Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Search the Community

Showing results for tags 'chasse à lorage'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Prévisions
    • Prévisions à court et moyen terme
    • Evolution à plus long terme
    • Tendances saisonnières
  • Observations
    • Le temps en France
    • Le temps en Europe et dans le reste du monde
  • Climatologie
    • Paléoclimatologie
    • Climatologie
    • Evolution du climat
    • Phénomènes météorologiques violents
  • Les autres aspects de la météo
    • Météo, environnement et société
    • Instrumentation
    • Photos, vidéos et matériel de prise de vue
    • Questions - réponses sur la météo
  • On y parle de météo
    • Sites web
    • Expositions, conférences, évènements
    • Presse, livres, médias et cinéma
  • Discussions autour d'Infoclimat
    • Vie du site Infoclimat
    • Rencontres météo
    • Convivialités

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Gender


Location


Site web


Bio


ICQ


AIM


Yahoo


Skype


Google

Found 5 results

  1. Bonjour, la saison 2021 n'a toujours pas réellement attaqué pour bon nombre d'entre nous et j'avais oublié que je n'avais toujours pas fini ma rétrospective de 2020. Je vais donc vous partager mon dernier récit, c'est donc parti pour AOUT & OCTOBRE! ___________________________________________ Après un joli mois de juillet bien fourni en orage, voilà Aout qui arrive et sont lot d'orage. Pas beaucoup de sortie pour ma part, mon emplois du temps fait que il sera compliqué pour moi de courir après les situs mais néanmoins j'arriverai à tirer mon épingle du jeu. C'est parti pour la journée du 10 Aout, une bonne petite situ typique des journées d'été est entrevue par les modèles du cote de la Haute-Loire, c'est donc tout logiquement je "targueterai" la bas. Rejoint par mon binôme (Maxence), je lui fait part d'un sentiment qui me chagrine à savoir que j'ai pas confiance en ma voiture pour cette traque. En effet, je commence à pressentir comme des faiblesses de la part de l'embrayage ou du moins d'une pièce qui s'en rapporte. On prends donc sa voiture et nous faisons route direction Yssingeaux. Sur la route les congestus bordent la limite de partage des eaux (coup classique) et commencent à proposer de beau rideau de précipitation: 1/ Etant un peu pris de court, on pâti à trouver un point de vue acceptable comme on les aime. Néanmoins un champs nous offrira une opportunité non loin d'Yssingeaux. Pour se dégager un peu plus la vue et voir vraiment à qui on avait à faire j'envoie mon bourdon dans les air: 2/ Petite séquence Timelaps au sol Un timide coup de foudre sortira de cette cellule mais pas mieux. On décide donc de continuer notre route plus au Sud car la est vu le plus gros potentiel en milieu/fin d'après-midi. On se positionnera non loin du petit village du Pertuis ou nous resterons une bonne partie de l'après-midi à surveiller, contempler, observer les élément à la recherche du moindre indice qui nous indiquerai comme quoi ça va démarrer. Des petits congestus se formeront tout autour de nous mais sans jamais atteindre le stade d'orage. 3/ Puis dans le même temps, en surveillant le radar d'un œil et en voyant quelques tourelles convectives au loin à l'Ouest, on prends conscience que c'est en train de se jouer sur la bassin du Puy. On patiente encore un peu histoire de voir si notre placement est bon puis on se rend compte très vite qu'il ne l'est pas. Du coup on rebrousse chemin direction le Nord et le secteur de Monistrol-sur-Loire. A présent les bases sombres sont bien visible et la foudre se montre. Une fois arrivé sur le spot de Monistrol c'est parfait on est devant et le système se dirige droit sur nous tout en lâchant de beaux ramifiés sur la colline d'en face. 4/ 5/ Voila que les premières gouttes viennent s'écraser sur la lentille de l'objectif, il est temps pour nous de se replier pour tenter de toujours devancer ce vaste système à présent. Malheureusement comme je le pressentais, au moment de repartir d'un point de vue quelques kilomètre après celui de Monistrol, vla que le câble d'embrayage pète. Ainsi s'achève la traque