Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Search the Community

Showing results for tags 'hiver'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Prévisions
    • Prévisions à court et moyen terme
    • Evolution à plus long terme
    • Tendances saisonnières
  • Observations
    • Le temps en France
    • Le temps en Europe et dans le reste du monde
  • Climatologie
    • Paléoclimatologie
    • Climatologie
    • Evolution du climat
    • Phénomènes météorologiques violents
  • Les autres aspects de la météo
    • Météo, environnement et société
    • Instrumentation
    • Photos, vidéos et matériel de prise de vue
    • Questions - réponses sur la météo
  • On y parle de météo
    • Sites web
    • Expositions, conférences, évènements
    • Presse, livres, médias et cinéma
  • Discussions autour d'Infoclimat
    • Vie du site Infoclimat
    • Rencontres météo
    • Convivialités

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Gender


Location


Site web


Bio


ICQ


AIM


Yahoo


Skype


Google

Found 18 results

  1. Continuité, évolution ou révolution ? L’échéance encore lointaine permet pour le moment à chacun de trouver un scénario correspondant à ces termes. Cependant, ce topic semble tout de même marquer une certaine continuité puisqu’il devrait débuter sous le règne des hautes pressions. D’un point de vue synoptique, on retrouve les mêmes acteurs que ces dernières semaines avec dans l’ordre : - un VP concentré qu’on visualise sans mal grâce à la ceinture du courant jet très homogène de part et d’autre de l’hémisphère - une déviation nette de cette circulation zonale aux abords des Açores avec une récurrence à voir les thalwegs plonger sur le proche Atlantique - de manière subséquente un redressement du flux aux abords de l’Europe occidentale Sans trop m'avancer, je pense que le schéma global (synoptique) est cerné pour le début de ce topic. Ce qu'il restera à déterminer et qui influera fortement le ressenti, notamment sur la moitié nord, sera la latitude de la limite barocline. Si celle-ci est rejetée vers le nord, le temps sera calme et globalement doux mais sans excès (AF) ; si celle-ci tangente notre pays alors on se trouvera au coeur du dynamisme et de l'advection douce avec des températures remarquablement douces (flux de SO). On retrouve cette hésitation sur la carte d'écart-type. Très bonne fiabilité sur les racines et la trajectoire "française" de la dorsale, incertitude sur sa capacité de propagation vers le nord (limite barocline) : La seconde partie de topic est plus intéressante à analyser puisqu'elle est pour le moment bien plus ouverte et incertaine. En effet, on observe une très nette différence de gestion du vortex polaire entre l'Européen et l'Américain. Le premier envisage une destructuration initiée notamment par la dorsale Pacifique favorisant la propagation d'un mouvement ondulatoire, y compris côté Atlantique (CEP + moyenne ens) : Tout le contraire de l'Américain qui ne voit pas cette déformation du courant jet et maintient le ceinture polaire de part et d'autre de l'hémisphère (GFS + moyenne ens) : Ce qui est intéressant et mérite d'être souligné c'est que chacun des déterministes est soutenu par la moyenne de son ensemble. On a donc une gestion du VP très différente selon les modèles et cela pourrait avoir des conséquences pour l'ensemble du mois de février : - si la destructuration ne s'opére pas maintenant et lorsque l'on sait qu'il faut souvent une succession de dorsales pour obtenir un décrochage polaire conséquent, on pourrait presque dire que l'hiver sera plié en plaine. - a contrario, si un mouvement ondulatoire s'initie comme l'envisage l'européen alors on verra probablement apparaitre des situations favorables en fin de topic. Mais il faut garder à l'esprit que la proximité structurelle de la dorsale Atlantique cet hiver plaide davantage pour des décrochages polaires sur l'Europe centrale : NAEFS (certes issu du panel GEFS + GEM) illustre bien ce risque avec un retrait des HP vers l'Atlantique qu'on pourrait supposer positif mais sans pour autant causer de décrochages polaires, la faute à la concentration du VP limitant les échanges méridiens.
