Jump to content

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Search the Community

Showing results for tags 'neige'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Prévisions
    • Prévisions à court et moyen terme
    • Evolution à plus long terme
    • Tendances saisonnières
  • Observations
    • Le temps en France
    • Le temps en Europe et dans le reste du monde
  • Climatologie
    • Paléoclimatologie
    • Climatologie
    • Evolution du climat
    • Phénomènes météorologiques violents
  • Les autres aspects de la météo
    • Météo, environnement et société
    • Instrumentation
    • Photos, vidéos et matériel de prise de vue
    • Questions - réponses sur la météo
  • On y parle de météo
    • Sites web
    • Expositions, conférences, évènements
    • Presse, livres, médias et cinéma
  • Discussions autour d'Infoclimat
    • Vie du site Infoclimat
    • Rencontres météo
    • Convivialités

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Gender


Location


Site web


Bio


ICQ


AIM


Yahoo


Skype


Google

  1. J'ouvre le topic de novembre sur un passage court mais intense de pluie et de vent fort ici, entre minuit et 0h10. Actu pluie modérée à grosses gouttes. Ta 15,0°(0h15).
  2. Je propose de créer ce nouveau fil de discussion car on en parle souvent sur certains sujets. Et apres tout, on suit bien l'englacement au niveau des poles pourquoi pas celui de l'enneigement. Cela peut etre un marqueur dans le suivi du rechauffement climatique. D'ailleurs, est ce une surprise ou non, ces dernières années à t° mondiales records,on a constaté une surface d'enneigement excedentaire en automne et avec une date démarrage assez stable. Donc pour ce premier post, voici un état actuel de l'enneigement. Comme on peut le constater, apres des mois d'automne excedentaire en terme de superficie, on est maintenant revenu à un niveau dans la normes de la derniere décennie
  3. La situation en Irlande est assez exceptionnelle en ce moment et mérite un topic dédié. Actuellement le pays est paralysé, les transports (aéroport compris), les magasins, les écoles ... tout est à l'arrêt et le gouvernement conseille de rester confiné chez soi. http://www.met.ie/default.asp https://www.independent.ie/irish-news/storm-emma/storm-emma-lands-heavily-our-live-blog-has-weather-travel-and-services-updates-as-they-happen-36661466.html webcam traffic https://www.tiitraffic.ie/cams/ live webcam https://www.earthcam.com/world/ireland/dublin/?cam=templebar https://www.dublinzoo.ie/158/Wolves.aspx https://fr.webcams.travel/webcam/fullscreen/1473431066 autres webcams https://fr.webcams.travel/popular/ireland
  4. Bonjour, J'enchaîne les ouvertures de sujets. Nouvelles dégradations orageuses cette nuit et la nuit suivante. Je serai pas surpris que l'Auvergne passe en orange a 16h pour ce soir. Et demain aussi.
  5. Mesdames, Messieurs, Cette fin d’année atone dans notre ciel Français, couplé aux fêtes de fin d’année synonyme de vacances pour moi me permettent de vous proposer un condensé parfois dense de photos/météos des 365 derniers jours passés dans mon rayon "vital". J’ai décidé de prendre la plume. Bonne lecture/immersion dans l’incroyable monde des volcans d’Auvergne. Bella#1 L’année débuta d’une manière totalement opposée à la situation actuelle de cette fin 2021, c'est d'ailleurs pourquoi le temps est disponible pour rédiger ceci. Nous sommes juste après le passage de la tempête Bella. Tempête Bella qui restera dans les mémoires dans le Massif Central, notamment sur les massifs occidentaux. Des vents de folies ont porté des centaines de millions de flocons à relativement basse altitude et ont transfiguré les volcans avec une épaisseur de neige pas observée depuis belle lurette. Plusieurs jours d’exploration dans la chaîne des Puys, dans le Sancy à la recherche de sensations rares pour le secteur, comme par exemple