du jour pou moi alors qu'il y avait matière. De son coté Max lui continuera la traque après s'être assuré que la dépanneuse vienne me chercher. Nous voilà trois jours plus tard, mon véhicule réparé et une nouvelle situation intéressante se dessine sur le papier. Je récupère cette fois mon binôme et nous voilà parti du coté du Lyonnais. Initialement, on espéraient récupérer les orages venu tout droit du Sud Ligérien. Malheureusement arrivé sur nous, ils perdront en puissance. Quelques pétards mouillés sur le Sud Ouest Lyonnais mais rien de plus à ce mettre sous la dent. 6/ On décide donc de prendre de l'avance sur la potentiel suite des évènements à savoir une deuxième salves mais cette fois-ci plus sur le Nord Isère et les premiers reliefs Alpin. Nous voilà en route et au moment de traverser la ville de Lyon c'est tout bonnement des seaux d'eau que nous prendrons sur la voiture. Dans le même temps, la foudre tombait bien ramifié avec même un coup de foudre sur la tour Incity capturé par un ami chasseur resté dans les mont d'Or d'où nous venions de partir. On décide donc de faire une halte dès que possible pour observer cet orage en évacuation et c'est du coté de Mions ou nous nous arrêterons. A peine le temps de sortir le matériel, qu'un quadruple ramifié nous tombe devant. 7/ Bien entendu sur cette image un seul d'imprimé sur le capteur mais en vidéo, 3 on bien eu lieu juste avant lui. L'orage s'évacue, ne montrant plus d'activité électrique comme si ce quadruple était le bouquet final tel un feu d'artifice. Nous reprenons donc la route direction le Nord Isère et plus particulièrement La Côte St André dans la plaine de la Bièvre. Positionné sur les hauteurs du village, la vue est superbe sur un gros 180° Sud nous laissant bien entrevoir se qui nous arrivera dessus au moment venu. On surveille donc se qui se trame du coté de la VDR non loin de Tain l'Hermitage sur le radar car le flux dominant devrait nous ramener toute cette activité. Malheureusement la plus part se désagrègera avant même que l'on puisse voir le système. Juste quelques bases avec un fin rideau à se mettre sous la dent. 8/ En Timelapse voilà se que ça donne Un résumé de la séquence en Timelapse Progressivement, l'activité électrique décline et un joli coucher de soleil se met en place. 14/ Et avec les restes d'averses orageuses un bien joli arc-en-ciel apparait 15/ On pensait prolonger le plaisirs en nocturne, malheureusement, c'était trop faiblard pour aller y chercher non loin de Grenoble. Ainsi s'achèvera cette journée du 13 Aout au final assez électrique. Trois jours plus tard, pas de possibilité pour moi de partir en traque en journée. C'est donc depuis mon lieu d'invitation que j'essuierai un bon orage assez grêligène (le 3ème cette saison sur ce secteur). Tombé en quantité avec par moment des spécimens allant jusqu'à presque 3cm accompagné de 40mm le tout en moins d'une heure. 16/ 17/ 18/ Le soir venu, une faible activité se met en place en Vallée du Rhône. Je part me placer sur un point de vue non loin de la maison en bordure de falaise en surplomb du Rhône avec vue sur la Drôme. Une fois de plus c'est lointain mais pour le coup assez esthétique avec quelques extra-nuageux 19/ 20/ 21/ Voilà pour Aout 2020 me concernant. A présent place à la rentrée, les orages se font de plus en plus rare et il me faudra attendre Octobre pour clôturer définitivement ma saison orageuse 2020. Vu le faible nombre d'image en ma procession pour narrer le mois d'Octobre, je l'intègre directement à ce topic. Il me faudra donc attendre le 23 Octobre pour voir les dernières manifestations kéraunique de cette drôle d'année 2020. En réalité c'est sans grande conviction que je me poste sur un de mes nombreux point de vue surplombant le Rhône. L'instabilité est bien la vue que plus au Sud j'ai pu entrevoir et même entendre gronder l'orage. Le plafond bas défile j'ai même par moment des bancs de brumes aspirés par l'instabilité qui me passent devant en longeant les coteaux. Puis d'un coup, je me fait surprendre par un coup de foudre sur la colline d'en face ou se trouve des éoliennes. Je ne me fait pas prier pour installer le matos que