music85

Adhérent Infoclimat
  • Compteur de contenus

    1 485
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de music85

  • Rang
    Cumulus humilis

Personal Information

  • Lieu
    Rennes (35) / Les Sables-d'Olonne (85)

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. music85

    Vigilance Météo France

    Le radar, une bonne partie de la population peut y avoir accès via internet ou téléphone portable. Seulement voilà, pour la plupart des gens, même le plus simple outil comme le radar reste quelque chose d'obscur, trop technique et ils ne veulent souvent pas chercher à trop comprendre... Et on tient là une partie du problème qui rejoint aussi celui de la culture du risque. Pour le reste, je ne pense pas qu'il puisse y avoir débat sur le fait, comme certains l'ont abordé plus haut, que la gestion de la sécurité des personnes et des biens reste dans le giron de l'Etat (au sens large), sans parler du fait que le message de MF est de plus en plus parasité par d'autres "vigilances" non officielles, ce qui évidemment n'arrange pas les choses...
  2. music85

    Coups de vent - saison 2018/2019

    C'est toujours le bazar ce soir sur les ensembles de midi (à la fois sur GEFS et sur IFS, du CEP, qui n'a pas été évoqué), ce qui rappelle encore une fois la précision quasiment d'horlogerie nécessaire pour que le schéma classique de l'interaction barocline (air doux de basses couches et air froid d'altitude) donne naissance au creusement dépressionnaire... En bref, il y a de tout (d'un souffle de vent à une véritable tempête concernant plusieurs régions), et aucun scénario ne semble encore se dégager, sauf peut-être au niveau des zones potentiellement concernées qui, je trouve, se précisent un petit peu : grosso modo, tout un tiers Nord avec une attention particulière, il me semble, de la (ex) Haute-Normandie à l'Alsace, en passant par le Nord-Pas-de-Calais (à affiner évidemment). À suivre
  3. music85

    Coups de vent - saison 2018/2019

    Un petit tour dans l'ensemble EPS de minuit (du CEP) nous montre que le scénario d'un fort creusement nous concernant est pour l'instant minoritaire, sans toutefois être écarté (seuls quelques scénarios montrent un coup de vent ou une tempête, avec en première ligne le tiers Nord du pays), ce qui vient quand même nuancer la teneur de l'ensemble GEFS... À suivre néanmoins, à commencer par le CEP du soir.
  4. Voilà comment je ressens les choses, ayant vécu jusque là dans l'Ouest principalement (je vais répéter ce qui a pu être dit par certains plus haut) : voir le jour se lever à 8 h 30/45 en décembre/janvier me semble déjà bien tardif, alors décaler encore d'une heure serait, à mon sens, totalement déraisonnable. De plus, voir un soleil se lever entre 4 h 45 et 5 h (à peu près) en juin, là, pour le coup, ne collerait pas tellement à nos activités (hors horaires décalés bien sûr), mais ça me gênerait moins que le premier cas de figure. Donc, à choisir, le système actuel me satisfait (sinon, l'heure d'hiver permanente (UTC+1), mais en aucun cas l'heure d'été permanente). Et de toute manière, les 8 à 9 h de jour dont nous disposons en hiver (au minimum) ne pourront jamais englober l'ensemble de nos activités, quoiqu'il arrive... Idem, en été, les 15 à 16 h de jour « déborderont » forcément « d'un côté ou de l'autre ». On ne pourra pas satisfaire tout le monde !
  5. music85

    Suivi du temps dans le Centre-Ouest - Juillet 2018

    À noter qu'à partir de 03 h, la Vendée et la Loire-Atlantique (pour notre Centre-Ouest) passent en orange pluie-inondation en plus des orages (mise à jour de minuit) !
  6. Patience, la vigilance, si elle doit sortir, sortira demain matin. Je vous assure que MF a tout à fait saisi l'importance du phénomène (en témoignent les cumuls prévus en interne et sur les bulletins kiosque) mais il aurait été périlleux de cibler une zone géographique précise dès cet après-midi au vu des incertitudes encore présentes.
  7. music85

    Saison cyclonique océan indien 2018

    Pour début mars, il semble qu'il y ait une nette augmentation du risque cyclonique sur le bassin en lien avec les phases 2/3 de la MJO à venir. Les déterministes GFS et IFS (CEP) réagissent déjà (parfois fortement), ce qui montre le potentiel (je ne vais toutefois pas faire l'affront de poster une carte de déterministe à J+10... ). Voici donc l'EPS 12z de ce samedi pour le 3 mars. À suivre...
  8. music85

