Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

hailstone

Adhérent Infoclimat
  • Content Count

    2500
  • Joined

  • Last visited

About hailstone

  • Rank
    Cumulus congestus
  • Birthday 09/18/1981

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Oui, il s'agit de la station MF dite "Aubenas SA" ouverte en 1969, dans le réseau secondaire. Elle se situe à 180m d'altitude soit 100m plus bas que la station synoptique de Lanas, donc naturellement plus chaude (même si 2.7°C d'écart c'est un peu beaucoup, ça m'a aussi un peu surpris, c'est le plus gros écart en Tx entre ces deux stations que j'ai constaté, mais peut-être que vous avez déjà repéré des écarts plus importants ?). Son précédent record était de 36.0°C le 03/09/2005 (contre 36.9°C observés ce lundi, nouveau record). Il y a probablement une petite surchauffe sur ce poste, mais les données de ce jour sont proches de celles de Grospierres et de Montclus... Bref, même si la valeur n'est pas parfaitement fiable dans l'absolu c'est une température exceptionnelle dans le référentiel propre à la station. https://donneespubliques.meteofrance.fr/metadonnees_publiques/fiches/fiche_07019005.pdf https://donneespubliques.meteofrance.fr/?fond=produit&id_produit=117&id_rubrique=39 https://www.meteociel.fr/obs/clim/normales_records.php?code=7019005
  2. Je suis d'accord avec Cyclone30 concernant Roquebrun (34), j'avais déjà repéré qu'elle surchauffait un peu (avec son 42.2°C en juin 2003) et l'environnement de la station est largement moins bon que celui de Vérargues (allez voir les photos de Roquebrun sur la fiche de la station : https://donneespubliques.meteofrance.fr/metadonnees_publiques/fiches/fiche_34232001.pdf ), avec un terrain très pentu orienté plein sud et très rocailleux. Je pense que les 45.7°C de Roquebrun ce 28 juin 2019 sont surestimés, avis personnel. EDIT : il va falloir renommer le topic : "croyez vous vraiment aux records de chaleur de plus de 45°C en France" 😅
  3. Salut, il faut encore changer la TX de Grenoble - Le Versoud le 03/06/2019 comme je l'avais déjà signalé plus haut : 31.4°C et non 26.0°C !!! (logique avec une T horaire de 31.3°C à 17h).
  4. Excellent travail, bravo Stéphane ! J'ai l'impression que les réanalyses NCEP, probablement du fait de la maille large du modèle, lissent parfois un peu la réalité et pourraient légèrement sous-estimer la T850 dans ces épisodes du passé, en contraste avec les modèles opérationnels actuels qui ont une maille plus fine et arrivent ainsi à voir des bulles de T850 plus chaudes. Par exemple, les réanalyses CFS-R affichent des T850 plus élevées que NOAA/NCEP pour un jour donné. Ci-dessous une comparaison pour le 5 août 2003 à 18UTC. En moyennant sur une journée, l'écart ne doit pas être aussi important, mais il y a quand-même peut-être une légère sous-estimation.
  5. Salut, concernant les records de Txx du mois de juin en France, j'avais déjà mentionné le fait que Saint-Martin-d'Estréaux surchauffe complètement, la valeur de 41.7°C n'est pas du tout fiable ! Les 41.5°C de Lézignan-Corbières datant du 21 juin 2003 (et non 22 juin !) sont en revanche parfaitement fiables et la plus haute Txx en France en juin mesurée dans des conditions satisfaisantes de mesure (mesure de température en classe 1 ici). D'autres stations de moins bonne qualité ont mesuré des Tx de 42.0 ou 42.2 (soit aussi le 21/06/2003 soit un certain 29/06/1935) dans le réseau secondaire, mais avec une fiabilité moindre et une probable surchauffe. Voir ces posts datant du 14 juin dans le forum suivi médit :
  6. Oui, tout à fait, c'est bien sûr la provenance maritime du flux qui limite la chaleur du côté oriental (la masse d'air est certes très chaude au sommet de la couche limite, mais son potentiel "ne s'exprime pas" jusqu'en surface car le trajet maritime rafraîchit la masse d'air par la base dans les très basses couches). Sur la façade occidentale, c'est non seulement un vent de terre mais aussi avec une forte compression par subsidence et effet de foehn en aval du relief. L'article de Météo-France précise : "Accentué par l'effet de foehn (une compression de la masse d'air en aval du relief) il génère un coup de chaleur sur la façade ouest de l'île ". Si la Corse était une île toute plate on n'arriverait jamais à de tels niveaux de température (il ferait quand même plus chaud côté ouest/nord-ouest que sur la côte orientale, mais pas jusqu'à 40°C). Ici l'écoulement autour du relief escarpé de l'île force des mouvements subsidents et une compression adiabatique cassant la pellicule fraîche de très basses couches advectée au niveau de la mer.
  7. On avait aussi mesuré 42.0°C à Salindres (Gard) le 29 juin 1935, un jour assurément très chaud (puissante dorsale avec environ 23-24°C à 850 hPa d'après les réanalyses), mais cette valeur semble légèrement surestimée avec des abris qui étaient ouverts à l'époque (41/41.5°C tout à fait possibles néanmoins). Ce jour-là il avait aussi fait 40.2°C à Istres ou 39.1°C à Nîmes-Courbessac. Par contre ce n'est pas une valeur complètement aberrante contrairement aux 41.7°C de Saint-Martin-d'Estréaux en 2011.