  2. Voici des vues du jardin de Plaisir avec de superbes couleurs automnales en hiver ! Pouicpouet qui nous regarde de là haut doit aimer cela ! On attend juste maintenant le froid et la Neige !
  3. Entrée dans l'hiver météorologique sous une relative douceur avec actuellement 8.2°C et une journée de grisaille humide qui se profile, avant le coup de frais/froid sec des jours à venir.🌡️ De là à dire que nous sommes le Jour d'Avent le Jour d'Après, n'exagérons rien ! 😁
  4. Dernier mois de l'année 2019 et premier de l'hiver météorologique qui débute donc. Nouvelle semaine en vue également avec pour démarrer ce mois de décembre un temps assez calme en vue. On sera sous l'influence de l'anticyclone les prochains jours et probablement jusque vers le Week-end. Froid sec avec gelées régulièrement en matinée si absence de nuages bas ou brouillards puis journées ensoleillées avec probablement pas plus de 5°C. Si nuages bas ou brouillards plus faibles gelées mais aussi tx plus faibles également. Le temps devrait progressivement changer vers le Week-end avec retour de perturbations et du courant d'ouest/nord-ouest pluvieux et venteux . A suivre Ps: soucis pour l'affichage des diagrammes gefs et des cartes de cep et gefs …
  5. Ce topic marque la transition entre l’automne et l’hiver météorologique. Il semble qu’il sera aussi un topic de transition quant à la synoptique proposée à l’échelle de notre cadran hémisphérique. Mais avant d’envisager ces pistes d’évolution, intéressons-nous à la situation proposée actuellement. De manière synthétique, on observe un mouvement ondulatoire avec un bloc de hauts géopotentiels installé en Russie qui se trouve actuellement alimenté par un thalweg (D1) et qui le sera une nouvelle fois en cours de semaine par l’intermédiaire d’une seconde dépression (D2). Le vortex polaire quant à lui se trouve plutôt positionné sur le nord Canada. Pour revenir au cœur de ce topic et à la prévision, je vais m’appuyer sur le message de @sebb qui constitue une bonne amorce concernant la semaine à venir : Et en effet, c'est compliqué d'ouvrir ce nouveau topic puisqu'on a du mal à cerner une synoptique dominante. On semble observer à très long terme la reprise d'un cyclonisme atlantique classique et pourtant dès que l'on se rapproche de l'échéance le flux ne cesse de ralentir avec le retour d'ondulations de faibles amplitudes. Toujours ce schéma de NAO+ un peu hybride avec basses pressions sur l'Atlantique mais sans que pour autant le dynamisme soit très important en raison d'un VP plutôt positionné sur l'Eurasie : Comme souvent, les modèles ont tendance à faire sauter trop rapidement le verrou russe mais je pense tout de même que le courant d'ouest aura raison de lui. Cependant, plutôt en fin d'échéance de ce topic. La carte d'écart-type traduit bien les incertitudes auxquelles on sera confronté tout au long de ce topic avec une incertitude classique sur la capacité du courant zonal à pénétrer sur l'ouest européen mais aussi une hésitation sur l'évolution du blocage eurasiatique. A contrario, bonne fiabilité sur la persistance d'un bloc de HGP centré sur la zone des Balkans. Si on veut devenir un peu plus concret, on peut envisager 2 trames possibles pour l'échéance couverte par ce topic : 1. Reprise du cyclonisme atlantique et migration du bloc de HGP vers la Russie orientale. La France arrivant en fin de rail perturbé les températures pourraient être douces dans un contexte humide. Il peut exister des variantes au sein de ce scénario mais on serait sur un schéma de NAO+ classique avec dépressions Islandaises, hautes pressions/marais barométriques sur l'ouest européen. Vision majoritaire qui irait dans le sens des prévisions saisonnières et corroborée par les ensemblistes : l'ens CEP de de Bilt (Pays-Bas) étant un bon exemple avec températures douces et humidité récurrente. 