Aller au contenu
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

lagrenouille

Membres
  • Compteur de contenus

    451
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de lagrenouille

Visiteurs récents du profil

1 161 visualisations du profil
  1. GFS 18Z (et CEP 12z il me semble) font un pas vers les autres. La dépression file trop vite vers Sardaigne et Sicile (trop au sud, plus que trop à l'est comme je l'avais écrit plus haut un peu par erreur...trop à l'est c'était les modèles d'il y a deux jours). du coup ce sera probablement de faible amplitude, éventuellement un peu plus très au sud (mercantour). Des ajustements restent possibles mais ça n'a pas bougé dans le bon sens. A suivre les épisodes suivants, celui du week-end prochain pourrait être favorable: le talweg plonge moins, le "risque" c'est qu'il n'atteigne pas assez la méditerrannée pour qu'un creusement apparaisse mais le "gain" c'est que si creusement il y a il ne devrait pas filer au sud ou à l'est trop rapidement. Idéalement, un creusement s'initiant un peu plus à l'ouest serait mieux...
  2. C'est fort possible mais ça reste très incertain. Il faut quelle stagne un peu avant de filer à l'est sinon le flux d'origine E-Sud-Est virera trop vite plein est voir est-nord-est et donc sec. Les modèles sont bien en désaccord. GFS/WRF voit jusqu'à 50cm en sud Savoie 1m sur Queyras. Icon qui a été bon sur certains retour d'est dans le passé ne voit quasiment rien sauf Mercantour. Arpege à peine mieux. CEP a priori mieux mais maille large. A suivre donc. En tout cas la configuration est favorable à un retour d'Est potentiellement assez actif mais sans doute pas très durable.
  3. C'est bien cela. Belle carte au passage, merci ! on voit bien cet effet, qui domine là ou l'altitude est maximale sur une échelle de 20-30km (ce n'est pas l'altitude précise du point considéré qui compte) donc par exemple autour de Bourg St Maurice au sens large. Si c'était de la résistance de lac d'air froid tu en aurais côté Haute Maurienne, Val de Suse et d'Aoest (surtout par ce flux) mais là au contraire ces coins sont plus chauds par effet de foehn : passé les coins les plus hauts, l'air soulevé et rafraichit redescend en accélérant (il "pèse" lourd puisqu'il s'est refroidit) donc se réchauffe (compression adiabatique cette fois) tout en s'asséchant. D'ailleurs si la Haute Maurienne devrait prendre peut de pluie, c'est le foehn qui pourrait y faire des ravages dans une telle situation. Les lacs d'air froid résistent par flux assez mou : faibles perturbations, ou mieux redoux blancs (secs). Si tu as un vent en fond de vallée à 20km/h, le lac d'air froid se fait la malle à 20km/h. on peut bien sur imaginer que l'air chaud "glisse" au dessus du lac de froid sans le perturber. Ce n'est possible que par flux faible. si l'air chaud arrive trop vite, des instabilités vont briser la limite et mélanger rapidement l'air doux au lac de froid. Edit : la plaine de Bessans vient de prendre +5.7°C en une heure (source ROMMA). S'il y a bien un lac d'air froid qui peut tenir dans l'orientation actuelle du flux, c'est là. Preuve donc que le flux aujourd'hui est puissant et a déjà tout balayé !
  4. Les AN ne vont pas de Sainte Foix à Moutiers. Le flux prévu annonce des quantités très disparates pour les RR. La Haute-Maurienne aura peut-être 5mm (bon, elle doit appartenir aux AS dirait-on?) mais au dela on aura plutot 70 sur la chartreuse et 20 sur la vanoise, au bas mot. Le vent doux sera par contre omniprésent pour uniformiser les ravages...
  5. Oui je suis bien d'accord. S'il s'agissait de résistance de lac d'air froid (sur les modèles si il sont raison), on verrait de beaux lacs derrière la crête frontalière, dans le vas de suze, d'aoste voire plus loin. Là les modèles montrent bien un net réchauffement, avec envolée de l'iso0 sur ce versant sous le vent. Il s'agit donc bien d'un refroidissement adiabatique quand l'air humide est soulevé et détendu comme Cedski le disait plus haut, puis effet inverse (autrement dit effet de foehn) au-delà de la crête frontalière. L'effet étant à assez grande échelle (flux d'altitude, pas juste du local sommet/vallée) il domine dans les massifs internes où le soulèvement global est maximal.
  6. lagrenouille

