Jump to content

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Comment débuter la chasse


Recommended Posts

Bonjour,

 

Je m'appelle Carole, j'ai 34 ans et j'ai toujours été attirée par les tempêtes, orages et les tornades. Quand j'étais petite je rêvais d'être chasseuse de tornades 😅.

 

J'aimerai donc débuter la chasse aux tempêtes mais je ne sais pas du tout par où commencer. Quelles données doivent attirer mon attention? Quelles sont les informations importantes surlesquelles je dois me concentrer? Pouvez-vous m'aiguiller svp?

 

Bonne journée ! 🌩🌩🌪

 

 

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

@Damien49 à la rescousse.

En vrac, plusieurs étapes sans entrer dans les détails, qui peuvent se faire en même temps.

1) Savoir si il aura orage, où le trouver, savoir lesquels sont les plus intéressants (ceux produisants grêle, tornades, vent violents). Donc comprendre comment ils se forment et ce qui va influencer leur développement puis morphologie. Savoir reconnaitre ces ingrédients dans les observations, puis dans les simulations modèles.

2) Savoir identifier les orages intéressants une fois sur le terrain, visuellement et grâce à l'imagerie radar, afin de pouvoir se rendre au bon endroit. C'est complémentaire du premier point.

3) Connaitre les points de vue, pour faire de la photographie (les chasseurs en ont recensé un grand nombre). Savoir par quel coin approcher un orage si on veut au contraire faire du "core punching" et sentir les éléments au plus près.

4) Ne pas commencer seul, au début au moins. Y aller avec quelqu'un qui a déjà un peu d'expérience. Qui peut prendre le volant en cas de fatigue ou si quelqu'un veut faire de la photo. Des choses de l'ordre du bon sens.

Acquérir de l'expérience en reproduisant ces étapes.

Edited by Pansa
  • J'aime 3
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
La-Chapelle-Saint-Florent (49)
Citation

J'aimerai donc débuter la chasse aux tempêtes

 

Déjà chasser les tempêtes et les orages c'est pas la même chose. Pour les tempêtes, faut surtout être bon en prévision et suivre les topics de prévision court moyen terme du forum pour commencer. Après si une tempête se forme, bah c'est pas très compliqué, souvent plus sympa sur la côte, donc regarder les marées.

 

Pour les orages, bah je vais répéter un peu ce que t'as dis. Sans rentrer dans les détails : d'abord la prévision car il faut pouvoir dégager du temps : long terme (5 jours) à l'échelle nationale (+ ou - 24h), moyen terme (3 jours) à l'échelle régionale (matin, après-midi ou nuit), court terme (24h) à l'échelle départementale (à 1-2h près, quand tout va bien ^^). Ensuite bien connaitre son secteur, ça se prépare (spots, zone dégagée etc...) surtout si tu veux faire de la compo. Après tu peux partir en mode chasse "yolo" c'est plus sportif, mais quand tu chasses de la supercellule c'est souvent comme ça que t'es obligé de faire.

 

Evite de partir seul, surtout si tu pars loin, mais pour des premières chasses, moi je conseille, d'abord de suivre les orages proche de chez soit et petit à petit tu vas gagner en expérience, en confiance et chasser de plus en plus loin.

 

Je peux pas trop comparer aujourd'hui à quand j'ai débuté moi, à l'époque y'avait pas de portable internet, donc quand on partait c'était un peu à l'aveugle et fallait surtout observer le ciel. Parfois on appelait un pote resté chez lui pour qu'il nous décrive la gueule du radar, mais c'était toujours laborieux. On était donc moins aventureux qu'aujourd'hui je pense. Sans parler des spots qui n'étaient pas connus (y'avait pas ElectrIC) et y'avait pas de GPS il fallait utiliser le bon manuel michelin et les cartes ^^  Pis clairement on n'y connaissait rien en orages aussi y'a 20ans (seul source : Traqueur d'Orages) ^^ Tiens d'ailleurs c'est un bon bouquin ça pour apprendre les orages si t'as moyen de te le procurer, c'est la Bible du chasseur un peu.

 

Enfin y'a plein de subtilités et les situations orageuses ne se valent pas toutes, mais bon avec les moyens modernes aujourd'hui t'as quand même la possibilité de moins te tromper.

