chris68

Adhérent Infoclimat
  • Compteur de contenus

    10 694
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de chris68

  • Rang
    Perturbation tempérée
  • Date de naissance 18/09/1987

Visiteurs récents du profil

1 419 visualisations du profil
  1. chris68

    Vigilance Météo France

    C'est vrai que les débats post catastrophe sont assez navrants, on voit que les politiques et même certains "experts" ne maitrisent absolument pas (ou n'ont pas connaissance) des bases d'une prévision ni même d'un nowcasting météo. Revoir mon post à ce sujet, mais ce n'est pas en ramenant sur la table les vigicrue flash ou autres systèmes d'alertes automatique ou même avec un nouveau super AROME qu'on va mieux gérer le truc. Personne ne comprend qu'il faut une observation HUMAINE, capable de voir ce qui se passe ou se trame de H-6 à H-1 et de décrocher un putain de tel' ou d'écrire un VRAI bulletin d'alerte précis, à l'échelle d'un bassin versant... Tant qu'on aura pas ça, aucune évolution réelle ne sera constatée. Or, on va vers moins d'humain en météo, convaincus qu'ils sont que l'automatisation va tout résoudre. Ils suppriment l'aide à la décision et les moyens humains et viennent ensuite nous vendre encore plus d'automatique. A cela s'ajoute le problème effectif de la sensibilisation et de la responsabilisation individuelle qui est lui aussi à des années lumières d'être au niveau attendu... A l'année prochaine pour la prochaine catastrophe !
  2. chris68

    Vigilance Météo France

    En fait, faut ajouter le conseil suivant dans les vigilances "si de nuit, évitez d'aller dormir" ...
  3. chris68

    Vigilance Météo France

    Belle punchline qu'aucun journaliste ne posera devant un politique, malheureusement en effet....
  4. chris68

    Vigilance Météo France

    Pourtant dans cette région il y a du monde je crois, notamment MF via sa filiale Predict (qui à priori se vante de couvrir 1 commune sur 2 en France...) qui font des alertes et prévi pour les communes il me semble... Ce n'est pas la vigilance le problème, les enjeux sont ailleurs. Tout a été dit sur la couleur, le choix, la chaine de décision etc. Que ce soit jaune, orange ou rouge, aucune incidence au final en terme de communication et de perception individuelle et auprès des collectivités locales. Ce qui me dérange plus, c'est sur la prévision/suivi H-6 à H-1, l'aide à la décision et la personnalisation de l'info sur ces courtes échéances. Annoncer de la veille jusqu'à 6h après la fin de l'épisode "pluies abondantes, grosses pluies possibles" sans distinction à l'échelle du département c'est terriblement désuet. Les maires et décideurs locaux sont-ils aveugles sur les situations en cours? pour moi je ne sais pas ce qui se passe autour des maires dans les heures précédents l'épisode et dans les heures de l'épisode. A quelle fréquence l'info météo locale leur parvient pour leur permettre de répondre à des questions du genre: "est-ce que j'active mon PCS ou j'attend encore? Est-ce que je pars prévenir les habitants du quartier que je sais vulnérable en zone inondable? Est-ce qu'un maire du sud du département où la situation ne s'est pas aggravée a t-il eu l'info que pour lui, c'était OK? et inversement, celui de Trebes on lui a dit "ok ça risque d'être pour vous le pire" En gros, à minuit, y a pas eu un seul gars qui a pris son tel pour prévenir ces maires/communes que la situation dégénère? ou alors une grande majorité de communes et de petits bassins à hauts risques sont encore totalement dépourvus de tels services (et de stations vigicrue au passage)? ou que les services proposés sont de "vulgaires" alertes automatiques genre "attention, risque de crue" ? Il faut revoir aussi certains contenus de bulletins et les adapter... On ne peut plus se limiter à des infos météo stricto sensu et de quelques "vagues conséquences possibles". Annoncer "200 mm localement en quelques heures", ok, mais il faut "traduire concrètement et à des niveaux locaux" l'info meteo aux gens et aux maires pour qui de tels chiffres restent finalement très abstraits. Enfin, travailler à la sensibilisation et à la culture du risque, il faut marteler, insister, matraquer sur les risques encourus, le rappel des épisodes précédents etc. conférences, brochures, infos dans les bulletins municipaux, exercices annuels? et surtout développer la culture du risque individuelle, y a un tas de pistes...
  5. chris68

    Suivi du temps dans le Nord-Est - Octobre 2018

    Et toujours sur les Tx, depuis le 1er, on est sur une moyenne d'un mois d'octobre à Nice ou Salon de Provence ! d'ailleurs en fait, c'est depuis Juillet qu'on tape une Txm digne de la Provence ou de la côte d'Azur à Strasbourg !
  6. chris68

    Suivi de l'épisode Méditerranéen du 14 au 16 Octobre 2018

    Elle n'en sait pas plus que nous à mon avis...
  7. chris68

    Suivi de l'épisode Méditerranéen du 14 au 16 Octobre 2018

    Peut-être une embâcle qui a cédé? inquiétant, ça a baissé de 3 m d'un seul coup !
  8. chris68

    Ouragan/TC Leslie --> Portugal!

