Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Boubou56

Membres
  • Content Count

    13
  • Joined

  • Last visited

Posts posted by Boubou56

  1. J'ai fait un graphique qui montre les seuils de température du thermomètre sec (T), mouillé (Tw) et de point de rosée (Td) pour atteindre différents niveaux d'humidex en fonction de l'humidité.
     

    On remarque que l'humidex est plus sensible à la température que la température du thermomètre mouillé.
    Néanmoins on peut noter qu'au delà 15 de Tw pour une humidité > 15% le ressenti est inconfortable.
    Et au delà de 25 de Twet il faut commencer à s'inquiéter si la température dépasse les 40 degrés.

    L'avantage de la Twet c'est qu'on peut la comprendre comme la température de peau minimale que l'on peut atteindre

    à l'ombre avec une transpiration maximale et une bonne ventilation.

     

    twet_tdew_t_hdex.png

    • J'aime 1
  2. Bonjour,

    Je me pose la question de savoir pourquoi la température du thermomètre mouillé n'est pas plus utilisée.
    Elle semble assez adaptée pour identifier l'inconfort dans les situations chaudes et humides et a un sens physique plus parlant

    que l'humidex ou le heat index. Cette température a l'avantage aussi de pouvoir être exprimée en degrés.

    De plus la température du thermomètre mouillé  est souvent utilisée pour définir les limites soutenables pas l'humain.

    (c.f  https://advances.sciencemag.org/content/6/19/eaaw1838 ou https://www.pnas.org/content/107/21/9552.abstract) (à priori de 35 degrés).


    Ce n'est peut-être pas adapté pour définir une température ressentie, notamment pour le froid ou la chaleur sèche,

    mais ça me semble plus parlant pour identifier les risques lors des vagues de chaleurs.


     

  3. Ici à sainte geneviève des bois (nord 91). La neige se remet à tenir sur la chaussée et les trottoirs.

    L'intensité est importante et la qualité de la neige est très bonne alors qu'il y a 1 heure c'était beaucoup de petits flocons (peut etre même un peu de pluie)

    Si ca continue dans ce sens, avec les averses qui arrivent on peu éspérer le cm sur toute les surfaces et plus sur les pelouses.

  4. Pour l'antarctique il semble que la stabilité voir l'augmentation de l'étendue de glaces de mer soit du à deux raisons :

    1) La destruction d'ozone qui aurait tendance à renforcer les vents circumpolaires antarctiques.

    (Le "trou de la couche d'ozone" est encore bien présent contrairement à ce que l'on peut penser)

    2) L'augmentation des précipitations et du débit de fonte des glaciers.

    Le lien suivant donne plus de détails (en anglais) :

    http://www.skepticalscience.com/antarctica-gaining-ice.htm

  5. Elle ne lâchera pas, j'ai confiance en elle.

    Je suis vraiment en plein milieu de la ligne qui s'est formé et qui fait du surplace.wub.gif

    Même Toulouse Blagnac est trop à l'est de la ligne.

    Ta : -3.7°C.

    J'habite au Sud de Tournefeuille (pas loin de la Ramée) et la neige a plutot tendance à s'intensifier depuis 30 minutes.

    On semble effectivement idéalement placés default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">. J'espère que l'épisode va encore durer default_clover.gifdefault_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20"> .

  6. Sur ce site, il est dit qu'il est possible de prévoir la NAO à partir des anomalies de SST de l'atlantique nord de aout-septembre. Si l'anomalie est en "fer à cheval" on obtiendrai une NAO négative et si l'anomalie est en tripôle on obtiendrai une NAO positive.

    nao7.gif

    La structure actuelle des anomalies de SST semble être très clairement en fer à cheval...

    anomnight.9.9.2010.gif

    Cette méthode de prévision est elle fiable selon vous?

×
×
  • Create New...