Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

lagrenouille

Membres
  • Content Count

    485
  • Joined

  • Last visited

About lagrenouille

  • Rank
    Altocumulus

Recent Profile Visitors

1362 profile views
  1. Une fois de plus cette "saison" (octobre-avril) le retour d'Est se transforme largement en remontée de Sud, donc le foehn pourrait être bien actif sur moyenne et haute tarentaise et sur maurienne voire début de haute maurienne. WRF et ICON moins extremes certes mais quand meme... sur le dernier gfs/wrf ca tourne presque à la remontée du SSW.
  2. Je suis tout autant inquiet des consequences d'une perte de la banquise estivale . Toutefois remet-elle tant que cela en cause la re-formation de la banquise hivernale ? L'essentiel de la glace hivernale se forme maintenant in-situ, la glace multi-year est devenue minoritaire (en % de surface). Donc qu'il reste en fin d'été 3 millions de km2 ou 0 millions, ca n'est pas ça qui va fortement impacter la re-formation pour l'hiver suivant. Il n'y a pas besoin d'un "noyau" pour que le reste de l'océan arctique et mers périphériques puissent regeler. La montée des températures de l'eau est je pense plus préoccupante. Mais là encore ce n'est pas un phénomène essentiellement local du au manque de glace estivale. Le réchauffement des eaux tropicales, amenées en qqs années vers l'arctique via les courants océaniques, est au moins aussi important. Emballement possible oui, mais pas déclencher par une perte de la glace estivale, je pense.
  3. ce régime, avec les HP un poil plus à l'ouest, est relativement classique mais plutot mi-fin janvier à début février (période des froids secs). Un poil plus à l'ouest et avec des jours plus courts, ce régime donne du froid au sol avec de belles inversions.
  4. Elle ne réagit pas très bien et je pense, juste au feeling, qu'il faudrait mieux 16 voire 17 degrés sans vent. Mais bon là ce vent ne va pas durer et il devrait se calmer avant la nuit (où l'humidité remonte, donc où il peut faire plus de dégats)
  5. Normalement vent de nord = froid = pas de fonte. Mais à une température donnée, mettons si il fait 5 degrés au 2m du sol, il vaut mieux pas de vent (=la neige permet une pellicule d'air plus froid au niveau du sol) que du vent d'où qu'il vienne (=la pellicule froide est balayée par brassage). En gros à la même T2m donnée, le vent de nord et le vent de sud ont le meme effet sur la fonte immédiate. Après, le vent de nord tend souvent à indiquer que le lendemain sera plus frais ou assez frais, alors que le vent du sud risque d'apporter un air plus doux pour le lendemain. Mais c'est pour le lendemain, pas pour le jour J. et encore que, parfois le vent du sud peut aussi apporter un air plus sec, limitant la fonte (s'il est bien S voire SE et pas SW) et dans ce cas être "mieux" ou "moins pire" qu'un vent de NNW peut aussi apporter plus d'humidité. une autre différence est que le vent de N touche surtout les pentes orientées N donc pas trop exposées au rayonnement solaire jusqu'en mars. Un vent de Sud va toucher les pentes orientées S et le cocktail vent et soleil peut alors y faire des ravades
  6. Oui, la fonte est plus lente à Allant ou au Col de Porte, personne n'a dit le contraire. Mais sur ces deux nivoses aussi, on peut constater que la fonte n'a pas, ou quasiment pas ralenti, avec le petit rafraichissement des derniers jours, par exemple regarder la journée du 19 à Allant, 7 degrés de moins que d'autres jours et rythme de fonte inchangé. Pourquoi, parce que l'humidité a remonté, et c'est ça qui risque bien de continuer. Je suis d'accord que les T850 ne vont franchement remonter que vers mardi, mais l'humidité et le dew point remontent déjà. Par exemple ça va remonter jusqu'à 87% à St Pierre de Chartreuse dimanche sur GFZ6z (http://www.meteociel.fr/previsions-neige/13600/saint_pierre_de_chartreuse.htm). Ce sera donc moins favorable (surtout quand on plus les T850 seront bien remontées également) qu'il y a 5 jours avec des Y850 ausse élevées mais des % d'humidité qui ne dépassaient guère 65% la nuit au meme endroit.
