbres durant une trentaine de secondes. Et puis ça s'est calmé. Voici 3 articles de presse associé à la microrafale qui est allé jusque dans le Lauragais : https://actu.fr/occitanie/toulouse_31555/tempete-myriam-trains-arret-arbres-arraches-degats-toulouse-alentours_31913661.html https://actu.fr/occitanie/villenouvelle_31589/en-images-tempete-myriam-fait-degats-dans-lauragais_31915254.html https://www.ladepeche.fr/2020/03/05/la-bourrasque-deracine-le-cedre-centenaire,8776022.php?utm_medium=Social&utm_source=Twitter&Echobox=1583399582#xtor=[[TT-31]] L'anénomètre de @pounet du réseau de station infoclimat située sur le toit de sa maison, qui était dans l'axe de la rafale à Castanet Tolosane a enregistré une rafale à 132 km/h à 17h50. Voici sa description des dégâts sur le secteur de Castanet-Tolosan : "Nombreux dégâts sur le secteur bas de Castanet-Tolosan sur une bande étroite (arbres, cheminées, panneaux, toitures...). Les grands arbres le long du Canal ont souffert."
  6. J'ai mis les images radar toutes les 5 min et 17h40 et 18h hier. La microrafale a eu lieu dans la zone d'écho faible (pixels bleus foncés) juste à l'arrière de la zone convective à l'avant, cela indique bien l'intrusion sèche marquée qui est probablement à l'origine de cette violente microrafale qui s'est propagée jusqu'au Lauragais. Cette microrafale fait accélérer la ligne convective jusqu'à la couper en 2. Et pour avoir été au cœur du phénomène, voici mon témoignage. J'avais ouvert ma fenêtre orientée au sud-est (donc à l'opposé du vent) pour suivre le phénomène. Des vents forts soufflaient avec une pluie modérée à forte puis la pluie s'est arrêtée d'un coup et c'est à ce moment qu'il y a eu la très forte rafale (confirmant que la violente rafale à bien eu lieu dans la zone d'écho faible) avec de nombreux bruits d'objets qui se cassaient (tuiles probablement) et des craquements d'arbres durant une trentaine de secondes. Et puis ça s'est calmé.
  7. Il y a eu un article sur actu Toulouse : https://actu.fr/occitanie/toulouse_31555/tempete-myriam-trains-arret-arbres-arraches-degats-toulouse-alentours_31913661.html
  8. Et ce matin, j’ai pris une photo du cyprès qui est tombé, proche de l’avenue du general Eisenhower.
  9. Comme promis, la T minute de Toulouse-Blagnac (sur 24h) et zoom de la T minute (sur 38 min) :
  10. D’où l’intérêt des données minutes. Je post cela demain matin. Et voici d’autres photos du quartier
  11. C’est sur, clairement, on a eu une petite brise hier à côté.
×
×
  • Create New...