Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'finistère'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Prévisions
    • Prévisions à court et moyen terme
    • Evolution à plus long terme
    • Tendances saisonnières
  • Observations
    • Le temps en France
    • Le temps en Europe et dans le reste du monde
  • Climatologie
    • Paléoclimatologie
    • Climatologie
    • Evolution du climat
    • Phénomènes météorologiques violents
  • Les autres aspects de la météo
    • Météo, environnement et société
    • Instrumentation
    • Photos, vidéos et matériel de prise de vue
    • Questions - réponses sur la météo
  • On y parle de météo
    • Sites web
    • Expositions, conférences, évènements
    • Presse, livres, médias et cinéma
  • Discussions autour d'Infoclimat
    • Vie du site Infoclimat
    • Rencontres météo
    • Convivialités

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Lieu


Site web


ICQ


AIM


Yahoo


Skype


Google

3 résultats trouvés

  1. Dimanche 15 Avril 2018 - Balade sur la côte du Finistère Nord, dans le secteur Argenton-Porspoder-Lanildut. Après plusieurs jours de calme, le vent de S/SO s'est levé dans la nuit sur le pays des Abers. La mer n'est pas encore formée (elle le sera un peu plus 3 jours plus tard). Quelques bonnes averses ont ponctué cette journée dominicale. Néanmoins, c'est le soleil qui a dominé, et qui nous a donné de jolies couleurs. Côté température, la douceur prédominait. Perso, j'avais une bonne polaire en bord de mer. Mais je l'ouvrais dès que j'étais à l'abri du vent. Je connais des gaziers du côté du MC qui auraient fait péter le short ... Début de balade par Argenton (presqu'île du Vivier) : Nous passons sur la presqu'île suivante : la Presqu'île St Laurent à Porspoder Four à goémon : Ces tranchées, dont le fond et les parois sont garnis de pierres plates, ont été creusées dans la dune. Après avoir été étalées pour qu'elles sèchent au vent et au soleil, les algues étaient brulées dans les fours afin de produire soude, iode, sels de potasse qui servaient en particulier à l'industrie chimique, pharmaceutique et à la verrerie. Cette activité s'est déroulée de 1812 à 1958 avec des périodes de forte demande, la teinture d'iode étant par exemple l'antiseptique le plus utilisé pendant la guerre de 1914-1918. Autres pierres, dont je ne connais pas l'origine ... C'est sûrement plus récent que le Paléolithique Vue sur le phare du four : L'île d'Yoc'h : Calme et jolies couleurs de l'eau dans l'anse séparant les presqu'îles de St Laurent et du Vivier : Porspoder : On poursuit vers Lanildut en passant par l'anse de Mazou : Un grain arrive par le sud-ouest ... Nous arrivons à Lanildut et son port sur l'Aber Ildut. Les goémoniers sont au repos Lanildut est le 1er port européen pour le déchargement d'algues, grâce notamment à la proximité du plus grand champ d'algues d'Europe, sur l'archipel de Molène (Mer d'Iroise, à proximité de Ouessant) L'Aber Ildut est les plus petit des trois abers* de la région, et aussi le moins connu. Il présente un très bon abri pour les marins en cas de tempête. * Aber : Un aber (mot celtique signifiant estuaire) est une baie étroite, allongée, et relativement profonde, formée par la partie inférieure de la vallée d'un fleuve côtier envahie, en partie ou en totalité, par la mer. Marée haute sur l'Aber Ildut et Lanildut : Le grain aperçu plus tôt depuis Mazou est en train de toucher terre ... Dommage, car, 20mn plus tôt, le jaune des champs de colza donnait un sacré éclat au paysage. Pour finir : l'obélisque de Lanildut ... moins célèbre que celle de Louxor, mais pourtant faite (en partie) de la même pierre ! En Septembre 1835, à Lanildut, de très gros blocs de granit sont embarqués sur un bateau pour Paris. La pierre de l'Aber Ildut, une fois taillée et polie, va constituer le socle soutenant l'obélisque de la Place de la Concorde à Paris. Il y a quelques années, la commune de Lanildut, souhaitant rendre hommage à tous les tailleurs de pierre et ouvriers du coin ayant participé à ce chantier titanesque, a fait faire cette copie (1/7ème) de l'obélisque : En espérant que cela vous a plu. Kenavo !
  2. ivoire42

