grecale2b

Adhérent Infoclimat
  • Compteur de contenus

    8 490
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de grecale2b

  • Rang
    Orage supercellulaire
  • Date de naissance 07/02/1980

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. grecale2b

    Statistiques et anomalies climatiques globales

    oui, apparemment tu ne retiens et ne comprends que ce que tu veux bien dans les propos des autres. si c'est ça pour toi "débattre", ravi aussi... il vaut effectivement mieux s'arrêter là, et désolé pour le dérangement.
  2. grecale2b

    Statistiques et anomalies climatiques globales

    papa de 2 enfants aussi, crois moi que ça me fait bien chier de payer des impôts pour des choses dont je ne vois pas la couleur, mais je sais que les impôts doivent servir à tout le pays. "Le réchauffement étant trop mou, trop sournois, et ne touchant pas assez de monde à court et moyen terme, n'est pas dans cette liste prioritaire sauf si sa défense rencontre une rentabilité." et c'est bien là le cœur du problème, et c'est ce que j'essaie de dire à travers mes paroles depuis hier ici: si on veut débloquer des situations, permettre d'avancer, de développer de nouveaux process, la rentabilité ne doit pas être le seul moteur, sinon il est possible que l'on ne s'en sorte jamais en restant bloqués au point de départ (voire, et c'est le plus probable, en empirant les choses). quand tu vois des investisseurs qui croient en des projets révolutionnaires (je prends encore l'exemple d'Elon Musk, que j'aime bien, même si ce n'est pas le cas de tout le monde), ils n'hésitent pas à mettre beaucoup d'argent, à en perdre, en tout cas pendant les 1ères années des phases de développement et de lobbying, pour permettre à leurs idées de voir le jour, de se concrétiser. Ce n'est que plus tard, lorsque ces choses se démocratisent, que le profit et la rentabilité arrivent. ils voient à long terme, pas à court terme. si tu ne déclenches pas l'étincelle, si tu ne démarres pas le processus, tu restes à l'arrêt, et tu peux attendre tes profits ad vitam aeternam... ce qui va se passer pour le réchauffement climatique d'ailleurs: on va vers le pire des scenarii, parce que tout le monde reste campé sur ses positions de court terme, sans voir le long terme.
  3. grecale2b

    Statistiques et anomalies climatiques globales

    quand je parlais de rentabilité, c'est par rapport à des situations de service public. Je suis désolé, mais le service public n'a pas et ne doit pas avoir pour objectif d'être rentable, mais d'être un levier pour le développement et le vivre ensemble. La continuité de service public doit être une priorité. La continuité territoriale (je parle là pour la Corse) doit être une priorité: tu ne vas pas fermer ports et aéroports demain parce que ce n'est pas rentable pour les compagnies, à moins de préférer dire aux insulaires "restez chez vous". En invoquant la nécessaire rentabilité dans ce type de situation, tu ne développes jamais rien, et tu te retrouves avec des modèles archaïques, polluants, qui se dégradent de jour en jour, sans perspective de développement et d'avenir pour les populations qui en ont besoin. c'est en invoquant cette nécessaire rentabilité qu'on détruit les services publics.
  4. grecale2b

    Statistiques et anomalies climatiques globales

    Je réagissais par rapport au message disant qu'il n'y avait que les riches qui prenaient l'avion, en concluant que du coup il fallait taxer. C'est être bien loin des besoins et des préoccupations des gens. Le raisonnement de dire qu'on peut prendre un autre transport que l'avion est basique, pour ne pas dire naïf. Donc oui, il faut avoir des chiffres en têtes (j'en ai donné, un conducteur seul dans sa voiture émet plus de CO² qu'un touriste ou un employé dans son avion plein), et réfléchir à de nouveaux axes de progrès. L'avion ne doit pas être voué à disparaître, mais à évoluer en terme de consommation de carburant, et en efficacité de transport. De même, je regrette profondément, en temps qu'insulaire, que les ferries polluent autant! Ce sont souvent des gouffres de carburant, et certaines compagnies, loin d'être irréprochables, laissent leur moteurs tourner pendant qu'ils sont à quai (sur de longue période, je dis) et polluent la ville d'accueil. Ce ne sont pas des préoccupations des gouvernements successifs, très loin de là, puisque dans notre beau pays les situations "à la marge" n'intéressent pas grand monde, en prétextant toujours la rentabilité (quand ce ne sont pas des questions purement politico-politiques, et je m'entends en disant cela depuis la Corse). L'exécutif local a répondu au projet d'hyperloop, en proposant de relier Corse et Sardaigne. Pour moi c'est ce type de projets futuristes et innovants qu'il faut promouvoir pour avancer et libérer les territoires enclavés, et permettre aux habitants de se déplacer autrement (c'est un exemple, mais il pourrait y en avoir des dizaines d'autres). avant les compagnies lowcoast, les moins riches prenaient l'avion aussi lorsqu'ils en avaient besoin...
  5. grecale2b

    Statistiques et anomalies climatiques globales

    on voit les gens qui soit ne bougent pas de chez eux, soit peuvent se contenter de la voiture ou du train... et qui ne réfléchissent pas aux besoins des autres. expliquez moi comment doivent faire les insulaires, par exemple, lorsqu'ils veulent sortir de leur île? avion ou bateau, pas le choix. merci. et au passage, pour la même distance en voiture ou en avion, une personne seule dans sa voiture émet plus de 20% de CO² de plus que dans un avion rempli! environ 120kg par passager dans un avion pour 1000km, contre 150kg pour une voiture faisant 1000km. déduisez-en ce que vous voulez, mais je taxerais bien ceux qui ne prennent que leur voiture, par exemple...
  6. et une trombe marine au large de Bastia! une! photo Jean Carlotti
  7. forte grêle et inondations dans la région bastiaise et le cap corse cet après-midi. après la neige ce matin dès 1300... pour ceux qui ont facebook
  8. grecale2b

