Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

TreizeVents

Adhérent Infoclimat
  • Content Count

    12861
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    46

Everything posted by TreizeVents

  1. En fin de saison, il n'est pas rare d'avoir des rebonds avec les derniers grands décrochages froids sur les bassins périphériques et/ou une progression du front de glace côté Atlantique à la faveur d'une séquence de vents favorables. Au cas présent, c'est sur une nette progression en mer d'Okhotsk, soit dans le Pacifique, que se joue le rebond de ces derniers jours d'après les données japonaises. Comparaison de la situation au 24 février (haut) et au 27 février (bas) : En terme d'étendue, le gros de la misère de cette fin d'hiver est sur le front Atlantiq
  2. Belle journée ensoleillée et douce, mais les nuages se sont invités en soirée. Températures toujours trop hautes, mais cela aura été le leitmotiv de février 2021. Je me faisais la réflexion, mais sur la station de Dax, de tout le mois on aura eu une seule Tn inférieure à la normale mensuelle, et encore seulement de 4 dixièmes de degrés. Et à Toulouse quand je vois ça : Je me dit février 1990, depuis trois ans (2019 étant sur le podium sur le critère des Txm), il doit sentir passer les balles et les tentatives de l'abattre. Je l'imagine un p
  3. Cette nouvelle étude (c'est toujours bien d'avoir la source primaire) vient avant tout confirmer un constat qui était déjà à peu près appréhendé, celui du ralentissement de la circulation océanique de l'Atlantique nord (AMOC). Il y avait déjà eu pas mal d'éléments publiés ces dernières années sur ce ralentissement, et cette nouvelle étude c'est en quelque sorte le gros coup de marteau qui enfonce bien plus profondément le clou non seulement en confirmant que ce ralentissement est réel, mais en plus en démontrant que l'AMOC n'avait pas été aussi faible qu'elle l'est aujourd'hui depu
  4. Mais finalement, tu réponds quand même à côté du point principal que je voulais mettre en exergue au départ : le problème ce n'est pas fondamentalement la force de la relation directe entre l'AO et les températures en Europe du nord, mais le fait que la valeur de cet hiver s'écarte très sensiblement de la distribution et que de point de vue cet hiver est un "OVNI" (dans le mauvais sens pour nous passionnés hivernophiles, mais ça les chiffres s'en moquent). Exemple bateau, j'ai monté des séries fictives avec une fonction alea que j'ai mets en graphique, par ordre décroissant de leur
  5. Autre présentation avec les années "plutôt froides" au regard de la synoptique : Sur ta deuxième question, globalement la corrélation reste stable, mais il est vrai que particulièrement depuis la fin des années 1990 on a eu davantage d'hivers plus doux que la valeur théorique attendue au regard du seul indice AO (suivez mon regard...). Cela étant, la variabilité d'une année à l'autre est quand même assez forte, et il y avait eu aussi pas mal d'hiver plutôt doux au regard de l'indice AO dans les années 1960 notamment. --> J'
  6. J'ai un vieil abri en bois que je voulais consolider après les intempéries hivernales, et, euh.. dites mesdames, vous savez qu'on est en février ? 🤔
  7. On devrait tourner sur un bilan légèrement positif sur l'Europe du nord (de l'ordre d'un demi-degré), avec quelques disparités (faible déficit sur le sud de la Norvège ou vers la Biélorussie par exemple, plutôt excédentaire de la Laponie à l'Allemagne). Par ailleurs, chose intéressante, je me suis amusé à une comparaison entre l'indice AO moyenné sur l'hiver et les bilans thermiques de cette zone, qui se définit traditionnellement en latitude comme un carré situé entre 50° et 75° nord et en longitude entre 5° ouest et 45° est. L'intérêt, c'est que cette zone est justement celle qui
  8. Vu que la Tm normale d'un hiver doit tourner autour de +6°, je ne pense pas avoir besoin d'expliquer pourquoi les valeurs affichées sont manifestement erronées.
  9. J'ai un sentiment un peu mitigé et désagréable sur cet hiver quand j'essaye de tirer un peu le bilan des prévisions saisonnières. Indiscutablement, les prévisions qui envisageaient une grande douceur et des conditions zonales dominantes, particulièrement en janvier / février, se sont plantées dans les grandes largeurs. Le point va indéniablement à ceux qui envisageaient au contraire des conditions beaucoup plus perturbées. L'indice AO moyenné sur l'hiver devrait finir autour des -2, soit la seconde valeur la plus basse depuis plus de 50 ans et battu uniquement par l'OVNI de 2009-20