    Mer d'Iroise 31 Dec 2017

    Plusieurs coups de vent se sont succédés sur la pointe bretonne entre Noël et le 1er de l'an... On ne parlera pas de tempêtes car cela est resté, somme toute, très ordinaire. J'étais dans le Nord Finistère (à Lanildut) et ai pris quelques photos et films le dimanche 31/12/2017. Carmen n'a pas été très virulente dans le coin la nuit suivante, mais peut être a-t-elle mieux démonté la mer d'Iroise ?... Pas pu vérifier : j'étais sur le chemin du retour vers St Etienne. Début de la balade par Porspoder et le phare du Four en arrière-plan : Anse de Penfoul, à Argenton : On continue la Route Touristique vers Trémazan et Portsall : Certains voulaient de la mousse ... Y'en a ! Le soleil commence à se coucher. Retour vers Lanildut et son port, bien à l'abri, et avec le Rocher du Crapaud à l'entrée :
  3. Bonsoir à tous ! Nous partons ce soir sur la "fin des terres"...Oui en Bretagne, plus précisément dans le Finistère, et encore plus précisément sur la sa partie Sud-Ouest, entre Cap Sizun et presqu'île de Crozon ! Nous arrivons le 12 Octobre à Quimper en train, sous un ciel grisonnant et légèrement humide...Un peu de chemin et nous connaissons de la bruine...Nous approchons à une dizaine de km de notre destination (Audierne où mon papa a acheté une maison il y a un petit moment, préparant ses vieux jours...^^) et là PAF ! En plus de la bruine se rajoute le brouillard ! Je pense avec le recul que c'était une sorte de baptême, pour voir si on n'était prêt à aller jusqu'au bout et à ne pas rebrousser chemin ! En fin d'après-midi nous faisons un petit tour non loin de la plage, il fait brumeux, malgré la présence du soleil couchant au loin... Il s'en est fallu de moins de 10 minutes pour se retrouver dans une purée de pois sans nom à ne plus voir le phare au bout de la jetée ! Le lendemain le brouillard va-t-il se lever ? C'est ce qu'on espère, mais c'est assez mal engagé...Quelques rayons de soleil perce en fin de matinée, ça ne durera pas longtemps, et le léger vent de Sud-Ouest n'aide pas ! Mais ça ne perturbe pas les vols des locales ! Nous décidons alors de partir plus au Nord pour l'après-midi car c'est plus engageant au satellite... Arrêt dans la baie de Douarnenez donc... Nous continuons plus au Nord, sur un des points culminants de la Bretagne, le Menez-Hom, que nous décidons de monter à pattes. L'ambiance y est assez hostile, et on comprend vite pourquoi au vu de l'exposition plein Ouest, du vent qui y souffle, c'est le premier rempart face à l'océan et ses aléas. Le lendemain, après un lever dans le brouillard, ça y est, en fin de matinée, le soleil se décide enfin à baigner la belle du Cap Sizun, Audierne : Il fait particulièrement bon, et après un savoureux barbecue breton (hé oui !), direction la Baie des Trépassés : Une baignade s'impose pour mon père et le Neigeounet...Même si ce n'est pas très chaud... Et je dois dire que je trouve l'ambiance assez magique, car nous ne sommes que vers 16h et la luminosité est digne d'un coucher de soleil... Nous terminons la journée à la très célèbre Pointe du Raz, avec un temps très doux et surtout très calme, dans les airs comme en mer...Une petite brise de terre nous berce, je commence à croire qu'on nous a menti depuis le début sur les prétendues conditions hostiles de ce bout du monde ! Nous repartons en même temps que le soleil... Le lendemain le ciel est voilé, pas très photogénique, d'autant que l'atmosphère devient sableuse dans le sillage de la dépression Ophélia censée passer au large le lendemain. Nous allons tout de même à la pointe de Brézellec, sur la face Nord du Cap Sizun. Ça commence à lessiver au milieu du granit en contrebas... Et voilà notre dernier jour ! Pas mal de vent durant la nuit et encore pendant la matinée. La houle est plutôt sympathique, alors nous choisissons quelques spots qui devraient convenir pour profiter de ce spectacle naturel...Rien d'exceptionnel d'un point de vue breton, mais admirer cette houle se battre avec les blocs de granit, le bruit qui s'en dégage...C'est assez magique quand on ne connaît pas ! Un joli mascaret à Audierne et un ciel sableux avant de se dégager plus tard dans la matinée : Nous nous rendons ensuite à la Pointe du Raz avec encore pas mal de vent, des rafales autour de 80 km/h sur les endroits exposés. L'après-midi nous nous baladons en différents endroits de la presqu'île de Crozon...D'abord au Cap de la Chèvre... Puis à la Pointe de Dinan...Où nous observons le plus beau spectacle : Et nous effectuons un dernier arrêt dans la baie de Douarnenez à l'heure bleue, car là, c'était obligé ! C'est tout pour cette fois ! A la prochaine, je l'espère un jour de gros temps !