marcher par-dessus des arbres, des clôtures comme si de rien était. A la recherche surtout d’ambiances et de lumières peu communes, froides, grisonnantes ou pourquoi pas chaleureuses et douces. Je me permets de dire que ma géolocalisation Clermontoise me permet d’accéder rapidement sur les montagnes occidentales gavées du Puy de Dôme (63). Le choix est un luxe, mais parfois il s’impose. Les premiers jours je décide de me cantonner à la chaîne des Puys entre Puy de Dôme et Pariou, tout simplement par soucis de responsabilité. Les conditions sont encore rudes, le vent souffle fort et la neige transportée continue à « congérer » de manière importante, la plupart des routes de montagne « ne croisent pas », et sont même fermées. Donc je ne tente pas le diable. Ce sont alors de véritables jours blancs, où le ciel se confond avec la terre, la neige, le brouillard, le vent… Tous les ingrédients sont là sauf la lumière. Qu’à cela ne tienne, des moments jamais vu, avec de la neige par-dessus les arbres, des passages dans les champs facilités car les piquets de barbelés sont sous mes pieds…. Le froid est vif, mais largement supportable à condition d’être équipé convenablement, chaleur et étanchéité sont de rigueur. Marcher à hauteur de cime d'abres Cette première prise de contact s’avère tristoune, le manque de lumière me laisse sur une note amère, mais devant tant de neige « waou ». Il est rare d’observer de grosses accumulations neigeuses sur la chaîne des Puys, ce massif étant ouvert plein Ouest, est donc mange des redoux facilement. Sans compter l’altitude modeste de ce linéaire volcanique. La période hivernale par excellence sur ces volcans c’est typiquement : · Jour 1 : neige 10cm · Jour 2 : redoux fonte totale · Jour 3 : pluie et neige mêlées · Jour 4 : reneige Cette virée restera donc dans ma mémoire, pour le côté vécu, pour n’avoir jamais vu autant de neige dans ces volcans que j’arpente depuis 15ans et que je connais par cœur. Bella#2 Le 05 janvier, au départ de Fontsalive (merci encore @jul63 ), je me lance alors dans une excursion un peu folle, rejoindre le lac Servières en raquette par la route du col de Guéry encore fermé. C’est un paysage presque apocalyptique qui s’offre à moi. Personne, je trace en raquette sur une départementale, aucune trace de vie humaine, seuls les passages d’animaux sauvages (très très TRES nombreuses) permettent de me rendre compte que le temps s’est arrêté. Environ 20km dans une poudreuse immaculée, la nature étant sevrée de passage humain depuis une semaine. Des paysages méconnaissables, tordus, enchevêtrés, ensevelit sous des quantités de neige, de givre et de glace que je n’avais jamais observé personnellement. Bella#3 Le jour suivant, le plafond nuageux reste encore très dense, je me décide toutefois à gravir le Puy de Dôme, jour blanc, givre monstrueux, certains drapeaux ne sont pas loin du mètre. Les arbres croulent sous la couche de neige, bref cette vision d’un autre monde se situe à 10km à vol d’oiseau de Clermont-Ferrand. Zéro lumière. Bella#4 Vain le temps de LA sortie de l'hiver, la chappe de plomb s'est morcelée en montagne, laissant un paysage métamorphosé, avec en prime un halo solaire de compétition. Une paire de longue vue ! Des volcans, des courbes Toutes les bonnes choses ont une fin, et voici la fin de ce coup de frais/froid très neigeux sur les montagnes volcaniques d'Auvergne, avec un coucher de soleil d'une douceur (mais aussi d'une froideur) divine quelques jours plus tard La débacle totale s'amorça fin janvier, avec une centaine de mm de pluie sur des centaines de centimètres de neige et de glace vigilance rouge côté Ouest des volcans, à la Godivelle, la banquise se fragmente La fin de l'hiver sonna, on tourne la page avec une fois de plus des souvenirs pleins les yeux et la tête. On passe au printemps, qui cette année nous aura offert son lot d'orage, avec