Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

pierre c

Adhérent Infoclimat
  • Content Count

    7
  • Joined

  • Last visited

About pierre c

  • Rank
    Cirrus

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Merci pour ces données et précisions, Raph06. Thundik81, quand je clique sur ce type de lien, il disparait tout simplement du message dans lequel il était inclus. Peut-être parce que j'ai un Mac ? Quelqu'un aurait-il les cumuls 6h-6h du 3 octobre au matin à Vingtimille et Imperia ou autre sur la Riviera italienne ?
  2. Raph06 tu peux préciser où ça se trouve : station labo Géoazur aux Casernes di Marta tout en haut du BV de le Bendola : 323.2 mm (6h-6h) ?? et merci pour Saorge. Tu peux préciser l'origine de cette donnée de 237,2 mm ?? Merci également pour St Eienne de Tinée et Breil, effectivement confirmés par MF. Par ailleurs Isola 2000 = 245,8 mm (MF). Enfin, d'après MF, Carros c'est 110,0 mm.
  3. Pas Valdeblore non plus. Et à ma connaissance, effectivement pas de postes vers la confluence Var-Tinée. :=(
  4. Il me manque des postes... Mais pour le 2 octobre (6h-6h) et l'épisode complet : Bas Thorenc : 378, 380 ; Le Mas : 316, 319 ; Clans Bancairon : 428, 428 ; Coursegoules MF : 332, 336 ; Les Mesches : 663, 665 ; St Dalmas de Tende 342, 344 ; St Martin Vésubie : 500, 501. Je n'ai rien sur : Tende village, Casterino, Breil, Isola village et 2000 et aussi St Etienne de Tinée probablement moins arrosé... et suis preneur !
  5. Merci pour ton récapitulatif, ToNy06. Tu ne cites pas la station EDF du lac des Mesches, en haute Roya, au départ du sentier pour la vallée des Merveilles. Il a reçu 663,2 mm en 24 h (6h à 6h), ce qui, à ma connaissance, est le maximum absolu de l'épisode. C'est confirmé ?
  6. Bonjour à tous, j'ai une remarque et une question : - concernant la SST, je ne suis pas certain qu'1 degré ou 2 de plus expliquent grand-chose sur cet évènement extraordinaire. Après tout la mer est plus chaude en juillet et août et il ne pleut habituellement pas beaucoup (et ne parlons pas de la mer rouge en été) ! C'est vrai qu'il faut de la matière première (l'eau évaporée) pour qu'il pleuve, mais il faut surtout une force d'ascendance. Je crois qu'ici, on a un exemple de forçage "cyclonique" tout à fait exceptionnel, lié à une goutte froide très puissante pour la saison.
  7. Sauf que la sécheresse du sol était beaucoup plus accentuée. J'avoue être un peu étonné de la vigueur de ces feux en tout début de saison, même en tenant compte du vent et de la sécheresse de l'air. Il faut croire que les arrosages au printemps par les orages ont été assez hétérogènes, et on dirait que la partie la plus profonde du sol est en déshydratation importante (comme si elle n'avait été que peu atteinte par les pluies). Du coup, les arbres à racines profondes seraient en état de sress hydrique plus avancé (et donc brûleraient mieux) que la strate herbacée ou même arbustive...
×
×
  • Create New...