Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Search the Community

Showing results for tags 'structure'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Prévisions
    • Prévisions à court et moyen terme
    • Evolution à plus long terme
    • Tendances saisonnières
  • Observations
    • Le temps en France
    • Le temps en Europe et dans le reste du monde
  • Climatologie
    • Paléoclimatologie
    • Climatologie
    • Evolution du climat
    • Phénomènes météorologiques violents
  • Les autres aspects de la météo
    • Météo, environnement et société
    • Instrumentation
    • Photos, vidéos et matériel de prise de vue
    • Questions - réponses sur la météo
  • On y parle de météo
    • Sites web
    • Expositions, conférences, évènements
    • Presse, livres, médias et cinéma
  • Discussions autour d'Infoclimat
    • Vie du site Infoclimat
    • Rencontres météo
    • Convivialités

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Gender


Location


Site web


Bio


ICQ


AIM


Yahoo


Skype


Google

Found 3 results

  1. Et bien salut... encore ^^ Quatre jours après le sympathique passage orageux sur Montpellier, nouveau risque sur l'Hérault en ce dimanche 11 mars 2018. Douceur et instabilité au programme, ça devrait bien prendre au passage d'une nouvelle limite frontale. Le risque est prévu en fin d'après-midi, les orages ont déjà pris plus au nord dans le Massif Central et au-delà vers midi. Je prends donc un peu d'avance puisque ça prend toujours + au sud, en Aveyron, dans le sud-ouest... pourquoi pas un petit orage avant le gros des troupes plus tard. Finalement direction le centre Hérault où un orage va se former devant moi, au sud de Bédarieux. Activité électrique exclusivement intra-nuageuse, seul un impact tombera, c'est dans la boite : -1- Il est 16h45. L'orage s'affaiblit, la pluie commence à tomber... je retourne dans la plaine à Gignac pour me retrouver à l'avant et attendre la suite. Le temps du trajet, les orages se multiplient sur le nord/nord-ouest du département. L'horizon est bien noir et un joli cumulonimbus se dévoile au-dessus du Larzac. Rejoint par Albert, on va profiter de cette séquence diurne et active qui se met en place comme prévu : -2- Il est 17h50. Un bel orage attaque le massif de l'Escandorgue à l'ouest de Lodève. -3- À l’extrémité sud de l'amas orageux qui s'étend sur une grosse moitié nord de l'ouest/centre du département, un orage avec un bel abaissement se met à impacter. Il s'agit d'une prise unique à 1/20sec. C'est un poil loin mais ça envoi ! -4- Les bases sont basses sur les reliefs, la foudre est régulièrement cachée par les rideaux et se dévoile plus franchement par moments. -5- -6- La fin de journée approche, le ciel est joli et les couleurs se présentent... -7- -8- Le rideau est passé au plus près, au niveau du village... mais n'a pas voulu lâcher de foudre plus proche, dommage ^^ La pluie nous atteint pour de bon, la nuit tombe, les orages sont moins actifs. On va alors se décaler plus au sud vers la plaine littorale car des orages sont en forme sur l'Aude et il n'y a encore rien eu sur le littoral... logiquement, ça devrait prendre la aussi et le nocturne est à la clé. Le temps du déplacement, de nombreuses cellules explosent sur le littoral entre Sète et le Grau du Roi, on arrive un peu juste pour capter la première activité électrique de celles-ci : elles ne sont pas très actives malgré les intensités, mais à la vue des flashs sur la route, ça semblait joli (vous savez, les flashs vifs, bleutés, de jeunes cellules orageuses...). Arrivés à bon port, on va alors viser tantôt vers l'ouest pour ce qui arrive sur le littoral ouest héraultais, tantôt vers le sud/est pour les cellules du littoral sètois/montpelliérain : -9- Foudre présente en nombre (mais encore un poil lointaine) et magnifique structure nuageuse à l'avant de cet amas orageux, il est 20h15. -10- C'est un peu loin (avec base assez basse) donc la foudre parait petite... mais ça n'en reste pas moins de la foudre esthétique, ça devait être top quelques kilomètres plus en avant. -11- -12- -13- Sur le littoral, les cellules défilant au-dessus de Sète ne lâcheront hélas rien malgré le bonne vigueur... sauf une décharge pile au moment entre deux poses... grrr ^^ Plus à l'Est ça lâche quelques trucs sympathiques mais avec une vue + bouchée. L'amas orageux en provenance de l'ouest approche, il tend à s'affaiblir mais reste encore électrique. La structure nuageuse commence à être bien visible à l'oeil nu, je décide