Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'nouveau refroidissement - poursuite des conditions sèches'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Prévisions
    • Prévisions à court et moyen terme
    • Evolution à plus long terme
    • Tendances saisonnières
  • Observations
    • Le temps en France
    • Le temps en Europe et dans le reste du monde
  • Climatologie
    • Paléoclimatologie
    • Climatologie
    • Evolution du climat
    • Phénomènes météorologiques violents
  • Les autres aspects de la météo
    • Météo, environnement et société
    • Instrumentation
    • Photos, vidéos et matériel de prise de vue
    • Questions - réponses sur la météo
  • On y parle de météo
    • Sites web
    • Expositions, conférences, évènements
    • Presse, livres, médias et cinéma
  • Discussions autour d'Infoclimat
    • Vie du site Infoclimat
    • Rencontres météo
    • Convivialités

Calendriers

  • Community Calendar

1 résultat trouvé

  1. Bonjour, bien que la semaine 16 puisse faire l'objet de débats pour définir dans le détail la portée de l'advection froide - avec le risque de gelées matinales à la clé - en cours à l'heure où je rédige ce poste, nous pouvons jeter un œil sur la semaine suivante qui pourrait ressembler à un "remake" de la semaine traitée dans le topic précédent. En effet, les portes du Groenland semblent s'ouvrir encore plus largement pour les Hautes Pressions (HP) ce qui pourrait correspondre à une nouvelle advection froide en notre direction, avec éventuellement une humidité revue à la hausse en milieu d'échéance suite au décrochage d'une dépression venue du secteur de l'Islande. Sur GFS : C'est en tout cas le scénario vu par la plupart des modèles depuis quelques jours, et c'est celui sur lequel persiste lourdement le modèle américain en ce moment. Cependant, c'est sans compter sur la théorème valable à moyen/long terme qui dit que "la synoptique décale systématiquement régulièrement à l'Est" lorsqu'il s'agit de décrochages polaires. C'est d'ailleurs ce qu'illustre CEP sur ces deux derniers runs, à l'image de celui de ce matin. Sur CEP, voici comment se comporte le décrochage en vue pour cette semaine : Pour l'anecdote, le modèle Européen est également suivi par GEM sur cette tendance au décalage à l'Est du décrochage polaire entrevu. L'advection froide accompagnant ce schéma nous toucherait moins directement et serait surtout sensible à mesure que l'on se rapprocherait des régions du Nord Est sans que pour autant nous ne puissions parler de douceur sur les régions les plus au Sud bien que des masses d'air douces s'en rapprochent progressivement. Le point négatif d'une telle évolution serait de revoir considérablement à la baisse le potentiel humide que nous guettons tous du coin de l’œil en ces temps de disette C'est donc tout l'enjeu de ce topic que de savoir si notre théorème (qui fait souvent mal en Hiver) se vérifiera une énième fois depuis le début de l'année, ou bien si GFS persistant sur ce régime fini par remporter la mise sur la table de la prévision météo pour cette dernière semaine du mois d'Avril 2017. Le dernier petit défi à relever dans le cadre de la prévision, c'est d'anticiper la profondeur du talweg qui pourrait se former vers les Açores en milieu d'échéance, et qui selon son ampleur pourrait conditionner d'hypothétiques remontées douces à l'horizon du week-end du 1er Mai. Bref, tout cela donne l'impression de rejouer le petit jeu que nous avons connu tout au long de cet hiver...