  • J'aime 4
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Nastringues (24) & parfois Tercis-les-Bains (40)

Ah, l'art de la chasse et de devenir chasseur (ou chasseuse), c'est toute une histoire et une aventure ! 😁😊😇

 

La première chose que je te conseille de mon côté, c'est " de prendre le temps " d'acquérir suffisamment de connaissances et d'aiguiser ton sens de l'observation et forcément de la déduction, sans vouloir aller trop vite et te décourager à la moindre difficulté. Il n'y a de toute manière, pas " de manuel du bon chasseur d'orages (ou de tempêtes) ", mais juste je le pense, une remise en question fréquente sur son approche, aussi sur ses analyses, ses échecs et sur sa manière d'appréhender les situations. Au bout d'un moment, tu verras que tu développeras une sorte d'instinct quasi-naturel (un peu comme Bill dans Twister 😁) au niveau de la lecture du ciel, qui te permettra le tout agrémenté évidemment des connaissances que tu vas acquérir, de pressentir " si ça va le faire ou pas ", avec la faculté d'arriver à déceler des détails au niveau des éléments nuageux circulant dans le ciel, notamment au niveau des signes d'instabilités par exemple en situation pré-orageuse ou si cette instabilité présente suffisamment de signes et de vigueur, pour arriver à en conclure des choses sur la situation qui se présente. Mais c'est assez difficile à expliquer, en fait, tout ça... 😇

A force aussi de lire les radars d'échos de PP, tu arrives au bout d'un moment déduire/pressentir précisément l'évolution d'une ou plusieurs cellules orageuses (ou d'un système orageux plus complexe), de part leur signature, forme et réflexivités, au fil de l'animation... ça aussi, c'est quelque chose de particulier qui s'acquiert au bout d'un certain temps. Bon en gros, même si c'est le début d'une dégradation orageuse, parfois tu parviens à pressentir à l'avance, la nature et la virulence de ce qui pourrait se mettre en place ou, si ça sent le foirage, même si ça ne fonctionne pas non plus à chaque fois.

Pour les tempêtes, c'est effectivement différent de la chasse aux orages, dans le fond et la forme.

 

Au début et en effet, essaye proche de chez toi, sans trop risquer de faire de la route peut-être pour rien, puis pourquoi pas en te joignant à des chasseurs pour des premières expériences sur le terrain, pour vois comment ça se passe concrètement. Dans tous les cas et avant toute chose, n'hésite vraiment pas à poser des questions sur le forum, à tenter au fil du temps tes propres analyses via les différents modèles et à ne pas encore une fois te décourager, parce que tu te sera planté (cela arrive au plus aguerri) et même parfois si tu reçois quelques remarques constructives de certains passionnés ici sur le forum, en règle général, ce sera dans le but de t'aider à progresser. Viendra ensuite le jour où tu te sentiras pouvoir voler de tes propres ailes 🙂 et que tu te sentira à l'aise pour tenter une ou plusieurs chasses en solo. Mais encore une fois, cela demandera du temps, beaucoup de temps.

 

Dans cette activité passionnante, il faut être gourmant en apprentissage, passer des heures à étudier et comprendre les situations dans les détails, les décortiquer en long, en large et en travers. Même si je suis extrêmement perfectionniste dans ce que je fais (ne le soit pas autant 😆), il faut vraiment que tu essayes à chaque chasse, de faire un petit briefing ensuite pour essayer les prochains fois, de corriger éventuellement tes erreurs.

 

Concernant les chasses, " pour moi " sauf si tu restes chez toi ou très a proximité, cela demande aussi une certaine préparation et organisation. Un véhicule propre, rangé, vérifié à tous les niveaux n'est pas du luxe et c'est important pour faire une chasse la plus à l'aise possible. Aussi et même si je sais que certains sont encore réfractaires à la technologie, le trio GPS (waze sur le téléphone), radar de précipitations, d'impacts de foudre et de l'image SAT, avec une carte routière papier au cas ou, c'est quelque chose d'important. Déjà, nos voitures ne roulent pas à l'eau bénite et arriver à un spot, rapidement, sans perdre du temps, moins crevé et en bouffant le moins d'essence possible, c'est quand même primordial à mon sens, encore plus si on doit souvent changer de spot  durant la chasse. Et je ne parlerais pas du retour de chasse dans la nuit ou au petit matin ou " personnellement " j'ai autre chose à faire en général, la tête dans le coltard, que chercher ma route et de lire les panneaux. Concernant les radars de détections, évidemment qu'il faut utiliser ça avec modération et rester le plus souvent à observer le ciel, mais quand tu te retrouveras un jour dans une situation compliquée, noyée dans un système orageux au comportement aléatoire en pleine nuit, ces outils seront de très bons amis 😇.

 

Bon courage en tout cas et bienvenue dans cette univers !