une pluviométrie assez marquée! Juin les orages se succèdent Voici sans doute l'orage le plus esthétique que j'ai pu voir! Ciel de mort et rideau de pluie dense! Le tout à 10km au sec Les ambiances ce succèdent, les couleurs aussi Le tout, toujours dans une humidité débordante Une saison orageuse, bien remplie, régulière également. Quelques animaux, des vautours moines et fauves aux chamois et marmottes aux détours des sorties Les premiers fimas du nouvel hiver arrivent déjà, retrouver l'hiver sur l'automne est toujours une joie immense, avec des contrastes toujours aussi singulier : L'hiver s'installe et cette année m'offre des visions tout droit sortie de la science fiction : Début décembre offre des chutes de neige régulières quasi quotidienne, en plaine, en moyenne montagne et en montagne Et pour clôturer l'année (sans parler de ce temps atroce en cours), une patate nous surplomba, alors si en dessous c'est la sinistrose, au dessus c'est l'emerveillement. Un festival d'ambiance givré, en apesanteur, suspendu Chaque matin est un chef d'oeuvre durant une semaine : J'espère que la lecture n'a pas été trop fastidieuse et vous donnera du baume au coeur dans ce marasme météo actuel! Je vous invite même à faire un tour sur ma galerie PHOTOLIVE si vous voulez plus de détails sur certaines photos et pour mettre un petit vote si l'envie est là! Très joyeuses fêtes de fin d'année à toute la communauté InfoClimat! Mike
  6. Et voilà, pile poil à minuit j'ouvre en grandes pompes ce topic dont les débuts promettent beaucoup
  7. Il neige à Amiens. Pour l'instant cela ne tient pas, mais c'est toujours sympa à observer
  8. Bonjour à tous Après une longue séquence douce et une fin mars avec un ITN 2 à 3 °c supérieur à la moyenne 81-10 du 25 au 29 mars, un changement de synoptique brutal s opère. Le creusement de BP a l est de terre neuve accompagné de la montée de hautes pressions sur le proche Atlantique jusqu'entre Irlande et Islande entraîne la descente sur la France d un talweg d origine polaire, sur lequel circule une dépression plongeant du nord vers la France et pouvant être assez dynamique , amenant une advection froide conséquente et remarquable pour la saison à tous niveau de la troposphère sur une large part de l hexagone Après de nombreux réajustements, et des incertitudes assez importantes jusqu'aux plus proches échéances quand à la trajectoire et au creusement du centre depressionnaire, la perturbation est vue arriver par les hauts de France dans la matinée de jeudi, puis transiter par le massif central pour finalement s évacuer probablement vers le golfe de gênes dans la matinée de samedi Hauteur du geoptentiel 500 hpa et anomalie de température de surface dans l après midi du jeudi 31 mars, tels que modélisés par gfs la veille à midi (6z) Voila, peut être maladroitement, pour poser le contexte Un épisode neigeux (accompagné de phénomènes venteux) conséquent pour la saison devrait s ensuivre On peut suivre cet épisode neigeux ici si ça vous dit, puisqu'il devrait être de grande ampleur et concernera donc bon nombre de regions Des Tn potentiellement très bases et des chutes de neiges assez remarquables pour la saison au vue des années récentes sont attendues De belles photos aussi 😊🤩 Bon suivi à tous
  9. Je rêve ou aucun topic n'avait été ouvert pour ce mois de Novembre ?? C'est l'heure de se lancer car un changement de temps va s'opérer d'ici à ce week-end et il se pourrait bien que des surprises aient lieux majoritairement à plus de 250m d'altitude, à commencer par vendredi soir ! Alors comment va se finir ce moi de Novembre ? Sous la neige pour certains ? Sous la pluie ? Sous les normes de saison ? A vos prévisions !
  10. Bon, on arrête de plaisanter là ? On attaque l'hiver ? Ca démarre avec de la pluie et de "fortes" chaleurs ... mais on va vite se reprendre et vite oublier ces derniers mois pénibles...
