Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

edd

Adhérent Infoclimat
  • Content Count

    6622
  • Joined

  • Last visited

About edd

  • Rank
    Orage multicellulaire
  • Birthday 12/04/1985

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. On disait pareil fin juin ou arpège voyait du 43 à 44 assez généralisés sur le centre. 40 en réel assez généralisés c'est de l'absolu qui tombe dans pas mal d'endroits, accessoirement.. Donc une canicule exceptionnelle. Je sais pas si on en sera à ce niveau. On ne l'a pas été fin juin.
  2. 2 jours difficiles à NYC en effet, mais assez vite balayés. Pour l'instant juillet y est chaud même si c'est jamais monté très haut.
  3. Ce matin les signaux n'ont jamais été aussi chauds et ça monte encore (cf par exemple ensembliste GFS). De là à penser qu'il serait miraculeux d'échapper à une canicule il n'y a qu'un pas ! A suivre (encore un peu) ce gfs det qui défraie la chronique.
  4. Les prévi auto MF (qui changent tout le temps on est ok) reprennent ce matin logiquement les tendances des modèles européens et balancent en gros du 2003, c'est quand même impressionnant. Pour les gens qui tombent la-dessus, ouille ! Je sais pas si et quand MF va communiquer sur ce qui pourrait advenir, mais la "rumeur" va commencer à enfler.
  5. C'est encore assez fragile, très récent mais quelle tendance qui se dessine sur les modèles à j-5. Certains scénarios de canicule durable seraient pas loin d'être catastrophiques pour la végétation, et une sécheresse historique (elle l'est presque déjà, elle l'est dans le nord-est) devient une réalité bien possible. Pourvu qu'on évite le scénario noir..
  6. Rien à signaler de très spécial sur New York, pourquoi tu parlais de canicule ? Loin de nos folies européennes depuis 5 ans. Txx de 34 pour le moment à la Guardia en 2019, c'est plutôt soft. Par contre oui il fait chaud en ce moment, sans excès mais en continu et ça va durer un peu, a suivre.
  7. Toujours aussi beau, sec et assez chaud. Quelques nuages tout de même, ce qui devient une rareté
  8. Montsouris devient quasi défaillante en flux d'est, comme le dit dammatrix. 26 degrés à midi, contre 23 à 24 partout y compris les stations parisiennes. Rétrogradation en classe 2 ou 3 de notre station favorite ?
  9. J'entends bien, mais nos modèles français n'ont pas pu anticiper cela sur cet épisode (hors SE) ? Car cela change la donne pour les futures canicules et leur prévision... (pas tellement la récurrence des épisodes, mais l'intensité). Pour Saumur, vu l'écart avec les autres stations, je le comprends aisément.
  10. Je suis souvent étonné quand je lis certaines affirmations, comme quoi c'est une fois que la canicule est installée qu'il fait de plus en plus chaud au fur et à mesure des jours, ou encore que des sols humides changent tout par rapport à des sols sec quand advient la canicule etc. On voit à chaque fois que ce n'est jamais si simple. Si on prend Clermont, le record absolu est arrivé le premier jour, ça a baissé ensuite, malgré la T brûlante à 850. Plus généralement, le pic n'a pas été atteint en fin de canicule à masse d'air constante à 850 : c'est parfois au début, parfois au milieu, parfois ensuite. Les relevés de 2003 le montrent bien : il n'y a pas eu de pic à proprement parler, mais une semaine à 40 sur la France. Concernant l'évènement récent, l'extraordinaire a eu lieu dans le sud-est, ailleurs c'est à un niveau moins impressionnant (avec quelques valeurs rarissimes localement comme la Rochelle ou Saumur). C'est clair que cet évènement du sud-est pose plein de questions, arriver à un truc pareil est vraiment impressionnant. La conjonction de plusieurs facteurs favorables (avec une géographie propre aux départements proches du rhône) l'explique, couplé à une masse d'air hors du commun. Mais ailleurs et malgré cette masse d'air a priori inédite, on ne bat en général pas les absolus, on en est parfois assez loin. C'est une surprise au final (je vous passe les prévisions initiales arpège, un peu pommées par la situation, avec du 40 généralisé). Phénomènes d'humidité, de flux de basse couche mal appréhendés par les modèles quelques jours avant -> Alors à plusieurs années on est dans une belle incertitude pour prévoir les Tx !
  11. Tu as aussi critiqué une sacro-sainte station mf c'est pour ça ^^ Merci l'ami pour tes explications. C'était déjà arrivé en effet !
  12. Non parce que 36,5 a montsouris et 34,3 à cdg, à peine plus a Orly je me pose des questions.. Ba oui mais les record sont pas hyper différents.. Et les txm non plus.
  13. Un monde entre Orly et montsouris pour les TX que j'ai toujours du mal à m'expliquer. Montsouris surchaufferait un peu ? Il est possible qu'on ait même pas passé le seuil de très forte chaleur à Orly cette semaine, impensable Il y a une semaine ! Comme quoi les erreurs de prev peuvent aussi aller en ce sens.. MF aurait dû être plus prudente.
  14. 34 sur la RP aujourd'hui et vous dites qu'arpege dit vrai ? Ce modèle a de vraies lacunes, on le voit chaque année.. Ce qui n'enlève rien à la vague de chaleur pénible en cours
  15. Les TX d arpège c'était aussi 40 généralisés vus en août dernier en Idf contre 37, 38 au final. Souvent enlever qq degrés, ce qui n' enlève rien à l'exceptionnel.
×
×
  • Create New...