Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Néant27

Adhérent Infoclimat
  • Content Count

    10244
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

About Néant27

  • Rank
    Perturbation tempérée
  • Birthday 10/15/1992

Personal Information

  • Location
    Carnon-plage (34) & Castelnau-le-Lez (34)

Recent Profile Visitors

2480 profile views
  1. Le SPC étant la zone d’alerte maximale vers l’est et englobe maintenant Oklahoma City et son agglomération... ce sont maintenant plus de 2 millions d’habitants qui sont dans le zonage !
  2. Oui et c'est assez problématique ! Quand j'étais sur place en 2014, lors certaines chasses il y avait beaucoup de chasseurs/"touristes naïfs" sur le bord de la route et au plus proche du danger c'était parfois à la limite du bouchon au moment d'évacuer la zone. Le réseau routier dans les plaines est peu dense (grandes lignes droites) et maillé de "dirts roads" parfois impraticables et qui demande de bonnes capacités de conduite. Cette année il semble y avoir encore plus de monde que les années précédentes d'après ce que j'ai pu voir notamment lors de la chasse de vendredi (lives, réseaux sociaux...). La zone du risque maximale étant peu étendue et la situation très médiatisée, ça risque de ramener encore plus de monde sur le terrain ce soir ! Il y a de fortes chances de voir des bouchons de chasseurs/touristes à proximité de certaines cellules, sans parler des zones urbaines susceptibles d'êtres impactées et que la situation pourrait se faire en partie en nocturne... Le danger est grand ! Pour avoir vécu un "High Risk" en 2014, ce n'est pas forcément la meilleure situation pour observer de belles tornades car c'est souvent trop bourrin et dangereux pour pouvoir les observer de près. La situation de vendredi dernier était à mon sens bien plus sympa, il n'y a qu'à voir les magnifiques photos. Souhaitons bonne chance à nos collègues sur place
  3. J’ai bien fais de surveiller les averses... les 2 joules de CAPE et les puissants forçages ont suffit produire cette magnifique wedge tornado au sud-est de Montpellier ! Un véritable monstre céleste ! Voilà de quoi me faire oublier le regret de ne pas être dans la Tornado Alley en ce moment !
  4. L'éternel schéma type 2019 se répète une nouvelle fois : - soleil et fort mistral froid pendant quelques jours, offrant un ressenti quasi hivernal ; - une journée plus ou moins agréable où le ciel est lumineux et le mistral s’essouffle, offrant un ressenti printanier ; - une journée de transition où le ciel tend à se dégrader au fil de la journée et où la brise se lève -> avec une mer glaciale (inutile de penser à la baignade, activité aisément possible dès la fin avril en 2018) le ressenti devient de nouveau désagréable ; - une journée automnale dans sa version molle avec des pluies intermittentes, non orageuses, sous un ciel couvert et une température glaciale comme c'est parfaitement le cas aujourd'hui. Donc pluie intermittente sur Carnon, sous un ciel couvert même si ce dernier tend à être plus lumineux en ce moment. Température hivernale de 14 °C pour à peine 10 mm au pluviomètre. Allez, on va surveiller les averses qui trainent sous les nimbostratus en mer, avec les 2 joules de CAPE disponibles on va rester aux aguets ! On repart dès demain dans un nouveau cycle...
  5. Petite cellule qui transite entre l’ouest du Gard et le nord de l’Hérault actuellement, la rescapée de l’épisode orageux qui a touché une partie de l’Occitanie aujourd’hui. Activité électrique modérée mais composée de puissants impacts lumineux, le tout évoluant dans une ambiance relativement douce et peu ventée faisant suite à une agréable journée. C’est encore poussif mais on avance lentement vers la belle saison.
  6. Donc c'était bien un coup de tonnerre ce midi sur le Montpelliérain ! Vu l'état du ciel et la faiblesse des "cellules" stratiformes, je pensais avoir eu une hallucination. Peut-être que l'atmosphère fortement sableuse favorise les phénomènes électriques ? En tout cas les pluies sont fortement chargées en particules, les quelques gouttes d'hier après-midi ont recouvert toutes les surfaces d'une bonne pellicule sableuse... les centres de lavages vont tourner à plein régime ! Temps presque chaud à la mi-journée sous de belles éclaircies dans une ambiance sableuse avant que le ciel ne se couvre définitivement après 14h. Ce soir, il pleut sur Carnon, peut-être un bon arrosage à attendre d'ici demain sur le littoral. La très belle houle est toujours bien présente depuis 3 jours avec des creux atteignant parfois 4 mètres faisant le bonheur des surfeurs.
