Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

lagrenouille

Membres
  • Posts

    595
  • Joined

  • Last visited

Posts posted by lagrenouille

  1. il y a 45 minutes, gaet34 a dit :

    C'est bien calme ici.

    Après quelques vagues signaux le WE de la Toussaint, les modèles avaient réduit la possibilité de précipitations frontalières. Le risque existait encore dans les quantiles les plus élevés de l'EPS, et GFS a d'ailleurs mieux géré en version déterministe ce "Blas".

    Finalement, la possibilité revient en force depuis hier matin, on peut même parler de retour d'est "classique", avec de bons cumuls sur le Mercantour, la Haute Ubaye, le Haut Guil et la Haute Maurienne. Généralement 80mm/48h pour les max dans ces secteurs, 100/130 mm non exclus.

    Comme souvent la LPN jouera des surprises. Je pense que la pluie ne montera pas au-dessus de 2200m sur le secteur frontalier, localement 1900/2000. Et comme souvent dans ces secteurs très abrités des flux d'ouest et nord-ouest, ce sera probablement l'une des plus grosses chutes de l'hiver en haute montagne, à moins qu'il y ait d'autres retours d'est dans l'hiver.

     

    Tout cela est vrai, mais les mailes fines (et ICON qui est souvent bon sur ces coups) voient un retour d'est très limité à la crète frontalière. le tout venant du fait que la depression en méditarannée se trouve trop au sud pour engendrer un flux vraiment puissant. Donc épisode significatif, mais qui risque d'être vraiment très localisé. 

  2. il y a 19 minutes, cyss a dit :

    pour les chiffres, c'est sur que sur le vercors, ca va faire mal... Pas forcément cette année, mais si j'étais parisien, après une semaine de ce type, je ne reviens pas avant très longtemps (après perso... je ne vis pas de ca donc ca ne m'impacte pas, et le vercors sera toujours autant attirant l'été)!! 😄


    Pour la faune et la flore, je n'ai pas fait spécialement attention, mais j'ai remarqué qu'on entendait déjà les oiseaux... Vraiment pas normal à cette époque.
    Et j'ai remarqué que certaines plaques d'herbes étaient vertes, pourtant dans des zones ne voyant pas le soleil...

    J'ai aussi croisé un héron... Tout ça à 1000 m.

    Mais bon, même si des phénomènes (un peu) extrèmes sont toujours envisageables, on peut imaginer que l'augmentation de température va se faire dans la durée... Ainsi, le risque de gelée à 1000 m en mars/avril va baisser, autant que le risque de neige l'hiver.

    Du coup, ce qu'on observe, n'est ce pas tout simplement la nature qui s'adapte aux nouvelles conditions climatiques de nos contrées? Dans l'histoire, l'espèce qui va avoir le plus de mal à s'adapter, on la connait tous..... 😄

     

    sur le premier point, ce genre d'hiver peut impacter l'économie du ski et de la montagne hivernale en général, pas juste le Vercors meme s'il est en première ligne. la plupart des touristes changent de massif d'année en année. Et ce genre de temps peut dégouter pas seulement du ski mais de la montagne en hiver tout court. Ce matin à Val Cenis Lanslevillard les chemins piétons étaient faits, dans leurs parties plates, de glace grise surmontée d'1 à 2 cm d'eau. 

     

    Pour la nature qui s'adapte, pas sur qu'elle s'adapte sans avoir de mal. Je me souviens qu'après la canicule de 2003, la végétation fatiguée ayant démarré "trop doucement" au printemps suivant, les feuilles des arbres étaient tombées plus tard que d'habitude, et qu'on se retrouvait en décembre 2005 avec des feuilles fraichement tombées sur un manteau neigeux tombé depuis plus d'un mois (notamment dans les Pyrénées mais pas seulement). Que ce soit ça, ou les plaques d'herbes vertes actuellement dans le vecors, je ne sais pas si on doit penser que la nature s'adapte, ou qu'elle subit et s'épuise...