2. Propagation modérée de HGP vers le Groënland favorable à un décrochage polaire sur le proche Atlantique/Europe de l'ouest : Scénario minoritaire actuellement mais que je n'exclurais pas totalement du fait de la faiblesse structurelle du courant zonal ces dernières semaines associé à un positionnement du VP sur l'Eurasie plutôt favorable à la mise en place de ce type de synoptique. Il y a probablement une part de subjectivité et de désir hivernophile mais la migration du VP du grand nord Américain vers l'Eurasie et la faiblesse des bas géopotentiels au sein du triangle Labrador-Groënland-Islande pourrait offrir quelques brèches intéressantes à long terme. A suivre .
  6. Oyé braves gens, il est l'heure d'ouvrir le topic d'un des mois les plus intéressants pour nombre d'entre nous. Topic qui débute en fanfare avec des chutes de neige qui ont concernées une majeure partie du nord-est. Afin d'apprécier la situation actuelle, un bref rappel des synoptiques des 3 dernières années à pareille époque:D (2016 – 2015 – 2014) : Comparé à la situation actuelle : Sans que l'on puisse préjuger du reste de l'hiver, ni même du mois de décembre, on sent tout de même qu'on est sur une rythmique bien plus intéressante que ces dernières années. Pour revenir au court terme, on observe actuellement encore quelques paquets neigeux sur la Lorraine qui vont progressivement s'évacuer vers le sud. D'intensité faible, ces précipitations pourraient tout de même apporter une petite couche à des altitudes > 300m du fait de leur progression lente. Cette journée va également être marquée par un net fléchissement des températures du fait du basculement du flux au nord-est et cela jusqu'à dimanche matin. On voit bien sur l'animation suivante le minimum dépressionnaire qui nous concerne actuellement et qui en s'isolant en Méditerranée va drainer un flux continental : Sensation de froid renforcée par un vent de nord-est sensible sur l'ensemble de nos régions. Dimanche : on observe le retour d'un flux légèrement maritime en lien avec la dorsale Atlantique qui va se faire raboter par les basses pressions polaires. Une langue douce va être pincée entre ces basses pressions polaires et le reliquat du thalweg qui nous concerne actuellement : Situation intéressante car l'advection douce n'est pas suffisamment intense pour balayer l'air froid présent en basse couche mais tout de même suffisante pour produire quelques précipitations. Sans doute de la neige à attendre sur une frange est du nord-est, au moins en 1ère partie de front. Ensuite de lundi à mercredi, la cœur anticyclonique va progresser vers l'est conduisant à une remontée des températures en altitude. En basse couche, cette hautes pressions risquent forts d'être synonymes d'inversions et de nuages bas de lundi soir à mercredi : Au final, les 5 prochains jours seront pleinement hivernaux avec des gelées fréquentes et des températures maximales dépassant péniblement les 1-2°. Pour le long terme... ? Eh bah je sèche. On conservera probablement des conditions anticycloniques jusqu'à vendredi avant que ça ne se dégrade plus franchement le w-e prochain. Dans un timing qui reste à définir, ce qui semble plus au moins acquis, c'est l'arrivée d'une perturbation pluvio-venteuse en cours de w-e. Plus incertain est le basculement du flux au NO/N/NE, son intensité, sa durée tout comme le retour des précipitations neigeuses en plaine. (?)