  7. On va s'en rappeler de la première chasse de la saison ! Je me revois partir des cabanes de Pérols après être resté 30 minutes à observer la ligne, m'engager sur la 2*2 voies à 300 m du point de vue, tourner la tête et... voir ce gros tuba au loin en direction du Grau qui donnera finalement une faible tornade temporaire au-dessus des salins. Le premier échec de tornade sur notre secteur était déjà acté après les 3 premiers kilomètres de chasses de l'année C'était abusé cette base qui sort de nul part alors que pendant des heures on rigolait jaune sur ces chétifs cumulus au looooin en mer ! Je m'en souviens encore : réactualisation de 19h00 "vous avez vu ces 2 pixels violets dans le golfe d'Aigues-Mortes ?" ... "Ouais bel artefact" ... "Attendons la réactualisation de 19h05" ... "Elle est bien lisse c'te base" "Il a une belle forme ce fractus" "Ptin les gars tuba !" "Imaginez ça pose ?" "Euuh ça descend bien là !" "WTF !" "TOUCHDOWN !!" "Pincez-moi !" Quel moment mais quel moment ! La même, au moins 70 % de mes photos sont floues ! Entre l'excitation, le froid glacial, le vent (à en mettre les gants !) et la pluie, ce n'était pas des conditions optimales. Non mais cette ambiance indescriptible ! On observe la tornade sans prêter attention au reste puis d'un coup le mur de grêle (hommage à la randonneuse haha) qui nous tombe dessus et réduit la visibilité à néant (). Refuge instantané dans les voitures en laissant les trépieds dehors, qui tombent sous les rafales de vent, la foudre qui s'en mêle et le véritable pilonnage de grêle tout en ayant aucune visibilité sur la tornade qui est encore potentiellement au sol et peut se diriger sur nous... quelle instant quand le rideau se lève : musique de chasse à fond dans la voiture et la tornade qui réapparaît devant le pare-brise face à nous, dansant au-dessus du sol en adoptant une structure multi-vortex alors que le paysage est blanchi par la grêle ! Persévérance de fou qui a fini par payer ! Le facteur "première chasse depuis 5 mois" et le fait que nous soyons plusieurs nous a bien motivé ! Rien que le fait de m'être rendu à ce point de vue à l'arrière de cette ligne mourante était une belle preuve de motivation, surtout après une nuit blanche et une matinée sous la flotte stratiforme. Alors c'est clair que je ne serais jamais resté aussi longtemps tout seul quand on voit ce qui était modélisé sur le papier, l'état du ciel : restes d'averses sur les massifs (rien dans notre direction), nuages bas fibreux, vent glacial et 8 °C. Je me souviens encore de notre longue discussion à "cracher" sur ce début d'année 2019 tout en rêvant de 2018, à "pleurer" sur des vidéos de chasses aux Etats-Unis, de se remémorer les tornades/trombes loupées dans le secteur, de s'imaginer dans une situation 3 mois plus tard par 30 °C et les cigales (alors qu'on était en mode capuches et gants haha) mais aussi de se dire que l'Hérault était capable de tout... Je rentre à peine à Carnon, me pose 5 minutes pour regarder mes photos et le message "ça se réactive au radar où nous étions"... allez le p'tit allez-retour Cette cellule, non mais sérieux ! Un déluge... que dire... un véritable pilonnage de grêle sur Saint-Gély ! Moi qui voulait traverser la cellule pour me poster à l'avant, j'ai dû renoncer malgré mes compétences de conduites en conditions difficiles. Paysage blanc, réseau routier méconnaissable et très dangereux car recouvert d'une épaisse couche de grêle flottant sur une épaisse couche d'eau ! La Ford ne pouvait plus avancer par moment et le courant menaçait de m'entrainer dans les champs à certains endroits (plusieurs véhicules aperçus dans les fossés) ! La température qui chute à 0 °C (!), la foudre qui pilonne parfois extrêmement proche... c'était pour le coup apocalyptique... la mission chasse a rapidement été remplacée par la mission fuite, d'autant que l'orage était rétrograde, n'importe quoi cette cellule Immense regret de ne pas avoir embarqué la Gopro (ça montre la mise que j'avais pour cette situation) sur la voiture, ça aurait fait des rushs d'ambiances de folie. D'ailleurs, deux jours plus tard j'avais encore de la buée qui se formait sur le pare-brise suite à l'accumulation de glace. J'imagine pas ce que ça aurait donné si l'orage avait stationné à moins de 10 km plus au sud-est, sur Montpellier, un samedi soir... Dodo ? Pas connu pour ce week-end haha Un film... je me couche allez... 10 minutes, même pas le temps de m'endormir que j'entends le tonnerre. Je me dis "c'est dans ta tête, tu l'as tellement entendu ces dernières heures que ça résonne encore "... bon un p'tit coup au radar pour la conscience... deux minutes plus tard j'étais sur ma terrasse, pile au-dessous d'une colonne convective en explosion dans un ciel étoilé et traversée d'immenses inter... à cet instant je me serais cru retourné à Punta Cana (sauf qu'il faisait 8 °C haha) ! Quel orage encore une fois... trois heures de stationnarité parfaite dans une atmosphère nettoyée (Pierre-Paul-Feyte observait parfaitement la cellule depuis le pic du Midi à près de 300 km !) et au sec, un régal. Il manquait simplement l'extra pour avoir la perfection ! Quatre mecs garés devant l'orage - qui balançait quelques fils dans un ciel gris - le matos dans le coffre et les mains dans les poches... en mode blasés fin de saison Oh oui MERCI Dame Nature ! En 24h nous sommes passés du pire démarrage de saison au meilleur, le tout en parcourant relativement peu de kilomètres Espérons simplement ne pas avoir à attendre 5 mois avant la prochaine situation haha