  11. Bonsoir, Voilà une éternité que je n'avais pas ouvert un sujet sur une passion qui m'anime ; la photo. La météo m'a mis à la photo depuis très jeune. Ma vision de cet "art" est : binôme symbiotique. L'un ne va pas sans l'autre. Même si parfois (notamment l'été, je bascule régulièrement sur de l'animalier). Alors si parfois il y a des baisses d'inspiration et de motivation dans cette pratique, qui sont elles aussi étroitement liées aux conditions météorologiques, la bien nommée Bella arriva. Bella : c'est une tempête qui est venue frapper à la porte des massifs occidentaux qui ornent le Massif Central, une tempête comme il n'en existe plus beaucoup... Quelque chose, qui, tu le sais au fond de toi va t'empêcher de te concentrer au travail, quelque chose qui va te faire éclater la touche F5 de ton clavier, ou l'"actualiser" de ton téléphone. Un truc qui va te faire jongler entre toutes les webcam du Sancy au Cantal, toutes les statIC du coin... et j'en passe. Bella c'est de la neige en abondance sur les massifs occidentaux, du vent, des modélisations pas vues depuis un moment et, qui sur le papier font saliver. Un flux orienté comme il le faut pour que nos volcans se retrouvent sur les cartes IGN réhaussés de 1m. S'en suivra ensuite un temps plus calme, ponctué de quelque coup de peinture supplémentaire, ici et là. Mais surtout un temps favorisant le maintient du manteau neigeux, et de la (re)(dé)construction de congères. Tour d'horizon des différentes sorties. La tempête frappa le dimanche 27, mais le vent modéré se maintient encore jusqu'au 29, le forum du MC (que je salue😁, comme l'ensemble des joyeux lurons qui le fréquentent) est en ébullition, les observateurs d'en haut (ceux des massifs du Sancy, Cantal et Aubrac) décrivent alors des conditions rares. _______________________________ Je m'aventure pour la première fois en montagne le 30 décembre, entre Aurières (63) et Vernines (63). Une destination rapide au départ de Clermont, avec des routes "potables" bien que peu praticables pour le commun des mortels et surtout de nombreuses portions où "ça ne croise pas", la plupart des cols sont fermés. 6km AR en raquette, situé entre Chaîne des Puys en Sancy, ce plateau de transition approche les 1000m d'altitude est particulièrement exposé au vent, le chemin de rando de base plat, est sculpté de congères parfois hautes de plusieurs mètres, vision assez déroutante pour une altitude modeste... Au loin, le Massif du Sancy se dévoile parfois, visiblement totalement gavé de poudreuse... La visiblité est restée faible tout comme la luminosité. Cette première prise de contact de l'après Bella laisse suggérer effectivement des conditions assez incroyable sur le coeur du Massif. _______________________________ Seconde sortie le 02 janvier cette fois ci dans la Chaîne des Puys, (les routes d'accès au Sancy sont encore très très compliquées, j'opte pour la facilité), un jour blanc, terrible avec une visibilité réduite au néant, de quoi perdre ses repères en une poignée de seconde. Le sujet sera donc les arbres. Une petite douzaine de km en raquette, dans 50 à 70cm de neige (extrêmement rare sur la Chaîne des Puys), des congères qui permettent de tutoyer la cime des arbres... Des passages par dessus les clôtures en toute tranquilité, étant donné que la neige passe par dessus. Des conditions sans doute jamais vu pour ma part en une quinzaine d'années sur la Chaîne des Puys. Attention levée temporaire du plafond nuageux, je peux voir à presque 100m _______________________________ Vain LA grosse sortie, le 05 janvier, @jul63 que je salut et remercie une nouvelle fois, me permet d'accéder à proximité du lac de Servières assez rapidement dès le matin, le col du Guéry étant fermé depuis déjà 10j... C'est en raquette que je vais au lac de servières en me servant de la route comme piste, la route est disparue sous une cinquantaine de centimètre de neige et parfois des congères assez dodues Malheureusement la luminosité est une nouvelle fois faible, et la visibilité réduite à peau de chagrin, l'ambiance reste toutefois magnifique, polaire, lapone... je suis venu pour ça, me voilà servi Dans le jour blanc se dresse alors devant moi après quelques