Aller au contenu
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

jackT

Membres
  • Compteur de contenus

    779
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de jackT

  • Rang
    Stratocumulus

Personal Information

  • Lieu
    Sciez
  • Site web
    meteo-sciez.fr

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. jackT

    WeatherLink Live arrive...

    Bel appareil, mais comme déjà discuté dans ce forum, toutes les données iront directement sur le cloud Weatherlink.com, et il faudra alors payer en plus un abonnement pour pouvoir accéder à l'historique de ses propres données...
  2. Davis ne donne aucune recommandation concernant l'implantation de son capteur d'humectation du feuillage. Le plus souvent, une orientation du capteur vers le nord est utilisée ou recommandée - pour éviter une évaporation trop rapide si orienté vers le sud (https://s.campbellsci.com/documents/us/miscellaneous/old-manuals/237-L Leaf Wetness Sensor.pdf ou par exemple https://apsjournals.apsnet.org/doi/pdf/10.1094/PDIS.2000.84.2.192). Ceci dit, tout dépend de l'information que tu veux retirer de ce capteur . Orienté sud, il va être représentatif d'une évaporation rapide de la rosée au lever du soleil, et l'inverse si le capteur est orienté nord. J'ai fait le choix d'orienter mon capteur vers le nord
  3. En réglant le logiciel Weatherlink sur la récupération depuis Weatherlink.com (Web download) , on peut au mieux récupérer 4x fois la capacité du datalogger, comme l'a indiqué Neness64 ci-dessus. Donc si pour une raison ou une autre des données plus vielles que cette période sont manquante dans les fichiers .wlk, celles-ci ne pourront plus être récupérées depuis le logiciel, même si ces données existent sur les serveurs de Weatherlink. On peut voir ces données ou les exporter depuis Weatherlink.com, mais il faut maintenant ouvrir son portefeuille pour le faire...
  4. jackT

    Davis Weatherlink.com 2.0

    A noter : en cas de coupure de transmission avec weatherlink.com , due soit à un problème des serveurs de weatherlink ou de problèmes de connexion internet ou réseau local, les données continuent à être enregistrées dans le datalogger. Une fois la connexion rétablie, les données manquantes vont être récupérées par weatherlink.com . Ce n'est que si la durée de coupure est plus longue que la capacité du datalogger que des données vont être perdues : - 1 jour et 20 heures pour un pas de mesure de 1 min - 8 jours et 21 heures pour un pas de 5 min - 17 jours et 18 heures pour un pas de 10 min
  5. jackT

    weatherlink 6.03

    Bonsoir, D'après mon expérience, le problème est le suivant : à partir de la version 3.12 du firmware de la console VP2, un nouveau protocole de transmission a été implémenté ( LOOP2 pour les données temps réels et peut-être quelques autres changements) et Virtual VP ne prend pas complètement en charge ce nouveau protocole. Voici donc ce que j'ai constaté : Firmware de la console plus bas que 3.12 : n'importe quelle version de Weatherlink, en tous cas jusqu'à la 6.0.3, va communiquer avec la console avec l'ancien protocole, et tout fonctionne avec VVP. Firmware de la console 3.12 ou suivantes : Aucun problèmes avec Weatherlink jusqu'à la version 5.8.3 , qui ne prend pas en charge le nouveau protocole , mais les versions plus récentes de Weatherlink utilisent alors le nouveau protocole que VVP ne comprend pas bien. Dans ce cas, les données sont bien récupérées depuis le datalogger, mais une erreur est générée lors de la génération de fichiers pour transfer par FTP. Voici par exemple l'erreur affichée dans ce cas dans le fichier "download.log" : 14.01.19 22:46 (Vpro2) Unable to upload Data Upload Profile(s) 1 2 3 because of errors. See error messages below. 14.01.19 22:46 (Vpro2) Error reading data from the Station. 14.01.19 22:46 (Vpro2) We did not receive an acknowledge to our last command. Please try again. 14.01.19 22:46 (Vpro2) GetAcknowledge () response: 0x0A (should be 0x06 <ACK>)
  6. jackT

