Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Search the Community

Showing results for tags 'congère'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Prévisions
    • Prévisions à court et moyen terme
    • Evolution à plus long terme
    • Tendances saisonnières
  • Observations
    • Le temps en France
    • Le temps en Europe et dans le reste du monde
  • Climatologie
    • Paléoclimatologie
    • Climatologie
    • Evolution du climat
    • Phénomènes météorologiques violents
  • Les autres aspects de la météo
    • Météo, environnement et société
    • Instrumentation
    • Photos, vidéos et matériel de prise de vue
    • Questions - réponses sur la météo
  • On y parle de météo
    • Sites web
    • Expositions, conférences, évènements
    • Presse, livres, médias et cinéma
  • Discussions autour d'Infoclimat
    • Vie du site Infoclimat
    • Rencontres météo
    • Convivialités

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Gender


Location


Site web


Bio


ICQ


AIM


Yahoo


Skype


Google

Found 1 result

  1. Bonjour à tous, Comme vous le savez certainement ici, l'hiver a frappé assez fort pour un premier coup. Outre les quelques flocons apportant un soupoudrage anecdotique donc je ne vous ferais pas l'offense de montrer, ce sont les montagnes jusqu'à moyenne altitude qui ont été le plus sévèrement touchées avec des hauteurs de neige supérieures à 30cm dès 1000/1200m sur la plupart des massifs de l'Est. Profitant d'un week-end de trois jours tombant pile sur le plus fort de la dégradation, je prends la route des Vosges vendredi, alors qu'un front froid suivi d'une traîne active plâtre copieusement le massif... -cliquez sur les photos pour une résolution optimisée- La LPN est particulièrement stable et donc bien délimitée, rien à 850m, plus de 20cm à 1000m! L'arrivée au col de la Schlucht vers 16h30 se fait dans des conditions épiques: vent, brouillard et neige soutenue sont au rendez-vous, la neige et le givre recouvrent tout, même les fenêtres... Quelle entrée en la matière! 1] La couche de neige avoisine facilement les 35cm. 2] ...Et la végétation croule sous le poids de la neige! 3] Tout cela est de bon augure pour le lendemain. La nuit tombe vite et m'empêche de continuer ma petite balade. Le lendemain donc, le ciel se dégage plus ou moins dans une ambiance bien hivernale. Direction la route des crêtes! Petit arrêt au niveau des chalets du Haut Chitelet, 1240m. Le paysage est juste somptueux. 4] Un peu plus loin, j'arrive aux chalets du Pâquis des Fées (appelés maintenant "pied du Hohneck"). Le paysage est toujours aussi beau et hivernal, la vue porte sur la vallée de la Vologne 5] L'ascension prévue est courte (à peine 118m, ce qui n'est pas énorme même pour un habitant des plaines tel que moi ) mais le paysage y change radicalement du fait de l'exposition et de l'isolement des sommets. Dès les premières dizaines de mètres, les arbres se raréfient et la neige devient brossée. La couche de givre augmente significativement. 6] Col du Wormspel (1263m), l'impression est déjà beaucoup plus montagnarde sur le versant Alsacien. Une mer de nuages recouvre la plaine d'Alsace (oserais-je dire comme d'habitude? ). 7] Cette petite moquerie m'aura coûté cher. D'un coup, les cumulus poussent sur la crête et envahissent tout! 8] Le sommet du hohneck est proche et encore dégagé. Le givre s'épaissit encore et atteint entre 5 et 10cm d'épaisseur. 9] L'espoir est futile car le ciel se bouchera définitivement quelques minutes plus tard. D'un point de vue photographique, cela reste très intéressant avec de belles ambiances fantomatiques aux teintes métalliques. 10] Givrage conséquent sur les rochers. 11] Un peu plus loin, la fameuse corniche Vosgienne se dévoile. 12] Au sommet, l'ambiance est quasi-polaire avec un brouillard à couper au couteau mais le ciel bleu jamais bien loin. La neige soufflée décore le sol tandis que le refuge est gainé d'une coque de givre et de neige. 13] Version plus nuageuse. 14] Vue de la face nord et ouest. 15] Après cette excursion assez dépaysante malgré la faible distance, je redescends, toujours accompagné de cette ambiance bien particulière. 16] Direction la face est des crêtes, bien plus abrupte et permettant à la neige de se déposer sans vent... L'occasion de fouler une bonne poudreuse! Il fait -2°C mais la fraîcheur est insensible grâce à l'absence de vent. Ici, le Lac Blanc (environ 1050m) surplombé par le Rocher du Château Hans (environ 1220m) 17] Ces premières neiges d'automne à moyenne altitude ont un avantage: les lacs ne sont pas gelés et permettent des photos que l'on ne pourrait pas réaliser en hiver faute de reflets. 18] A l'opposé du lac, un chemin de rando hivernale se perd dans la forêt et invite à l'évasion... Tout à fait ce que je recherchais! 19] A cette altitude, les dernières couleurs d'automne sont encore présentes offrant de beaux mélanges de couleurs. 20] Les sapins restent bien droits tandis que les feuillus retardataires ploient sous la neige pourtant légère. 21] Une dernière prise entre les sapins. 22] Le lendemain matin, le redoux est présent avec +2°C de la vallée de la Vologne jusqu'au sommet du hohneck, la température est particulièrement homogène sur cette tranche d'atmosphère... Donc le redoux se fait sentir! Je monte une dernière fois au sommet avant de rentrer pour profiter du panorama qui sera nettement plus dégagé que la veille malgré le ciel couvert. Banc d'altostratus sombre et menaçant sur un paysage de neige très clair. L'ambiance est assez oppressante. 23] Grâce au front chaud, l'air est très sec à moyenne altitude et la visibilité porte loin. Depuis le col, la Forêt Noire semble à portée de main... La plaine d'Alsace baigne encore dans le stratus. 24] Givre en drapeau d'une dizaine de centimètres d'épaisseur. 25] Voire même la quinzaine sur les poteaux proches du sommet. 26] Vue de la corniche. 27] Depuis le sommet, la limite d'enneigement et les couleurs d'automne sont cette fois bien visibles. Les contrastes sont magnifiques! 28] Je finirais sur la route des crêtes avec ces drôles d'escargots de neige. Ils se forment avec les paquets de neige tombant des arbres et roulant sur la pente. Leur formation est relativement peu courante car elle nécessite une neige à la fois humide pour que l'adhésion soit efficace mais aussi légère pour qu'elle puisse s'enrouler sans retenir le paquet dans le manteau neigeux. Il semble qu'une couche sous-jacente de poudreuse soit aussi importante, l'épaisseur de neige humide correspondant à l'épaisseur de l'enroulement. 29] 30]
×
×
  • Create New...