Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

PJet

Membres
  • Content Count

    191
  • Joined

  • Last visited

Posts posted by PJet

  1. il y a 1 minute, DoubleKnacki a dit :

    De nouveaux réajustements modérés à nouveau pour la semaine du topic sur les dernières mises à jour avec une gestion différente de la pulsion prenant plus une forme d'oméga, plus à l'Ouest avec une baisse dans le régime atlantique, permettant une tentative de réalimentation du blocage, par l'Ouest. C'est net chez GFS 12z et même si absolument loin d'être suffisant, cela peut toujours être suffisant pour maintenir une ambiance calme, assez sèche et fraîche à froide, d'Ouest en Est du pays.

     

     

    yb3t.png

     

     

    A force de réajuster petit à petit (pas comme dans les 00z de ce matin), rien n'exclu à terme, l'apparition d'une nouvelle possibilité des BP continentales de glisser à nouveau sur le flanc orientale de la pulsion et de parvenir, peut-être pas sur le pays (le chemin me paraît difficile et long), mais plus à proximité, avec des conditions hivernales anticycloniques, fraîches à froides pour les 3/4 de la France. UKMO 12z propulse aussi la pulsion très au Nord de la Scandinavie, mais l'ensemble reste encore trop à l'Est. Il n'y a que Arpège 12z encore ce soir, en fin d'échéance du précédent topic, qui laisse penser, que ça suite pourrait être des plus favorables, mais il ne s'agit là que d'une hypothèse.

     

    Perso, à nouveau en cette fin d'après-midi, je ne suis pas convaincu d'une arrivée en force de l'air doux partout et d'un flux de Sud-ouest en aval du blocage, tant que les modèles n'arrêteront pas de faire pousser le champignon de hautes pressions, dans tous les sens.



    On a beaucoup parlé en amont de la mise en place du blocage de cette semaine, de la resistance du froid (souvent pas bien anticipée par les modèles). Les réajustement, ne sont-ils pas liés également à ce phénomène - Le froid étant très présent sur toute l'Europe avec des sols enneigés ?  

     

  2. il y a 16 minutes, sommeteo a dit :

    Quoi qu'il en soit, il ne resterait dans le meilleur des cas que des miettes du gros potentiel initial généralisé à toute la région

     

     

    Arpège voit quand mm un petit 10cm. 

    Faut savoir s'en contenter. On aurait pu avoir que de la flotte. 

     

    Et n'oublions pas les quantités peuvent encore varier. 

  3. il y a 6 minutes, Xababa a dit :

    Ce qui me fait peur, c'est que GFS, bien qu'isolé, est suivi par son ensemble.

     

    Le diagramme de Paris 00z de ce matin / 12z d'hier soir :

     

    2081318569_Capturedecran2021-02-02a07_50_41.thumb.png.cf49772f474ad6a048328a1b1824b7b9.png418753044_Capturedecran2021-02-02a07_50_57.thumb.png.ddf2864bd32a6eb1d4fb046122d11b16.png

     

    Le nombre de scénarios froids a pas mal diminué. Aussi à 132h les scénarios avec interaction des BG et/ou zone de conflit trop au nord sont majoritaires :

     

     

    674812263_Capturedecran2021-02-02a07_52_28.thumb.png.0afbdb9170d8916dbba272d32ae437f3.png

     

    A surveiller sur les prochaines sorties ?

     

     

    Je suis d'accord avec toi mais gardons en tête qu'il nous a déjà fait ce coup là. Le 6Z d'hier était suivi par son ensemble. Le 12Z était complètement différent et suivi également par son ensemble. Je trouve d'ailleurs normal que le DET varie bcp mais je m'interroge sur GEFS qui est volatile comme un DET depuis plusieurs runs. 

    • J'aime 5
  4. il y a 3 minutes, DoubleKnacki a dit :

     

    Il tente d'ailleurs de colmater timidement la brèche à 168h, et on sent un effort de sa part avec de plus, ce drain continental vraiment toujours pas loin du pays... 

     

    Ce matin on avance pas plus et, on ne recul pas non plus. Enfin cela va dépendre de sa manière de synthétiser et de ressentir les dernières sorties. 

     

     

     

    Et de où on habite en France, non ? 

     

    J'ai l'impression que le début de semaine (et weekend d'avant) est quasi acquis froid pour le nord de la Seine. 

  5. il y a 11 minutes, DoubleKnacki a dit :

     

    D'ailleurs ça ne paye pas de mine à 240h chez CEP ou du moins, on a déjà vu mieux à Z500 mais à T850 ça ne rigole pas tout de même... Là pour le coup, l'advection froide ne passe pas par 4 chemins ! 

     

    L'inverse de mi-décembre : des configurations de rêves avec un drainage de froid de m***. 😀 

     

    N'empêche que vu les configurations un peu bancales que nous proposes nos modèles, j'ai du mal à voir comment cela pourrait (si ça arrive) durer et rentrer dans un blocage plus long. À suivre. 

