Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

florent76

Volcanisme et climat

Recommended Posts

Posted

Location : COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Il est dit qu'avec la montee des eaux qui a lieu que le nombre d'eruptions et seismes risque d'augmenter a cause de la pression des oceans a la ceinture de feu.

Williams

La montée des eaux menace surtout l'île de la Palma qui, faisant un peu rôle d'une éponge, risque de voir un énorme pan de sa structure s'éfondrer dans la mer. Dans ce cas, un Tsunami géant à redouter sur la côte Est des U.S.

Ju

Share this post


Link to post
Share on other sites

La montée des eaux menace surtout l'île de la Palma qui, faisant un peu rôle d'une éponge, risque de voir un énorme pan de sa structure s'éfondrer dans la mer. Dans ce cas, un Tsunami géant à redouter sur la côte Est des U.S.

Ju

ok parceque personnellement sur ma formation de géologie à part pour des malheurs comme celui que vient de décrire judd l'eau n'a pas d'effet autre enfin surtout au niveau de l'augmentation de l'activité volcanique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Infolave du vendredi 18 janvier 2008.

Galeras (Colombie):

Le volcan est entré en éruption hier soir à 8:06, expulsant de la cendre jusqu'à des kilomètres à la ronde et obligeant à évacuer des milliers de personnes dans la ville de Pasto où l'on ne déplore ni dégâts ni victimes. On estime à 7 km la hauteur du nuage de cendre pendant la crise éruptive.

Liste de diffusion de L'Association Volcanologique Européenne [lave.news]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Hello !

Quelques nouvelles fraîches !

Ju default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Infolave du lundi 21 janvier 2008.

Anak Krakatau (détroit de la Sonde / Indonésie) :

Le volcan reste très actif. Selon le poste de contrôle situé dans le village de Pasuruan, les blocs incandescents émis par l'Anak Krakatau atteignaient une hauteur de 2,5 km dimanche à 20h30, ce qui peut représenter un danger réel pour les pêcheurs et touristes venus assister au spectacle des éruptions. Des détonations assourdissantes et des panaches de cendre de 2 km de hauteur étaient perçus depuis les îles de Sertung et Rakata. Les épisodes de tremor volcanique se succèdent à des intervalles allant de 3 - 6 minutes à 10 - 16 minutes.

Liste de diffusion de L'Association Volcanologique Européenne [lave.news]

Share this post


Link to post
Share on other sites

ok parceque personnellement sur ma formation de géologie à part pour des malheurs comme celui que vient de décrire judd l'eau n'a pas d'effet autre enfin surtout au niveau de l'augmentation de l'activité volcanique.

C'est pourtant ce que j'avais entendu a une emission televisé sur les eruption volcanique sur la 5 la semaine derniere.

Williams

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Un peu de nouvelles du monde volcanique !

Ju

Infolave du mercredi 23 janvier 2008.

Ol Doinyo Lengai (Tanzanie) :

Une équipe de 4 personnes (des Norvégiens pour la plupart) ont tenté une approche du cratère le 14 janvier dernier. Elles terminaient l'ascension (montée très pénible de six heures et particulièrement difficile sur les 200 derniers mètres) et se trouvaient à une cinquantaine de mètres du sommet quand le volcan est entré dans une phase éruptive violente avec projection de matériaux. La visibilité au sommet était tellement réduite par les gaz que l'équipe et le guide décidèrent de redescendre un peu, ce qui leur a probablement sauvé la vie. En effet, après une dizaine de minutes de descente, ces personnes entendirent un bruit fracassant et se retrouvèrent sous une pluie de bombes dont certaines avaient la taille d'un ballon de football. Evitant tant bien que mal les fractures dans le sol, ils se précipitèrent vers le pied du volcan, dévalant en une heure la pente qu'ils avaient gravie en six heures ! Hormis quelques blessures, l'équipe est sortie indemne de cette expédition qui montre que le Lengai est particulièrement instable en ce moment. Les dernières photos diffusées sur le site de Fred Belton (http://www.mtsu.edu/~fbelton/latestnews.html) et sur le blog d'un des membres de l'expédition (http://www.vgb.no/14423/perma/280695) révèlent que le sommet - souvent recouvert par les gaz - est percé par un énorme gouffre et recouvert d'une épaisse couche de cendre grise. Les hornitos et les coulées de carbonatite semblent faire partie du passé !