    Suivi Automne/Hiver 2018 dans les Alpes

    Globalement dans les 50cm au dessus de 1800-2000m, voire autour de 70cm à 2500m en fond de vallée (à Bonneval, source ROMMA) et coté Fréjus, plutot un peu moins côté mont Cenis (moins d'orographie par ce flux, c'est normal). Par contre très venté, évidemment ; la station MF au-dessus de Bonneval a été bien balayée. En dessous de 1800m ça a eu plus de mal à cumuler : chute tardive de l'Iso 0, typique dans ce coin par un tel flux. On doit etre dans les 15-20cm à 1600m, meme si là encore c'est bien dur d'avoir une mesure fiable avec le vent. Donc gradient rapide avec l'altitude. Mais il neige toujours avec moins de vent.
  7. lagrenouille

    Suivi Automne/Hiver 2018 dans les Alpes

    Les precipitations sont modérées sur toute la frontière Sud-Est de la Savoie. Un flux de MW n'y est habituellement pas favorable mais le flux aujourd'hui est tellement puissant que l'orographie domine dans ce coin. C'est fortement venté par contre. Iso0 à 1800-1900 en Haute Maurienne.
  8. Il semble quand meme bien compliqué pour le dome de hauts géopotentiels de s'élever assez haut en latitude pour que les incursions de l'est ne se fasses pas écraser, et parviennent à ramener de l'humidité (sur les alpes méridionales et frontalières uniquement). GFZ hier soir et ce matin était assez isolé sur ce point, et se rapproche des autres ce soir. Il est quand meme bien compliqué de descendre sous les 1015 voire 1020-1025 de pression. Et d'orienter le flux vers le Sud Est plutot que continental. Bien sur la synoptique permet ce genre de scénario mais il n'est guère favorisé pour l'instant sur la majorité des modèles. Edit : ce matin les modèles ne me donnent pas raison en voyant une élévation bien plus facile des hautes pressions et un passage facilité pour des anomalies basses...
  9. lagrenouille

    Suivi de l'englacement au pôle nord

    Ok qu'il faut mieux préciser. par contre 1981-2010 intègre une partie importante du RC constaté aux zones tropicales, tempérées...mais sur le bassin arctique, les températures constatées sur 2010-2018 sont bien supérieures à la moyenne 1981-2010 - quelqu'en soit la cause, forte variabilité locale, ou amplification du RC sur le pole nord depuis une décennie, c'est un autre débat...
  10. lagrenouille