    Davis Weatherlink.com 2.0

    Bonjour, Il n'est malheureusement pas possible de tout récupérer, en tous cas avec le logiciel WeatherLink. En réglant le logiciel sur "Web download", on peut au mieux récupérer les données les plus récentes, avec une quantité correspondant à quatre fois la capacité du datalogger. Par exemple, avec un pas de mesure à 5 minutes, le datalogger peut contenir environ 10 jours de données, et on pourra donc récupérer les 40 derniers jours depuis WeatherLink.com. Dommage, car toutes les données sont gardées dans le nuage de Weatherlink...
  7. Le calcul de l'intervalle des paquets en fonction du numéro de canal est décrit dans ce document de Davis, voir page 51 : https://www.davisinstruments.com/support/weather/download/VantageSerialProtocolDocs_v261.pdf
  8. Merci pour ces données. J'avais effectivement lu quelque part- je n'arrive pas à retrouver la source - que l'ISS envoyait à la console un cumul de basculements. Autre point intéressant, que je remarque aussi de temps en temps entre mes deux consoles : une différence de rafale max. La colonne "Wind Samp." indique le nombre de données reçues de l'anémomètre. Il arrive que même avec des taux de reception convenables, le nombre de données reçues depuis l'anémomètre diffère d'une console à l'autre, et que la rafale max soit différente. On le voit aussi ceci dans ce fichier "Test réception console.pdf" : les données de rafale pour le 1/12/17 à 20h00 et 20h30 ne sont pas les mêmes. Visiblement, la console USB à ce moment là a reçu moins de paquets de l'anémomètre, et la rafale max mesurée par l'autre console était dans un paquet non reçu par la console USB. EDIT : Pour un anémomètre diffusant sur le canal 3, l'ISS envoie une donnée toutes les 2,6875 secondes. Donc le nombre de paquet transmis sur 30 minutes est (en arrondi) 669. Même pour la console IP, il y a presque toujours quelques données de l'anémomètre qui n'ont pas été reçues ou traitées.
  9. Bonsoir, Juste une précision concernant l'utilisation d'un datalogger USB Davis : celui-ci permet de récupérer les données sans les envoyer sur les serveurs de Weatherlink.com. De plus, un datalogger USB Davis peut se connecter directement sur un Raspberry installé avec un logiciel compatible (Meteohub, Wview ou autre)
  10. Rien d'anormal effectivement : d'après les données de ta station, une périodes ensoleillée (le 14) et/ou un vent du sud un peu plus soutenu ont entrainé une augmentation de la température et une diminution de l'humidité relative. Pour le point de rosée, si la hausse de température est proportionnelle à la baisse de l'humidité relative, le point de rosée ne va pas changer ( c'est le cas le 14). Pour aujourd'hui, la température a proportionnellement plus augmenté que l'humidité a diminué, et donc le point de rosée a augmenté. C'est quoi qui te dérange dans ces données ?
  11. Finalement, en quoi cet anémomètre ultrasonique est-il meilleur ( ou moins bon...) que l'anémomètre de la VP2 ? Pas en théorie, mais en pratique! As-tu, ou pourrais-tu , faire des relevés en parallèle pour apprécier les différences ?
  12. Sur ce point, je dois avouer que personnellement je ne me suis jamais occupé de savoir ce que Davis peut faire de nos données engrangées sur leurs serveurs.. C'est sûrement indiqué quelque part.... Pourraient-il d'une manière ou d'une autre céder (= revendre...) ces données, pour par exemple affiner les données d'initialisation de modèles numériques de prévisions ?
  13. As-tu essayé cette méthode ? http://suburbanstories.blogspot.com/2017/05/installing-wview-5217-on-raspberry-pi.html
  14. Bonjour, J'ai vu celui-ci qui est connecté : https://www.baroland.com/p973.html?product=T314007-02+9Piles
  15. ou un Meteobridge PRO avec module RF
×
×
  • Créer...