marco_p

Membres
  • Compteur de contenus

    717
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de marco_p

  • Rang
    Stratocumulus
  • Date de naissance 01/06/1951

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. marco_p

    Concours TS ENM

    En fait ce n'est pas tout à fait exact: les recrutements ne sont que partiellement justifiés par les départs à la retraites (très peu nombreux à Météo-France actuellement), mais aussi par les promotions internes, les démissions, les maladies (CLD), les décès.... Donc même en remplaçant un fonctionnaire partant en retraite sur deux, le flux de recrutement ne se tarit pas. Quant à la possibilité de faire de la prévision, la réorganisation de la prévision à MF donne plutôt plus de rôle qu'avant aux techniciens météo, et un peu moins aux ingénieurs des travaux.
  2. marco_p

    Sauvons la météo !

    C'est la mosaïque dite ECOMET, basse résolution, que n'importe quel service météorologique vend au tarif qu'il affiche à ECOMET; voir sur le site ECOMET, avec google ça se trouve. C'est donc parfaitement légal.
  3. marco_p

    MF et les observations GRATUITES !

    Tu as les pluies en 12 h sur les synop de 6hTU e 18 hTU, ainsi que les tmax et tmin correspondant Attention, il ne s'agit pas de données controlées
  4. Ce n'est plus comme ça! maintenant il faut sortir de l'X dans le corps des Ponts et Chaussées, et la spécialisation météo intervient après. C'est depuis l'intégration des Ingénieurs de la Météorologie dans le corps des Ingénieurs des Ponts et Chaussées.
  5. marco_p

    Tendances Hiver 2006/2007

    C'est une affirmation absurde, et je serais curieux d'en connaître une démonstration. Je veux bien que les variations de champs aient une influence à 200 km d'altitude, sur la température de la iono, mais 200 km de greenwitch, (surtout que la terre tourne...) ça laisse réveur. Jusqu'à la preuve du contraire, les équations de navier stockes n'ont pas de termes liées au champ électromagnétique du soleil ou de la terre... i
  6. marco_p

    réchauffement étés-hivers sur Toulouse

    Sur les précip de Toulouse Blagnac, j'ai utilisé comme critère le total d'Octobre à Mars (soit les précipitations de la saison hydrologique). - il n'y a pas de tendance sur 47-2005. (en fait, ça monte puis ça descend...) - en revanche sur 70-2005 on a une tendance à la baisse de l'ordre de 12mm par décennies (sur un total au début de 335 mm). On aurait donc perdu environ 10% en trente ans des précipitations hivernales. Bon, ce n'est pas un chiffre sur lequel je jouerai une grosse somme: le passage des pluvios manuels aux pluvio automatiques a fait pas mal de dégats, mais essentiellement aux fortes précipitations (donc plutot l'été). Donc pour le semestre hivernal on n'est peut être pas loin de la réalité. Pour aller plus loin il faut passer professionnel, ce qui n'est pas mon intention.
  7. marco_p

    réchauffement étés-hivers sur Toulouse

    Pour revenir au sujet, il faudrait regarder l'évolution des précipitations hivernales sur ces zones: on peut concevoir que si les sols sont plus secs à la fin du printemps, le flux latent diminue pendant l'été et donc le rayonnement incident est transformé essentielement en flux sensible, d'où tempé plus chaude. C'est d'ailleurs l'explication que donnait Moisselin des différences de tendance en france . Je vais regarder les précip de Toulouse (en sachant que si sur les tempé, il y a des pbs d'homogénéité, sur les précip, c'est bien pire.
  8. marco_p

    Le Journal du CNRS

    désolé Mais mieux vaut deux fois qu'une
  9. marco_p

    Le Journal du CNRS

    C'est ici http://www2.cnrs.fr/presse/journal/2950.htm Mais c'est moins exotique que les discussions habituelles du forum, bien sûr /emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">
  10. marco_p

    Suivi des orages dans le Sud-ouest

    oui, il y a des superbes cb visibles de Toulouse, sur l'Ariège. Espérons que ça va donner quelque chose, contrairement à Vendredi dernier (je parle de toulouse centre)
  11. marco_p

    réchauffement étés-hivers sur Toulouse

    Moi aussi , séries non homogénéisées. Va falloir se dépécher d'acheter du Sauternes ... /emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">
  12. marco_p

    réchauffement étés-hivers sur Toulouse

    J'ai regardé la période 47-2005, comme tendance je trouve: Pour les minima 0,39 °C pour 10 ans Pour les maxima 0,28 °C pour 10 ans Pour les moyennes 0,34 °C pour 10 ans C'est vrai que j'ai dedans la période de refroidissement de 47 57, et le palier relatif jusqu'en 78 Et sur Francazal, cela donne (toujours sur 47-2005): 0,36/dec pour les Tn 0,31/dec pour les Tx 0,33/dec pour les Tm
  13. marco_p

    Eté 2006

    Effectivement, c'est la réalité: les prévisions saisonnières en température sont meilleures l'hiver que l'été. C'est écrit ici http://www.meteofrance.com/FR/actus/dossie...jsp?docid=20200
  14. Ca ne donne pas vraiment la température de l'eau de mer, mais la température de peau de la mer, (les quelques premiers microns) qui peut être un peu différente.
  15. marco_p

    Eté 2006

    Ca serait bien d'avoir une explication de cette perle...