Llaima (Chili) :

L'éruption se poursuit à partir du cratère principal et de deux cratères et une fissure sur le versant est du volcan. Trois cônes sont actifs dans le cratère principal. Le plus imposant produit de faibles émissions de cendre jusqu'à 500 mètres de hauteur. Des émissions de cendre ont été également observées à partir du cratère sur le flanc est. Les glaciers présents sur les versants NE et O sont fracturés et disloqués. La fracture de 80m de long et de 10 m de large sur le versant E émet elle aussi de la cendre.

Liste de diffusion de L'Association Volcanologique Européenne [lave.news]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, je voulais savoir si vous pouviez éclairé le sujet un peu car je n'ai pas trouvé de réponse dans les topics ( peut être ai je mal cherché ^^).

Voila dans la compréhension du climat il faut prendre en compte les forçages externes : typiquement les paramètres orbitaux de Milankovitch (précession, obliquité, excentricité) et l'activité solaire (tâches solaires).

Mais il y a également la composition chimique de l'atmosphère, c'est là que je voudrais bien avoir vos lumières.

-Les implications dans le climat de la composition chimique de l'atmosphère se résument t'elles à l'effet de serre ?

-Les volcans rejettent des gazs, mais quels sont ces gazs et leur proportions, quelles sont les quantités émises ?

-Quels impact sur la composition de l'atmosphère ?

-Quelles conséquences sur le climat ?

-Quelle durée de vie de ces gazs ?

-Cela varit il selon les types d'éruptions ?

PS merci de ces news de lave. Le Ol Doinyo fait réver default_happy.png/emoticons/happy@2x.png 2x" width="20" height="20">

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, je voulais savoir si vous pouviez éclairé le sujet un peu car je n'ai pas trouvé de réponse dans les topics ( peut être ai je mal cherché ^^).

Voila dans la compréhension du climat il faut prendre en compte les forçages externes : typiquement les paramètres orbitaux de Milankovitch (précession, obliquité, excentricité) et l'activité solaire (tâches solaires).

Mais il y a également la composition chimique de l'atmosphère, c'est là que je voudrais bien avoir vos lumières.

-Les implications dans le climat de la composition chimique de l'atmosphère se résument t'elles à l'effet de serre ?

-Les volcans rejettent des gazs, mais quels sont ces gazs et leur proportions, quelles sont les quantités émises ?

-Quels impact sur la composition de l'atmosphère ?

-Quelles conséquences sur le climat ?

-Quelle durée de vie de ces gazs ?

-Cela varit il selon les types d'éruptions ?

PS merci de ces news de lave. Le Ol Doinyo fait réver default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

houla personnellmeent il faut que je fasse des recherches pour te répondre et là j'ai pas le temps j'ai 6h de concours blancs demain...

j'essairais de voir en fin de semaine si personne ne t'a éclairé de ses lumières...

Share this post


Link to post
Share on other sites

selon l'elements de geologie treizième editions, les volcans degagent 90 oourcent de vapeur d'eua puis vient ensuite le co2 qu'il rejette hauteur de 34 millions de tonnes par an par degazage passif a rajouté avec les 31 millions de tonnes de co2 par an avec les eruptions le tout avec un ecart de plus ou moins Quarante millions de tonnes de co2 par an.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, je voulais savoir si vous pouviez éclairé le sujet un peu car je n'ai pas trouvé de réponse dans les topics ( peut être ai je mal cherché ^^).

Voila dans la compréhension du climat il faut prendre en compte les forçages externes : typiquement les paramètres orbitaux de Milankovitch (précession, obliquité, excentricité) et l'activité solaire (tâches solaires).

Mais il y a également la composition chimique de l'atmosphère, c'est là que je voudrais bien avoir vos lumières.

-Les implications dans le climat de la composition chimique de l'atmosphère se résument t'elles à l'effet de serre ?

-Les volcans rejettent des gazs, mais quels sont ces gazs et leur proportions, quelles sont les quantités émises ?

-Quels impact sur la composition de l'atmosphère ?

-Quelles conséquences sur le climat ?

-Quelle durée de vie de ces gazs ?

-Cela varit il selon les types d'éruptions ?