je n'avais pas encore déballé. Je cadre donc dans cette direction et quelques minutes plus tard re-belote mais cette fois-ci c'est dans la boite! Une des éoliennes du parc du Grand bœuf bordant l'A7 se fait foudroyer 22/ Le crop 22bis/ Je suis aux anges car c'est toujours spectaculaire que de voir un tel phénomène même si je vous l'accorde c'est assez courant. Une dizaine de minutes s'écoulent et de nouveau la foudre jailli. Mais cette fois-ci (à l'œil) je suis quasi certain que ça tombe à coté. Je regarde succinctement mon image sur l'écran de l'appareil et ça me confirme bien se que j'ai vue. La fête se finira sur cette décharge et le système convectif continuera sa route vers l'Est. Je rentre chez moi, décharge les images sur le PC , attaque le tri et le traitement et la surprise, sur la deuxième image c'est pas un mais six impact qui ont été capturés. En effet le principal sur la droite le plus visible mais en ajustant les curseurs sur mon logiciel de développement je me rend compte que 5 autres sont venu titiller les pales du parc éolien. 23/ Le crop 23bis/ Alors même si c'est pas des plus esthétique, je retiendrai de cette photo que c'est un record pour moi concernant le nombre d'impact simultané de jour et surtout le fait que certainement soient des ascendants. Voilà, à présent place à l'hiver bien trop long et à de nouvelles contraintes de déplacements pour ce début de printemps. Pour ceux qui voudrait prolonger les traques mais cette fois-ci en vidéo, je vous joint les deux épisodes tournés lors de journées du 10 et 13 Août sur la chaine à Maxence: 10 Aout (Haute-Loire) 13 Aout Lyonnais et Nord Isère Merci de m'avoir lu , je vous dit à très vite j'espère! Jérémy
  2. Bonjour, après trois sujets que j'avais créé en début de saison, mon planning a fait que je n'ai pu continuer sur ma lancée. Je rectifie le tir donc par ce sujet. Les photos qui vont suivre on été faites sur trois mois (Mai, juin et Juillet). Je débute par le 8 Mai dans la Loire avec un faible risque Me voilà parti du coté de Balbigny ou déjà sur l'autoroute la convection était belle à voir, et une fois arrivé sur mon spot d'observation l'ambiance est la: 1/ 2/ 3/ Sur cette situation les coups de foudre se font rares mais je parviendrais à en capturer quelques-un: 4/ et celui-ci après un petit replacement d'une vingtaine de kilomètres plus au Sud 5/ Petit panorama pour finir cette journée du 8 Mai 6/ On passe sur la journée du 12 Mai où pour le plus grand des hasard je me trouve sur le secteur du lac Léman pour faire affaire et comme par hasard une toute petite dégradation est vue. Pour mettre toutes les chances de mon coté, direction le haut lac et plus précisément Chexbres. Arrivé en avance le ciel est peu prometteur jusqu'à qu'un premier orage du coté de Lausanne en plein sur le lac qui déclenche la soirée. 7/ 8/ 9/ S'en suis un système qui naît devant mes yeux tout proche d'Evian, malheureusement pas de foudre 😯 pour mon plus grand regret car la ça aurait été magnifique... 10/ Ce système viendra à ma rencontre tout en grossissant. Repli obligatoire donc et comme à chaque fois durant le repli un très beau coup de foudre tombera juste devant ma position mais avec la flotte impossible de continuer la prise de vue. Tempi je me replace un peu plus à l'est entre Chexbres et Montreux. J'attends que ça passe et la nuit tombe peu à peu. Une nouvelle cellule arrive sur le secteur de Villeneuve et je suis assez bien placé pour l'observer. Pas mal d'intra-nuageux mais un seul coup de foudre viendra à sortir. 11/ La deuxième quinzaine de Mai s'écoule sans trop d'activité orageuse. Nous voilà au mois de Juin et une série d'orage assez pluvieux et fort se présente. On est le 5 Juin, me voila parti dans la Vallée du Gier (42) pour des orages dans un flux un peu atypique de Sud-Est. Ses orages se motteront très pluvieux et les coup de foudre qui en sortiront seront souvent positif 12/ Deux jours plus tard même endroit mais cette fois-ci la situation va sérieusement dégénérer. En effet les modèles entrevoient une zone bien exposé à de gros orages et malheureusement cela se produira au niveau du Sud-Est Lyonnais. Mais avant tout cela, les élément se montreront particulièrement généreux en beaux coup de foudre. 