     

    • J'aime 2
  3. il y a 42 minutes, Obiou a dit :

     

    Je te rejoint sur le constat que la situation devient de plus en plus mauvaise. Mais outre le chiffre d'affaire des stations, ce mois de février risque d'avoir des conséquences catastrophiques sur : la flore qui va s'emballer et geler au premier coup de froid, la faune qui sort d'hibernation beaucoup trop tôt et qui risque de ne pas survivre,  et les glaciers qui entre le vent et le manque de pp sont en glace vive à certains endroits.

     

    Oui la flore va pointer le bout de son nez. Je suis passé à Lanslebourg aujourd'hui, en adret les prés dominant le village, qui sont depuis un moment déneigés hors chemins terrassés, clotures et bosquets, étaient encore bien marrons il y a quelques jours, mais ils on pris une légère teinte verdatre bien suspecte...

    Oui aussi pour la faune.

    Et oui aussi pour les glaciers - on ne peut pas dire qu'il manque de pp cet hiver, neigeuses au dessus de 2500m, le gros problème là est le vent. Le plus impressionnant dans le secteur, c'est le versant nord de la pointe de soliet, dégarni avec quelques traces de neige discontinues jusqu'en haut (envnron 3000m) et la pointe tierce, vue du bas de la vallée, prend le même chemin (!)

     

    Dans le secteur le chiffre d'affaire des stations ne va sans doute pas beaucoup en souffrir dans l'immédiat... voire, il va monter car en mars à ce rythme ce sera un des derniers coins skiables, ça pourrait finir en paradoxe cette affaire.

  4. il y a 9 minutes, Obiou a dit :

    Oui, le fond de vallée est à 1700m et les crêtes sont toutes entre 3100 et 3700m !

    DSC05951.thumb.JPG.66360b41df01ef88d8a11ca1c30b7849.JPG

    Fond de vallée parfaitement mais la station météo en question est dans un coin exposé aux vents de secteur O a SE, car proche du débouché de la vallée d'averole d'où les vents frontaliers s'engagent fréquemment. Cedt souvent moins vengé vers les lacs de Bessans en bas du village, ou alors plus haut direction bonneval.

    • Merci 1
  5. Il y a 1 heure, Nikoch a dit :

    Oui la suite n'est pas vilaine ( je parle du Nord des Alpes )

     

    Il va falloir favoriser les secteur haut pour le ski lundi , je compte passer ma journée aux grande Platières ^^ 

    Avez vous déjà une idée du vent sur ce secteur ? 

     

    Merci

     

    c'est tôt pour être précis mais ça s'annonce bien venté, plein ouest, donc secteur a priori exposé. 

  6. Il y a 12 heures, HauteTarentaise73 a dit :

     

     

    Bonsoir @cyss , voilà la prévision ISO 0°C pour la Rosière, comme je l'évoquais :

    En aucun cas la LPN oscille entre 1800 et 2500m, au plus haut  ISO 0°C à 1800/1900m, mais plus sur une fourchette 1300/1400m(LPN), localement plus haut et localement bien plus bas.

     

     

    Il faut quand même se méfier de lire l'Iso0 en un point précis des modèles, surtout maille large genre GFS. Ce n'est plus fiable quand l'Iso 0 se rapproche du "sol" de la maille des modèles. Or, du côté de la Rosière, l'altitude de la maille GFS est sans doute à 1500m et même plus.

     

    On peut regarder des cartes comme celle que je viens de poster au dessus, globalement les cartes sont fiables, mais souvent on voit des zones localisées un peu aberrante.  par exemple dans la carte posté de ICON l'ISO 0 très élevé localement au sud du massif du mont blanc est aberrant (quand bien même il y aurait là un coup de foehn localisé c'est les T au sol qui montent, pas l'ISO comme ça) même si la carte plus globale est fiable.

     

    L'iso 0 en un point précis, c'est comme regarder les hachures sur les cartes de précipitations : pas représentatif car dépendant de l'altitude de la maille du modèle.  D'après les hachures de GFS lundi aprème tout passe intégralement en neige sur toute la moitié Est de la Savoie.

    • J'aime 1
  7. il y a 27 minutes, sebb a dit :

    Pas à ma connaissance, mais bon je ne peux pas prétendre être suffisamment bien informé c'est évident, as-tu des études scientifiques pour appuyer ton propos, merci par avance.