PS merci de ces news de lave. Le Ol Doinyo fait réver default_crying.gif

Salut,

1ere - je crois bien mais pas beaucoup

2ème - surtout du dioxyde de soufre (SO2), leur proprortion et quantite varie suivant le type d'eruption

3ème - leur consequence sont des baisse de temperatures tres vite sur 2 ans environs mais cela depends des eruptions car ca peu avoir moins ou beaucoup plus d'effets suivant le type d'eruption et de volcan

4ème - le plus important n'est pas s'avoir la durée de vie de ces gaz mais de l'acide sulfurique liquide (H2S04) comme le dioxyde de soufre (SO2) se transforme en H2S04. Leur duree de vie est en gros de 2 a 3 ans raison pour laquelle l'effet sur le climat est en gros de 2 ans

Quand tu dis : "Cela varit il selon les types d'éruptions" veus tu dire de la durée de vie de ces gazs ? Si oui je crois bien

Tu as toutes les reponses plus d'etaillés et bien d'autres avec schemas... dans mon site : http://la.climatologie.free.fr/

default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Williams

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Un peu de fraîches !

Ju

Infolave du mercredi 30 janvier 2008.

Kilauea (Hawaii / Etats-Unis) :

La lave en provenance du jeu de fractures qui s'est ouvert fin juillet sur le Kilauea, à l'est du Pu'u O'o, continue à s'accumuler en formant des boucliers desquels s'échappent de temps en temps des coulées dont la dernière en date - sous forme d'un chenal de lave a'a - a pénétré lundi dernier sur environ 600 mètres à l'intérieur de la subdivision des Royal Gardens en recouvrant au passage les coulées des semaines passées. Les photos prises par les scientifiques de l'Observatoire montrent bien le trajet emprunté par la coulée, ainsi que les îlots de végétation en train de se consumer. Le front de la coulée semble s'être immobilisé, mais ce genre de débordement est susceptible de se reproduire.

Le Vieux Fidèle en direct (Parc de Yellowstone / Etats-Unis) :

Ceux qui sont fascinés par les geysers et sources chaudes de Yellowstone seront ravis d'apprendre qu'ils pourront désormais suivre les éruptions du Vieux Fidèle en direct grâce à une nouvelle caméra. Les images ne sont plus des photos fixes toutes les 30 secondes, mais une vraie vidéo ! De plus, les gestionnaires de la caméra affirment qu'ils braqueront l'objectif vers d'autres geysers du Upper Geyser Basin quand ils se manifesteront. Si des bisons, des coyotes ou des ours one envie de se faire filmer, la caméra ne perdra rien de leurs ébats. En ce moment, il fait froid et il y a beaucoup de neige dans le parc. Assis devant l'écran de l'ordinateur, pas besoin de vêtements chauds..

La nouvelle webcam est accessible via cette page :

http://www.nps.gov/yell/photosmultimedia/yellowstonelive.htm

Liste de diffusion de L'Association Volcanologique Européenne [lave.news]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Avant hier le 2 février 2008, cela fait tout juste 10 ans qu'Haroun Tazieff nous quittait, emporté par une longue maladie. Le vide qu'il a laissé derrière lui est toujours aussi grand, tout comme l'est celui laissé par Katia et Maurice Krafft le 3 juin 1991.

L.A.V.E. lui rendra hommage dans les revues de l'année 2008 ainsi que le 15 mars prochain à l'occasion de la « journée des passionnés », pendant le festival « De cendres et de feu » qui se déroule actuellement à Enghien-les-Bains (jusqu'au 19 avril).

Liste de diffusion de L'Association Volcanologique Européenne [lave.news]

Infolave du dimanche 3 février 2008.

Séismes en République Démocratique du Congo et au Rwanda:

Un violent séisme s'est produit ce matin à 9h34 (heure locale) en République Démocratique du Congo sous le volcan Tshibinda, un groupe de trois cônes de cendre basaltique, tout près du lac Kivu. La secousse a atteint la magnitude 6 sur l'échelle de Richter. Une réplique de magnitude 5 a été enregistrée trois heures et demie plus tard à 16 km au SE de la frontière avec le Rwanda. On dénombre une quarantaine de morts et des centaines de blessés au Congo et au Rwanda.

