Aller au contenu
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

calou34

Adhérent Infoclimat
  • Compteur de contenus

    2 914
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1

À propos de calou34

  • Rang
    Cumulus congestus

Personal Information

  • Lieu
    Sauteyrargues (Hérault)

Visiteurs récents du profil

1 014 visualisations du profil
  1. Critère de vigilance selon la prévision d'ARPEGE. Dans les zones ciblées, c'est la jaune vent qui l'emporte pour mercredi, ce qui ne veut pas dire qu'il ne neigera pas, mais on resterait en deçà du 1er critère de vigilance jaune neige. A suivre la réactualisation. http://www.meteolab.fr/modele/carte_met/vigilance.html?a=&b=1&c= Stéphane , la pression réduite au niveau de la mer n'est peut-être pas la variable d'intérêt à retenir, vue la résolution de la moyenne d'ensemble d'ENSCEP, les dépressions qui nous intéressent appartiennent à la méso-échelle. Perso, je me sers de la normalisation de la dispersion des 30 derniers jours pour mettre en évidence le poids récent de l'incertitude sur la prévision du géopotentiel à 500 hPa (écoulement 2D plus "large"). Et on y retrouve une taille relative de dispersion très importante (le fameux placement de la dorsale + advection froide), ce qui aurait du nous alerter sur la fiabilité des prévisions neigeuses et froides. Avec GFS, il faut regarder les probabilités neigeuses pour mardi soir dans le 13, 84 et 83, parce qu'ARP 12Z opérationnel l'a supprimé comme le mentionne @Ced30 C'est à priori davantage acquis pour mercredi, mais limite pluie neige à confirmer. Pour le LR, pas de surprises, l'écoulement excite des ondes de gravité, donc RR majoritairement liquides puis rapide assèchement...
  2. Merci pour toutes ces interventions Tristan. Bel exemple d'une cyclogénèse qui prend avec WRF et pas avec ARP. L'écoulement de référence (ici sur la 1.5 PVU) diffère légèrement, la croissance de la perturbation barocline représente l'écart ou l'erreur entre les 2 modèles. Des différences intrinsèquement liées aux traitements numériques (résolution spatiales, hypothèse hydrostatique pour ARP mais pas pour WRF, conditions aux limites imposées par GFS pour WRF) influencent un peu plus l'interaction entre vorticité d'altitude et de surface. Cas typique d'une prévision très sensible aux conditions aux limites, visible ici sur l'évolution du vortex d'altitude beaucoup plus favorable avec WRF qu'avec ARPEGE.
  3. On peut tout de même d'ores et déjà annoncer avec une bonne fiabilité via les réseaux 00Z (CEP, GFS, FV3GFS, ARP, BOLAM 8km) un peu de neige dans le 84 et 13 dès mardi soir (exemple ARPEGE Aix en Provence 2cm en 4h). Il ne devrait pas y en avoir pour tout le monde, mais cela devrait en ravir un certain nombre ici. La confiance est multi-modèles mais déterministe, prudence donc.
  4. Salut Chris , belle occasion n'est-ce pas? Il est encore trop tôt effectivement pour désagréger le signal et descendre en échelle, mais cela ne saurait tarder (mode impatience)! Ce SSW aura entretenu le suspens, mais la composante lente de la dynamique nord-Atlantique européenne (NAO) tend vers un attracteur qui réveillerait plus d'un hivernophile. Au plaisir de te lire @Chris of Auriol (13) (et les autres bien sûr) !
  5. Puisque je risque de me faire épingler par la charte du forum, contenu de l'opérationnel CEP 00Z volontairement dissimulé...
  6. Impressionnant. C'est un record non?
  7. Vous avez tapé dans le mile et bien identifié "the" TAF sur ce coup ! Même St Martin MF est relégué au second plan avec -7°C de tn horaires, et que dire de Vic le Fesq MF habituellement froid en tn avec .. +0.7°C. Dans cet incroyable gradient ouest - est de t°, -4.1°C de tn ici avec un taux d'HR bas trahissant de la subsidence en marge du Mistral. Et encore une fois sacré score de la StatIC du Triadou avec -7.4°C de tn et de Prades le Lez MF avec -8.5°C. ..
  8. Remarquablement froid encore cette nuit le long du Lez et d'une manière générale dans l'étroit sillage en aval de l'Aigoual et du Mt Lozère. Situation liée à l'écoulement persistant du Mistral et de la Tramontane. Gel enregistré jusqu'à Mpt Fréjorgues (tn -1.7°C). On peut rajouter aux valeurs présentes sur la carte IC -4.4°C à Montferriez le Lez (réseau weatherlink) -6.5°C à St Martin de Londres (Oregon Scientific) -7.2°C à Prades le Lez (MF) -7.7°C dans le val de Londres (réseau Arhya). Signature sur les tn de même nature observable en aval du Ventoux.
  9. Il n'y a pas que l'hiver en hiver, surtout en montagne (dans l'attente de conditions plus ..... saisonnières) ! Prenez le Conflent et le Vallespir (66), le foehn selon AROME. Tn localement > 15°C la nuit prochaine et tx proches de 20°C demain avec HR < 10 %. http://www.meteolab.fr/modele/city-forecast.html?a=660990&amp;b=FR&amp;c=
  10. Qui a dit qu'il ne se passait rien en ce moment? Le retour du gel sur les plaines languedociennes (-2°C à Prades le Lez), et quelques km plus au nord, le piémont gardois soumis au déferlement d'ondes enregistrait le foehn. Le graph de la StatIC de Thoiras de la nuit est édifiant. Jusqu'à 16°C à 3h20 loc, HR 17% à 1h30 loc. On retrouve sur le RS de Nîmes le jet de basses couches (55 kts à 880 hPa) et la subsidence chaude et sèche vers 900 hPa. La ligne noire du bas pour le rail adiabatique et retrouver la T de Thoiras du milieu de nuit. L'animation sat montre clairement la stationnarité d'une onde principale en amont de l'écoulement. Sur cette coupe GFS, dans la cadre tracé, on repère la subsidence (vitesses verticales positives plage grise) mesurée en Pa/s surmontée de VV négatives (ascendances et formation au sommet du nuage d'onde), les thêtaE qui s'inclinent vers le bas (fort échauffement), et vers le haut passé 600 hPa (air très sec) ainsi que l'iso 0°C qui décroche. Les VV avec changement de phase sur la verticale, la vitesse de groupe des ondes opposée à la vitesse de l'écoulement pour la stationnarité du nuage d'onde, ce n'est pas moi qui le dit mais la théorie linéaire si je ne lui tords pas trop le cou
  11. Comme un "OVNI climato" dans les plaines de l'E 34 aujourd'hui, ou comment passer de l'hiver à l'été en quelques heures (valeurs de T surprenantes). Sensation de chaleur cet après midi après le givre matinal ! -1.9°C / 18.8°C ici à la vantage vue RADOME MF St Martin de Londres -4.9°C / 18.6°C Conqueyrac -5.1°C / 19.2°C Prades le Lez -5.7°C / 18.8°C
  12. calou34

