Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'structures'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Prévisions
    • Prévisions à court et moyen terme
    • Evolution à plus long terme
    • Tendances saisonnières
  • Observations
    • Le temps en France
    • Le temps en Europe et dans le reste du monde
  • Climatologie
    • Paléoclimatologie
    • Climatologie
    • Evolution du climat
    • Phénomènes météorologiques violents
  • Les autres aspects de la météo
    • Météo, environnement et société
    • Instrumentation
    • Photos, vidéos et matériel de prise de vue
    • Questions - réponses sur la météo
  • On y parle de météo
    • Sites web
    • Expositions, conférences, évènements
    • Presse, livres, médias et cinéma
  • Discussions autour d'Infoclimat
    • Vie du site Infoclimat
    • Rencontres météo
    • Convivialités

Calendriers

  • Community Calendar

1 résultat trouvé

  1. La saison a commencé assez tôt sur le pourtour méditerranéen avec l’occurrence d’orages modérés dès le 26 janvier. Déjà la nuit du 25 au 26 de bons orages ont circulé devant le département du Var, lieu où je chasse souvent en temps normal, ah mais oui, je suis sur le Languedoc maintenant .. Puis au réveil j’apprends qu’un outbreak de trombes et tornades vient de se produire sur la région de Hyères, encore une fois en temps normal j’y aurais été, mais bon, soit, des orages sont prévus sur le Languedoc également pour cette journée du 26 janvier. En effet en fin de matinée des orages sont remontés du Golfe du Lion vers le littoral du 34 avec pas mal de foudre détectée sur les Bolteks. Seul problème une couche de brume en basse couche qui altérera franchement la visibilité sur ces cellules. Néanmoins un impact sera capturé depuis les plages de Carnon : 1/ La visibilité deviendra trop médiocre par la suite, on rentre avec la première foudre de l’année c’est déjà pas si mal ! L’instabilité est prévue de stagner quelque peu près des littoraux. En soirée une ligne d’averse se développe juste à l’Est de l’Hérault et devient orageuse sur le Nîmois, sans grande conviction je pars me placer sur les hauteurs de Castelnau-le-Lez pour observer la ligne. Celle-ci meurt avec la tombée de la nuit, néanmoins à l’arrière de nouvelles averses se renforcent, l’instabilité est faiblarde mais l’écho devient suffisamment puissant pour impacter, je lance les pauses au cas où. Après 15 bonnes minutes de pauses vierges et alors que je songeais de plus en plus à rentrer, un flash me sort de mon ennui : 2/ Ce sera le seul de cette cellule qui mourra juste après, sympa malgré tout ! Le lendemain soir la situation est prévue orageuse sur les PO et l’Aude. Après quelques heures d’attente et alors que les orages n’ont pas l’air de vouloir bouger du centre-est 11, je décide de foncer vers Agde pour au moins voir un petit quelque-chose. Arrivé sur le point de vue je suis rejoint par Chrispics, complètement par hasard une nouvelle fois, de la foudre est visible vers la frontière entre le 34 et le 11 : 3/ Alors que nous observions la cellule des powerflashs se font voir vers Vias, ceux-ci semblent se déplacer vers le Nord dans le sens de propagation de la cellule, nous n’avons pas aperçu de tuba mais pas impossible qu’une petite tornade ait concerné la commune. La foudre tombe de temps en temps en mer devant nous : 4/ Puis la cellule se tassera alors que la pluie nous concernera peu après, il est temps de rentrer. De nouveau de l’instabilité de prévue pour la fin de la première semaine de février, plus sur PACA une nouvelle fois, ça tombe bien je rentre sur la Côte d’Azur le 3 février ! A peine ré-enménagé sur Cannes il est temps de repartir en chasse sur l’Esterel, en effet en soirée la situation est prévue très instable pour la saison, pas mal d’énergie disponible, une belle convergence près des Maures, les ingrédients sont réunis pour que quelques cellules se forment en soirée. Les modèles sont un peu perdus mais la situation est intéressante. Nous nous rejoignons avec mon compère de Météo-Varoise au Cap Roux qui offre une belle vue à plus de 180° sur l’horizon Sud. La nuit tombe progressivement, au radar de bonnes cellules se développent sur le sud du Var et sur les Maures, une bonne activité électrique et de la grêle sont signalés sur la région Hyéroise. Des cellules prennent un peu plus à l’est, bientôt les premiers flashs se font voir derrière le Cap Camarat. Nous sommes à l’heure bleue, au radar la situation dégénère sur le sud-est du Var, les flashs se font de plus en plus insistants au loin, les bases sont bien sombres sur le cap Camarat, on sent que la situation ne va pas tarder à exploser. Quelques minutes plus tard de formidables salves d’impacts frappent la région de Saint-Tropez : 5/ Pour vous donner une idée de l’activité électrique, voilà une superposition vite fait de 2 photos prises à moins de 30sec d’intervalle, 2 pauses de 15 secondes : 6/ Nous sommes maintenant face à une cellule très organisée et bien active électriquement parlant, des impacts toutes les 20/30 sec. Mais le plus impressionnant est le nombre d’impacts simultanés, souvent par 4/5 voir plus ! 7/ 8/ Superposition de 2 photos, représentant 1 minute de pause pour vous donner une idée du spectacle : 9/ Un nuage mur se développe rapidement au-dessus d’Agay alors qu'une formidable décharge survient dessous, marquant la puissance du courant ascendant. On est vraiment en février ? 10/ 11/ La cellule se décale tranquillement vers l’Est, sur notre position un peu de pluie mais surtout de bons inflows alimentant la cellule, les conditions sont presques parfaites ! 12/ Un impact tombe un peu plus proche que les autres : 13/ La cellule continue son chemin plein Est, le courant ascendant se décale et nous allons bientôt passer dans le panache, toujours de puissants impacts juste devant nous : 14/ Les spiders sont nombreux dans le panache de la cellule, il est temps de passer au plus grand angle, l’ambiance est énorme : 15/ Certains d’entre eux viennent nous lécher les oreilles, par deux fois nous ressentirons un courant électrique sur le haut du crâne, sympa ! 16/ 17/ Au large les salves d’impacts sont encore impressionnantes : 18/ Au plus fort de l’activité la cellule donne flashs et impacts toutes les 5/10 secondes, pour un 3 février c’est une première ! 19/ On finit la série par quelques photos d’ambiances : 20/ L’orage s’éloignera au large de Nice tout en restant très actif, le vent d’ouest dégagera rapidement l’atmosphère. Quel début de saison sur le sud-est de la France, en espérant que ça continue !