kilomètres, une épave, trahissant la présence de la route du Col de Guéry, ambiance fin du monde La fôret se tord Arrivé sur les bords (où sont ils?) du lac, le paysage qui se dresse face à moi est méconnaible Parfois je ne reconnais tout simplement pas le pourtour du lac et me demande où je me trouve, ici même je suis SUR le lac, le chemin permettant de faire le tour étant inextricable jonché d'abres et de branches (notez la courbe des arbres au premier plan) Malheureusement toujours pas de lumières... j'ai l'impression d'être au niveau du cercle polaire, pas un bruit. Je décide de quitter le lac et de me rendre au col de l'Ouire juste au dessus... conditions de visibilité pire encore, seuls les fantômes rodent... J'ai déjà vécu de nombreuses aventures de neige et de givre dans ce style typiquement propre au Sancy, mais la je dois dire que j'ai rarement vu une telle épaisseur de givre et de neige (en même temps qui plus est), les arbres sont dans le chaos. Je passe par la fôret ensuite pour commencer à retourner sur mes pas, incroyable ambiance, toujours pas de bruit, des dizaines, des centaines de traces de passage d'animaux, des pistes.... Je vous assure que ça fait un bien fou de voir indirectemment la vie sauvage aussi nombreuse ici Seul au monde dans cet océan de poudreuse, neige au passage d'une qualité incroyable, du vrai coton... La nuit va tomber, je vais devoir quitter ce rêve : surprise, la fraise est passée! Du blanc, des arbres, des lignes, toujours pas de lumière... Ce seront tout de même 18km en raquette, avec parfois de grosses difficultés forestières (casse d'arbre) et un dénivelé proche de 400m qui auront ponctué cette journée (que je souhaite de vivre à tous les passionés de froid, de neige, de givre et d'hiver). _______________________________ Nouvelle tentative de trouver la lumière le 08 janvier, Puy de Dôme. A part un chaos de neige et de glace, encore un jour blanc... Un talus... plié Une barrière ornée de 70 à 100cm de ... givre Une rembarde et une longue vue à touriste..... Le chaos.... _______________________________ D DAY, le 9 janvier, alors que je prends mon petit déjeuner dans la cuvette Clermontoise sous les stratus (pour changer), petit tour pour regarder les webcam en montagne... je manque de m'étouffer, mer de nuages vers 1100m... je m'habille en 30sec (l'équipement est dans le coffre depuis des jours près à bondir), un bisou à Madame et je m'envole.... et là.... la féérie .... De voir de la lumière... le soleil dans ce décor... Majestueux halo solaire A comparer avec la photo de la veille... quelle incroyable vision Le Nord de la Chaîne des Puys.... Le bien nommé Pariou La fameuse rembarde avec les jumelles.... Le vent d'Est est terrible et l'IRE entre -15 et -20, les mains et le visage lorsqu'ils sont à découvert, se font découper par du givre, de la neige qui volent dans tous les sens Une autre jumelle, on doit pas être loin de 1m de givre Quelques arbres... Du Puy de Dôme au Sancy... Je ne me lasse plus du paysage s'offrant à moi... Le Grand Suchet joue avec les nuages Avec le Puy de Côme également L'ambiance ensoleillée prend un tournant radicale en 5min Des stratus envahissent le toit de la Chaîne des Puys et l'ambiance devient absolument indescriptible, passer du jour à la nuit en 5sec, avec un vent à vous faire perdre une main en 2minutes Seul le versant SSO du volcan arrive encore à profiter de ces lumières solaires.... Allez une dernière pour la route _______________________________ Clap de fin le 11 janvier, avec @clem11 nous décidons alors de rejoindre le sommet du Puy des Goules pour un dernier sunset made in Bella... Clermont est alors plongé... en apnée stratiforme Des rares teintes envahissent l'horizon Est, quelle beauté, avec une fois de plus une mer de nuage des familles en plaine de la Limagne... Jeux de stratus Cette séquence hivernale initiée par l'arrivée de Bella restera gravé dans ma mémoire, quel bonheur de (re)trouver des conditions dignes dans le Massif Central, qui depuis de trop nombreux hivers étaient absentes. Je ne sais pas si vous avez eu la force de lire jusqu'ici, mais je vous en remercie si tel est le cas et j'espère que ce sujet vous fais un peu voyager. Mike.