Liste de diffusion de L'Association Volcanologique Européenne [lave.news]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Bellevaux - Chablais - 1150m

ok parceque personnellement sur ma formation de géologie à part pour des malheurs comme celui que vient de décrire judd l'eau n'a pas d'effet autre enfin surtout au niveau de l'augmentation de l'activité volcanique.

oula oula ! si ! l'eau a une influence sur l'activité volcanique .... cette influence est multiple et encore bien insoupçonnée ...

je pourrais difficilement te faire la liste complête de l'action de l'eau ici car celà résulte d'interaction entre l'édifice volcanique en lui même, la tectonique (les failles essentiellement), l'hydrogéologie et ... le climat.

notamment :

1. l'eau joue un rôle de lubrifiant sur les failles ... et ce jusqu'à grosse profondeur, notamment dans les Siwalicks au front de l'Himalaya, la mousson a un rôle prépondérant sur l'activité des failles .... et ça marche à la fois en surface, comme en profondeur ... ce même constat est valable pour la Patagonie chilienne et les Alpes Néozélandaises ... + de précipitation = + d'érosion .... + d'érosion = équilibre isostatique de la lithosphère = relâchement de contrainte sur les grands chevauchements (si on érode on enlève du poids sur la faille donc la friction baisse) ... il y aura donc plus de déplacement sur la faille et moins de blocage et c'est un cercle vicieux. Car ça permet à la montagne de s'élever plus facilement, de s'éroder plus facilement, et de bloquer les masses d'air sur les chaines de montagne, donc plus de précipitations, etc ... en plus l'eau qui s'infiltre en profondeur lubrifie la faille une fois qu'elle l'a atteint et chacun sait que la tectonique a une influence énorme sur l'activité volcanique ... cf le réveil des volcans en Indonésie qui est loin d'être innocent.

2. dans le cas d'un volcan c'est +/- le même principe : l'eau s'infiltre dans l'édifice ... par les failles, fractures, conduits laissé vacant par la lave etc ... ça lubrifie le tout et permet à l'édifice de s'étaler plus facilement (notamment sur de gros volcans comme Hawai et la Réunion ....d'énormes failles parcourent ces édifices qui s'étalent sous leur propre poids et par la déformation de la lithosphère océanique) : si l'édifice s'étale, ça peut favoriser la remonter + facile de lave en surface car les contraintes sont relachées au centre de l'édifice et transférer sur les bords ...

3. l'infiltration de l'eau peut se mélanger à la chambre magmatique : vaporisation direct de l'eau, accumulation de gaz, etc ... ça favorise les éruptions phréato-magmatiques qui sont plus explosives en général ... bref le beau principe de la cocotte minute.

4. dans le cas d'un volcan de subduction, l'eau provient directement de la fusion partielle de la croûte océanique subduite (naturellement riche en eau infiltrée on s'en doute bien) ... cette eau va se mélanger au magma formé par cette fusion partielle et remonter avec lui ... en remontant : baisse de pression, relaxation du gaz, l'eau sous forme liquide de part la pression devient gazeuse dès qu'elle s'approche de la surface = éruption bien explosive .... en plus l'eau transforme les minéraux : le pyxoxène se transforme en amphibole notamment .... et l'amphibole a un réseau cristallin un peu plus complexe que le pyroxène et ça a une influence sur la fluidité de la lave même si ce n'est pas le facteur prépondérant ....

5. dans certaines régions comme l'Islande, l'eau joue un rôle destructeur aussi par gel/dégel ... notamment sur les mouvements verticaux du volcan qui peuvent être parfaitement corrélés avec les saisons .... donc précipitation, gel, déplacement hydrologique, etc .... en plus d'avoir une influence sur les strato-volcans sous glaciaire ...

... bref ... l'influence de l'eau est multiple ... encore mal appréhender car difficilement modélisable (notamment pour les déformations d'édifice qui utilisent des modèles assez simples consitués d'élément "solide" ... dur de simuler une intrusion d'eau dans les intertices de la roche quand la maille du modèle avoisine la centaine de mètre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le Yellowstone continue d'inquiéter.

Yellowstone

Depuis 2004, il connais un important soulévement qui a jamais été observer et qui continu, du moins on nous dit que avant les observations il a pu aussi se produire se genre de soulévement et que ça veut rien dire.. J'espere..

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Le Yellowstone continue d'inquiéter.

