Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Pioutch

Adhérent Infoclimat
  • Content Count

    68
  • Joined

  • Last visited

About Pioutch

  • Rank
    Cirrocumulus

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bon, j'ai l'air d'être le seul dans ce cas-là !! :-)
  2. Bonjour à tous, J’ai un petit souci avec l’application : les préférences pour les notifications ne s’enregistrent pas (iPhone XR sous iOS 13.3.1). Suis je le seul dans ce cas ? Par exemple, si je coche la température dépasse 25 degrés et que j’enregistre, ça fonctionne mais une fois le menu notification quitté et que j’y reviens, plus aucun paramètre de notification n’est enregistré. Merci à la vous tous. PS : les commentaires de Stelaaa sont vraiment lamentables. Pitoyable !
  3. Je me répète, et les modos supprimeront à nouveau mon message, mais çà sent le flop à plein pif ... Les médias se sont emparés du sujet il y a quelques jours déjà, mais vague de froid il n'y aura pas ... Alors on pourra toujours rappeler que le numéro d'urgence reste le 115, on pourra toujours effectivement dire que pour les personnes vulnérables, 0 ou -4 restent difficiles à vivre, mais en aucun cas, nous ne revivrons, à échéance semaine prochaine, la vague de froid de 2012 ...
  4. Bonjour à tous, J'ai quand même quelques difficultés à adhérer au scénario du très froid pour cette semaine ! Même si le positionnement de basses pressions en Méditerranée semble acquis ainsi que l'advection d'air froid en provenance de l'est également, je trouve que les températures actuelles (à peine négatives à Moscou actuellement) ne m'incite pas à l'optimisme (en considérant que je souhaite du froid). Il va bien falloir qu'il vienne de quelque part ce froid ... La Scandinavie est plus froide mais le flux de viendrait pas de cette direction ... A vos avis ...
  5. Honnêtement, je n'arrive pas à imaginer que MF se plante à ce point-là où n'exprime pas la possibilité d'un tel risque à si courte échéance. Pour prendre des mesures de protection, il faut généralement plus de 18h dont une partie de nuit ! A suivre donc.
  6. Il en faut de l'énergie pour augmenter la température de 62°C ... (Différence extérieur / intérieur) ...L'humanité marche un peu sur la tête ...
  7. Voilà qui est intéressant, mais le prix est quelque peu différent aussi.Ceci dit, je ne retrouve pas ces caractéristiques dans le descriptif présent sur le site Orégon, la seule différence résidant dans le temps de transmission (14 en lieu et place de 56 secondes). Tu me parles de ton expérience ou d'un réel + de la 200 par rapport à la 88 ? Merci à tous, pour toutes ces informations.
  8. Cela signifie que le pas de prise de mesure passe de 56 à 15 secondes ou est-ce en continu ?
  9. Et donc de ce fait, quel matériel pour satisfaire mon besoin (envie) ??D'avance merci.
  10. Oui mais la plus forte rafale relevée toutes les 56 secondes, pas entre 2 relevés ? Je me trompe ?
  11. Ce qui est d'ailleurs très trompeur, et limite dans la notice, c'est la présence de ces 2 indications sur l'unité capteur de vent : - Transmission du signal vitesse du vent : Environ toutes les 56 secondes. - Mémoire : Rafales max. ....
  12. Merci pour cette réponse rapide ... qui, effectivement, ne me satisfait pas dans l'utilisation de l'appareil !
  13. Bonjour à tous les passionnés, J'aurais souhaité connaître le fonctionnement de l'anémomètre sur l'Oregon WMR88. Enfin plus particulièrement, j'ai cru comprendre que l'anémomètre transmettait la valeur instantanée une fois par minute environ, mais enregistre-t-il la valeur maxi intermédiaire (pas la valeur maxi de toutes les minutes où il transmet, mais bien la valeur maxi tout court) ? D'avance merci pour vos réponses. Pioutch
  14. Bonjour à tous, Les séries de tempêtes sur plusieurs jours ne sont pas rares en cette saison. Ces tempêtes naissent dans des zones de conflits de masse d'air, le tout impulsé par une dépression classiquement positionnée sur l'Islande en cette saison. L'air polaire qui s'engouffre à l'ouest de la dépression entre en contact avec l'air doux et humide d'origine tropicale. La zone de conflictualité et par conséquent, de naissance des tempêtes automnales-hivernales, se situe au sud du coeur de la dépression. On peut retrouver cette récurrence dans le proche passé avec les classiques Lothar et Martin (en 1999), Per et Kyrill (en 2007), Daria et Herta (en 1990) suivis de Vivian et Wiebke (1990 : année riche en tempêtes européennes) ou encore Fanny et Hetty (en 1998). En simplifiant très très fortement, on peut dire que la force de ces tempêtes est principalement liée au delta de températures entre les masses d'air qui entrent en contact. On sait aujourd'hui que beaucoup d'autres paramètres influent comme le fameux courant jet, ... Plus nous nous enfonçons vers l'hiver et plus les masses d'air froid tentent de gagner vers le sud, refoulant par la même occasion la fameuse zone de conflits plus au sud. Il n'est donc pas non plus anormal (en gros, il est donc normal ) de retrouver également une récurrence dans les trajectoires successivement plus au sud dans ces épisodes de tempêtes successives : Lothar a suivi le célèbre "tracé de l'éclipse", Martin est passé au sud de la Loire. La semaine dernière, une vigoureuse tempête a balayé l'Ecosse, cette nuit, nous avons eu un bon coup de vent sur la Bretagne, la Normandie et le Nord de la France. Jeudi, sera-ce encore plus au sud ?? Si tel est le cas, réjouissons nous donc de l'arrivée de ces masses d'air froid qui alimenteront alors d'autres topics ! En bref, ces coups de vent (ou tempêtes) ne font que leur travail : nous amener l'hiver ... Bonne journée à tous.
×
×
  • Create New...