    Tu viens d'en balancer une à l'instant des info contradictoire ! "ça devrait aller" parce que ce n'est plus un ouragan. Ce n'est plus un ouragan en terme de caractéristiques tropicales mais au final, on ne sait pas trop quelles rafales maximales le truc peut encore envoyer.
  9. chris68

    Nouveau rapport du GIEC

    Franchement, arrêtez avec vos délires de sociétés post-industrielle utopique... Vous nagez en pleine utopie bisounours du retour à la nature, mais dans une telle société "décivilisée" ce qui nous attendrait surtout, c'est la mort, la lutte pour la survie, rien d'autre.
  10. C'est relativement "courant" les modèles ont toujours sous estimé la résistance des HP quand on est dans ce genre de situations avec anticyclone durable. Les premières perturbations que les modèles voient finir par passer sont souvent des mirages, je me rappelle d'autres situ où c'était un peu la même chose. Et puis pour lundi, n'oublions pas que GFS avait un tour d'avance, ne voyant déjà plus rien quand CEP lui voyait encore un peu quelque chose. Bon avant le 25/10, plus grand chose à espérer à priori...
  11. A la différence que CEP envisage quand même encore quelques gouttes pour lundi... mais d'impression qu'il a un petit train de retard par rapport à GFS sur les derniers runs, puisque le 00z de CEP ressemble fortement au 12z de GFS de la veille. On verra ce soir. Par contre pour jeudi, on inverse les rôles. Une chose est sûre en effet, on pourra compter les gouttes !
  12. chris68

    Suivi du temps dans le Nord-Est - Octobre 2018

    Non en effet, j'avais été plutôt pessimiste et prévu une Tx à 18 perso, on verra bien si le soleil sort plus franchement après 15h.
  13. Heu ça va? tu plaisantes... la situation est à peine moins critique qu'en Franche Comté. La Thur, la Doller, la Lauch, la Liepvrette (toutes des rivières alsaciennes) connaissent des étiages très sévères, d'ordre cinquantenal au moins. La Lauch et le Giessen sont ou ont été "à secs" et l'amont de la Thur est à sec également, des milliers de poissons ont déjà péri. Je ne parle même pas de la végétation étant moins spécialiste que pour les eaux de surface, mais dans le sud alsace, on s'était cru en octobre...mi-août avec déjà les arbres totalement cramés. Et le Rhin n'est pas au mieux non plus avec une navigation délicate. La station d'Entzheim qui nous montre une pluvio presque normale en septembre est un trompe l'oeil car bien servie en orages oui mais c'est loin d'être généralisé à l'échelle de la région.
  14. chris68

    Nouveau rapport du GIEC

    Je trouve surtout qu'on vit de plus en plus en pleine schyzophrénie...et en particulier nous passionnés qui sommes assez sensibles à cette thématique... Quel est l'impact carbone des serveurs d'IC? doit-on arrêter le site et les forum pour gagner quelques grammes de Co2? Est ce que pour réduire mon empreinte carbone je souhaite me passer de l'information via internet, un ordi et un iphone? non désolé. Est ce que je veux renoncer à ma liberté individuelle de déplacement avec un véhicule pour faire mes photos d'orages ? non plus. Encore une fois, à part se suicider ou revenir à l'état primaire de chasseur/cueilleur, nos modes d'existence auront toujours un impact carbone (et d'autres d'ailleurs...). Les véritables leviers sont bien en amont et d'échelle globale, en mettant en place une production énergétique et de biens plus durable et moins dépendante des ressources fossiles. Est-ce vraiment possible techniquement et politiquement? j'en sais rien. Les petites actions individuelles dont on nous rabâche à longueur de journée pour bien culpabiliser le péquin de base et l'inciter à consommer les dernières modes vertes du moment, perso. ça ne me touche plus... et sans douter de quoique ce soit à propos du RC qui est une réalité infaillible et sans doute, à certains égards, inquiétante, j'attend quand même de voir l'apocalypse totale annoncée pour les 20 prochaines années.
  15. chris68

    Nouveau rapport du GIEC

    Hier j'ai vu une infographie d'un média (dommage que je l'ai pas conservée) qui en gros nous indiquait quels geste à faire individuellement pour avoir moins d'impact CO2. Ca allait d'éteindre la lumière, changer sa bagnole pour une électrique etc. et ça allait crescendo jusqu'à..."faire moins d'enfants". Au delà de l'énormité du truc (même si parfaitement juste) je me suis dit, dans ce cas, allons jusqu'au bout du bout de la logique. Si l'on veut réduire efficacement son empreinte carbone, la meilleure option reste...le suicide.