  12. Bonjour à tous Je vais vous présenter plusieurs clichés pris au Lioran le 11/01/2021. Après avoir bavé devant les webcams et le topic suivis du MC, j'ai décidé d'aller y faire un tour sur la journée. J'ai garé ma voiture à Saint-Denis-près-Martel (46) et j'ai pris un train qui m'a mené directment jusqu'au Lioran. Arrivé sur place à 10h00, je suis reparti à 16h30. Pour un cheminot et un passioné des trains et un amoureux de la neige, c'était très plaisant d'arriver au Lioran avec des murs de neige sur le quai Et pour ceux qui ne connaissent pas, tu peux chausser les raquettes quasiment sur le quai et une piste de ski t'amène jusqu'à la station... Un régal ! Place aux photos, qui vont montrer de nombreux arbres bien chargés. J'ai démarré de 1100m et je suis allé jusqu'à 1400m au plus haut dans la journée. Niveau temps, j'aurai eu du vent le matin, avec -9°C/-10°C à la station, et un petit -1°C en après-midi avec un vent qui a bien faiblit. Le tout sous un grand soleil En arrivant à la station par la piste qui relie la gare à la station : Et le front de neige : J'attaque rapidement l'ascencion en direction du Buron du Baguet pour aller éventuellement jusqu'au Pas des Alpins. Mais quand je vois comment la neige est soufflée sur les crêtes, je me dis que ça risque d'être compliqué... Et une fois en haut du télésiège du Remberter, le vent souffle fort effectivement. J'estimais les rafales à plus de 50 km/h voir 70 km/h pour certaines. Ambiance : Et obligé de mettre la capuche, car franchement, ça faisait pas chaud ! J'ai donc essayé d'aller plus loin, mais au bout de 100m, quand le vent t'as déjà déséquilibré par 2 fois... Je me dis que ça en vaut pas la peine, et n'étant pas très joueur en montagne et de nature prudente, je resdescend tranquillement à la station pour casser la croûte. Au moins, ma nouvelle veste tient bien chaud ! J'avais pas froid, mais c'est la force du vent qui m'a fait reculer. Une vue avant de descendre, on distingue bien le Font d'Alagnon : En redescendant, je fais des crochet en forêt en sortant un peu de la piste, et on découvre des arbres bien bien chargés encore : De retour à la station, les installations sont bien chargés : Il y a un terrain de foot ou hand par ici... Et là, la station MF du Lioran ! Allez, il est temps de repartir vadrouiller un petit peu, et je vais jusqu'au Puy de Masseboeuf qui culmine à 1395m. En montant, vue sur la station : Quelques arbres dans la montée : Et le sommet, immaculé de blanc : En vadrouillant aux alentours, jusqu'au Col de Font de Cère, toujours des arbres bien chargés : On est en laponie, ou dans le Massif Central ?... Et une dernière vue en redescendant, petite carte postale : C'était génial ! Dommage qu'il y ait eu le vent, car à la base je voulais casser la croûte au Buron ou carrément aux Pas des Alpins, mais bon... Tant pis, j'ai passé une excellente journée avec des conditions et une neige PARFAITES ! Les copains du MC, votre région est magnifique, et vous le savez en plus PS : en suivant, des photos de la gare du Lioran dans un autre message
  13. Après des chaleurs parfois records et une entame de mois anormalement chaude, virage à 360 avec toujours ce potentiel de froid possiblement record qui se dessine pour début de semaine prochaine. Des modélisations assez exceptionnelles pour un mois d'avril, dans un contexte qui l'est encore plus, et il faudra surveiller le risque de "2005 bis". Le froid semble maintenant acté, restera à voir l'humidité associé. Le potentiel de neige jusqu'en plaine est en tout cas assez présent à cet instant, et pas que par isothermie comme c'est régulièrement le cas à cette époque...
  14. Bonjour à tous, Après une fin mars estivale, le passage au mois d'avril pourrait nous réserver quelques surprises. Il semble qu'un puissant flux de nord va se mettre en place et nous amener une bonne fraîcheur : Tout cela reste évidemment à confirmer quand on rentrera dans l'échéance du topic, mais on pourrait voir de la neige dès les premières hauteurs... « En avril, ne te découvre pas d'un fil ! »