  7. Tout est dans le titre à vos climatologie toujours très intéressantes à lire Gérardmer (Hautes-Vosges) [693m - versant Adret] : Tnm : -2.3° / Txm : 5.4° / Tmm : 1.6° --> 0.6° [norme 71/00] --> (3.8° en 15-16 / 1.1° en 14-15 / 3.6° en 13-14) PP : 274.2mm --> 523mm Ensoleillement : 352h Tnn : -13.6° (07/01) / Tnx : 6.9° (02/02) Txx : 14.2° (15/02) / Txn : -4.8° (06/01) 16 Tx < 0° --> (5 en 15-16 / 17 en 14-15 / 0 en 13-14) 21 Tx > 10° --> (19 en 15-16 / 5 en 14-15 / 13 en 13-14) 63 Tn < 0° --> (32 en 15-16 / 65 en 14-15 / 41 en 13-14) 19 Tn < -5° --> (5 en 15-16 / 13 en 14-15 / 1 en 13-14) 8 Tn < -10° --> (1 en 15-16 / 1 en 14-15 / 0 en 13-14) Jour de neige : 15j (28j en 15-16 / 36j en 14-15 / 25j en 13-14) Neige au sol : 34j Couche maxi : 35cm (38cm en 15-16 / 75cm en 14-15 / 16cm en 13-14) Cumul total : 88cm (108cm en 15-16 / 207cm en 14-15 / 36cm en 13-14) Bilan vraiment pas folichon de cet hiver 2016-2017 qui s'achève avec un excédent de l'ordre de 1°, un hiver très sec avec près de 50% de déficit (très majoritairement anticyclonique) marqué par une seule offensive hivernale d'une quinzaine de jours en Janvier. Dans ce contexte les indicateurs hivernaux font la tronche sauf le nombre de gelées (période anticyclonique...) et la bonne période de froid de Janvier masque quelques peu le bilan.
  8. Bonsoir Je me lance : Il est temps d'ouvrir cette nouvelle échéance, c'est peut etre un peu tôt mais le dernier run est quand même intéressant pour cette échéance. Les hivernophiles vont sans doute se réveiller. Sur l'ensemble GFS, le diagramme de Paris est intéressant,la moyenne des scénarios baisse encore dès le début de l'échéance pour se maintenir aux alentours des 0°C à 850 hPa. Cela pourrait être la première offensive intéressante notamment pour nos massifs. Cependant l'écart type est encore assez large, rien n'est fait. Pendant ce temps, les hautes pressions réussissent à arriver sur le Groenland,conséquence d'une activité dépressionnaire pas assez importante pour les repousser. On voit bien cette bulle d'air froid sur l'Europe de l'Est, plusieurs dépressions se creusent sur l'Allemagne et la Scandinavie. CEP quant à lui voit le l'air froid arriver un peu plus tard que GFS, pas avant le 8 novembre, il faut attendre l'ensemble pour en savoir plus. Donc, en résumé pour le moment, une semaine qui semble fraiche, peut etre froide, c'est assez clair pour la semaine précédente, ça reste bien évidemment à affiner pour cette échéance.
  9. >> TENDANCE HEBDOMADAIRE : PLUTÔT GRIS, TRÈS DOUX...AVANT UN PROBABLE RAFRAÎCHISSEMENT << Bonsoir à tous ! Voici la tendance pour cette première semaine (complète) de l'hiver météo. Elle ne sera pas franchement hivernale pour autant ! SITUATION ACTUELLE : Depuis plusieurs jours maintenant notre pays est au cœur de la circulation d'ouest, dont on a bénéficié avec des pluies nombreuses, qui étaient les bienvenues. Les pressions regonflent progressivement et le temps s'assèche. Pour autant, même si nous pouvons compter sur des éclaircies, surtout en après-midi, les prochains jours verront une grisaille parfois assez tenaces selon les endroits. ÉVOLUTION EN MILIEU DE SEMAINE : Les hautes pressions sont bien installés plus au Sud et c'est donc un temps très stable qui nous attend pour la suite de la semaine. Cependant la masse d'air sera d'origine océanique et il est à craindre une nébulosité souvent bien encombrante. La masse d'air reste très douce et on évolue toujours bien au-dessus des moyennes de saison, en particulier la nuit ! TENDANCE POUR LA SUITE : Progressivement le flux va tourner au Nord-Ouest, sous l'influence d'un système dépressionnaire situé plus au Nord de l'Europe et qui va descendre en latitude. Pour le weekend, avec la baisse des pressions, c'est un temps plus maussade qui nous attend, avec probablement le cocktail passage frontal + averses de traîne. Pour le début de semaine, si le retour à un temps sec et à priori ensoleillé paraît acquis, quid du rafraîchissement entrevu depuis plusieurs jours par les modèles ? En effet, si ceux-ci envisageaient un refroidissement plus net jusqu'à ce midi, les dernières modélisations minimisent largement cette tendance, avec simplement le retour de températures de saison en journée et de gelées nocturnes. Vous en saurez plus au fil des jours Bonne semaine !
