Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Cotissois 31

Membres
  • Content Count

    11992
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

About Cotissois 31

  • Rank
    Perturbation tempérée
  • Birthday 11/17/1985

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. https://www.infoclimat.fr/observations-meteo/temps-reel/rennes-st-jacques/07130.html 7/8°C sous les normes 70-00 à Rennes-aéroport. Un froid milieu de semaine !
  2. Merci pour ces précisions, On pourrait très bien résumer l'épisode par un chiffre "station météo" et un chiffre "analyse" en prenant l'analyse à plus faible biais (la meilleure qualité). La vérité se lit très bien quand elle est communiquée par 2 estimations. C'est implicitement une vision probabiliste mais justement c'est le but.
  3. PEAROME Internet bloquée sur le run d'hier soir.... D'après AROME, pas de reprise sur les côtes. Le vent de basses-couches de ARPEGE sème un peu le doute. Peut-être que la ligne en mer coupe vraiment l'alimentation (ce qu'ARPEGE ne peut pas gérer). Jusqu'à maintenant, AROME est très très fort en prévision immédiate il faut avouer.
  4. En fait, la prévision de la synoptique est toujours préoccupante pour un risque d'orages côtiers toute la nuit. Ce décalage en mer vu par AROME dès 21h interroge. Non pas qu'il soit impossible, mais on a du mal à tout miser dessus. Je ne conseillerais pas aux habitants d'abandonner la vigilance après 21h...
  5. Pas de propagation en mer, ça reste comme prévu par AROME sur les terres. Ouille. Sur AROME, le vent 925 hPa reste orienté à l'est jusque tard dans la nuit. Avec le feeling à l'ancienne, ce n'est pas une bonne nouvelle pour la fin des pluies sur la côte ! Avec la méthode moderne, il faudrait voir PEAROME.
  6. Ils ne parlent pas explicitement du risque de glissement de terrain, mais je me demande si ce n'est pas une des multiples raisons de cette alerte maximale. Ils disent bien "Compte tenu des sols saturés" ce qui semble un élément important pour eux.
  7. En étant optimiste, c'est tellement côtier qu'il suffirait d'un forte plage froide pour décaler l'essentiel en mer. La PEAROME initialisée ce matin doit être capable de vérifier si c'est possible, sauf que nous public on l'aura que ce soir... Mais le principe de précaution nous oblige bien sûr à considérer le scénario AROME déterministe et à réagir à la hauteur d'une alerte préfectorale rouge.
  8. Le risque sur le bord languedocien du Rhône a disparu de PEAROME. Toute l'attention sur PACA et ce fort signal de AROME à la frontière 06-83.
  9. Si l'orage répond à la convergence humide, oui. Par contre, l'orage peut aussi changer la convergence humide. Avec un peu de chance pour ceux qui ne veulent pas être inondés, il suffit d'une plage froide qui pousse la convergence humide 10 km à l'est et tout tombe en mer Sinon, ce qui est moyennement probable mais qui est bien sur terre, c'est le risque en basse vallée du Rhône. Le quantile max monte à 200-250 mm.
  10. Même si ça oblige à analyser avec quelques jours de retard, une moyenne hebdomadaire rend le résultat plus propre. Avant le 24, on avait çà : De plus, l'échelle de couleur du PSD est sans doute mieux.
  11. L'évolution en 24 heures de la composante grande-échelle (obtenue par moyenne d'ensemble). L'anomalie est non-stationnaire mais c'est une évolution lente, donc à risque. Flux de sud-ouest, peut-être plus propice à des orages organisés que le flux de sud.
  12. Egalement, 40 noeuds de vent moyen il y a peu dans les Grandes Plaines occidentales à l'arrière d'une cyclogénèse terrestre.
  13. Et encore "tempête tropicale" sur les Açores malgré une mer à 20°C ! Jusqu'à quelle distance le coeur chaud va encore résister avec une mer brûlante annoncée à 17°C au large de la Galice ?
  14. https://twitter.com/VigiMeteoFrance/status/1198615937471205376 La zone de 180 mm est vraiment large sur PACA avec des pics à plus de 350 mm. C'est un peu l'équivalent d'une dépression tropicale.
  15. J'ai l'impression que la clé de compréhension de cet épisode sera de calculer la quantité d'eau totale en litres sur toute la région, soit la somme des cumuls locaux. Les forts épisodes méditerranéens se voient habituellement sur quelques cumuls locaux mais là il y a une dimension spatiale à bien considérer pour caractériser l'exceptionnalité de cette situation.
×
×
  • Create New...