  8. Les 41.7°C de Saint-Martin-d'Estréaux (42) les 27 et 28 juin 2011 sont très très largement surestimés, les stations des environs étaient entre 37 et 39°C ces jours-là. Le record national mensuel le plus fiable semble revenir aux 41.5°C à Lézignan-Corbières le 21 juin 2003 (et non le 22 !), même si quelques stations du réseau bénévole ont atteint autour de 42°C ce jour-là (mais avec une qualité de mesure un peu dégradée, possible surchauffe). A noter qu'il a fait 40.0°C à Conqueyrac (30) le 14 juin 2003, donc un 14 juin comme aujourd'hui mais avec un dixième de degré de moins, sachant que la station surchauffait un peu à l'époque...
  9. Bonjour ! Il a fait 32.3°C à Oulu ce vendredi 7 juin 2019 (http://www.ogimet.com/cgi-bin/gsynres?ind=02851&decoded=yes&ndays=2&ano=2019&mes=06&day=08&hora=00). Selon ce météorologue finlandais, on n'avait jamais dépassé les 32°C en Finlande aussi tôt dans la saison depuis le début des relevés météorologiques : https://twitter.com/mikarantane/status/1137073405830868994 Par ailleurs, le record national mensuel de chaleur en Finlande pour un mois de juin date naturellement de la fin du mois, avec 33.8°C à Ähtäri le 24 juin 1935. https://ilmatieteenlaitos.fi/lampotilaennatyksia
  10. Bonjour, La minimale définitive officielle de Tokyo le 28 mai 2019 est de 19.9°C selon la JMA : http://www.data.jma.go.jp/obd/stats/etrn/view/daily_s1.php?prec_no=44&block_no=47662&year=2019&month=5&day=&view=p1 Le record mensuel officiel de Tnx pour un mois de mai à la station est de 22.5°C le 29 mai 1961 suivi de 22.3°C le 30 mai 2004 et 31 mai 1963. http://www.data.jma.go.jp/obd/stats/etrn/view/rank_s.php?prec_no=44&block_no=47662&year=2013&month=5&day=12&view=p1s Le 31 mai 2004, la Tn officielle du jour est de 18.1°C atteinte le soir tard, ce qui, malheureusement, masque l'exceptionnelle douceur de la fin de nuit précédente.
  11. Bonjour, j'ai vu que la Tx de Grenoble Le Versoud d'hier (3 juin 2019) a eu un souci pour être correctement transmise, probablement à cause de trous dans les données : il y a 26.0°C d'affiché https://www.infoclimat.fr/climatologie-mensuelle/07487/juin/2019/grenoble-le-versoud.html La bonne valeur de Tx du 03/06/2019 est 31.4°C (logique, avec une T horaire de 31.3°C à 17h !).
  12. Bon... l'histoire du semblant de heat burst, c'était vraiment en regardant de loin, sans creuser la question (et dans l'hypothèse où il n'y aurait pas de pb de capteur), mais je viens de voir que les 30°C de St-Martin-de-Londres ont eu lieu vers 13h locales puis ça a baissé brutalement jusqu'à 21°C à 13h30 ! Prades-le-Lez a en revanche observé son pic de température bien plus tard, entre 15h et 16h20 (le 29.7°C entre 16h et 16h15), avant de baisser là aussi brutalement sous les 23°C après 16h30. Je ne vois pas d'explication physique/météorologique sensée concernant ces évolutions de températures désynchronisées et assez brutales. Si quelqu'un a une idée... EDIT : en fait, la seule explication qui tiendrait la route serait une opération de maintenance, comme le suggère @Sebaas
  13. oui, merci pour la boutade ! 😂 j'ai édité mon message, c'était bien sûr le 30 juin 😅
  14. Sujet intéressant, même si j'ai d'énormes réserves sur ces 55°C éventuels. Il faut bien se rendre compte de quoi on parle : 55°C c'est une température jamais encore mesurée de manière fiable à la surface du globe. La plus haute température mesurée de manière fiable dans les stations météo les plus chaudes de la planète est à ce jour de 54.0°C (Koweït le 21 juillet 2016, Vallée de la Mort le 30 juin 2013). En gros, 55°C ça correspond à peu près à la borne supérieure du climat mondial actuel (avec une marge d'erreur, en admettant qu'on n'ait pas mesuré la température partout où il fait très chaud). Je mets bien sûr de côté les plaisanteries et autres aberrations que sont les 56.7°C de 1913 dans la Vallée de la Mort ou les 55°C de 1931 en Tunisie. Donc annoncer 55°C dans l'est de la France métropolitaine dans la 2e moitié du 21e siècle alors que pour le moment le compteur est arrêté à 44.1°C dans des stations du Gard en légère surchauffe lors de la pire canicule qu'on n'ait jamais connu, ce n'est pas rien ! On annonce là des températures aussi élevées voire plus élevées que lors des pires vagues de chaleur qui ont touché les zones désertiques les plus chaudes du monde jusqu'à présent ! Je sais bien qu'il s'agit d'un scénario ultra-pessimiste et très spécifique modélisé par Aladin Climat (même si je ne ferais pas non plus une confiance aveugle à de telles sorties de modèles) et qu'il faut rester humble face à ce qui nous attend (il y a beaucoup d'incertitudes dans la machine climatique), mais j'ai quand même du mal avec ces 55°C. 50 degrés, encore, je veux bien "y croire". L'avenir nous le dira.
  15. Bonsoir, je regardais quelques Tn froides en août et suis tombé sur une erreur à Troyes-Barberey : Tn affichée de 1.5°C le 29 août 2000, pas cohérente avec les T horaires. La bonne Tn ce jour-là est de 8.6°C. https://www.infoclimat.fr/climatologie-mensuelle/07168/aout/2000/troyes-barberey.html Et le bon record mensuel de Tnn à Troyes (depuis 1975) est bien-sûr de 3.0°C le 31/08/1986. 😉
×
×
  • Create New...