    Prévisions stratosphériques à moyen & long terme

    Il y a quelques jours, c’est un analogue à la situation actuelle qui était identifié et commenté par Amy H. Butler. Pour ne pas rester sur cette note (une de plus) pas spécialement encourageante, j’ai trouvé une évolution de l’indice AO (l’indice NAM à 1000 hPa), certes peu significative du panel GEFS de la NOAA qui capture le 1er EOF de l’AO après normalisation. L’hypothèse d’un vortex troposphérique chahuté ne serait donc pas complètement exclue avec les perturbations d’ensemble. Et toujours dans la démarche de se projeter dans un mode de variabilité bien connu, pour le moment, la version "régionale" du NAM à 500 hPa, la NAO, ne se projette pas (encore) en phase négative. Il faut cependant garder à l’esprit que le principe de réduction des données de l’ACP réduit la variance du mode - /+ à environ 10 %. L’usage de cet indice repris dans les études des SSW de 2009-2010 ou 2018 est par conséquent à reprendre avec .. modération ! Cela reste tout de même passionnant à suivre, et vous lire.
  13. Un monde d'inversion ce matin (RS Nîmes copier-coller d'hier)! Les tn (provisoires): StatIC Borne - La Croix de Bauzon (07, 1370m) 7.6°C HR 1 à 3% depuis hier soir Mont Aigoual (1567m) 7.4°C HR 3 à 5% toute la nuit. StatIC Mont Ventoux (1911m) 3.6°C En plaines languedociennes et piémont: StatIC Thoiras (30) -2.7°C Sauteyrargues -2.4°C Le Triadou -2.3°C Laroque -2.1°C VP2 Notre Dame de Londres -5.3°C Oregon St Martin de Londres -4°C MF RADOME tn horaires Conqueyrac -4°C St Martin de Londres -3.7°C Prades Le Lez -3.3°C
  14. Joli "coup de givre" ce matin, et bonnes gelées sous abri. Nd de Londres VP2 -6.1°C St Martin de Londres (oregon) -4.9°C Tn horaires: Conqueyrac -4.9°C St Martin de Londres RADOME MF -4.8°C Prades le Lez RADOME MF -4.5°C StatIC: Le Triadou -3°C Sauteyrargues -2.8°C Gel d'inversion marqué puisque tn provisoire +3.8°C à l'Aigoual et pas de gel non plus au Ventoux ! Cf Le RS 00Z de Nîmes Noter l'iso 0°C, T > 10°C à 850 hPa et le niveau de la tropopause thermique (~ 160 hPa).
  15. L’amplitude de la MJO vue par le NCEP doit être relativisée et comparée avec les prévisions plus "soft" des autres centres de prévisions (cf @tao post précédent) http://www.cpc.noaa.gov/products/precip/CWlink/MJO/CLIVAR/clivar_wh.shtml Néanmoins, oui @cytruj ,on pourrait trouver une entrée en matière comparativement intéressante (janvier tracé en rouge en 2010). http://www.bom.gov.au/climate/mjo/ Après, selon les tables de contingence de Cassou, en phases 6 et 7 (amplitude prise en compte), la probabilité d’occurrence de NAO- atteint environ 70 % (après test du χ2), avec une échelle de temps de 10 à 12 jours avant interaction avec le rail perturbé atlantique. Pour l’instant, la NOAA (GFS) ne projette pas le 1er REOF (varimax) de la NAO en phase négative, GFS opérationnel ne voit pas d’activité d’ondes anormalement fortes à partir du Pacifique (peut-être encore trop tôt). En bornant son domaine (20N-70N, 135W-45E), Kyle MacRitchie (REOF également) capture un peu mieux la phase NAO- toujours à 500 hPa, malgré une très forte dispersion de son échantillonnage, donc fiabilité à prendre "avec des pincettes". Et pas plus d'informations et de significativité supplémentaires avec le mode AO qui part encore dans toutes les directions... Si j’insiste sur la réponse en mode négatif de la NAO, c’est tout simplement parce que l’on peut tenter ou oser faire un "pont" entre la MJO et le SSW (ou du moins l’importance de l’onde 1 en stratosphère actuellement et du possible échange strato-troposphère), et une bonne corrélation avec la NAO- prédite, régime in fine "délicieusement hivernal" comme chacun sait.
×