Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Quercus

Membres
  • Content Count

    1108
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Quercus

  1. Su la ville de Pau, ca a vraiment soufflé très fort. J'ai été surpris. Je pensais que c'était localisé à mon quartier (je suis sous les toits au niveau du Bld des Pyrénées et donc particulièrement exposé au vent de Sud) mais finalement en traversant la ville ce matin jusqu'au domaine universitaire, j'ai constaté que les dégâts étaient les mêmes partout. De grosses branches (diamètre parfois supérieur à 30cm) cassées sur des essences d'arbres variées (chênes, cèdres…) et sur des arbres pas spécialement en mauvaise santé. Au doigt mouillé la valeur de 100 km/h en rafale assez général
  2. Sur le dernier Arpège le cœur chaud saute aux yeux au large de St malo avec près de 10°c de plus à 850hpa au cœur du système que dans son environnement proche. A 500hpa c'est presque la même chose mais un peu moins symétrique. Permettez moi d'inventer le concept de "manchicane" .
  3. Sauf erreur de ma part, sur GFS, il s'agirait d'une dépression à cœur chaud qui se développerait au beau milieu d'une zone de "calme" en haute atmosphère (le jet passerait à bonne distance). Les T850 sont assez éloquentes. Par contre, sur Arpèges, le jet plus proche bloquerait la machine thermodynamique, raison pour laquelle la mayonnaise ne prendrait pas.
  4. Finalement, 44 misérables minutes de soleil aujourd'hui à Bordeaux qui suffisent à nous empêcher de casser (exploser) le record de la série à ensoleillement nul la plus tardive. Peut être un record en revanche pour les journées avec moins d'une heure… ?
  5. Merci Arkus pour ce travail. J'avais donc un bon "feeling". On va suivre la journée d'aujourd'hui, pendant laquelle on pourrait bien accrocher une cinquième journée consécutive et ainsi enfoncer complètement les records…
  6. Le titre de mon post est pas terrible, je sais, désolé.🤪 Ayant habité plus de 20 ans à Grenoble est près de 6 ans à Bordeaux, j'ai remarqué que mon ressenti des précipitation était vraiment très inégal entre ces deux villes alors même que le cumul annuel est quasi identique (autour de 1000mm). Plusieurs impressions. -J'ai l'impression qu'il pleut beaucoup plus souvent à Bordeaux qu'à Grenoble. Au-delà des relevés quotidiens, que disent les relevés horaires ? - J'ai la sensation qu'à Bordeaux, les pluies sont plus fréquentes en début de matinée alors qu'à Greno
  7. Sur le Sud-Ouest, c'est bien gris en ce début de mois de mai. Déjà 6 jours sur 13 avec ensoleillement nul à Bordeaux (dont 4 consécutifs, série en cours…). Je me demande bien quel est le record de jours consécutifs d'ensoleillement nul à cette saison ? Je ne serais pas surpris qu'on s'en approche car il est rare en région de plaine d'avoir une couverture nuageuse permanente à cette saison…
  8. Bordeaux centre (Gambetta). Trois gouttes (grosses) pas de vent pour la première salve… La suivante semble dans le bon axe. A suivre !
  9. c'est confirmé, fin de saison anticipée. Du coup, pour certains, cela signifierait que l'hiver est terminé…. Et pourtant, d'après les modèles, il pourrait bien jouer les prolongations (ou arriver enfin, c'est selon). Finalement, depuis début novembre, ce drôle d'hiver aura été qu'une sorte de très long automne mutant progressivement en un très long printemps.
  10. Moi, je suis assez optimiste sur la séquence à venir. GFS et ECMWF sont globalement raccords et on est tout de même sur des anomalies de tropo bien massives qui toucheraient (en l'état des modèles) jusqu'aux Pyrénées… Ca peut donc bouger de quelques centaines de kilomètres sans être trop "impactant" pour les Alpes. Rien à voir avec ces dernières semaines où les anomalies circulaient plutôt sur la GB et que les décalages Sud nous mettaient parfois l'eau à la bouche tout en étant à chaque fois bien trop fragiles pour être crédibles. Par ailleurs, le flux ne prendra pas sa source aux Açores
  11. En effet, pas mal de signaux positifs pour voir tomber pas mal de neige plus bas que "assez bas" dans les AN dans la seconde moitié de la semaine prochaine. Il faudra suivre ça avec attention, mais j'ai l'impression que c'est peut-être la première fois de l'hiver que l'on pourrait avoir une séquence véritablement hivernale durant plus de 48h...
  12. Tu as totalement raison, la saison économique des stations de Savoie n'a aucun rapport avec le caractère hivernal de la saison. Au plutôt non, il a un rapport mais qui est totalement inverse avec l'idée que certains (dont Ô-zap) pensent voir. En effet, dans les grandes stations de Savoie (celles de la compagnie des Alpes en gros), la présence / absence de neige n'a jamais été un facteur limitant à la fréquentation (pour le moment en tout cas). Ce qui est plutôt un facteur limitant dans ces stations, c'est ce que le quidam appellerait le "mauvais temps" et que les hivernophiles aime