Yellowstone

Depuis 2004, il connais un important soulévement qui a jamais été observer et qui continu, du moins on nous dit que avant les observations il a pu aussi se produire se genre de soulévement et que ça veut rien dire.. J'espere..

Merci pour cette info Neigement !

Sinon, pour d'autres nouvelles :

Infolave du mercredi 6 février 2008.

Tungurahua (Equateur) :

Selon l'Institut Géophysique équatorien, le volcan a connu deux violentes phases éruptives aujourd'hui, à quatre heures d'intervalle. Les émissions de cendre ont atteint jusqu'à 14 km d'altitude. Les éruptions ont été précédées d'une forte sismicité, semblable à celle ressentie en Août 2006. On a observé des coulées pyroclastiques et des retombées de ponce de 3 cm de diamètre autour du volcan. De nombreux habitants ont fui devant le danger. Des écoles et des routes ont été fermées. La ville de Baños n'a pas été évacuée, du moins pour le moment.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Une petite mise à jour de l'activité volcanique sur cette bonne vieille terre.

Pas de quoi faire évoluer le climat !

Infolave du jeudi 14 février 2008.

Kilauea (Hawaii / Etats-Unis) :

L'activité éruptive est restée faible ces derniers jours au niveau des pseudo volcans boucliers générés par les coulées au sud-sud-est du Pu'u O'o où l'incandescence brille toujours par son absence. Par contre, le niveau de dioxyde de soufre reste très élevé dans la zone sommitale du Kilauea (400 tonnes/jour au cours de la semaine dernière contre 150-200 tonnes/jour le reste du temps) où les parkings sont actuellement fermés aux visiteurs. Ce sont parmi les plus fortes concentrations depuis 1979, année où ont commencé les relevés. Les parkings et arrêts interdits sont ceux de la southwest rift zone, du sud de la caldeira, le parking de l'Halema'u ma'u. Dans tout ce secteur, les concentrations de SO2 dépassent 10 ppm.

Ce n'est vraiment pas le meilleur moment pour aller voir l'activité volcanique à Hawaii. Outre les restrictions actuelles au sommet, il n'y a plus de lac de lave dans le Pu'u O'o ; aucune coulée n'arrive dans le Pacifique depuis le mois de juin 2007 ; la zone active - jugée beaucoup trop dangereuse - est interdite aux visiteurs et étroitement surveillée par les rangers, aidés en cela par les pilotes d'hélico des tour operators.

Llaima (Chili) :

Le volcan reste très actif avec une activité strombolienne accompagnée de nuages de cendres s'élevant jusqu'à 6 km d'altitude. La semaine dernière, des coulées de lave descendaient les versants ouest et nord sur près de 2 km en générant des panaches de vapeur au contact d'un glacier. Selon la presse locale, les habitants de deux villages ont été évacués, puis autorisés à revenir chez eux pendant la journée.

Tungurahua (Equateur):

Une activité eruptive intense persiste sur le volcan, avec des coulées pyroclastiques et des nuages de cendre jusqu'à une quinzaine de kilomètres d'altitude. Des retombées de cendre ont été observées jusqu'à 30 km de distance. La presse locale du 6 février indique que 2000 personnes ont été évacuées. Le volcan est souvent bruyant, avec des explosions semblables à des coups de canon faisant vibrer les fenêtres de l'observatoire de Guadalupe situé à 13 km au NO.

Liste de diffusion de L'Association Volcanologique Européenne [lave.news]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Infolave du samedi 16 février 2008.

Ol Doinyo Lengai (Tanzanie):

Le volcan a connu une nouvelle séquence éruptive hier, avec un nuage de cendre jusqu'à 11 km de hauteur, selon un rapport d'aviation. Le survol du Lengai est de ce fait déconseillé.

Sur le site de Fred Belton, on a confirmation de la forte activité début février. Le 6 de ce mois, l'un des visiteurs de la région a renoncé à effectuer l'ascension car les éruptions étaient trop violentes. Des photos sur le site de Fred Belton montrent d'impressionnants nuages de cendre ainsi que de beaux impacts de bombes.

Liste de diffusion de L'Association Volcanologique Européenne [lave.news]

Ju

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Judd pour ses informations réguliére sur les volcans du monde default_flowers.gif Continu a les mettres, moi en tout cas je les regardes, surtout que ses derniers temps je m'interesse beaucoup a l'éruption du Krakatoa et du Tambora, 2 eruptions enormes pour l'histoire humaine proche..