  10. Bonjour à tous ! Malgré une synoptique qui n'est pas forcément alléchante sur le papier, les conditions sont réellement hivernales sur une bonne partie du pays en cette première journée de l'année. Voici le résultat en quelques photos prises par chez moi ce matin par -3°C (pas de dégel depuis le 29 décembre au soir), dans les Yvelines, dans la forêt de Triel sur Seine, sur les hauteurs de la vallée de la Seine. Sur ces belles photos, je vous souhaite à tous une très bonne année 2017 !!! Pierre
  11. bonjour, j'ouvre le topic en vous souhaitant déjà un bon hiver à tous Bon pour ce week end , voici arome , arpege et icon : Et enfin sur ce dernier pas grand chose. Bref les divergences sont toujours présentes. Bonne journée Ava
  12. l'HIVER à CILAOS c'est cela, 19°, les lentilles (produit de terroir local) poussent bien tranquillement. https://ssl.panoramio.com/photo/131821180 Autres photos de jours précédents... https://ssl.panoramio.com/photo/131772619 https://ssl.panoramio.com/photo/131773456 https://ssl.panoramio.com/photo/131560238
  13. Oyé le nord-est ! Nous sommes déjà le 2 décembre sans que le topic ne soit pour autant ouvert, cela est déjà une prévision en soi et pourtant il y a des choses à dire . Petit focus sur la situation actuelle : Première remarque : ça fait très longtemps que nous n'avons plus eu une carte aussi dynamique et aussi colorée. On a un peu de tout avec : - le front chaud (rouge) qui nous a concerné en fin de nuit avec des pluies parfois soutenues - pincée entre le front chaud et le front froid : l'occlusion (mauve) qui nous concerne actuellement et jusqu'en fin de matinée - et enfin le front froid (bleu) qui va -légèrement- assécher la masse d'air avec la mise en place d'un régime d'averses à partir de cette après-midi Deuxième élément qu'on peut tirer de cette carte cette fois-ci côté température : c'est l'origine subtropicale de ces perturbations avec cette ligne de front ininterrompue des Açores jusqu'à Brest. On trouve ici l'explication des températures minimales particulièrement élevées. ---- Pour revenir aux prévisions, on va rester sur quelque chose de perturbé jusqu'à mardi avec un régime d'averses qui va se mettre en place. Pluies qui pourraient être plus soutenues lundi après-midi en lien avec le passage d'une dépression sur le nord de la France. Le tout dans une ambiance venteuse et très douce puisqu'on conserverait toujours cette alimentation subtropicale. Localisation exacte de cette ligne qui peut encore être sujet à évolution mais ceux qui se trouveraient en dessous devraient sans mal dépasser les 10mm : Mardi : retour d'un temps plus calme avec un assèchement de la masse d'air en lien avec une hausse temporaire du champ de pression. Le temps ne devrait pas moins rester nébuleux. Mercredi : dans la continuité de la veille, l'assèchement de la masse d'air conduira à des températures plus fraiches le matin (3/5°). Mais le temps devrait une nouvelle se dégrader en début de soirée. Jeudi et vendredi : même topo, toujours une situation perturbée mais on se trouve ici en limite d'échéance en ce qui concerne la localisation des fronts. On peut dire une nouvelle fois qu'il fera gris, mais difficile d'être plus précis quant à l'intensité des perturbations. ----- Moyen terme : Samedi pourrait être le bouquet final de cette session perturbée puisque les différents modèles envisagent unanimement un décrochage conséquent d'anomalies basses en marge de l'élévation d'une dorsale sur le proche Atlantique (tempête probable sur les Îles Britanniques). Décrochage suffisamment vigoureux pour advecter des températures froides à tous les étages, y compris en altitude. On devine sans mal le changement de synoptique entre la situation actuelle (gauche) et ce qui est envisagé le week-end prochain (à droite) : Le ralentissement de la circulation Atlantique ne fait plus trop de doute mais les conséquences