  7. Elle voit le Soleil oui : elle est au plein Est de la Chartreuse, au dessus-du Touvet (un peu côté dent de Crolles, en gros). Donc face au 7 Laux. Exposition ESE à SE, mais pas sud, voit le soleil le matin à mi-journée. cela dit en regardant d'autres nivoses on peut faire le meme constat : c'est moins claire car la fonte est globalement plus lente, mais meme constant elle n'a pas ralentit ces 3 derniers jours malgré un temps plus frais et, souvent le retour des gelées nocturnes. C'est le cas de nivoses aiguilles rouges, aigleton, et un peu toutes celles que j'ai regardées... preuve que le contexte devient moins favorable à une fonte restant limitée (meme si elle ne va pas non plus devenir ultra rapide c'est clair);
  8. Oui mais ce n'est pas parce qu'on constate que certaines des portes de sortie qui se présentent pourraient éviter un redoux noir en fin de blocage, qu'on dit qu'elles vont se réaliser. D'ici là en effet, les T850 vont de nouveau remonter de manière durable, et l'humidité qui est déjà remontée va rester un peu plus élevée qu'en début-milieu de semaine (point de rosé plus élevé donc, sublimation facilité). On voit d'ailleurs sur la nivose MF de Saint Hilaire (Chartreuse 1700m) que le rythme de fonte n'a quasiment pas diminué malgré des temperatures moins élevées qu'il y a 5-6 jours et un vent qui s'est calmé...et donc pour rester dans le bon topic, je suis d'accord que ça ne va pas s'arranger dans les 3-4 prochains jours, et que si jamais derrière on n'échappe pas à un flux plus dynamique de SW en fin de blocage, ça va reverdir assez haut.
  9. Peut-être pour illustrer mon propos précédent, GFS0z GFS6z et GFS//6z montrent un scénario "différent" de la sortie classique du blocage. Une grosse GF voire mini-DEP balaye les hautes pressions de manière active et évitent qu'elles ne s'effondrent passivement et doucement et stagnant sur l'Italie et la Méditerranée. Du coup on échappe dans ce cas là à un flux de Sud-Ouest ou zonal anticyclonique (scénario plus classique bien illustré par GEM0z). ICON part plutot que un scénario GFS, ECMWF essaye la même chose au départ mais cela échoue ensuite... à suivre.
  10. Le problème est que ces blocages ont tendance à s'évacuer vers le Sud-Est, donc haute pressions sur la méditérannée et flux de Sud Ouest...jusqu'à ce qu'une dépression ou un talweg s'approche, donc le flux de Sud Ouest peut être transitoire, ou durer plus... Après bien sur il y a des sorties différentes, si le blocage se propage en AS ou si une grosse, grosse dépression circule rapidement.
  11. En effet des signaux pour une non-réalimentation du blocage autour du 1-3 mars. CEP GFS et GFS// sont assez incisifs, les ensemblistes peinent à suivre du moins en apparence, au sens ou selon les scénarios les hautes pressions pourraient s'attarder sur la France (provisoirement?). Mais si on regarde un diagramme GEF de Z500 vers la Corogne par exemple , on voit une meilleure tendance de l'ensembliste à suivre cette coupure de réalimentation en HG montrée par les déterministes. L'ensembliste GEM/CMC suit cette tendance.
  12. Je pense que Metbeziers a raison au sens où pour faire un bourgeonnement efficace il faut de l'air chaud près du sol et froid au dessus. Pour ça il faut mieux chauffer le sol lui-même, la réflexion du rayonnement solaire par la neige ne chauffe guère l'air proche du sol. Il faut aussi mieux voir un air bien froid en altitude ce qui serait un peu plus le cas que ces 3 prochains jours mais pas beaucoup quand meme. Et je crois que Mathias a raison aussi au sens où ça ammènerait un peu d'humidité, d'instabilité et de brassage au moins localement (donc quelques cumulus en effet), ce qui veut dire que pour le coup de telles GF ne seraient pas forcément bénéfiques au mateau neigeux, transformant le redoux blanc en redoux grisonnant. Voire, une GF mal placée peut faire remonter un flux de sud plus fort et plus humide que sans GF...
  13. Au tout début du Topic, diagramme GEFS sur le Léman : T850 entre -3 et +7, GFS et GFS// dans le négatif. Au même endroit au même moment, CEP à +8 droit dans ses bottes avec très peu de dispersion sur son ensembliste (et aussi très peu d'écart-type sur ses cartes que je ne reposte pas ici) Si le ressenti dans la moitié ouest n'est pas affecté (dans un premier temps) bien sur de voir la synoptique sur l'Europe de l'Ouest au delà du 16-17/2.
  14. En haute Maurienne globalement 10cm en vallée et 15-20cm à 2000m. C'est plutôt bien rentré pour un front de Nord-Ouest, avec encore de bonnes averses.
  15. Globalement sur l'hexagone oui. Mais peut-être pas tant que cela sur le flanc Est : diagramme sur Turin
×
×
  • Create New...