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Merci Judd pour ses informations réguliére sur les volcans du monde default_flowers.gif Continu a les mettres, moi en tout cas je les regardes, surtout que ses derniers temps je m'interesse beaucoup a l'éruption du Krakatoa et du Tambora, 2 eruptions enormes pour l'histoire humaine proche..

Merci neigement ! default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Dès que des infos me parviennes par LAVE je les post, pour l'instant c'est assez calme.

J'ai aussi cherché des infos sur Krakatoa et Tambora mais la situation c'est figée, le trémors en baisse... mais c'est un certain Yellowstone qui donne des signes inquiètants en ce moment avec une élévation rapide de 7cm/an des sols mais aussi l'augmentation de la T° des Geysers et de leurs compositions chimique qui se modifie.

Affaire à suivre !

Ju

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui pour Yellowstone, il y a pas longtemps je l'avais signaler sur le topic, mais peut etre que c'est normal car dans l'histoire du volcan en sommeil, les observations sont tres rescente et se changement pourrais etre cycliste, enfin faut l'esperer...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Oui pour Yellowstone, il y a pas longtemps je l'avais signaler sur le topic, mais peut etre que c'est normal car dans l'histoire du volcan en sommeil, les observations sont tres rescente et se changement pourrais etre cycliste, enfin faut l'esperer...

En effet, quand on fouine un peu sur le net, il y a différentes sauces.

Les alarmiste qui prône un réveil prochain du Yellowstone et d'autres qui sont plus modérés en disant qu'il n'y a rien d'inquiètant pour le moment, cela fait partie de sa "réspiration" mais reste et restera à surveiller de toute évidence.

Bonne nuit !

Ju

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Les dernières nouvelles de l'activité volcanique sur le globe! :

Infolave du mercredi 20 février 2008.

Alors que le Llaima (Chili) et le Tungurahua (Equateur) restent très actifs, mais sans évolution notoire, voici quelques informations sur les volcans du Guatemala, le Stromboli et le Kilauea.

- Volcans du Guatemala (Informations aimablement communiquées par Jean-Paul Ceceille, adhérent L.A.V.E.) :

« Comme prévu, nous venons de découvrir les volcans Pacaya et Santiaguito.

Pour le premier, le 12/02, nous avons eu accès aux coulées de lave en passant par la Somma. Progression difficile dans les coulées de gratons et des plaques instables mais spectacle garanti à plusieurs endroits. La chaleur du sol nous a contraint plusieurs fois de changer direction, plusieurs coulées sont visibles.

Le cône est très actif et l'accès est toujours interdit.

Concernant le Santiaguito, le 14/02, nous avons décidé de l'observer depuis le Mirador de Llanos del Pinal et nous avons été récompensés vers 9 h du matin par le spectacle d'une magnifique explosion pyroclastique dont le champignon a atteint plusieurs milliers de mètres...provoquant une pluie de cendres blanches. »

Stromboli (Sicile / Italie) :

L'activité se concentre essentiellement dans les secteurs nord et sud de la dépression cratérique. La bouche centrale était calme la semaine dernière. Les deux bouches les plus septentrionales émettent des matériaux de taille moyenne mêlés de cendre à une hauteur moyenne ne dépassant pas 80 mètres (parfois 200 mètres pour les matériaux les plus fins). La bouche la plus méridionales émet essentiellement des cendres fines, vite emportés par le vent. Les événements explosifs se produisent en moyenne une dizaine de fois par heure.

Source : INGV.

Kilauea (Hawaii / Etats-Unis) :

Une coulée de lave qui s'est échappée de l'un des pseudo-volcans boucliers générés par la fracture du 21 juillet est en train de progresser en direction des Jardins Royaux où elle est sur le point de pénétrer. Cela fait partie du comportement actuel du volcan. Ces coulées parcourent généralement plusieurs centaines de mètres avant de s'arrêter, l'alimentation n'étant pas suffisante. A noter qu'on discerne parfois de l'incandescence à travers les gaz dans le cratère du Pu'u O'o.

