Aller au contenu
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Cotissois 31

Membres
  • Compteur de contenus

    11 548
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Cotissois 31

  • Rang
    Perturbation tempérée
  • Date de naissance 17/11/1985

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Cotissois 31

    Banquise, jet stream et changement du climat

    On progresse peut-être sur le thème de la redistribution du froid à cause de la fonte de la banquise (Kara-Barents) https://twitter.com/NatureClimate/status/1086026125233446913
  2. Cotissois 31

    Statistiques et anomalies climatiques nationales

    L'Etat a fait un rapport en 2014, plus détaillé que les graphiques du site Meteo-France. https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/sites/default/files/ONERC_Climat_France_XXI_Volume_4_VF.pdf En changeant le vocabulaire, tout en disant la même chose : La prévision majoritaire est une hausse de fond de 1990 à 2035 comprise entre 0.6°C et 1.3°C. Ils considèrent donc peu probable que la hausse de fond actuelle soit supérieure à 0.3°C/décennie. Néanmoins, des modèles minoritaires ne l'excluent pas.
  3. Cotissois 31

    Statistiques et anomalies climatiques nationales

    Demandons aux analystes du CNRM/IPSL - le CNRM étant l'entité qui regroupe les climatologues de Météo-France - leur avis sur la signification de la tendance 0.45°C/décennie récente pour les deux décennies à venir.
  4. Cotissois 31

    Statistiques et anomalies climatiques nationales

    Je comprends tout pour le signal global. Mais pour la France, il faut savoir que la variance du signal est conditionnée aussi par les phénomènes régionaux, pas par le seul signal global. D'après les modèles affichés par Météo-France, la France peut réalistement se réchauffer au même rythme que la moyenne mondiale, donc un rythme assez océanique. Si la France s'est réchauffée énormément depuis 1980, c'est peut-être un coup de chaud temporaire qui augure maintenant un plateau (un plateau n'empêche pas des extrêmes chauds toujours plus chaud mais il faut aussi imaginer plein de jours frais pour maintenir le tout à zéro). Ce n'est pas impossible. Votre analyse ne prétend qu'à analyser le court-terme je comprends, mais même dans le court-terme, imaginer une pente toujours forte déjuge les modèles. On verra en 2030 où était la pente centrée en 2018.
  5. Cotissois 31

    Statistiques et anomalies climatiques nationales

    J'aime votre travail sur le Loess/60 ans mais dans ce cas, vous avez une tendance centrée sur 1998, pas sur 2018. Ce que suggère les modèles affichés par Météo-France est que cette tendance centrée en 1998 était peut-être au-dessus du signal de fond, ce qui amènerait (hypothétique) à attendre une sorte de plateau sur la France pour quelques années. Peut-être qu'avec le futur CMIP6 on fera mieux la synthèse observation+modélisation pour guider la prévision. En attendant, il est normal d'avoir des désaccords de prévision, même si le graphique modèles de Météo-France est à mon avis bien pensé.
  6. Cotissois 31

    Statistiques et anomalies climatiques nationales

    Voici la simulation modèles donnée par Météo-France, suggérant peut-être que la tendance actuelle de fond est à chercher autour de 0.27°C / décennie (j'ai estimé que la tendance moyenne du panache actuel amènerait virtuellement un écart 1990-2100 de 3°C)
  7. Cotissois 31

    Statistiques et anomalies climatiques nationales

    Dans le doute, je pense qu'il ne faut pas s'éloigner trop de l'augmentation du XXe siècle. La différence de fond entre 2000 et 2018 ne peut pas être trop rapidement suggérée. L'exercice linéaire sur le signal global, pour estimer la tendance actuelle, est justifié par les modèles de prévision, qui valident plutôt un tel exercice. Sur la France, pour estimer la tendance actuelle, il faudrait savoir l'avis des modèles de prévision avant de simplement faire un exercice linéaire.
  8. Cotissois 31

    Statistiques et anomalies climatiques nationales

    Attention, les +2°C que vous évoquez sont un pic d'anomalie, en partie lié à la variabilité. Le discours officiel est le suivant : "Au XXe siècle, la température moyenne du globe a augmenté d'environ 0,6 °C et celle de la France métropolitaine de plus de 1 °C"
  9. Cotissois 31

    bien comprendre avant d'intervenir

    Bonjour, GMT = UTC, le raisonnement expliquant chaque sigle est différent mais le résultat est le même. En Europe "centrale", France incluse, l'heure légale est CET = GMT+1 en hiver et CEST = GMT+2 en été. En GB/Portugal, l'heure légale est WET = GMT en hiver et WEST = BST = GMT+1 en été.
  10. Cotissois 31

    Prévisions stratosphériques à moyen & long terme

    Cirrus : ne prenez pas des accusations personnelles comme sincères : elles sont stratégiques. Ce n'est rien d'autre que de la stratégie. Si on vous répond en public, c'est a priori que vous êtes un concurrent "dérangeant", donc c'est potentiellement bon signe sur vos qualités. Par contre, il faut savoir qui ou quoi on dérange.
  11. Depuis 30 ans, Ouest France est quand même une énorme référence de mesure, probablement grâce à un financement assuré qui leur évite de dévier comme tant d'autres. Mais sur la partie météo, ils ont innové notamment à cause d'un journaliste passionné de voile et de météo maritime qui rédige des choses comme un analyste météo auto-déclaré, mais en fait suivant son expérience réduite de météo voile occasionnel et parfois débordé par sa passion des signaux de modèles bruts à long terme. Ce qu'on attendrait d'un journaliste est plutôt de demander à un institut météo expérimenté de rédiger l'analyse, pas de la faire soi-même en offrant au public de simples cartes brutes. J'ai surtout peur le jour d'une tempête où le modèle brut va osciller...
  12. Cotissois 31

    Statistiques et anomalies climatiques nationales

    Je vous rassure, on veut une moyenne la plus proche possible du climat actuel, pas mesurer le réchauffement climatique. On ne peut pas changer la moyenne tous les ans, car ces moyennes sont quand même des bases de données avec des outils de publication, ce n'est pas un compteur "live" sur un site web.
  13. Cotissois 31

    Suivi du temps dans le Nord-Ouest Décembre 2018

    Radar de Brest en panne donc c'est le noir sur le Finistère (l'écho communiqué est très imprécis)
  14. Cotissois 31

    Météo de Noël 2018

    D'ailleurs, peut-on totalement exclure le risque de neige industrielle sous des brouillards urbains ?
  15. Cotissois 31

    Météo de Noël 2018

    Attention, l'écart-type a une définition précise et vaut (la moitié de) l'écart entre les percentiles 16 et 84 pour une loi normale. Vous pensez sans doute à l'écart min-max qui pourrait être trop extrême donc justifiant des représentations avec écart-type ou percentiles. L'intérêt du percentile 90 est surtout sa valeur, généralement interprétée comme "l'extrême possible à surveiller", considérant qu'au-delà du percentile 90, on perd souvent son temps.
×