  13. Je me suis demandé ce que pouvait signifier le "assez bas" de Ô-zap... Alors j'ai attendu la fin de cet "bonne bordée de neige" comme il dit pour essayer de comprendre. Col de Porte (1325m, versant Nord de la Chartreuse) : Bilan -5cm depuis dimanche soir Allant (1630m, Bauges): Bilan +3cm depuis dimanche soir Je vous passes Saint Hilaire (Chartreuse, versant Sud, 1700m) qui est resté au vert invariablement toute la semaine…. Bref, pour trouver un cumul significatif il faut monter sur les nivoses à au moins 2240m avec Aigleton (
  14. Dans le même genre on a aussi le zéro journée avec tn<-10°c à Chamrousse (1800m) … Pour la totalité de l'hiver en cours !
  15. La question n'est pas tellement de savoir si la nature s'adapte ou pas, Darwin l' a bien démontré. L'adaptation est un processus naturel et permanent qui ralentit ou s'accélère parfois brusquement en fonction des changements de l'écosystème. Il n'y a jamais eu d'équilibre du système. C'est une vue de l'esprit. Ce qui est certain c'est que la nature de demain sera une nature qui se sera adaptée aux changements d'aujourd'hui. Il en va des pissenlits et des chamois comme des membres d'IC ! Les hivernophiles qui rêvent du jour d'après sont condamnés à vivre dans la frustration. Si
  16. TN Europe 11 février 2020... Si vous enlevez les stations d'altitude, il n'y a pas de TN< -5°c (en dehors d'une poignée de stations entre le Dombass et le Caucase). Même les simples gelées sont quasi inexistantes. C'est positif tout autour de la Baltique mais aussi de la mer blanche. Puisque le général hiver semble mort et enterré, je me met en quête du général été (TX>30°c). Je sais pas vous, mais moi je mettrai bien une pièce sur les stations du Pieds des Pyrénées jusqu'au Languedoc Roussillon lundi prochain : Si on continu
  17. TX (provisoire ?) du jour 21.2 à SMH... Lundi j'étais sur le bassin d'Arcachon où je faisais du kayak en short par 24°C … et pendant ce temps là, on flirtait avec les 30°c dans le 64. Chaque semaine ou presque apporte son lot de records chauds. Dingue.
  18. Pour faire un état des lieux, pour juger de la qualité d'un hiver dans les Alpes il y a différentes méthodes. Il y en a qui regardent leur jardin et d'autres qui se fient à çà : Ô zalpes Pour ma part, je trouve que sur skitour on a une vue d'ensemble. Diversité de massifs, diversité d'altitudes, dimension qualitative et pas seulement quantitative… Et hier sur Skitour, on trouvait çà : Ca, c'est à 1350m. Ca c'est en versant Nord. Ca, c'est en Chartreuse. Ca, c'est une photo du 3 février, cœur nivologique de l'hiver à cette altitude.
  19. C'est tout de même de la lessive de compet', heureusement qu'il y a pas trop de vent… Dire qu'il pleut probablement jusqu'à la croix de Belledonne ! Sur le réseau Romma c'est positif partout sauf dans deux stations… et encore, çà se joue à pas grand chose et il n'est pas certain que l'on soit encore au pic du coup de chaud… Bon, il faut voir le verre à moitié plein et se dire que dans 20 ans ce sera peut-être la norme et Buzz Aldrin sera peut-être le seul à pouvoir trouver de la peuf' ! Plus sérieusement, ça va sérieusement stabiliser la sous-couche sous 2500m.
  20. Pas vraiment étonnant, le GIEC a consacré un chapitre entier de son dernier rapport au site exceptionnel de la Rosière. Il est dit en toutes lettres que cette station sera la seule à conserver de la neige à partir de 2020.... Il est d'ailleurs prévu d'introduire l'ours blanc sur le sommet du Mont Valezan pour garantir la survie de l'espèce !
  21. A mi parcours du l'hiver je suis allé jeter un coup d'œil aux statistiques de tn<-5°c sur la réseau Romma… En un mot: misérable. Exemples autour de Grenoble : 7laux (2130m) : 30 jours Lans les Allières (1449m): 6 jours Le Versoud (220m): 0 jours Pas une gelée sérieuse au Versoud et des modèles CT qui ne voient rien venir jusqu'au 5 février au moins (les modèles saisonniers ne sont pas mieux, d'ailleurs). Une fois rendu au 5 février, il ne restera qu'une quinzaine de jours pour espérer passer cette barre sans apport massif de froid venu d'ailleurs (vag
  22. Tiens, en plus de ne convaincre que toi, tu ne fais rire que toi… Ceci étant dit, et après cette belle analyse des modèles, je retourne hiberner (ca faisait un mois que je n'avais pas posté)… sous mon ventilateur ! P: zavez vu le beau +16°c à 850hpa à 240h vu à la fois par GFS et CEP sur le Sud-Ouest ? Je me souviens qu'avant 2003 on parlait de canicule dès qu'on atteignait ces vaaleurs en été. Eh bien là, c'est entrevu pour le cœur froid de l'hiver….
  23. Avant-hier : Moscou > Paris Hier: Edimbourg > Paris Aujourd'hui: Athènes > Paris Attends le "Tamanrasset > Paris" de demain pour vraimment rigoler !
  24. Il n'empêche, les diagrammes du modèle MGFOPC (Météorological Global Forecast of Peruvian Center) prévoient majoritairement la montée d'une bulle chaude au pôle à partir de l'échéance raisonnable du 26 janvier avec à la clef la tant attendue compensation et de possibles phénomènes d'isothermies sur la France. A suivre...
  25. C'est clair. Avec une moyenne nationale à -3 à 850hpa un 20 janvier, y'aurait même pas de quoi parler de coup de froid. D'ailleurs, avec le vent et la nébulosité, il n'est même pas certain qu'il gèlerait sur la moitié des stations…
×
×
  • Create New...