alors de pousser les réglages pour la faire ressortir : c'est quitte ou double, je risque de me mordre les doigts si un impact proche tombe mais c'est le prix à payer pour imprimer au mieux ce ciel tourmenté (et parfois sur un malentendu, c'est facilement rattrapable même à haut iso ^^). Hélas (ou heureusement) pour moi, pas de foudre proche sous ce ciel, la foudre restera un peu plus lointaine derrière Agde : -14- -15- -16- Il manquait le ramifié sur l'étang ou la mer, raaah ^^ (mer visible sous le rideau éclairé, légère lueur à la ligne d'horizon derrière le lido). Pour info le petit sommet vers la droite c'est le Mont Saint-Loup à Agde. -17- -18- Et voila, on attendra jusqu'à 22h mais l'activité orageuse s'estompe lentement mais surement. Pas de pluie ou presque sur le point d'observation... encore des conditions plus que correctes pour cette dégradation, un début mars. Je vote ad vitam æternam pour des hivers de la sorte, ce début d'année est exceptionnel et à mille années lumières de certains débuts de saison poussifs (à voir quand même sur les mois fatidiques avril/mai ^^). Merci du passage
  2. Après un hiver exceptionnellement actif au niveau des phénomènes météorologiques avec de la neige, des tempêtes, des orages et du beau temps entre temps (presque un hiver parfait), la saison orageuse a décidé de débuter assez précocement sur l'Hérault. Pour le début de saison c'est par là : Le 6 mars un potentiel orageux se fait voir en fin de journée sur l'Hérault, rien de très actif a priori même si un orage modéré pourrait concerner l'Ouest 34 ou le Nord du département en fin d'après-midi. Après avoir vite fait analysé les modèles durant la journée je prends la décision à la sortie du boulot de partir me placer dans le Nord-Est de l'Hérault où le risque semble un peu plus concret, n'ayant pas le temps d'aller plus à l'ouest. Progressivement les orages se développent sur le Nord-ouest du 34 avec une activité foudre assez sympathique pour la saison. De mon point de vue le ciel est bien clair ici, trop clair même, il semble qu'une couche d'air sec résiste sur cette partie du département. J'hésite un peu puis pars me placer vers le Pic-Saint Loup, entre temps le radar explose et une forte cellule se forme sur la vallée de l'Hérault, à priori je serai bien placé au pic mais le timing va être serré. Plus j'avance et plus le ciel se montre menaçant, très menaçant même, avec des lueurs verdâtres. Une grosse structure se forme en arrivant sur le Pic, c'est très tourmenté ! Arrivé à l'est de la montagne un magnifique arcus se dévoile ! 1/ La foudre semble taper plus au sud, mon point de vue n'est pas top donc 2/3 photos et on repart, l'orage semble contre tout attente vouloir déferler sur Montpellier. 2/ Je décide d'aller me placer à l'avant pour le devancer et espérer avoir un peu de foudre à l'avant. S'en suit une course contre la montre afin de se placer à Vendargues sur un petit point de vue dominant l'Est Montpellierain (Merci @Cyclone30 pour celui-là ! ). Sur la route je vois de beaux coups de foudre vers Montpellier, j'hésite à m'arrêter à l'arrache mais non, ça va etre trop short. Une fois arrivé au point de vue le spectacle est magnifique ! 3/ Un bel arcus multicouche s'est formé et avance sur Montpellier. J'ai raté le plus gros de l'activité électrique mais un impact entre dans la boite (et il fait du bien!) 4/ L'arcus s'avance : 5/ Puis finit par me balayer avec une sacrée bascule du vent à l'arrière : 6/ Voilà pour ce premier épisode. Décidément cette année commence en fanfare de tous les côtés ! Après on reste en mars, un épisode comme celui-là n'est pas rare, ce qui est plus rare c'est d'enchaîner un autre épisode orageux la même semaine ! Dimanche 11 mars : En effet ce dimanche 11 mars nouveau risque orageux avec cette fois-ci des indices d'instabilité bien plus concrets couplés à une dynamique pas vilaine du tout. Le 34 et l'Aude sont en ligne de mire, je pars me placer en milieu d'après-midi au nord de Béziers (première fois que je chasse dans cette zone). Je me balade quelque peu entre les différents villages et fini par trouver un beau point de vue sur à peu près tout l'ouest du département. La convection a du mal à démarrer pour le moment mais un congestus stationne sur la même zone depuis quelques dizaines de minutes. Il suffit juste d'attendre le forçage et il devrait exploser. En effet c'est chose faite vers 16h30 avec une convection massive qui se met en place et bientôt une belle cellule orageuse, on commence à reconnaître les ambiances de printemps, avec 20°c à ce moment là on en est pas vraiment loin au final ! 