  15. Bonjour à tous, On le sent de plus en plus ce topic devrait être particulièrement hivernal avec de très beaux potentiels hivernaux. Les ensembles sont vraiment flagrants dans un sens hivernal (même s'il a toujours à redire ). Les régimes ATR et NAO- (en fonction du degré d'élévation) dominent (le DET étant très isolé avec sa reprise dépressionnaire): L'ensCEP laisse aussi des signaux fort pour une mise en place d'un décrochement Plusieurs tournures sont possibles à l'heure actuelle: Décrochage nord atlantique faiblard tournure rapide à l'AS puis AE (anti européen, écrasement) --> CEP DET (qui n'est pas si majoritaire sur son ens) Tournure AG-AI avec racine présente favorisant un énorme décrochement en Europe (Pertu 17/Contrôle GEFS etc) Tournure AG-AI sans racine avec circulation sous blocage et potentiel hivernal avec conflits neigeux fort Dorsale limité mais décrochement conséquent en Europe de l'ouest (GEM) Reprise rapide de l'activité dép (très minautaire à l'heure actuelle, GFS) Les éléments clés à maitriser: L'activité dépressionnaire en haute latitude laissant plus ou moins de très forte élévation Le degré de présence du VP sur l'Europe du nord (dépend du degré d'élévation en partie) La présence de BP en Europe centrale/ouest/méd en fonction des petits décrochement du topic précédent (très mal maitrisé) La maitrise des gouttes froide au large des açores dans certains scénarios A noter le talweg Américain semble très peu jouer, car des scénarios avec un talweg limité tel que le contrôle sont assez dingue et d'autres avec un talweg Est Américain plus fort comme le scénario 2 proposent un scénario pas fou. On note aussi qu'avec ce décrochement du VP vers l'Europe du nord, le Nord de la France sera logiquement plus exposé à de potentiels hivernaux que le sud, même si en cas de creusement med il y en aurait pour tout le monde. On change de gradient, il y a quelques jours on penchait sur une moitié est plus favorisé que l'ouest dans les modélisations. Maintenant cet écart est relativement peu présent c'est plus nord-sud on le voit sur le panel. Il va avoir de quoi débattre et bien s'amuser sur ce topic Bon dimanche Gugo
  16. Assez surpris de voir que le sujet n'a pas encore été ouvert... L'hiver débarque à grands pas sur le Haut-Jura depuis déjà une bonne 10aine de jours, pour la neige à mon altitude déjà 64cm cumulés (plus d'1/3 de l'hiver précédent, avec 34cm en novembre et 30cm en décembre) avec 11 jours de neige au sol (1/5ème de l'hiver précédent) et 7 jours avec au moins 1cm de neige tombé. Espérons que cela ne conduise pas à un duo janvier/février excécrable ! Concernant les températures, des gelées à la louche dont deux fortes (un joli -7,8°C le 30 novembre par exemple).
  17. Avril 2022 commence dans 6h donc je lance le topic dès maintenant pour ne pas rater une seule minute de ce début avril qui commence par une belle offensive hivernale printanière (pas mal celle-ci 😂😂). Alors c'est parti neige ou pas, cumul ou pas place au live dans quelques heures !! 😊😊 PS : soutien aux arboriculteurs/trices et aux vignerons. 🙏
  18. Bonjour à tous et toutes. Bon j'ouvre avec des tags de saison même si j'ai assez peu confiance. Ta -4.0°c, toujours un peu de vent (NE 50 km/h en rafales) mais moins qu'hier et heureusement que la couche est fine, sinon les conditions de circulation auraient vraiment été délicate ce matin car outre les accumulations, les routes étaient bien glissantes et le sont encore en altitude, le sel ayant du mal pour l'instant à faire effet. C'est propre en dessous de 900 m d'altitude environ. ta -6.7°c sur les crêts Bonne journée
  19. Bon, d'accord, il est un peu tôt mais si on ne le mentionne maintenant on aura bientôt oublié : Tnm 1ère semaine de janvier 2021 à Perpignan Rivesaltes : -0.1°C
  20. Bonjour et bonne année ! À quelle sauce serons-nous mangés en ce milieu d’hiver ? Y aura-t-il seulement une sauce, ou bien ce sera le régime sec ? À vos prévisions !