13/ 14/ 15/ Puis comme prévu donc des pluies torrentiel vont s'abattre sur le Sud-Est Lyonnais et notamment sur la commune de Chaponnay (69). En effet le petit ruisseau qui passe dans le village va littéralement transformer les rues en torrent 16/ 17/ 18/ Un mois s'écoule et l'activité orageuse reprend et qui plus est en fanfare! En effet les prévisions laissent entrevoir une belle dégradations. Me voila parti une nouvelle fois dans la Loire et j'assisterai à ce que je qualifierai d'un out-break de supercellule. En effet pas moins de 6 voir 7 supercellelules intercepté durant cette traque. Du coté de Balbigny une fois de plus. Notez le petit tuba présent sous la base 19/ Encore plus visible sur cette photo 20/ 21/ Puis replis du coté de Montrond-les-Bains ou les mont du Forez se pilonner. 22/ Au bout du chemin un Meso 23/ Tellement il y en a je peu me payer le luxe d'en cadrer deux en faisant un panoramique 24/ Ensuite repli sur Andrézieux-Bouthéon un peu plus au sud pour échapper à la pluie. 25/ Puis je tente de prendre de l'avance en anticipant l’avancement de la ligne en me positionnant sur le Sud Lyonnais mais malheureusement je serai trop au sud et la ligne finira par mourir en commençant par le Sud justement. Néanmoins j'arriverai à capturer de belle choses qui passeront sur les Mont d'Or (Nord Lyonnais). 26/ 27/ La deuxième quinzaine de juillet débute et pour moi sonne les vacances. Direction le Roussillon et plus précisément Argelès-sur-Mer. Arrivé le Dimanche 15 (jour de victoire de nos bleus), voilà que le Lundi je me fait réveiller par des grondements 😍. Très vite j'embraque la femme et le gosse sous prétexte de faire quelques courses pour la smeaine mais aussi pour tenter de faire quelques images. En effet les sommets de Collioure sont la proie de la foudre direction la plage pour contempler.... 28/ 29/ 30/ 31/ Les vacances débutent le plus merveilleusement bien. La suite de la semaine se passe sous le soleil et la chaleur. Puis arrive le vendredi où une bonne partie de la France est mis en vigilance orange par MF. Sur mon lieux de vacance pas grand chose à attendre mais bon sait-on jamais..... Arrive le soir et je part pour faire quelques photos du port en nocturne. Mon attention est attirée par des flash en direction de l’Ouest. Un rapide coup d’œil sur le radar confirme qu'un petit système transit en direction de Perpignan. Rapidement la décision est prise d'aller se poster dans les coteaux de Collioure pour voir arriver ce petit monde... Après 3/4h d'attente bonne pioche, la foudre se montre au loin sur les massifs montagneux du Nord-Ouest de Perpignan. Je suis un peu loin mais le 24-70mm Nikkor couplé au D750 fait le job. 32/ 33/ Ça se rapproche... 34/ 35/ 36/ Puis ça passe ne mer et s’éteint progressivement 37/ Retour à la maison et la chaleur s’installe tranquillement. Seul quelques orages diurne se manifestent mais de très faibles intensité. Je décide donc de rester tranquille pour profiter de la piscine et de la famille. Arrive le fameux soir de l'éclipse que je m’apprêtais à observer, mais la nature en décidera autrement. En effet à cause d'orages présent sur le centre de la France des résidus d'enclume m’empêcheront de vivres ce moment que j’attendais. De plus de petits orages vont venir à se créer entre Haute-Loire et Ardèche anéantissant tout espoirs d'observation du phénomène. Tempi cela va se transformer en chasse à domicile. 38/ 39/ Pendant ce temps mon compère de chasse réalisera une image qu'il est pas près de refaire de si tôt mais sans doute l'avez-vous déjà vu car elle a pas mal tourné dans les médias, réseau sociaux et autre... Voila pour cette rétrospective de mes trois derniers mois de chasse. Aller direction la dégradation du milieu de semaine prochaine qui mettra sans doute fin à cette période caniculaire. Pour retrouver mes images plusieurs possibilités: Facebook: https://www.facebook.com/begotjeremyuninstantuneimage/ Instagram: https://www.instagram.com/un_instant_une_image/ Site: https://jeremybegot.wixsite.com/uninstantuneimage Au plaisir, Jérémy.