7/ 5 minutes plus tard : 8/ Néanmoins cette cellule stationne sur la même zone, alors que plus au Nord une autre se développe sur Bédarieux et semble vouloir descendre du relief : 9/ Pas très active en foudre il faudra attendre que tout ça s'organise un peu plus pour espérer un peu de foudre diurne en photo. Une petite demi-heure plus tard cela s'active enfin plus franchement ! 10/ 11/ Puis je remarque qu'une puissante cellule se forme sur le Larzac et descends vers la vallée de l'Hérault. Vu sa puissance ça vaut le coup de tenter l'interception d'autant que c'est pas encore folichon sur l'ouest 34. Un dernier coup de foudre et on range le matos : 12/ Alors que je partais je remarque qu'un beau petit tuba se forme sous la base de l'orage mourant devant moi : 13/ Il durera environ 3 minutes avant de s'évaporer. Je reprends donc la route en direction de Gignac qui se trouve pile dans l'axe de la cellule qui semble de plus en plus puissante. 40 minutes de route m'attendent. Sur la route la cellule que je viens de quitter se réactiver et donne de magnifiques coups de foudre, tant pis pour celle là, d'autant que les flashs de la prochaine sont déjà visibles. J'arrive à Clermont-l'Hérault et le ciel est on ne peut plus menaçant, des flashs se font insistants et un lourd rideau verdâtre concerne Lodève où de fortes chutes de grêle se produisent.Arrivé au spot la cellule semble progressivement s'essouffler, mais l'ambiance est encore belle : 14/ Quelques coups de foudre avant de complètement mourir, les restes d'un nuage mur sont présents à l'avant. 15/ Alors que je pensais la journée se terminer progressivement surprise, une forte cellule se forme pile devant là où j'étais 1 heure avant. C'est reparti pour l'A75 ! Pas le temps de retourner au spot, je fonce jusqu'à Montblanc où un petit point de vue domine le secteur juste à côté de l'autoroute. L'activité électrique est assez impressionnante avec un flash toutes les 5/10 sec au plus fort, une structure impressionnante semble se dévoiler sur l'horizon. Arrivé au spot, c'est magnifique ! 16/ La foudre sort de temps en temps mais les intras dominent : 17/ C'est magique : 18/ L'arcus avance progressivement alors que la foudre s'active plus franchement au sud, je cadre dans cette direction avec l'autre boitier : 19/ 20/ Puis zoom un peu plus : 21/ 22/ 23/ La structure dans son ensemble est vraiment plaisante, deuxième arcus photogénique en 1 semaine ! 24/ 25/ Progressivement la cellule viendra mourir sur le littoral Héraultais, je resterai au sec presque jusqu'à la fin : 26/ 27/ Voilà pour ce premier épisode orageux d'air chaud de l'année, on en redemande, quel début d'année sur le sud niveau keraunique ! Je commence à vraiment bien apprécier le département de l'Hérault pour la chasse, des paysages bien variés et souvent pas super urbanisés(comparé au 06 bien sur), ça a un charme fou ! En bonus, 2 photos d'un orage bien actif devant la presqu'île de Giens (83) le 27 janvier dernier : 29/ 30/ La suite dans les prochains jours ? Nouveaux risques orageux pour demain et vendredi (voir samedi) sur le sud et le sud-est...
  3. Salut ! Nous voila entrés dans l'été astronomique, le temps passe à une vitesse... Le mois de mai, jusqu'à la première décade de juin, a continué dans l'exceptionnelle activité orageuse... je n'ai pas encore terminé de traiter toutes les photos, je tacherais de poster cela d'ici la fin de semaine prochaine, gros post en perspective. En attendant, priorité à l'orage que j'ai intercepté ce jeudi. Cela faisait donc à peine plus d'une semaine que le temps calme était revenu avec l'installation de conditions de plus en plus estivales. Les fortes chaleurs sont de retour, c'est le top (enfin pas dans l'appart' ^^). Ce jeudi 21, l'instabilité est prévue à l'avant d'un front froid qui fait rapidement baisser les températures sur la moitié nord du pays. L'est héraultais et le Gard, notamment aux abords des reliefs, semblent les mieux placés pour une activité orageuse entre l'après-midi et début de soirée sur le Languedoc. Sortant du boulot vers 16h45, la convection est déjà enclenchée avec deux cellules sur l'Hérault : l'une sur le nord/nord-ouest montpelliérain et l'autre sur la frontière Hérault/Gard (secteur Claret). Je vise cette dernière qui présente un écho radar assez violent, il y a de la petite grêle dessous. Arrivé aux abords du Pic Saint-Loup, la pluie du panache est la (flux de