  21. Salut à tous, Pour fêter le déconfinement et les amplitudes de dingo, je vous propose un retour sur le seul vrai épisode neigeux en plaine de l'hiver les 14 et 15 novembre dernier ! ❄️ Et je vous propose des photos de la "vraie" plaine sous la neige, la vallée du Rhône moquée par certains à l'époque sur le topic prévisions quand nous évoquions avec les amis drômois le risque important de neige par isothermie ! 😬 Le récit de cette journée folle : Le potentiel était magnifique et il n'y a plus eu de vraie chute de neige (>10 cms) depuis 9 ans, le 1er Décembre 2010 mais bon on en a connu des flops depuis ... Février 2013, Février 2015, etc ... En surveillant IC toutes les 10 min à la station de Bourg, j'essaie de bosser car on est jeudi matin en fait, dur, trèèèèès dur ! Puis à la pause de midi je reçois une photo de ma soeur au lycée à Valence : Il est 13h et il ne fait plus que 0,4 degré à Bourg-lès-Valence, oh putain le site Oui SNCF! Je promets aussi de belles photos à ma cheffe ! Voyant cet épisode se dessiner réellement au tout dernier moment (comme d'hab !), j'ai donc pris un billet de TGV depuis Paris à l'arrache de l'arrache (posant un lapin à @CFR au passage, qui m'annonçait que de toute façon son voyage à Dumont d'Urville serait très probablement reporté ... Et puis non 😅) pour rentrer au bercail et espérer de belles choses. Dans le TGV, je demande au contrôleur s'il n'y a pas de pb pour les correspondances et là le gars me regarde avec de gros yeux ronds, ne comprenant pas pourquoi je demandais ... Bah ouais à l'image de son institution de référence, le fana de météo a toujours un temps d'avance !! 😁 Arrivé à Valence TGV, l'ambiance était féérique avec déjà 10 cms de neige et une neige abondante sans vent qui tombait ! Et ça vaut déjà le coup de rentrer 😍 Par contre, je dois rejoindre Etoile moi ... Et d'ailleurs tiens on annonce plus de train pour rejoindre la gare de Valence ville, ah merde ! Je voulais éviter autant que possible la route ... Bon bah le bus ! Comme prévu, difficultés pour le bus entre la neige abondante, les bouchons, les sorties de bureau, je mets 1h30 pour arriver en ville alors que je mets 9 min en train. Mais ça fait plaiz, c'est bon de voir les floc... oh merde ! Il pleut ! Ouf ça durera une petite demi-heure puis retour à la neige abondante jusqu'au milieu de nuit suivante. 😅 Allez maintenant je dois prendre un autre bus, j'attends 1h et nada ... Les gens qui veulent rejoindre Romans sont tous bloqués sur Valence, pas de bus, pas de train, circulation impossible, c'est chaud pour eux peuchère ... 🤕 Je prends une petite photo en attendant : Bon tant pis je prends le 1er qui arrive et je marcherai les 3 kms qui restent. Non je vais courir ça va plus vite ! Il est 20h05 j'arrive enfin à la maison après un bien beau périple dans lequel je me suis embarqué de mon plein gré mais qui vaut déjà le coup malgré mon jean et mes chaussures complètement trempées, mes mains frigorifiées et moi en sudation de l'extrême ... Mais la soupe est chaude donc tout va bien. #plaisirsimple Bon je jette un oeil à la fenêtre avant de chausser tout le matos du fada de neige, ça tombe toujours à gogo : Allez c'est l'heure de la balade digestive ! La rue principale d'Etoile (en Vercors) : Tout est sous un épais manteau : La neige est très lourde, les branches, le grillage, tout ploit sous le poids de celle-ci : Il neige de manière intense, avec des flocons de plusieurs centimètres et ça accroche partout : Sous cet épais manteau, on entend craquer les branches de partout autour c'est impressionnant : Les arbres souffrent et les cyprès notamment qui se retrouvent à l'horizontale : Les bambous sont complètement à la ramasse : 40 jours à tenir jusqu'à Noël, ça va être tendu encore une fois le Noël blanc .... Un dernier détour par la place du village avant de rentrer sous une neige toujours forte : Fin de la soirée du 14, le bilan à minuit s'élève à 15 cms sur la planche. Il faut aller dormir car demain je rentre à Paris. Enfin si j'y arrive ... 🤓😌
  22. Bonjour, Allé je me lance... en étant le plus optimiste possible dans les étiquettes du mois de Février... 😁
  23. Bonjour à tous, on entame donc le dernier mois de l'hiver météorologique. De la douceur et de bonnes pluies sont toujours attendues cette semaine et dès la nuit prochaine par l'ouest. Les cours d'eau sont saturés, c'est donc un paramètre à surveiller grandement. Ce qui est à surveiller également, c'est le paramètre vent. Un fort coup de vent ou même plus pourrait apparaître mercredi quelque part sur le nord-ouest. Pour la fin de semaine encore trop d'incertitudes sur la montée des HG à cause notamment des BP sur le sud du Groenland. À suivre...
  24. Redoux court puis retour à des conditions plus fraiches, mais humide.
  25. On commence le mois de février avec un temps frais et pluvieux. Il pleut faiblement avec 1,4°C -0,1°C à Obersteinbach
×
×
  • Create New...