    Suivi de l'englacement au pôle nord

    J'ai été en première lecture surpris par le même passage. Mais finalement s'il y a bien une anomalie positive elle est moins forte qu'en 2012, 2016, 2011, 2015... Donc anomalie positive par rapport à la climato 1981-2010 oui, mais par rapport à la climato 2010-2017 l'anomalie est peut-être bien neutre, voire négative...
  11. Le gag, maintenant GFS0z fait un grand pas en arrière et se met à ressembler au CEP12z d'hier ! Je crois que les modèles le font exprès, ils se sont mis d'accord entre eux ;-) Sauf que cette fois ICON, même s'il a toujours envie qu'une goutte froide vienne nous rendre visite dans le sud est, a bien revu sa copie quand à la pulsion qui est bien rabotée. Sinon GEFS semble dans la moyenne suivre les changements de GFS sur le début de sa sortie... à regarder aussi UKMO? ARPEGE, on se dit que ça semble cette fois en accord dans les grandes lignes avec la pulsion rabotée. Reste un "détail" local ui change tout pour le temps sensible, c'est si une goutte froide vient sur le flanc est, ou reste sur l'Europe centrale voire n'existe pas et là c'est loin d'être calé même à 96h d'échéance.
  12. Je me le consacre aussi, ce temps Et j'ai tout appris d'autres sur ce forum ! Donc pour notre sujet si on prend le GFS 18z à 132h (mercredi matin) la goutte froide est à l'est de la Sardaigne. Le flux sur les alpes est de Nord-Est (en gros on suit les contours des couleurs sur les cartes z500). Donc régime sec d'origine continentale, bien frais. Si on déplace cette goutte froide 300km à l'ouest, ce qui nest rien et dont CEP ce soir n'est pas loin, c'est un flux de Sud-Est venu droit du golfe de genes avec un retour d'Est significatif à la clé. C'est pour cela que c'est incertain tout dépend de ces gouttes de petit taille. Et non je ne suis pas de Haute Maurienne mais j'ai la chance d'y aller souvent. Départ moi aussi demain pour Val Cenis, pour un peu plus longtemps. L'avantage de la Haute Maurienne et notamment le secteur du Mont Cenis c'est que soit il y a un bon retour d'Est (neige++ avec peu de vent) soit il fait beau (avec eventuellement du vent sec). Bon, je simplifie pas mal, d'ailleurs cette année début janvier ça a pris cher en neige humide, pluie, vent, etc, venus de l'Ouest...mais quand même il y a un peu de ça, il neige bien ou il fait beau. L'inconvénient étant que s'il n'y a pas de retour d'est pendant un mois ben on skie sur de la vieille neige, donc il ne faut pas y aller en espérant au moins un jour de poudreuse dans la semaine. Mais chut, il ne faut pas trop le dire ;-)
  13. Dur à dire pour samedi, ca dépend du timing des précipitations et de celui de l'arrivée du frais...les deux sont encore bien incertain. Bonnes surprises possible comme ce matin avec des PP en avance et un redoux plutôt en retard... dimanche a priori oui mais petit, sans doute qqs centimètres sur la crête frontalière et rien ou quasi rien en vallée et en face. Ensuite : très incertain, ça n'arrête pas de changer, avec CEP qui passe du tout au tout, ICON extreme et droit dans ses bottes, GFS qui veut nous faire croire que c'est réglé... EDIT - a moins que GFS18z en cours de sortie ne mette tout le monde d'accord. Il fait un grand pas vers ce que ICON voyait avec insistance depuis quelques sorties et que CEP voit juste depuis son 0z... a suivre la fin de la sortie et l'ensembliste. dans ce cas ce serait peut etre bien frais et pas toujours sec, contraitement à CEP de ce matin et aux trois dernières sorites de GFS.
  14. Et pour CEP et GEFS : une sorte de petit retour d'Est dimanche (qui n'en est pas vraiment un, pas de creusement au Sud, mais mêmes effets), qui pourrait se limiter à des nuages mais pourrait donner 10-20cm jusqu'en fond de vallée. Peut-etre pourrait-il meme se prolonger lundi (pronlongement assez probalb esur GEFS mais pas vu par CEP). Ensuite des scénarios humides restent possibles mais de moins en moins probables - ca c'est pour GFS/GEFS/CEP, n'oublions pas UKMO et ICON qui prennent une autre trajectoire ainsi que GEM.
  15. Pas du tout j'habite à 5km de chez toi titi102 ;-) Mais je fréquente depuis longtemps la Haute Maurienne en toutes saisons, et j'adore ses caractéristiques climatiques: les retours d'Est qui passent, ce qui ne passent pas, les flux d'ouest qui ne l'atteignent pas, ceux qui y restent bloqués, les effets de Lombarde froide ou sèche par le col du Mont Cenis, le lac d'air froid de Bessans, etc...
×