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 2
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Merci pour ton retour (et ton humour 😄) que j'ai apprécié grandement.

Une petite question aussi concernant le matériel, j'ai trouvé sur internet une station météo "nomade" (Skywatch_BL400) qui donne en direct vitesse de vent, pression, température et humidité. Est ce que ça peut avoir un intérêt d'avoir ce genre d'outil pour la chasse? 

  • Supportive 1
Link to post
Share on other sites

Posted
La-Chapelle-Saint-Florent (49)

C'est un gadget et non ça ne te sera pas utile pour commencer à chasser. Pas au début en tout cas.

 

Si tu veux chasser pour faire de la photo, investis plutôt dans un bon trépied, un reflex ou hybride et un détecteur de foudre. Ensuite des ventouses pour la voiture (solides), un sac photos etc... (des batteries de secours). Achète petit à petit, c'est un gros investissement. Pis fait des économies pour le carburant ^^ Prévoit toujours des affaires chaudes et de quoi te protéger de la pluie quand tu chasses (même un bonnet en plein été est utile car crois bien que la nuit en hauteur avec du vent il ne fait jamais chaud). De la nourriture et de l'eau aussi car des fois t'as pas trop le temps de t'arrêter pour manger ^^ Mais là je te mâche le boulot, part chasser et arrête de te prendre la tête, fais tes propres expériences ^^ L'aventure, c'est pas de tout savoir et préparé de manière théorique à l'avance.

 

Car l'investissement reste avant tout humain. La plupart des gens ont commencé à chasser sans rien, juste pour le plaisir de regarder (mon cas).

 

 

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Nastringues (24) & parfois Tercis-les-Bains (40)

Ah le début des chasses, au début des années 2000 (en tout cas pour moi). Consultation de la carte satellite à l'échelle de l'Europe de l'Ouest, couplée à la fameuse carte des impacts de foudre actualisée toutes les 30 minutes chez Wetterzentrale (les fameuses croix jaunes, oranges, violettes), avec consultation rapide d'un ou deux champs de GFS et des connaissances très très limitées avec. Parfois, un coup de téléphone au tarif de je ne sais combien d'euros la minute, sur le répondeur de MF et puis " go " !.

Départ à chaque fois vers le maximum de croix à l'aveuglette ou presque 🤣, parfois même tout en ayant oublié la collation et la bouteille d'eau, c'était de sacrées aventures et on se marrés parfois bien (avec un certain Jérôme C.). Il y a avait du sacré flop monumental après 200-300 km de route pour rien, mais finalement c'était fun et on prenait ça du bon côté 😆...

 

@Jo Ann Harding : en effet, pas réellement besoin de station météo. Le plus simple étant de consulter les stations météo en live, du secteur où tu iras (point de rosée, température, pression etc...) et de tenter de comparer avec les modélisations des modèles.

 

Par contre, depuis 1 an, chasser devient clairement un luxe vu le prix des carburants... tu y réfléchis à deux fois avant de faire de la route...

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Le 15/11/2022 à 16:54, DoubleKnacki a dit :

Par contre, depuis 1 an, chasser devient clairement un luxe vu le prix des carburants... tu y réfléchis à deux fois avant de faire de la route...

En effet, la gazole a doublé depuis 2006 bien que la plupart des voitures récentes consomment légèrement moins de carburant.

En ayant un réseau couvert de station météorologiques autonomes, si toutes étaient équipées de webcam 360°, cela éviterait bien des déplacements peu utiles (avec des déceptions, dépenses et émission de CO2). Une solution est de passer en tout électrique...mais l'autonomie est moins élevée...cela nécessite par ailleurs un plus grand investissement.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Tout a été dis quasiment, juste pour te souhaiter la bienvenue sur le forum, et dans la merveilleuse aventure des chasses aux orages / tornades !

Cela peut être fatiguant, on peut facilement être déçus (choix, organisation, placements, etc), mais le bonheur de vivre/voir ces phénomènes, et de pouvoir les photographier/filmer, c'est énormément de bonheur pour nous les passionné/es :)

 

Je te conseille également d'investir dans du bon matériel (trépieds, appareil photo), et à bien prévoir tes chasses dans la mesure du possible.

Le nombre de fois ou je suis parti en oubliant un truc (à boire, à manger, les batteries, etc. le genre de frustration simple à éviter avec de l'organisation).

 

Enfin, utilise toutes les ressources qui s'offrent à toi avec Internet (le forum Infoclimat, les diverses chaînes YouTube françaises et anglophones, etc.).

 

Bon courage à toi, au plaisir de discuter de tes premières expériences :)

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...