Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Cotissois 31

Membres
  • Content Count

    12454
  • Joined

  • Last visited

3 Followers

About Cotissois 31

  • Rank
    Tempête explosive
  • Birthday 11/17/1985

Personal Information

  • Location
    Brest

Converted

  • Google
    meteoceanonline@gmail.com

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Météogramme de Paris ps : mon dernier message pour quelques années
  2. C'est une règle de journée, ça ne s'utilise surtout pas la nuit et au petit matin où le gradient est souvent inversé.
  3. ??? impondérable = "incertitude" et pas "facteur refroidissant"
  4. N'hésitez pas à consulter des services météo ! En probabilités, il est clair que le risque de pluie était là. Sinon, 21°C à Brest en vent de nord. Ca peut être chaud si on se place bien sous le vent des falaises, donc côte brestoise ou sud Crozon c'est parfait.
  5. Disons que le jeu est de prévoir la couverture nuageuse et ensuite surveiller aussi la direction du vent pour finalement prévoir la Tx. Ca va être comme çà jusqu'à mercredi.
  6. J'ai été mauvaise langue, ces altocumulus avaient bien du potentiel. Orage et pluie sur Brest.
  7. La différence est incroyable. Ce serait AROME qui refuse de déclencher un front de vent d'ouest ? Réponse quand le vent d'ouest se déclenchera. Mon avis est qu'ARPEGE aura raison, car par rapport aux modèles météo depuis des années, j'ai majoritairement vu la convergence atlantique céder face à la convergence sur le centre de la France. Le centre de la France est un attracteur, plus cohérent avec une dépression thermique.
  8. Ciel rempli d'altocumulus bourgeonnants à Brest, certains au stade avancé. C'est surtout pour le visuel car on n'attend pas de profondeur suffisante pour de l'orage. Pour les températures, c'est un autre monde ici, le vent d'est n'est même pas venu, c'est resté nord...micro-climat !
  9. Averse à Brest ! Preuve que les modèles très exigeants sur le déclenchement de la pluie ont parfois tort. GEM et GFS ne sont pas toujours trop humides.
  10. ICON est un modèle "très sec" qui déclenche pas facilement les pluies. Même lui réagit sur beaucoup de nuages à partir de dimanche et des activations pluvieuses croissantes jusqu'à l'activation principale mercredi. Tant mieux pour empêcher une canicule sèche avec 40°C mais par contre ça risque d'être très lourd avec quand même une délivrance par les premières averses.
  11. Pour la Bretagne : beaucoup de scénarios avec attaque du vent de nord dès vendredi soir et ça peut durer, donc on peut échapper à la grosse canicule au sens de durée. Egalement, beaucoup de scénarios d'averses probablement liées à l'étage moyen, sans doute pas de la grosse organisation orageuse au début mais probablement de nombreux nuages. Ailleurs, les côtes de la Manche auront probablement des attaques de brise répétée, mais la progression dans les terres est pas claire. Certains modèles voient le vent de nord pousser jusqu'à Paris mais pas tous. Je trouve que la p
  12. La mode du mot "atterrissage" est venue en France il y a quelques années, c'est vraiment bizarre. En anglais, ils ont landfall pour le maritime et landing pour l'aérien, donc deux mots différents. Sinon, c'était une tempête pas négligeable car à l'analyse GFS il y avait quand même 50 kt de vent sud à sud-ouest sur la mer côtière entre Cape Hatteras et Long Island. C'était un peu comme une onde de flux d'ouest chez nous : rapide mais temporairement tempêtueux. Pas étonnant d'avoir eu plein de tornades, car la structure en onde rapide suppose que le vent d'altitude ne tour
  13. Pour parler de la France en général : Il y a quand même beaucoup de scénarios de pluie et c'est rassurant car clairement ce flux de sud est en position de conflit de masse d'air (zone barocline) pour que les modèles réagissent comme çà. Si un front orageux plus fort que les autres venait à se former, cela pourrait faciliter des retours maritimes (vent de nord ou ouest). De plus, même si la pluie ne prend pas toujours, cela signifie au minimum des nuages. Je pense que les Tx seront un casse-tête à prévoir. La contre partie, c'est que les Tn pourraient rester élevées.
  14. Si vous regardez des cartes du Gulf Stream, vous verrez bien des choses passionnantes mais pas le flux méridien dont vous parlez plus haut. Le flux méridien se devine par les dérives de courant vers le nord entre Groenland et Norvège mais les variations du flux méridien sont elles invisibles.
  15. J'ai envie de dire que toutes les cartes de modèles montrent la météo en mer. Il suffit de masquer les terres et ça fait une carte marine Par contre, il faut bien savoir ce qui se cacher derrière le nom "données". Le nom "données" est une boîte noire, si on pense à la sécurité évidemment il faut savoir ce qu'il y a derrière. On va dire que tous les cyclones dans le domaine américain ont de fortes chances d'être montré avec les bonnes "données", puisque la majorité des modèles récupère les informations de l'expertise américaine (si j'ai pas 5 ans de retard). C'est
×
×
  • Create New...