  8. Temps agréable sur Carnon où le soleil règne en maitre depuis ce matin (d'ailleurs la semaine qui s'annonçait pourrie ne l'a finalement été que mardi matin) sous un vent quasiment nul à faible origine maritime qui fait osciller la température entre 19 et 21 °C. Au soleil le ressenti est chaud et la plage prend des allures estivales. D'ailleurs, la température de l'eau commence à s'élever et dépasse les 15 °C à la bouée de l'Espiguette, soit certainement 16 à 17 °C sur le rivage, incitant quelques courageux à se jeter à l'eau. Notons également une très belle houle qui fait le bonheur des surfeurs locaux, les vagues sont propres et atteignent près de 2m50.
  9. Ah oui dans ce cas c'est formel Plein soleil et 18 °C sur la plage en ce début d'après-midi, agréable mais on sent que la bascule n'est pas loin. On approche des 20 °C dans les garrigues.
  10. Heureusement, les stations MF ne transmettent pas que 12 relevés par jour... la température peut évidemment varier entre les données horaires. Par exemple, la station MF de Montpellier-Fréjorgues affiche une Tn horaire de 5.5 °C à 6h du matin alors que la Tn réelle est de 3.1 °C à 7h16.
  11. Plein soleil et bonne douceur sur Montpellier, 21-22 °C en ville et vent peu sensible, ça chauffe bien au soleil
  12. C'est ce que je pense aussi. Si je devais résumer en un seul mot les saisons orageuses depuis quelques années ce serait "molles". On a souvent deux types de configurations : - marais barométriques : donnant de nombreux orages "pop corn" parfois diluviens et destructeurs mais sur des secteurs réduits ; - périodes anticycloniques : chaleur de plus en plus présente, parfois des canicules et... des bascules sèches sur la plupart du territoire. En fait j'ai l'impression qu'il y a, de manière générale, un décalage à l'ouest des centres d'actions en période chaude (et inversement en période froide). Quand j'étais plus jeune en Normandie (on va dire entre 2005 et 2012 pour les principaux souvenirs), il arrivait souvent qu'après une période chaude - pas besoin de 2 semaines de canicules, souvent c'était 2-3 jours max - un profond talweg balayait le territoire en entrainant une dégradation orageuse en configuration classique : éclosion d'orages préfrontaux en fin de journée dans le sud-ouest (parfois supercellulaires), évolution de ces derniers en puissants multicellulaires en remontant vers le centre dans la nuit et constitution d'un MCS sur la Beauce (avec soulèvement d'orages préfrontaux à l'avant) balayant l'est de la Normandie (j'étais souvent en limite), l'Ile de France, le Nord, la Champagne en fin de nuit et début de matinée avant reprise de l'activité préfrontale (puis nouveau MCS etc...) plus à l'est au cours de la journée et soirée suivante. Depuis plusieurs années (2012) cette configuration n'existe plus ou presque et se manifeste plutôt sur un axe Vendée, Bretagne, Basse-Normandie avant de s'éloigner en Manche vers l'Angleterre. Ne subsiste que quelques orages préfrontaux à l'avant (grand ouest) alors que la chaleur persiste partout ailleurs. D'ailleurs, les gigantesques arcus au lever du soleil que l'on avait l'habitude d'observer sur la Beauce appartiennent désormais au mythe. Pour le souvenir : Temps bruineux toute la journée et pas plus de 16 -17 °C sur une bonne partie de la France avant qu'un puissant MCS (le plus violent que j'ai connu) ne balaye la France du sud-ouest au nord du pays avec un festival électrique, des pluies dilluviennes, de violentes rafales de vent et de la grêle sur de larges zones.
  13. Journée grise et sèche sur le Montpelliérain. Le fait marquant est la douceur nocturne qui se maintient bien puisque ce n'est pas descendu sous 13 °C la nuit dernière et qu'il fait encore 17 °C actuellement sous un vent faible, c'est agréable.
  14. Toujours d'impressionnants contrastes thermiques dans cette partie des Etats-Unis : https://www.infoclimat.fr/observations-meteo/temps-reel/dodge-city-regional-airport/72451.html
  15. C'est dommage que ce soit si peu actif par ici car le ciel est propre et les bases sont élevées. Les rideaux sont par moments esthétiques en direction du Grau-du-Roi mais l'activité électrique est absente hélas. Plus de 20 °C sur la plage et un vent faible, c'est plutôt agréable
×
×
  • Create New...