    Vigilance Météo France

    La vigilance ne se limite sûrement pas à une carte sur un site internet. Je ne vais pas rentrer dans les détails, mais il faut savoir qu'il y a tout un tas de procédures qui se mettent en route derrière, et qui par nature sont souvent invisibles pour le grand public (mise en alerte des services concernés, etc.) dès le niveau jaune, en particulier pour la neige et le verglas. Concernant les décisions de mise en vigilance, Toulouse a une vue globale et permet donc notamment de coordonner les différentes inter-régions. Cela passe notamment par des audio-conférences régulières. L'expertise régionale est effectivement réalisée au niveau des centres régionaux. Enfin, pour l'épisode qui a eu lieu en début de semaine (on est un peu HS là...), Météo-France a été fortement pénalisé par des zones touchées sur les modèles qui ont évolué durant la journée de lundi. Il eût alors été risqué au vu des incertitudes de laisser les départements côtiers en jaune... Une fois que les modèles étaient calés (lundi soir), l'épisode a remarquablement bien été géré, comme celui de hier d'ailleurs. Il n'était pas envisageable de lever le orange sur les départements côtiers alors que l'épisode n'avait même pas commencé, même si on sentait bien que ça allait être limite pour du orange. Pour le reste, comme le dit Sebaas, pas mal d'informations ont déjà été données sur ce fil.
  9. Ne vous inquiétez pas, MF suit comme nous les modèles et a bien vu comme nous ce décalage progressif vers l'Est... Simplement, 1. On ne peut pas enlever la vigilance orange sur un département alors que l'épisode n'a même pas encore commencé. 2. Quant à l'Eure, pas de panique, une éventuelle extension de la vigilance reste toujours possible demain à 06 h (elle est à l'étude ce soir, tout comme d'autres départements en limite Nord de ceux déjà en orange) si les réseaux de minuit confirment.
  10. music85

    Prévisions dans le Sud-Ouest février 2018

    ARPEGE 12 est beau ce soir (toujours pour mardi), avec un sympathique épisode neigeux jusqu'en plaine sur tout Midi-Pyrénées, poussant même un peu vers l'est de l'Aquitaine. Le flux est orienté au Sud-Est en altitude grâce au minimum de géopotentiel sur le golfe de Gascogne, apportant l'humidité nécessaire aux précipitations, et Ouest à Nord-Ouest en basses couches grâce à la faiblesse du champ de pression sur l'ouest du pays, maintenant l'alimentation froide pendant toute la durée des précipitations. Voici un profil vertical prévu dans la région toulousaine pour illustrer cela. On retrouve une situation similaire sur GFS et surtout CEP. Restent à confirmer la localisation des précipitations (elles pourraient très bien passer en-dehors de nos régions) puis les quantités.
  11. music85

    Suivi du temps en Ile-de-France

    Les hauteurs d'eau sont fort pratiques à l'usage car elles nous donnent des repères de crues facilement identifiables, mais elles n'ont en réalité absolument rien de physique. Si l'on veut être rigoureux, il vaut mieux regarder les données de débit, qui donnent le volume d'eau passant à travers une section en travers donnée (surface) par unité de temps (m³/s en système international). Les courbes de tarage permettent de faire la correspondance entre les hauteurs relevées (faciles à mesurer) et les débits (souvent plus difficiles à mesurer en temps réel). On peut ainsi très bien avoir, en effet, un ralentissement de la montée de la hauteur d'eau alors que le débit continue d'évoluer plus ou moins linéairement, ce qui peut effectivement signifier un élargissement important de la section traversée par l'eau (= sortie de lit mineur).
  12. music85

    Coups de vent saison 2017-2018

    Attention aux valeurs proposées par AROME ! Comme l'a dit @Twister83, il a tendance à exagérer dans ces configurations ! On attend toujours les rafales >150 (voire >160) km/h sur la côte atlantique (même sur les caps exposés), et >120 (voire >130) dans les terres qui devaient avoir lieu hier...
  13. music85

    Coups de vent saison 2017-2018

    En tout cas, les valeurs sur le site de Météo-France donnent le ton : 100 à 110 km/h en rafales généralisés à toute la Normandie, l'Île-de-France, les Hauts-de-France, la Champagne-Ardennes et la Lorraine, ce qui correspond au scénario CEP (avec une espèce d'amorce de creusement secondaire en plus du resserrement isobarique). Soit une tempête classique au niveau de l'intensité mais une nouvelle fois assez étendue tout de même, sans compter l'aléa vagues-submersion qui mérite une attention particulière également. Comme pour Carmen, la convection pourrait venir gonfler localement ces valeurs de vent. À suivre sur nos modèles préférés demain pour affiner l'intensité notamment. Après ça, une bonne partie de la France aura eu droit à son coup de vent/tempête !
  14. music85

    Suivi de la tempête Carmen (Janvier 2018)

    109 km/h à Nantes-Bouguenais (dans l'intérieur donc) au passage de la ligne orageuse. Ce n'est pas si fréquent de dépasser la barre des 100 sur cette station !
  15. music85

    Suivi de la tempête Carmen (Janvier 2018)

    Orages en cours également sur une large bande centrale de la Vendée (qui m'ont réveillé au passage ). Peu de vent pour le moment mais de la grêle signalée par endroits.