    Le papier de Cohen, Pfeiffer & Francis 2018 dans Nature dit que :

    - un réchauffement des régions polaires en stratosphère tend à déconcentrer le vortex (ce qui est assez bien illustré par les "sudden stratwarming")

    - un réchauffement polaire au sol et basse troposphère tend à concentrer le vortex.

     

    Cela dit il semble que le 1er effet est mieux établi que le 2eme, et peut-être plus fort, donc mon propos n'est pas forcément exact...ou du moins il tient mieux en début de saison décembre-janvier où il y a peu de stratwarming, mais moins ensuite. Après sur le fond je voulais surtout dire, comme d'autres, que si les températures extrèmes sont directement liés à la synotique, une telle synoptique peut être favorisée par le RC.

     

     

     

    • Merci 1
  8. il y a 4 minutes, Julien764 a dit :

     

    la synoptique y est pour beaucoup, on a pas vu un VPS aussi concentré depuis des lustres. RC oui mais ça n’explique pas tout non plus. 

     

    Oui sur l'instant c'est plus le VPS très concentré que le RC qui explique la douceur (il n'y a pas 10° de RC...)

     

    Mais il est prévu que le RC favorise les saisons à VPS très concentré donc, de manière indirecte, le RC pourrait vite faire de cet hiver "exceptionnel" une situation fréquente...

  9. il y a 56 minutes, nicolass a dit :

     

    Ok merci. Si la station est en effet de l'autre côté du lac près de la frontière, la situation actuelle peut se comprendre :) 

     

    Par contre tu ne peux pas dire que la station météo est au col du Mont Cenis, ce dernier étant avant le lac, vraiment pile au-dessus de Lanslevillard.

     

    Entre le col et la position supposée de la station ARPA, il doit bien y avoir 7-8 km ;) 

     

    Oui la station est vers le barage, au bout du lac (pas la frontière, qui est en contrebas encore à quelques km).

     

    Tu as raison que la station est au lac, pas au col, c'est différent. 

     

    Par contre je t'assure que si du col tu descends selon la ligne de plus grande pente tu arriveras à Lanslebourg et que le micro-climat y est bien différent de Lanslevillard (par flux de sud à Est notamment) que ce soit précipitation, température, ou vent (en hiver les remontées peuvent être 100% fermées à Lanslebourg meme en bas, et ouverte assez haute à Lanslevillard).

     

    • J'aime 1
  10. il y a 13 minutes, nicolass a dit :

     

    Comment peut-il faire +1.5 au col du Mont Cenis, et, juste en dessous, neiger par -1.5 à Lanslevillard ?? ça devrait être de la pluie verglaçante normalement !


    La station ARPA est de l'autre côté du lac (en France mais versant Italien).

    Le flux ne vient pas du col mais de l'opposé.

    Il fait actuellement plus chaud à Bonneval sur Arc 2400m qu'à Bessans 1750m (ROMMA).

     

    (au passage mais ça ne doit pas s'appliquer aujourd'hui : juste au dessous du col c'est Lanslebourg, ou il arrive que la LPN soit 200-300m plus basse qu'à Lanslevillard par effet localisé de Lombarde froide, lors de flux de SE donc pas aujourd'hui)

     

    • J'aime 1
  11. il y a 13 minutes, Cedski a dit :

    Les fonds des fonds :D de vallées résistent encore et toujours à l'envahisseur...

     

    Val d'Isère -3.6°C , Bessans -2.7°C,  Chamonix 0,5°C vont-ils passer au travers. ??? C'est quand même très habituel. (janvier 2018, tout l'hiver dernier....).

     

     

     

    Val Cenis Lanslevillard 1435m = -1.5°C neige légère qui faiblit légèrement après de belles intensités vers 10h. La température monte mais doucement, à ce rythme on risque de voir peu de pluie ici.

    Col du Mont Cenis (ARPA) +1.5°C, dans le positif dès 8h ce matin.

  12. il y a 2 minutes, Jaimzce a dit :

    258 km/h au sommet du Pissaillas.