  10. Dans les grandes lignes, c'est un peu ce qu'on avait vécu en janvier 2007 : la frustration d'un bilan mensuel extrêmement doux (le 3ème le plus doux relevé en France au moment où il s'est produit, battu deux fois depuis) alors qu'on avait eu une vague de froid particulièrement honorable en seconde quinzaine. J'ai lu quelque part quelqu'un qui disait qu'on se souviendrai pendant longtemps de cette vague de froid, même si le mois devrait finir un peu (sic) plus doux que la normale. Quand les gens regarderont les bilans dans 15 ans et verront février 2020 avec son +2,5° ou plus, comb
  11. Tout juste une douzaine de degrés avec une petite bise sensible de nord-est, le foehn ne nous atteint pas aujourd'hui. Couleur du ciel : jaune / orangé ...
  12. Les particules sahariennes risquent de pas mal "poser" sur la chaîne pyrénéenne, et notamment ses versants sud, par effet de blocage. L'effet "barrière" est assez nettement visible sur certains modèles, comme ici : On va probablement avoir droit une seconde fois en quelques semaines à des images presque martiennes la haut lundi matin. Au surplus, on pourrait avoir des lumières assez inhabituelles demain soir au coucher de soleil sur le sud de l'Aquitaine et jusqu'en Armagnac, et lundi au lever du soleil en Occitanie.
  13. Il y a des photos qui font particulièrement mal, pour un mois de février.
  14. Le front de turbulence a atteint la station de Dax : 16,3° à 12h42 avec 57 % d'HR .. 21,5° à 12h48 avec 34 % d'HR. Hausse de 8,8° en une heure dont 5,2° en 6 minutes.
  15. Levée brutale d'un vent de sud particulièrement turbulent depuis une quinzaine de minutes, et le mercure a pris quasiment 7° dans la foulée. J'ai 21° sur la terrasse, contre seulement 14,0° au dernier relevé de la station de Dax qui est à moins de 10 km mais qui est encore en léger flux de nord-est.
  16. Je commence à me demander, au regard des prévisions des prochains jours, si on ne risque pas de battre sur certaines station le stratosphérique record de février 1990. Pour Toulouse par exemple, on tourne actuellement à environ 10,5° de Tm depuis le début du mois, contre 11,1° en février 1990. Il ne faudrait donc théoriquement que 12,6° de Tm sur les derniers jours du mois pour atteindre le record de 1990, et en valeur brute les prévisions de MF sur ces derniers jours est de 12,4°.
  17. J'aurais plutôt dit que le motif de la vigilance orange c'est "poussée rapide de la pelouse", la tondeuse se trouvant au niveau des conseils de comportement à adopter ...
  18. Tn 5,9° - Tx 22,7°, sous le soleil et agrémenté du bruit des tondeuses un peu partout. Voici le SOS, d'un hiver en détresse ...
  19. Pas de givre non plus ce matin, 15,4° à 7 heures...
  20. Du bleu un peu pâle avec un voile qui s'est densifié dans l'après-midi. Nouvelle Tx annuelle avec 20,6° au plus chaud du jour. Les mimosas finissent leur floraison, par contre les marguerites et pissenlits ont explosé dans la pelouse.
  21. (Conseil : aller consulter la photo entière pour voir l'intégralité de la perspective et ne pas se limiter à cet aperçu).
  22. Tiens, mon enfance (et accessoirement mon pseudo) Blague à part, le 0,65°/100 mètres est avant tout une moyenne générale, mais c'est comme dire que la température moyenne annuelle est de 15,4° à Béziers. C'est certes vrai, mais selon la nébulosité, le sens du vent et/ou l'absence de vent, la saison, ou tout simplement l'heure du jour, la température relevée ne sera jamais la même et va parfois s'éloigner très sensiblement de cette moyenne de 15,4°. Le meilleur moyen de répondre à ta question, c'est déjà de circonscrire à un contexte en particulier, celui des après-midi
  23. Comme prévu le soleil a pris ses aises et le printemps commence à pointer, temps radieux à l'aube (Tn 4,6°) mais déjà bien doux malgré le voile cet après-midi (Tx 16,7°). J'ai entendu aujourd'hui le son des tondeuses, curieusement cela me rappelle que moi aussi je vais devoir m'atteler à la première tonte et que je m'en serais bien passé
  24. Tu sais @Barth61, j'avais un prof de math au lycée qui nous disait que quand on faisait trois fois d'affilée "1" au dé c'est qu'on était malchanceux, et que quand on faisait 14 fois "1" sur 15 lancés de dé c'est qu'on avait la matière a démontrer avec un haut niveau de confiance qu'il était pipé. Et cette démonstration que le dé est pipté, pour nos hivers, elle a été faite par plusieurs chercheurs qui ont démontré par le calcul que les synoptiques n'avaient pas suffisamment évolué dans leur forme et leur répartition pour expliquer à elles seules la trop nette réduction des extrema
  25. Un sacré paquet de stations de la moitié nord enregistrent leur Tx climatologique d'hier ce matin à 7 heures locales (6h UTC), situation somme toute peu fréquente.
×
×
  • Create New...