Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

kekess

Membres
  • Content Count

    739
  • Joined

  • Last visited

About kekess

  • Rank
    Stratocumulus
  • Birthday 02/06/1973

Personal Information

  • Location
    Lagarrigue (81)
  • Site web
    www.meteo81.fr

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bonsoir. Et si un plongeon des dépressions arctiques plus à l'ouest n'était pas un mal pour un bien (CEP 00z et GEM 12z). Cela permettrait à l'ouest du pays de profiter d'un peu d'air froid à condition que les dépression glissent ensuite vers la Méditerranée (pompe à froid).
  2. C'était à prévoir en effet avec les dernières modélisations saisonnières de CFS (Anomalies de pressions). Février devrait en moyenne nous offrir une foultitude de décrochages Arctiques voire une "continentalisation"... ou un flux de sud 😁😁😁
  3. Bonjour à tous. Je remarque que GEM, UKMO et maintenant Arpège accentuent le reoux océanique entre mardi aprem et mercredi. Il repousse l'arrivée de l'air "très" froid à jeudi en cours de journée. En revanche GEM l'accentue bien plus que les autres modèles (UKMO et Arpège non visibles). C'est un gros changement de chronologie à prendre en compte pour nos prévisions. Quel crédit accorder à ces modèles ? GEM me semble assez bon en ce moment. Bonne journée
  4. Nous sommes en fin d'hiver, le soleil commence à être plus puissant et le réchauffement diurne augmente. De telles températures à 850hPa en janvier auraientt donné des T2m bien plus basses. C'est une explication. Après tu peux aussi avoir des phénomènes locaux comme le vent par exemple.Je pense en particulier à mon secteur où le vent d'Autan peut échauffer considérablement les basses couches. Tu as aussi le fœhn qui peut provoquer là aussi d'énormes différences. Par exemple dans les vallées Pyrénéennes en flux de sud ou encore sur le bas Languedoc et le Roussillon par vent d'ouest
  5. En effet c'est vraiment l'enseignement de GEFS de ce soir. Et c'est très très important. Le nombre de scénarios qui voit passer la dépression en gros du Portugal à la Méditerranée est en forte hausse. Il y a donc un pas vers GEM. Quelle stabilité d'ailleurs au passage de ce modèle. Et si c'est lui qui avait raison... Je vous cache pas que cela arrangerait les hivernophiles sudistes ;-)
  6. En effet. De grandes ressemblances. Et pour compléter ton message, voici une carte des températures que nous POURRIONS connaître. C'est à titre indicatif car les scénarios divergent encore beaucoup. Cette carte est donc à prendre avec des pincettes mais elle fait partie du champ des possibles 26° de différence entre Perpignan et Rennes, ce ne serait pas commun. Peut-être même inédit.
  7. Salut. Je ne trouve pas que GFS soit si hésitant que cela sur le nombre de sorties. Il a anticipé la dépression des Açores dès dimanche, en premier d'ailleurs, et sa progresssion vers la Péninsule Ibérique. Depuis, il reste assez stable. Évidemment si on l'utilise à j+4 pour faire des prévisions de neige... il n'est pas fait pour ça... d'ailleurs lequel des modèles l'est ? Je préfère un GFS qui ajuste progressivement qu'un GEM, qui peut-être, va se rallier brutalement d'un coup d'un seul, à la tendance majoritaire d'un redoux plus ou moins rapide. Quoiqu'il en soit si on analyse GEFS sur les 21 scénarios, 5 seulement restent dans le très froid à partir du 1er mars et très très en-dessous de la moyenne. Les autres, voient un net redoux. La moyenne est donc un leurre car ces scénarios très froids isolés la font baisser. Du coup je pense que nous verrons la moyenne des T850hPa augmenter lors des prochains runs... ou alors GEM gagne la bataille
  8. Bonsoir. Ce n'est pas une blague que nous fait le CEP. L'ensemble suit la tendance à un net recul du potentiel "très froid". Quelle tristesse ce modèle cette saison.