restent encore bien difficile à déterminer tant il subsiste des incertitudes sur la localisation de ce décrochage. Sans trop m'avancer je pense que le retour d'un temps frais à froid semble acquis, les moyennes sont parlantes avec une probabilité élevée d'une circulation sous blocage comme nous l'avons connu il y a quelques jours : L'inconnue principale qui va alimenter les topics ces prochains jours va être de déterminer si ce temps froid va être accompagné d'humidité (plutôt les scénarios d'il y a 24/48h) ou si au contraire cela va demeurer sec (scénario actuel). Objectivement, on semble tout de même plutôt s'acheminer vers un accostage de ce thalweg vers l'Europe Centrale, c'est dommage car une trajectoire plus occidentale aurait pu être favorable à des épisodes neigeux, même en plaine. A suivre.
  14. Fin de semaine marquée par le déferlement de précipitations quasiment exclusivement pluvieuses sur la pus grande partie du MC, excepté, comme à l'habitude depuis un mois, sur le sud-est. Succession de tempêtes en flux d'ouest océanique avec vent violent et grande douceur. Le bilan des précipitations selon Arpège : Pour ceux qui espèrent de la neige, hé bien, n'espérez pas d'ici ce week-end (et probablement pas d'ici la semaine prochaine) : Le manteau neigeux à moins de 1400 m, si tant est qu'il existait (dans les massifs de l'ouest oui, ailleurs, c'est encore plus fragile) et dans les endroits dégagés, va disparaître à vitesse grand V. (à couvert, et là où il y a des réserves contre les barrières, les dameurs des stations nordiques/alpines d'altitude pourront sans doute sauver quelques pistes ici et là). Débordements des cours d'eau en perspective avec la pluie et la fonte. Deuxième semaine de vacances assez ignoble pour les vacanciers.
  15. Ce fil de discussion n'a même pas été ouvert. En effet, pas de vague de froid à l'horizon qui pourrait en intéresser plus d'un. En revanche, c'est un temps classique pour nos régions du Nord-Ouest. Jusqu'alors le sud de la Bretagne et certains espaces du Centre-Bretagne avaient fortement cumulé depuis quelques semaines à la faveur d'un flux de sud-ouest. Désormais, sur les jours à venir, ce sont plutôt les hauteurs du Bocage Normand, du Pays de Caux et du Pays de Bray qui risquent d'être soumis à des précipitations abondantes. A la croisée des trois départements bas-normands où je réside, les 100 mm pourraient être atteints d'ici la fin du week-end. D'ici samedi,18h, voilà les cumuls attendus par Arôme : Arpège, qui a tendance à sous-estimer les cumuls sur les hauteurs, privilégie les pluies les plus fortes sur le pays de Caux et le pays de Bray; d'ici mardi matin. La Baie de St-Brieuc serait peu exposée aux assauts pluvieux. Pour CEP, voici les cumuls entrevus d'ici dimanche 16 décembre. Ce n'est qu'à titre indicatif et il faut surtout prendre cela avec des pincettes. Mais cela permet de nous rendre compte des lames d'eau potentielles sur les 9 jours à venir ! Pour la Basse-Normandie : Pour la Haute-Normandie : Moins de précipitations attendues sur ce même laps de temps sur la Bretagne pour l'instant.
  16. Bonjour à tous, Je vous suggère de regarder l'émission Chroniques d'en haut d'aujourd'hui sur l'hiver neigeux dans les Alpes: https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/emissions/chroniques-haut Merci @guillaume1 pour le radar et la citation d'Infoclimat.
  17. Bonsoir à tous, On a beaucoup entendu parler de neige industrielle ces derniers temps mais je voudrais savoir comment elle se forme réellement. Je pense ainsi qu'il est nécessaire de créer ce sujet plus que d'actualité ! Parce que brouillard + froid + "pollution" comme en parle certains médias d'accord mais ça reste assez flou Y a-t-il une voire plusieurs différences entre neige issue d'une perturbation et neige issue d'une usine à proximité ? (Présence de particules polluantes dans le neige ?) Merci d'avance pour les réponses
×
×
  • Create New...