Faute de vent, le niveau de SO2 reste particulièrement élevé au sommet du Kilauea et toutes les aires de stationnement au sud de l'Halema'uma'u restent fermées. Il est possible que cette hausse de gaz soit une conséquence des fortes pluies qui ont affecté récemment toute la Grande Ile.

Source: HVO.

Liste de diffusion de L'Association Volcanologique Européenne [lave.news]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Et une dernière nouvelle, j'avais pas tout vérifié ! default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Infolave du jeudi 21 février 2008.

Kilauea (Hawaii / Etats Unis):

Depuis mardi, les autorités du Parc des Volcans ont fermé temporairement l'accès au secteur du cratère de l'Halema'uma'u au sommet du Kilauea, à cause de la concentration trop élevée en dioxyde de soufre. Jusqu'à présent, les bus et les voitures étaient autorisés à emprunter cette portion de route de 6,5 km, à condition que les gens restent dans les voitures. Comme toujours, certaines personnes n'ont pas tenu compte de cette réglementation. Comme il est impossible - pour des raisons de santé évidente - de poster un ranger en permanence auprès de l'Halema'uma'u, les autorités ont donc décidé d'interdire l'accès routier à ce secteur.

Dans le même temps, une coulée en provenance de l'un des pseudo-volcans boucliers au sud-sud-est du Pu'u O'o a fini par pénétrer sur environ 200 mètres à l'intérieur de la subdivision des Royal Gardens.

NB : Contrairement à ce qui a été écrit précédemment, le niveau de SO2 décroît après les fortes pluies et augmente lorsque le temps redevient plus sec. En fait, c'est avant tout le manque de vent (les alizés sont en vacances semble-t-il) qui cause le problème actuel.

Liste de diffusion de L'Association Volcanologique Européenne [lave.news]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

LES DERNIERES NOUVELLES EN DATE

Ju default_flowers.gif

Infolave du mercredi 27 février 2008.

Kilauea (Hawaii / Etats Unis):

Le site web de l'Hawaiian Volcano Observatory montre une carte des coulées de lave actuelles sur le Kilauea. Elle est accessible à l'adresse suivante :

http://hvo.wr.usgs.gov/kilauea/update/maps.html

La source des coulées se situe sur la fracture éruptive du 21 juillet 2007, à l'est du Pu'u O'o.

Après s'être d'abord orientées vers l'est, les coulées ont obliqué vers le sud-est en formant plusieurs pseudo-volcans boucliers (« rootless shields ») numérotés sur la carte. Ils sont alimentés indirectement en tunnels à partir de la fracture éruptive. Le cheminement supposé de la lave apparaît en pointillés jaunes.

Plusieurs bras de coulées sont actifs en ce moment. Certains se dirigent vers l'est-nord-est, d'autres vers le SE et la subdivision des Jardins Royaux où deux d'entre eux pénètrent actuellement sur quelques centaines de mètres.

La contraction générale du sommet du Kilauea semble s'être ralentie. Hormis quelques séismes (principalement au sud du massif), on n'observe rien de très révélateur du comportement du volcan.

Les émanations de SO2 sont encore élevées et la route (Crater Rim Drive) reste fermée au niveau de l'Halema'u ma'u.

L'accès à la zone éruptive proprement dite est interdit et étroitement surveillé. Cette surveillance est d'ailleurs justifiée étant donné le danger. Il est fréquent de voir la voûte des pseudo-volcans boucliers s'effondrer, laissant des trous béants, comme le montrent les superbes photos sur le site de l'observatoire.

Liste de diffusion de L'Association Volcanologique Européenne [lave.news]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Infolave du samedi 1er mars 2008.

Stromboli (Sicile / Italie):

Le 29 février à 2h17, on a enregistré (au niveau de l'une des bouches centrales de la dépression cratèrique) un événement explosif avec une intensité environ 7 fois supérieure à la moyenne journalière. Cependant, les produits de l'explosion n'ont pas atteint le « Pizzo sopra la Fossa ». D'un point de vue morphologique, l'événement a été précédé d'une phase de compression d'environ 30 secondes. D'un point de vue sismique, il est semblable aux crises du 5 mai 2003 et du 5 août 2008. Aucune variation particulière de l'activité sismique n'a été enregistrée avant et après cette crise éruptive.

Source : INGV.

Liste de diffusion de L'Association Volcanologique Européenne [lave.news]

JU

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...