  3. Voila que les températures ont commencées à prendre un peu des air d'été à partir de la mi-Mai et qu'un bel anticyclone nous protège. Mais la situation vire un peu à l'orage avec une situation de marrai barométrique avant qu'un front ne traverse le pays. Je tente donc ma chance Mardi 30 Mai avec mon compère de toujours @yannicklyon dans les alentour de Thiers ou les modèles voient un peu d'agitation mais pas non plus la situ de l'année. il est 15h environs quand nous nous retrouvons à hauteur de Balbigny. On vois que sur les monts du Forez et les Monts du Lyonnais de beaux congestus poussent mais n'arrivent à peine à atteindre le stade d'orage. En revanche dans le secteur de Clemront-Ferrantd ça s'active mais c'est énormément "flotteux" donc on ne prends pas le risque de s'y approcher Pas de foudre donc pour cette première sortie de la semaine mais quelques images faite durant l'attente pour voir si les choses allait prendre. 1/ 2/ Photolive 3/ 4/ Photolive Le lendemain de belles choses sont modélisé sur le beaujolais mais malheureusement pour moi impossible d'y courir après mon devoir de père me rattrape. Au radar le monstre qui traverse du Sud au Nord tout le val de Saône est magnifique mais sur le terrain les chasseurs sur place ne capturerons que très très peu de foudre. Cependant l'ambiance y était. Tempis pour cette fois. Nous voila jeudi 1er Juin, début de l'été météo et une fois de plus les modèles vois un peu d'agitation dans mon secteur (Nord Ardèche) mais en régression comparé au runs précédents. Ça s'active tout de même du coté de Saint Etienne ou un amis fera de jolies images depuis Saint-Bonnet-lesOules. Puis après de longues discutions avec lui et un autre ami, j'arrive tout de même à me motiver pour intercepter les belle cellules orographiques qui naissent sur le relief du Nord Drôme. 17h00 sonne et top départ du travail pour récupérer mon premier compère avant que le deuxième nous rejoigne sur un point de vue fraichement trouvé durant le printemps lors d'une journée de repérage. Sur la route je fait une petite photo d'une cellule en formation au Sud-Ouest d'Annonay (Nord Ardèche) 5/ Une fois arrivé sur le point de vue qui borde la vallée du Rhône, les orages sont bien la, tout près, avec de beaux rideaux mais pour l'instant aucune activité électrique. Il ne faudra pas bien attendre pour voir le phénomène tant attendu 10 minutes se sont écoulé depuis note arrivé et pafff ça tape à l'arrière! Bien sur hors cadre car je me focalisait sur l'avant et cadré un peu serré: 6/ Je rectifie donc le cadrage en dézoomant un peu et ça paye 7/ Va s'en suivre un festival de foudre de plus en plus proche en air sec durant 30 bonnes minutes avec la constitution d'une ligne de monocellulaire devant nous: 8/ 9/ 10/ Quand tout à coup..... 11/ Photolive Sur le coup je n'en vois qu'un puis la cadence des impacts de foudre lâché part l'orage, ne me permet pas de regarder si les déclenchement de la cellule sont bénéfique. Je continue donc à contempler le magnifique spectacle que la nature est en train de nous délivrer à à peine 2 km de notre position tout en restant au sec. 12/ celui-ci tape vraiment pas loin tout au plus 800m Tout comme celui la 13/ Entre les prises j'en profite pour faire un peu d’ambiance: 14/ La ligne se déplace un poil vers le Nord, je décide donc que nous nous replacions sur un spot à 2 min en voiture avec une meilleur vu dans leurs direction. Le pari est gagnant car la foudre continura de se faire voir pour notre plus grand plaisir 15/ 16/ La ligne commence à s'essouffler et impact bien moins régulièrement 17/ 18/ 19/ Voila cette folle fin d'après-midi du 1er juin s'achève sous la pluie mais je mettrai un moment avant de réaliser se que l'on viens de vivre car c'est bien la première fois que j'assiste à tel spectacle aussi garni et au sec! La semaine orageuse n'est pas terminé pour autant car les modèle