  9. Bonjour Autant je trouvais l'année dernière GFS plutôt instable, autant cette année c'est le CEP qui patauge totalement. Petit HS : il s'est rallié très tardivement à GFS pour cette semaine. Il nous propose pour notre topic un scénario bien étrange et une nouvelle fois, il est bien seul. Mais sait-on jamais
  10. Cela ressemble fort à l'hiver 2014 tout de même avec son lot de tempêtes qui avaient détruit les côtes Atlantiques. Le rail Atlantique était resté actif tout l'hiver. Je crois bien que ce sera comme cela pour cet hiver. Difficile de voir un vortex polaire aussi concentré se faire bousculer. C'est un peu HS comme approche ; veuillez m'excuser les modos ;-)
  11. Salut à tous et bonne année. J'aime coupler les modèles déterministes et saisonniers pour établir des tendances moyens termes. Cela donne une indication sur les possibles. Et quand on voit ce que nous propose CFS on a bien du mal à croire à un renversement du flux zonal. Les anomalies détectées sont énormes, et du coup, la fiabilité est plutôt bonne. Les deux cartes ci-dessous nous donnent le tendance vers laquelle les modèles déterministes devraient pencher. On voit d'ailleurs cette tendance se dessiner sur la semaine de ce topic. C'est difficile à avaler pour les hivernophiles. Je garde toutefois en mémoire l'année 2012 où la vague de froid n'avait pas été anticipé ; les modèles saisonniers nous collaient du flux zonal tout l'hiver. Tout est possible en météo. Bonne journée à toutes et tous
  12. Salut. Je reviens vous saouler avec mon modèle GEM. Cela fait plusieurs runs qu'il modélise ceci Alors il est vrai qu'il est seul à voir ces hautes pressions un peu plus nordiques pouvant conduire à une continentalisation assez sud. Mais cette modélisation rejoins l'analyse de Run999H A voir si les autres modèles lui emboitent le pas...
  13. Bonjour. Effectivement, seconde quinzaine de février potentiellement inintéressante avec ce qu'il cva se passer au Groenland. La libération par les BP semble être probable mais... Où vont justement glisser les BP ? On pourrait se retrouver avec ceci : Et encore une fois, le beau potentiel hivernal pourrait être mis à mal sur notre pays. Je poste volontairement cette carte de CFS en exemple (même si ce modèle est moyen) car il rejoint tout de même les modélisations des saisonniers qui entrevoient le positionnement des anomalies de pressions aux même endroits et depuis bien longtemps. Toutefois, il est possible que sur la dernière décade de février les BP puissent glisser vers la Méditerranée et dans ce cas ce serait une belle situation hivernale. Speculation ;-) Mais j'ai bien peur que la base des HP russo-Scandinave, qui prend racines sur le moyen-orient empêche cette possibilité. Un blocage tel que montré sur cette carte serait cruel...
  14. Bonjour. Les Basses pressions sont très en forme sur sud Groenland et c'est bien cela qui pose problème pour voir une influence continentale solide et durable se produire sur l'ouest de l'Europe. Tant qu'une libération du sud Groenland n'est pas programmée, je ne vois pas comment un blocage pourrait se manifester, et donc un drainage froid durable. Il faudrait que les BP se décalent un peu plus vers Terre-Neuve mais ce n'est pas semble-il encore au programme.
  15. Bonjour. Dans le cadre du développement de la radio 100%, je recherche un ou des prévisionnistes/chroniqueurs météo pour différentes zones du Grand sud : Roussillon (Catalogne) - Comminges/Volvestre - Bigorre - Béarn - Gers/Agenais. Compétences : bonne expression et aisance orale, savoir réaliser/écrire un bulletin quotidien (disponibilité), connaître parfaitement la météo locale de son secteur, compétences informatiques. Vous pouvez me contacter en MP. Rémunération : oui Merci et bon vent ! ;-) Paul-Frédéric Casset - Responsable du service météo radio 100%
×
×
  • Create New...