Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

magneto13

Membre-forum
  • Content Count

    54
  • Joined

  • Last visited

About magneto13

  • Rank
    Cirrocumulus
  • Birthday 02/02/1969
  1. Oui d'accord pour l'hiver de l'hémisphère nord, mais chaque fois que l'été vient l'anomalie revient proche de la moyenne 1979-2008 du coup , l'anomalie négative ne vaut pour ces dix dernières années que pour l'hiver. On peut résumer, chaque été la mer de Barents est normale, l'hiver anormalement faible pour ces dix dernières années. Je ne vois pas ce que tu cherches a démontrer sur un secteur géographique particulier de l'hémisphère nord ? L'albédo ? Une zone qui a un rôle a jouer sur l'anticyclone sibérien ? L'hémisphère nord est plus pollué que le sud et j'aimerais connaitre le rôle de la suie et des poussières dans l'albédo , surtout quand on voit un différence dans les taux de fontes vis a vis de l'antarctique "plus propre" du fait des activités humaines moindre dans l'autre hémisphère. Après, les courants océaniques et d'autres facteurs sont a prendre en jeu c'est certain, mais j'avais souvent remarqué des glaces "sales" l'été au pole Nord. Les russes ont-il expérimenté des expériences d'albédo en épandant de la suie pour accélérer la fonte des glaces sur les routes commerciales de leur cotes ? C'est le soupçon qu'ont certains scientifiques sur ce qu'on appelle des expériences de modification du climat. Déjà aux alentours de 1961, Budyko et d'autres scientifiques ont spéc*lé comment l'humanité pourrait modifier le climat mondial en semant la poussière ou de suie noire sur la neige et la glace de l'Arctique ! Qu'en est il de nos jours ? Voir les études suivantes pour plus d'infos. http://www.nature.com/nclimate/journal/vaop/ncurrent/full/nclimate1433.html avec de magnifique photos dans ce document pour ceux qui aiment les vues de l'artique: http://www.pnnl.gov/atmospheric/seminars/pdf/blackcarbon.pdf (Page 66 une bonne explication, lors de la fonte des glaces)
  2. Si l'on regarde ces deux régions, Barents/Bering, 1995 a été assez similaire, donc je vois pas ce qu'il y a de remarquable cette année.
  3. Situation au départ de l'embâcle , un pole Sud robuste , plus gelé que l'an dernier, (0,406 millions de kilomètre carré en plus) A voir si la situation perdure: http://arctic.atmos.uiuc.edu/cryosphere/IMAGES/seaice.recent.antarctic.png
  4. Autant pour moi je me suis trompé je parlais bien de la dispersion, par contre montrez moi vos courbes concernant le classement car je me base sur le NORSEX que vous avez abondamment cité quand des records de fonte étaient proches ou atteints. Sur le NORSEX je vois que 2012 est inclassable en surface et extension en terme d'année la plus faible enregistrée car les données rentrent dans la dispersion et je n'ai pas les chiffres pour classer cela parmi 36 positions: http://arctic-roos.org/observations/satellite-data/sea-ice/ice-area-and-extent-in-arctic Sinon depuis 2007 tout le monde peut voir que l'extension est 6eme et la surface 5eme Ex aequo en gros. Il n'est pas sympa de tourner toujours les phrases dans le catastrophisme et d'annoncer les données qui vous arrangent pour des classements qui vous arrangent. Restons sur les données du NORSEX et NSIDC pour rester cohérent. Je veux bien accepter vos classements mais montrez les données et sourcez les.
  5. En contrepartie l extension rentre dans la moyenne pour la premiere fois de l hiver ! http://nsidc.org/data/seaice_index/images/daily_images/N_stddev_timeseries.png
  6. Je répondais à ChristianP et pas ChristianPaix ! Tu n'as pas ouvert deux comptes ? Blague à part, le débat concernant tout le monde, je ne vise personne en particulier, tourne toujours autour de cette question de cycles et taches, c'est vraiment réducteur comme conclusion.
  7. C'est facile de dénigrer l'influence solaire en faisant croire à tout le monde que le soleil c'est seulement des cycles de grosses taches noires toute lointaines et des variations infimes du rayonnement thermique perçues au sol terrestre à cause d'elles: l'irradiance.Mais cher Christian , le soleil c'est aussi tous ses effets indirects, et la nucléation nuageuse qui dépends du soleil par exemple par des effets de rayonnement cosmique plus pénétrant à cause de la faible activité de ce soleil justement. Quand l'été en plein canard tu as un nuage qui passe sur ta tête tu fais comme tous le monde "Ah que ça fait du bien cette fraicheur" Lors du passage d'un nuage une variation immense de l'énergie reçue au sol ET a cause du soleil. Tu