nous prommettent un Samedi bien kéraunique. Me revoilà parti avec @yannicklyon au début dans le Nord Isère avec vue sur l'Ouest pour voir quelques averses passer sur les contreforts Est du Pilat mais sans activité électrique visible: 20/ 21/ Puis on décide de descendre tranquillement un peu plus vers le sud ou le plus gros est prévu de passer avec une première halte sur les hauteur de Tain l'Hermitage sans succès avant de se placer dans la plaine de l'Est de Valence, où la, nous essuierons une bonne pluie précédé un semblant d'arcus et quelques intra: 22/ Journée décevante donc au vu de se qui nous était promis mais j'ai encore dans la tête ma chasse du jeudi donc c'est à moitié déçus que nous reprenons le chemin du retour. Au final c'est sur la journée la moins prometteuse par les modèles où j'ai pris le plus de plaisir et fait une belle moisson. A très vite j’espère pour un prochain récit orageux! Jérémy
  4. Bonjour, voilà un moment que je voulais créer ce sujet mais le temps me manquait. J'ai donc pris quelques minutes car j'aime toujours autant vous raconter mes traques puis faut dire aussi que pour la qualité d'image le forums c'est mieux que les réseaux sociaux. Ayant été papa pour la deuxième fois au début du mois de Juin, je savais d'avance que la saison 2019 risquait d'être perturbé et courte. En effet avant l'accouchement pas de possibilité de m'évader trop loin et après ben faut gérer le nouveau rythme alors..... Néanmoins les orages auront bien attendu et surtout ils se sont passé pas trop loin de la maison (pour l'instant). Me voila donc parti le Samedi 15Juin direction la vallée du Rhône. Il est 13h15 environ et déjà le radar est bien chargé. Une SC fait rage dans le secteur de Saint Etienne et se dirige sur le Sud Lyonnais tandis que un gros orage traverse l’Ardèche et s’apprête à débarquer en VDR. Alors que je passe juste le péage d'autoroute je sui toujours indécis sur le target. Sud Lyonnais ou secteur de Tain-l’Hermitage . A la dernière seconde je me décide et prends la direction du Sud donc de Tain-l’Hermitage. Me voilà 1km avant la bretelle de sortie, je commence à apercevoir l’énorme structure qui déboule du SO et je prends conscience de se qui va arriver.... nous sommes que le 15 Juin et pourtant on se serai cru le 14 Juillet car dans le ciel c'est un festival de fusée anti-grêle. Je m’empresse de sortir de l'autoroute car je suis un peu "short" niveau timing. Je prends donc direction plein Est pour tenter de prendre de l'avance sur cet énorme système. Je sort vite le 14mm et hop 1/ Même moment, même endroit mais en version Panorama: 2/ Ça court vite alors je retente de prendre de l'avance en parcourant 5/6kms. Mais l'orage est déjà sur moi: 3/ Je me rend à l'évidence ça ne sert à rien de tenter de continuer à le devancer surtout que plus loin c'est la ville de Romans/Isère avec son lot de circulation notamment un Samedi après-midi. Je décide donc de faire demi-tour pour lâcher ce vaste système pour me re-positionner afin d’accueillir se qui se arrivait depuis l'Ardèche. Je me doutais que ça allait taper mais pas à ce point. Alors que quelques grosse gouttes venaient s’emplâtrer sur le par-brise, tout d'un coup, un énorme bruit sur la carrosserie. Au début je pensais qu'on venait de me jeter un cailloux puis paf un autre puis un autre puis de plus en plus. Et la j'ai compris que c’était des grêlons. Malheureusement pour moi et ma voiture, pas de pont ni de station service pour m'abriter. Je continue de rouler donc en tenant d'une main mon par-brise histoire de dire mais bon..... Au final ça ne durera pas trop car ensuite se seront plus des petites billes qui prendront le relais avec bien entendu énormément d'eau. Je m'arrête donc pour récolter se que je ma suis pris sur la courge et la clairement c'est bien la première fois que je tombe sur des trucs pareil en 9ans de chasse: 4/ Pour comparaison: 5/ Bref pas le temps de rester par la car déjà de nouveaux noyaux arrivent par l'Ouest. Je me poste dans le vignes sur les hauteurs de Tain-l'Hermitage avec un belle vue plein Sud: 6/ Les grondements sont présent et la pluie arrive.: 7/ 8/ La foudre est pas très présente mais quand ça sort: 9/ 10/ Parfois même très près (500m tout au plus) saleté d'arbuste!!: 10/ Cette deuxième vague s’évacuera mais très vite (10min) une troisième arrivera moins électrique encore et plus pluvieuse. J'arriverai tout de même à sortir une bricole à l'arrière: 11/ Cet impact claquera comme le clap de fin d'un chasse expresse car à peine 17h00 je rentrais à la maison! La suite c'est tout de suite!⬇️ ⬇️ ⬇️
  5. Voilà en moyenne 1mois et demi voir 2 mois que habituellement je débute ma saison mais cette année c'est quelque chose..... Attendre une mi-Mai pour ouvrir le compteur c'est long mais bon c'est comme ça. Me voila partis donc jeudi 11 Mai à 16h de mon lieu de travail pour rejoindre un compère de chasse à l'entrée de l'autoroute à Chanas (38) pour dans un premier temps se placer à l'Est de Valence (26) car c'est la bas que l'on devrai trouver notre bonheur. Très vite en regardant les cartes et surtout le ciel et en arrivant dans le secteur de Valence on se dit que se sera plus au Sud que ça va se jouer. Décision est prise donc direction Montélimar ou d'après le radar ça commence à bien s'activer. 10 min plus tard on se fait littéralement rincer sur l'autoroute vitesse max 70/80km/h. Arrivé à la sortie Montélimar Nord nous sortons de l'autoroute pour rejoindre un point de vue perché à 370m qui habituellement est idéal mais la avec le plafond ultra bas on a vite fait demi-tour. En redescendant on croise deux autres chasseurs qui pensaient également utiliser ce point de vue en vain. Au final je propose de redescendre le long de la national 7 et de se caler un peu comme on pourra pour voir arriver les vagues successives du Sud-Ouest et donc de l'Ardèche On se trouve rapidement un petit point de vue sur un pont surplombant la voie ferrée avec vue sur l'Ardèche. Après un petit point radar et carto foudre, malgré la flotte je sort le matos car ça impact (dans la masse certes) mais sur un mal-entendu...... 1/ Pour une fois que ma persévérance paye je suis cotent. Bon désolé pour la goutte sur le bas de l'image mais avec la pluie qu'il faisait difficile de mieux faire. Ensuite légère accalmie l'ambiance et le paysage son sympa mais voila que la suite se prépare. Pratiquement tout est noyé rien ne rentre dans le boitier bref c'est pas évident. Puis à plusieurs reprise mon œil est attiré pas des flashs derrière une colline. Pas le temps de se déplacer c'est donc sans grande conviction que je vise dans cette direction. Et voila que boum, certainement chanceux sur ce coup, quoi que il en manque un tombé hors cadre. 2/ Le plus gros du système s’évacue par le Nord et vers l'Ouest c'est donc logiquement que l'on décide de se replacer pour voir se que ça donne. Une fois n'est pas coutume on se cale au bord d'une route avec un emplacement pas trop mal et malgré une nouvelle averse assez costaude on cale les trépied sous le haillon du Partener pour shooter. L'attente ne sera pas longue et le résultat inespéré 3/ Quelques minutes plus tard encore plus près 4/ Avec la situation et les conditions je n'en espérais pas tant. Tout fini par s'évacuer la pluie cesse il est donc temps de faire un peu d’ambiance: 5/ 6/ Une fois cela fait on attendra une bonne heure pour voir si ça allait se réactiver dans l'Ardèche mais il n'en sera rien, c'est donc tout logiquement que l'on décide de prendre le chemin du retour il est alors 21h31/22h00. Voila pour cette première traque de l'année dans la VDR plutôt réussi à mon gout du fait des contions de prise de vue très difficile à cause de la pluie. Vite faut que ça recommence j'ai encore faim!!!!!!!!!!!!! Jérémy
×
×
  • Create New...