     

     

    • J'aime 5
  6. Il y a 2 heures, _sb a dit :

    Le fait d'avoir des T850 entre 16 et 18°C (!!) sur l'extrême sud de l'Italie est quand même signifiant. C'est aussi cet apport d'air chaud qui permet cette longue ligne de conflits, des Canaries au Kazakhstan, excusez du peu !, dont un petit bout nous intéresse plus particulièrement : on voit de façon particulièrement nette les différents mouvements des flux à l'œuvre, tant sur l'Atlantique que sur la Méditerranée.

     

    xxmodel-en-999-9-zzmodez2021010600120164

     

    Plus longtemps la dorsale océane parviendra à se maintenir, plus l'air chaud pourra gagner en profondeur et plus les précipitations gagneront le nord. Évidemment, dans ce petit jeu, si la dorsale est trop robuste, l'air chaud gagnera le sud de la France. Si elle est trop faible, la ligne de conflit s'éloignera vers le sud.


    Pour rebondir sur ton post, egalement ce qui est marquant c'est le froid d'altitude aux Canaries. On se rapproche du 0° à 850 hPa. 

    image.thumb.png.b57360e126f85e6237c749e5ef635803.png
     

    • J'aime 1
    • Surprise 1
  7. il y a 17 minutes, sastrugis a dit :

    Attention à la lecture des seules déterministes (ligne noire) et des cartes associées sur des échéances encore très lointaines : risque de tomber pour les hivernophiles dans des alternances déprime/euphorie, alors que le signal de fond reste globalement inchangé... (formation d'un tube de scénarios qui tire la moyenne vers le bas pour les T850, avec un déterministe qui d'un run à l'autre lui se ballade en haut ou en bas de son ensemble).

     

    image.png.40d9b0ecc25e274add8815c46dce9115.png

     

    L'ensemble plonge un peu plus de run en run quand même. 

     

    6Z ce matin. 

     

     

    Screenshot_20201214-141653.png

    • J'aime 4
  8. il y a 31 minutes, kéké a dit :

    "just an illusion" 🎶 

    c'est quand même très précaire je trouve ....

    La petite dépression acoreene ne m'inspire pas confiance , sa danse avec l'AA c'est du flamenco Islandais.

     

    Oui, on a l'impression que ça tient qu'à cette petite dépression. 

     

    Le moindre décalage modélisée sur un run et ça part en été indien à la place. (Cf run de contrôle : qui n'est pas si loin mais le décalage suffit pour tout faire capoter). 

     

    Est-ce qu'on peut dire maintenant que c'est du 50/50 ? 🙈😆

    • J'aime 1
    • Haha 1
  9. Il y a 2 heures, HauteTarentaise73 a dit :

     

    Bonjour @Ciel d'encre , c'est un peu mieux sur GFS ce matin, cela monte jusqu'au Groenland.

     

    dw9p.png

     

    Même si ce sont des cartes lointaines, très lointaines, voilà la T850 quelques heures après l'élévation de notre dorsale

     

    13qn.png

     

    Sur GEM, on sent que quelque chose est possible même si sa pousse fort sur le Labrador

     

    l0fa.png

     

     

    Ce que je trouve rassurant également c'est que CEP est dans la même veine que GFS. 

     

    Rien n'est fait mais on voit bien que ca reste ouvert. 

    • J'aime 4
  10. il y a une heure, Chris of Auriol (13) a dit :

    En mode "recherche d'une configuration hivernale" je précise..😁

     

    Cela a été surligné il y a peu mais à l'échelle hémisphèrique, notre vortex apparait destructuré depuis qques semaines et pour celle(s) à venir..

     

    A J+8 sur JMA 12z on retrouve (comme la majorité des modèles) la bulle chaude principalement à l'origine de cette configuration aux hautes latitudes avec, petite nouveauté (signe d'ouverture ?) apparition conjuguée d'une 2de bulle et d'un début de remontée des HTP sur l'Atlantique..

     

    image.thumb.png.74751ebbed9f617f5463b54e02a475a6.png

     

    Peut être à surveiller.. ou à balayer rapidement..😁

     

     

     

    Le 18z va dans ton sens. Elle s'isole sur le Groenland et vient couper le rail zonal. A suivre en effet car dans ce cas, on voit que la réaction est immédiate. 

    • J'aime 4
  11. Je me pose une question sur l'AR assez remarquable cette année, qui vient bouleverser la récurrence de ces derniers mois.

    Ne pourrait-il venir d'un enneigement très particulier cette année durant l'automne ? 
     

    Octobre 2020: 

    image.png.5fd8cb18b3a79ac5b395218856bb5e21.png
     

     

    L'enneigement était très faible et fort porté à l'est.
    Le rôle de la neige au sol et donc de l'albédo sur une zone très (plus qu'à la normale) localisée n'aurait-il pas pu jouer un rôle ? 

    A-t-on des analogies possibles avec certains hivers ? 

     

    • J'aime 1
×
×
  • Create New...