vas me prétexter que c'est des études en cours qui ne prouvent rien. Penses le mais très fort alors. Donc pour résumer arrêtez, de grâce de faire croire aux lecteurs que le soleil à une influence négligeable. En ce moment le champs magnétique plus faible fait que les mers et océans ont beaucoup plus de nuages au dessus d'eux, et nul besoin de chercher pourquoi La Niña apparait plus souvent comme ça par miracle, par des soit disant capacité d'inertie de l'océan (qui est en partie vraie) il suffit que le jour les nuages se forment et la nuit le ciel s'éclaircit et cela pendant des semaines pour que le bilan thermique de température des eaux basculent très vite vers le négatif. Cela me faisait plaisir d'entendre autre chose que les sempiternelles phrases "influence patati tâta des variations du cycle solaire", un peu de respect pour sa majesté le Soleil.
  8. Ne t'inquiète pas, il y a une compensation, au Sud mais bon il y a un topic pour le pole nord et un pour le pole sud, je me permet de te montrer qu'au Sud ça dégèle difficilement. http://arctic.atmos.uiuc.edu/cryosphere/IMAGES/seaice.recent.antarctic.png Paix plaisante sur la réponse, mais hors plaisanterie, une réponse partielle est le rôle de l'albédo.
  9. En tout cas , il y a de plus en plus de gens qui s'interrogent et c'est bien, pour donner du grain à moudre à la déclaration du Met Office qui est à l'origine de ce fil. Voici qu'en Allemagne un livre fait carton plein. Hoffmann & Campe publie un livre critique écrit par une personnalité socialiste et écologiste en vue. ''Die kalte Sonne'' (Soleil froid) Le Pr Fritz Vahrenholt, social-démocrate et activiste écologiste, a décidé de collaborer à l'écriture d'un ouvrage climato-sceptique avec le paléontologue/géologue, le Dr Sébastien Lüning. Le livre est paru en librairie aujourd’hui et est déjà numéro 1 sur la liste d’Amazon Aujourd’hui le tabloïd allemand Bild (qui tire à 16 millions par jour) a consacré la moitié de sa page 2 à un article intitulé: "Le mensonge du CO2" Bref çà commence a fuite dans l'opinion et si ça commence par l'Allemagne c'est tant mieux car c'est un des pays le plus influent pour faire un mea-culpa. Bref tout ici en français:
  10. J'ai envie de te répondre "La Terre ne se réchauffe pas parce que la France à chaud !" mais malheureusement les titres ravageurs dans la presse ont tous fait croire à ce que l'année 2011 fut très chaude sur toute la Terre, jouant l'amalgame dans l'opinion avec un record qui concerne la France seule. Les calculs étant fait pour 2011 pour le monde entier, et ce n'est pas un bonne année chaude. Maintenant la prévision du MET office concernant l'Europe je préfère la juger des la fin de l'Hiver, quand un chiffrage pourra être fait.
  11. Je viens de relire le message #1 et je me dis que notre vague de froid actuelle tombe bien ! A confirmer pour les prochains hivers bien sur. Quand à mon, message #51, et bien le message #2 de CyrilD44 disait exactement la même chose à propos de Sir John Mason ! On se répète, on se répète ! J'espère que pour l'hiver 2012/2013 on va pas refaire ce topic !
  12. Suite de l'embâcle de l'Etang de l'Estomac à Fos sur Mer, peut être un dernier round avant le dégel demain matin encore ! Là il a plus de la moitié de sa surface !
  13. Ce jour à Fos sur Mer, bien un quart de l'étang qui est gelé et cela avec un fort mistral;
  14. Pour ma part un radar voit la neige dans le ciel et pas au sol, vu que les obstacles au sol empêche un radar terrestre de voir trop bas. Si des flocons sortent du nuages les vents peuvent les emporter encore plus loin qu'une goute de pluie, donc la ou le radar voit la neige, c'est pas exactement le point de toucher au sol. Ensuite tu as pu déjà voir en plein jour des nuages avec des filaments de pluie sous eux, et qui ne touchent pas le sol, l'air sec en dessous peut absorber et évaporer des précipitations. Pareil pour la neige elle peut tout simplement ne pas pouvoir aller au sol. Donc vent qui emporte loin, ou évaporation, mais le radar l'a bien vu dans les hauteurs.
  15. A propose des volcans, Julien va être content, une étude présentée dans la revue Geophysical Research Letters par Gifford Miller, de l’université du Colorado à Boulder. Une faible glaciation a touché l’hémisphère nord entre le XIIIe et le XIXe siècle. Pour la première fois, le début du Petit Âge glaciaire a été daté avec précision : l’année 1275. Quatre éruptions volcaniques espacées de cinquante ans seraient responsables de ce phénomène. Un résumé sur Futura Sciences
×
×
  • Create New...