     

    Ca semble assez surprenant car les autres rafales de cette station n'ont jamais dépassé 60-70km/h cette nuit et les stations alentours (Chevril 2900, Bonneval 2400) n'ont rien enregistré de bien particulier non plus. D'ailleurs la tempête n'est pas attendue avant 11h dans le coin.

  13. Bessans c'est presque le Sud donc exposé à ce redoux en particulier. Mais on a le même redoux marqué par exemple à Val d'Isere, on part juste de plus bas (-5 tout hier et jusqu'à 2-3h) pour monter d'autant et arriver à +1 deux heures plus tard. Ecart de +6 à Val d'Isere, +8 à Bessans plus exposé, +7 à Celliers...Frappant mais pas incohérent.

    • J'aime 1
  14. il y a 45 minutes, HauteTarentaise73 a dit :

    GFS continue d’ajuster petit à petit, tout pourrait passer en neige au dessus de 1600/1700m sur les massifs internes.

    C'est plus compliqué pour es PréAlpes avec un ISO 0°C à 2300m samedi, néanmoins une belle couche à prévoir vendredi.

    A suivre mais je trouve que GFS est de plus en plus optimiste au niveau de la LPN.

    Cependant, il commence à réajuster les RR aussi, mais encore une bonne centaine de mm de prévu par ici ...

     

    Globalement et tout massifs confondus GFS est en effet meilleur sur la LPN. 

     

    Par contre j'ai du mal à croire à une telle différence entre Préalpes et massifs internes, telle que vue par GFS et autres modèles. Avec la puissance du flux, les lacs d'air froid seront vite expédiés bien loin. J'étais en Haute Maurienne pendant Eleanor et la LPN n'y était pas plus favorable qu'ailleurs, sauf peut-être la première heure (pluie à 2300m du côté du Bonneval).

     

    • Merci 1
  15. il y a une heure, Charly-C a dit :

     

    Ce sera un remake de la situation de début janvier 2018, avec la tempête Eleanor et de grosses chutes de neige en haute montagne. 

     

    oui j'y pensais. si c'est le cas il y a peu de stations ou ca fera du bien au manteau neigeux pour la qualité de ski sur pistes notamment. Ca en remettra dans les combes là ou il y e en déjà bien assez, c'est tout.

  16. il y a 24 minutes, F85 a dit :

    Cep se range du côté d’ukmo

     

     

    Ah... signe important.... d'autant que comme on dit souvent, tant qu'UKMO n'est pas d'accord...

    et le signal est crédible car ce n'est pas juste l'activité dépressionnaire qui est déplacée (ça s'est versatile) mais plutôt la poussée de hauts geopotentiels humides qui est renvoyée très loin. A suivre avec impatience

    • J'aime 1
  17. Il y a 1 heure, Toaz a dit :

    Ca va en mettre un paquet donc si lessivage il y a ca devrait aller pas pire au dessus de 1200/1300 m.

     

    Ca dépend si on parle des pistes, de la neige damée entre temps, ou du terrain vierge. Et aussi de la quantité ou qualité.  Car actuellement la neige à 1800-2000m est globalement de bonne qualité (bon, ça dépend des coins) et si il y a lessivage ca va vite se dégrader fortement. Est-ce qu'il en restera à 1300? a voir...

     

    Par ailleurs tu as raison la synoptique est très dynamique donc difficile à prévoir l'écalement des diagrammes GEFS le prouve. Toutefois, l'option ICON (et qqs autres) nécessite des basses pressions au bon endroit au bon moment pour éviter la poussée tropicale. Un petit décalage et ça change tout à leur scénario. Et on sait que les modèles tendent parfois à surestimer la cyclogénèse (friction au sol etc). A l'inverse, le scénario du GFS Déterministe ne repose pas sur un petit truc bien placé au bon moment. La poussée douce et humide en altitude est d'un part peu sensible aux détails, et d'autre part elle peut bien pousser 12 heures plus tard décalée de 500km que ça n'affectera guère son sort. 

     

    J'espère vraiment me tromper, mais les scénarios favorables sont fragiles, alors que le scénario GFS semble presque inébranlable... :(

     

    EDIT - j'espérais me tromper mais ICON12z semble virer au lessivage non?

    • J'aime 3
×
×
  • Create New...