nord, donc les cellules déversent leur enclume vers le sud). J'effectue un petit arrêt vers Valflaunès, constate que la cellule perd de sa puissance (et je ne verrais aucune activité électrique). Sur le nord du Gard, sur les Cévennes, les cellules se multiplient. L'une d'entre elles est déjà bien active et descend vers Uzès. Les modèles indiquent des choses sympathiques pour la zone, je vais donc me diriger par la bas. À mon arrivée, voila un schéma qui résume la chose : Oeuvre d'art réalisée sous Paint svp ! Donc j'ai dans mon dos la première cellule dont je vous parlais, elle gronde et lâche même quelques éclairs mais un peu éloignée et cachée par des collines. A mon ouest/nord-ouest, les cellules les plus intéressantes que je voyais durant mon trajet. Je vise d'abord dans leur direction, ça tonne un peu mais c'est assez mou. Je ne vois qu'un impact qui tombe entre deux rideaux, hors cadre. Sur le schéma, vous voyez le petit éclair au nord d'Alès? Dès mon arrivée il y avait un joli rideau sur les premières montagnes au nord de la ville, je le surveillais aussi. Alors que j'installais mon deuxième trépied, j'entends un coup de tonnerre dans mon dos. Surement la cellule vers le nord de Nîmes... mais non, un deuxième... des coups de canon qui ne trompent pas, ça sent les gros impacts. Vous voyez le petit éclair à mon est ? Il se trouve qu'à ce moment la, un fin rideau apparait. Dans cette zone, jusqu'à Alès et la cellule déjà présente, il y avait des bases bien sombres. Puis, je vois un impact.... ok, il faut vite changer de position ! Le temps de remballer le matos, de faire les quelques dizaines de mètres qui me séparent du chemin de l'autre côté de la route, les rideaux s'épaississent fortement. C'est littéralement en train d'exploser devant moi, je me retrouve avec deux cellules qui se lâchent avec de gros impacts, de même que celle au nord de Nîmes. Parfaitement placé à l'initiation de ce déchainement, il n'y a plus qu'à s'installer et prendre son pied : -1- Les deux cellules à mon est. En à peine 5min, celle de droite est passé d'un filament à cette masse compacte. -2- -3- -4- -5- La structure devient dantesque. L'ultra grand-angle est trompeur, la base et le rideau sont assez proche en réalité. En faisant défiler mes photos, j'ai l'impression de voir une rotation de la colonne. Mais ce n'est pas évident car il y a cette cellule à gauche, les deux viennent se percuter, donc simple différence de flux ou réelle rotation, pas sur du coup (à voir sur la vidéo en fin de post). Il n'empêche que la base, l'espèce de queue qui se forme à droite, les coups de foudre réguliers sur la partie droite, ça fait penser aux cellules rotatives. Attention, avant qu'on ne me tombe dessus, je ne dis pas qu'il s'agit d'une supercellule. -6- -7- -8- c'était juste ! même à 16mm sur plein format. d'où les impacts inclinés. -9- Bien que le gros rideau soit encore à distance, la pluie commence à tomber sur ma position. La séquence fut donc courte, moins de 30 minutes. Je décide de ne pas attendre et de me replacer à l'avant (on va aussi éviter la possible grosse grêle), finalement les spots visés plus au sud sont également sous la pluie... je vais tourner en rond un petit moment dans le coin avant de finalement me rediriger vers ma position de départ : la cellule s'affaiblit progressivement et ça reprend à l'arrière sur les montagnes. Un petit stop pour immortaliser une belle cellule qui a pris naissance sur le sud de la Lozère : -10- Et une fois arrivé, beau cumulonimbus sur le nord Gard/sud Ardèche : -11- Mais ça n'ira pas plus loin, il est 20h et l'instabilité tire sa révérence, il est donc temps de rentrer. Sur 20 jours de calme (en partant de l'hypothèse que l'instabilité revienne dès la toute fin du mois, les modèles se cherchent encore, je croise les doigts ), il y a donc cette toute petite séquence diurne... et pour une fois, ça valait vraiment le coup ! En sortant du boulot et en interceptant la première cellule héraultaise, ça sentait un peu la lose avec des orages baveux et "intranuageux", mais au final... ce fut l'orage diurne parfait avec de la vraie grosse foudre, pas du spaghetti qui se cache à moitié (il y en a eu quelques-uns quand même ^^). Un vrai plaisir dans une ambiance caniculaire, avec de la chaleur ça change tout ! On attend maintenant les grosses piles électriques nocturnes sur les Cévennes, juillet approche... Merci pour votre visite ! PS : petite séquence video timelapse et un impact + tonnerre pour le plaisir :
×
×
  • Create New...