    Le topic du Jardinage.

    courgettes et melons repiqués en pleine terre hier. semis de haricots à rames et de betteraves. on verra bien ce que tout ça va donner.
  9. grecale2b

    Le topic du Jardinage.

    les oiseaux (les geais!) et les chats. ils me foutent en l'air mes semis et jeunes plantations en grattant tout... j'ai trouvé cette solution en lisant un forum. du coup j'ai acheté des pics à brochettes en bambou et c'est plutôt efficace (même si pas à 100%), car certains arrivent à se faufiler dessous. par contre j'ai tendance à me piquer aussi! mdr sinon, j'ai planté mes pieds de tomate hier. dommage il y a un petit coup de frais pluvieux, mais le week-end prochain ce sera pas mieux (et la terre bien trempée de la semaine) et ensuite je pars en congés. de toute façon j'avais prévu d'avancer mes plantations cette année. me reste à planter courgettes, melons, pastèques, et à semer des haricots à rames et des betteraves. faudra aussi que j'achète un plant de concombre.
  10. grecale2b

    The Terror

    Pour les amateurs de grands froids polaires et de banquise, l'adaptation en série tv du roman de Dan Simmons "Terreur" ("The Terror" en anglais), et soit dit en passant un chef-d'oeuvre, est sortie fin mars sur amazon prime. Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est l'histoire de l'expédition du capitaine Franklin partie en 1845 d'Angleterre pour trouver le fameux passage du Nord-Ouest. L'expédition, tragique, a connu la disparition des deux navires, le HMS Erebus et le HMS Terror. Jusqu'à il y a peu, les deux navires n'avaient jamais été retrouvés, et seules des traces de l'expédition disséminées (tombes, chaloupes,...) ont pu permettre de retracer le parcours des marins. Dans le roman, Simmons imagine ce qui a pu se passer, en tournant l'histoire avec une petite sauce fantastique du folklore Inuit. La grande force de ce roman, pour moi, est la retranscription des conditions de vie des marins, et la quasi personnification du froid, qui rendent cette histoire puissante. j'ai regardé le 1er épisode hier, et ça correspond assez bien à l'idée qu'on s'en fait en lisant le bouquin, avec en plus de bons acteurs et de superbes images. https://fr.wikipedia.org/wiki/Expédition_Franklin
  11. grecale2b

    Le topic du Jardinage.

    juste pour montrer l'état de mon petit potager à l'entrée du printemps. les salades grossissent bien, j'en ai d'ailleurs cueillis hier, avec un peu de mâche (qui a donné tard mais se développe bien maintenant). on voit la mâche et les salades en train de pousser dans ce carré, avec de la blette, des échalotes et de l'ail. dans l'autre carré, les cultures d'hiver sont sur la fin (épinards, qui ont été désastreux..., et brocolis, que je laisse en place le temps de remplacer par autre chose). il y avait là aussi des radis noirs. maintenant il y a des salades et mes semis de brocolis de cette année, et on voit que les haricots nains sont en train de sortir (alors que je les ai semés il y a 2 ou 3 semaines, un coup de froid les ayant laissés en terre). sur cette photo, c'est mon tipi maison avec les petits pois semés à la fin de l'automne qui sont en train de donner à fond! sous le tipi, j'ai laissé en culture dérobé quelques pieds de salades et un brocolis de cette année. je les laisse pousser sans trop m'en occuper. je pense planter ce week-end mes tomates sur la planche supérieure, que j'ai préparée cet hiver. je n'y ai jamais rien fait pousser pour l'instant (c'est du remblais consécutif à la construction de la maison). je l'ai amendé plusieurs fois les années précédentes et cet hiver avec du compost, en plus d'un dépôt de cendres, et j'y ai passé un coup de grelinette, on verra bien. pour les tomates, c'est vraiment les années précédentes trop chaudes et trop sèches qui me poussent à planter début avril. j'ai pris en considération que le climat avait environ 1 mois d'avance sur les indications des calendriers de jardinage. je vais peut-être planter aussi mes courgettes, semées en mars, et qui commencent déjà à prendre de la place devant la porte-fenêtre du salon. je vais aussi semer dès que possible des haricots à rames (sur le tipi, de l'autre côté des pois), et de la betterave. pour le reste on verra.
  12. grecale2b

    Suivi de la secheresse

    la floraison de l'arbousier se fait normalement en toute fin d'année. voire en fin d'hiver justement quand les conditions n'ont pas été bonnes. c'est plutôt une floraison en octobre qui est précoce.
  13. grecale2b

    Suivi de la secheresse

    l'arbousier fleurit à cette période, donc rien d'étonnant. d'autant que c'est une espèce très adaptée à la sécheresse.
  14. grecale2b

    Suivi de la secheresse

    c'est vrai qu'on passe d'un extrême à l'autre ici... 9 mois de sécheresse intense, puis décembre très humide, puis janvier très sec, puis très humide à nouveau depuis début février.
  15. grecale2b

    Le topic du Jardinage.

    semis de courgettes, melons et pastèques faits hier. j'ai repiqué mes brocolis au jardin et semé des haricots nains. en attendant les beaux jours pour repiquer mes tomates au jardin.