Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

calou34

Adhérent Infoclimat
  • Content Count

    2970
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

About calou34

  • Rank
    Cumulus congestus

Personal Information

  • Location
    Sauteyrargues (Hérault)

Recent Profile Visitors

1243 profile views
  1. S'il y a covariance entre td et T aux pas de temps douteux, pourquoi pas? Avec les HR mini sur le portail de données publiques, on ne voit pas de corrélation significative. Pour avoir du 30°C au sol en se basant sur le RS de Nîmes hier 12 UTC, il faut suivre un rail adiabatique qui dépasse l'inversion qui rappelait nos CU à des extensions limitées (la convection humide a pris plus au sud avec les cellules orageuses en mer). Il y a surement plus expert que moi pour extrapoler à partir du RS. (l'hodographe a surement de l'intérêt aussi). Et il faudrait en plus que statistiquement le phénomène fasse mouche pile sur 2 RADOME sans toucher les postes proches. A suivre
  2. Pour St Martin, on a 2 autres postes disponibles proches. http://meteo-st-martin-de-londres.com/ https://www.wunderground.com/dashboard/pws/ISAINTMA1677 Même si on devait leur attribuer une fiabilité douteuse, on ne retrouve aucune variance significative à pas de temps égal dans les données.
  3. Merci pour le signalement, très suspect en effet. Sur weatherlink on trouve une installation aux limites de Prades et Montferrier avec tx 24.8°C à 17h38. Et c'est vrai que La StatIC du Triadou juste au nord (3.5km) ne s'est pas emballée non plus. A proximité de St Martin, Notre Dame de Londres est à 23.7°C en tx! Ici on reste à .....24.9°C de tx .
  4. Voilà, c'est fait, tn en cours 10.9°C à la mi-journée d'un 17 mai sous des intensités pluvieuses passagèrement plus fortes. Au passage la modélisation dans les clous de cette "flat" amplitude thermique journalière.
  5. Je découvre et lis avec plaisir vos interventions Ce qui me frappe le plus pour vendredi, c'est l'anomalie froide des T2M et donc du ressenti pour si peu de pluie visiblement. Que ce soit L'EW des tx du CEP ou l'anomalie standardisée de GFS à 1000 hPa (localement plus de 2 sigmas), même si on ne tombe pas dans le "gouffre" Corse du jour, il s'agit bien de la trame fraîche de ce milieu de printemps qui s'éternise un peu trop à mon goût! weather.us atmos.albany.edu
  6. Vous avez raison, c'est une spéciale PACA les voisins! Atmogramme selon ARPEGE pour la journée de mercredi pris au Castellet. http://www.meteolab.fr/modele/city-forecast.html?a=8303581&b=FR&c=1&d=&e=&f=0&g=1&h= L'isothermie liée à cette anomalie froide pourrait sérieusement surprendre ...
  7. Avignon fait jeu égal ce dimanche avec le Ventoux qui n'a pas dépassé cet après midi 127.4km/h. Istres monte encore à 114.8km/h.
  8. Bien vu, et bien modélisé en tant qu'anomalie chaude dans la sillage des Alpes La simulation des vitesses max et leur localisation par AROME proches de la perfection également. MF horaires (heures locales): Arles 116.6km/h 15h39 Avignon 116.6km/h 15h22 Murs 111km/h 14h36 Istres 108km/h 14h02 Salon de Provence 104km/h 13h39
  9. Une estimation plus avancée des valeurs de vents max modélisées par AROME 1.3 00Z (~ 110 km/h). Soit les secteurs théoriquement les plus affectés demain en fin d'après midi. On voit à cette échelle se dessiner les effets de canalisation et d'accélération autour du Ventoux, du Lubéron et des Alpilles. https://www.infoclimat.fr/modeles/cartes_arome_arpege.php?model=AROMEhr&run=latest
  10. Je rejoins @Iefan , rien d'exceptionnel sur les valeurs de vents attendues, d'un bon niveau cependant, ce sont les valeurs relatives à la climatologie qui seraient intéressantes à situer dans une distribution normale, surtout répétées après les récents records de dimanche dernier. Au premier ordre, GFS 0.5° capture sur cette coupe longitudinale qui passe en vallée du Rhône (Alger - Dijon) en début d'épisode les vitesses verticales et l'inclinaison remarquable des isentropes juste après le 45è// soit approximativement au niveau de Montélimar. Cette analogie à un ressaut hydraulique marque l'accélération critique du flux (des vents) et la création d'un jet de basses couches ainsi que la probable génération d'ondes de reliefs secondaires qui pourront être mise en évidence par la modélisation haute résolution (AROME par ex). L'inclinaison des isentropes (lignes d'égales températures potentielles, vous savez celles qui se conservent ) délimite très nettement le gradient d'HR (effet de foehn), les valeurs fortement positives de vitesses verticales et l'existence de la convergence horizontale de masse depuis la tropopause qui force la subsidence (lignes pointillées, valeurs négatives). Voici aux premières heures dimanche l'évolution du gradient de pression modélisé par AROME et cette formidable "surpression" exercée sur les Alpes
  11. La bande frontale prend bien mais un peu trop au nord (12 et 15). Dans l'analyse 06Z, AROME vise la région de Toulouse. Le diag FQn de GFS somme les effets du vent total (géostrophique + agéostrophique), ce qui lui confère une approche plus fine des vitesses verticales induites à l'échelle d'un front. Là, on s'intéresse à la composante normale aux isothermes et à la cinématique liée au champs de vent, le taux de variation du gradient de T et ses effets sur les vitesses verticales. Le terme de divergence quand il est négatif renforce le gradient et les ascendances, alors pourquoi pas? La CAPE aux abonnés absents, l'hypothèse serait de compter sur cette frontogénèse dans un environnement à fort contenu en eau précipitable en misant sur la convection humide, c a d un changement d'état favorable à la convection. C'est tiré par les cheveux, mais quelquefois la mayonnaise qui prend comme l'autre soir. Après ce n'est que mon avis, cela ne devrait pas être suffisant pour de l'orage.
  12. Le NE héraultais à l'heure des hauteurs armoricaines ou de Cornouailles avec une pluie fine voire bruine incessante depuis la fin de la nuit. Résultat, bientôt 19mm cumulés et la T qui n'atteint toujours pas 13°C. Je crois que nous sommes le 8 mai ..
  13. Comme @_sb , à suivre attentivement. Les produits rafales des systèmes de prévisions concernant votre secteur sont à considérer. Je vous poste l'Extreme Weather Index d'IFS 00Z, qui ne présume pas seulement des vitesses annoncées mais qui alerte sur l'intensité du coup de vent dans la climatologie et l'endroit considéré. L'indice très élevé concerne à peu de choses près le secteur affecté ce dimanche. MF table sur du 90km/h, GFS un peu moins. La prévision a encore une marge d'incertitude et d'évolution, mais la probabilité à ce jour d'un coup de vent sérieux est à envisager. Beaucoup plus immédiat, mais sans plus de certitudes , le pictogramme affecté à la vigilance jaune en cours : orage! Le risque marginal (20% chez MF) doit son existence à la bascule très classique au NW qui met un terme à la phase orographique pluvieuse en cours. Les réseaux 00Z haute résolution ne suivent pas, mais ce n'est pas à l'échelle convective de la CAPE qu'il faut chercher. La clef, c'est peut-être GFS qui nous la fournit avec un diagnostique à plus grande échelle qui implique le taux de déformation et sa variation dans le temps par le vent géostrophique sur le gradient de T, et l’ajustement par les circulations transverses et verticales afin de rééquilibrer tout ce petit monde. La frontogénèse (renforcement de l'activité frontale) est en effet vue un poil plus active. Si la CAPE certes faible pousse la convection jusqu'à l'orage dans le grand SO, la dynamique frontale pourrait entretenir l'activité pluvio-orageuse jusque sur les bords de la Méditerranée ce soir. J'ai un peu de mal à y croire, mais espoir (quand tu nous tiens)!!
  14. Quelques valeurs de tn remarquables côté Larzac (34 et 12) MF -0.5°C à la Vacquerie SAPC (34) -1.7°C au Caylar SAPC (34) -2.8°C à la Cavalerie et -4°C à Cornus (12) ! Dans l’Aude, les StatIC de Quillan (-0.8°C) et Roquefeuil (-3.4°C). -1.3°C au Martys (MF). Dans le Gard, -0.7°C à Colognac. Pas de gel sous abri (de peu) à Prades le Lez et Saint Martin de Londres (0.5°C) ainsi qu'à Conqueyrac (0.7°C). En revanche, le poste du réseau arhya de Notre Dames de Londres score à -0.4°C.
×
×
  • Create New...