Aigoual 62

Membres
  • Compteur de contenus

    2 523
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Aigoual 62

Personal Information

  • Lieu
    Strasbourg (67) -Capitale Européenne-

Visiteurs récents du profil

847 visualisations du profil
  1. Le topic des lamentations #5

    On ferme les yeux et ... Strasbourg et ses orages de traîne si nombreux l'hiver ...
  2. Merci bien ! Question 4 et 5 répondu au pif. Pour le 3 j'étais persuadé que l'Everest était bien trop au nord pour connaitre la mousson. Pour la dernière question, aucun mérite, merci wiki
  3. Supporter du NPDC également en tant que ch'timi
  4. Suivi du temps dans le Sud-Ouest Octobre2017

    28.3°c à Tarbes et 29.1°c à Soumoulou Une envie soudaine de prendre un avion et d'aller sur place
  5. Coupe du monde 2018 : LE JEU

    3-2 pour la France.
  6. Orientation post Bac

    Su tu veux partir à l'université je te conseille vivement celle de Tarbes (LPCAM) qui te permettra dès la 2ème année d'avoir des notions en météo et de te donner une idée plus précise du métier. Non pas que je fais de la pub pour cette licence en particulier qui présente ses propres défauts et qualités comme toute licence mais c'est la seule de France (avec peut-être celle de Clermont ) qui t'initiera a ce domaine tout en échangeant avec l'enseignante-chercheuse spécialiste de la météo et sans compter le réseau de contacts qu'ils ont avec l'ENM et de l'Université Paul Sabatier pour le master (proximité avec la météopole de Toulouse aidant). Tu pourras même aller aux journées portes ouvertes comme je l'ai fait l'année dernière (par tes propres moyens ). En prépa on te fait une formation solide très générale pour que tu sois prêt pour les concours mais le métier de météorologue (très spécifique et peu commun) te restera flou, enfin ce fut le cas pour moi. Sachant qu'il faut être très fort en maths pour passer ce concours et solide sur les autres matières bien sûr alors que le concours au niveau mater est très branché météo, rien de plus logique mais si tu es vraiment passionné par ce domaine, tu n'auras aucunes difficultés à bosser dessus. Ce concours au niveau master permet, en partie, de ramener les étudiants passionnés par la météo et offre une seconde chance beaucoup plus accessible pour ceux qui l'ont raté en prépa. Les épreuves à ces 2 concours (prépa et master niveau ingénieur) étant bien distincts. Evidemment je ne souhaite en aucun t'influencer pour faire la prépa plus que le cursus universitaire ou vice versa mais de bien distinguer la différence selon moi entre ces 2 parcours. Ce sont 2 cursus qui ont leurs propres particularités avec la prépa qui est une spécificité 100% française.
  7. Un petit bout d'Irlande

    Je pense aux 3 photos que tu as posté juste après avoir dit : "Les paysages sont typiquement irlandais". Ça me rappelle les paysages du Tourmalet (surtout du coté de Super Bareges) avec de la verdure a l'infini et des roches. De même que vers le col des Tentes au dessus de Gavarnie.
  8. Un petit bout d'Irlande

    Sur certaines photos on se croirait vraiment dans les Pyrénées ! Dublin est vraiment une belle ville même si en effet son climat assez plat fait peu rêver. Je me rappelle aussi que le trajet en avion est vraiment sympa avec le survol de la Manche et du Pays de Galles.
  9. Orientation post Bac

    Courage ! Personnellement le formalisme mathématique très théorique j'accroche pas du tout (surtout ceux de maths spé) mais quand c'est appliqué en Physique je comprends mieux vu qu'on a un exemple concret. Après ça prend plus ou moins de temps à les enregistrer et à les comprendre. Ça arrive souvent de comprendre certaines notions 1 ou 2 ans après les avoir vues. C'est un autre contexte avec une approche différente selon tel ou tel professeur et ça joue beaucoup !
  10. Orientation post Bac

    Ah mais n'hésite pas une seule seconde si tu as l'occasion de le passer ! Ce ne sont que 2 épreuves et au moins même si tu ne le réussis pas tu n'aura aucun regret par la suite... Cela te permettra d'augmenter tes chances l'année suivante si tu souhaites le repasser ! De plus, cela te fait de bonnes révisions avant le bac donc il n'y a que du positif Enfin il faut bien avoir en tête que certaines années le concours n'a pas lieu car il n'y a aucunes places offerte.
  11. Orientation post Bac

    Il y a aussi une licence de Clermont Ferrand qui propose des UE météo mais je ne connais pas du tout. Apres les maths c'est uniquement important pour le concours de prépa afin d’espérer rentrer à l'ENM. Mais en L3, il a fallu au final peu de notions de maths afin de suivre les cours de météo. Même le concours à l'issue du master ne nécessite pas un gros niveau en maths mais plus une bonne connaissance des notions physique et surtout de savoir les interpréter. Tu appliques directement un théorème (etc...) par ex sans refaire la démonstration. Pour résoudre une équation différentielle notamment. Une grosse partie du programme de prépa en maths ne m'a servi à rien en licence et c'est normal car la prépa c'est très généraliste. Exactement et il y a une grande diversité de métier à l'issue de l'ENM, bien plus que je ne l'imaginais et certains ne nécessitent pas ou très peu de programmation (marketing par ex). Le hic c'est qu'il faut quand même réussir à ingurgiter toutes ces notions d'info pendant ces 3 ans c'est ce qui m'a poussé à changer de voie. Ceci est uniquement ma propre vision des choses
  12. Orientation post Bac

    http://www.enm.meteo.fr/node/236 Bien sûr le nombre de places peut changer en 2018.
  13. Orientation post Bac

    Exactement mais ce n'est pas vraiment le concours MF mais celui de TPE/EIVP (banque Mines-Pont) a l'issue de tes 2 ans de prépa.
  14. Orientation post Bac

    Il y a également la licence Physique-Chimie et Applications à la Météorologie, à l'Astrophysique et à l'Energie ou on a déjà des cours de météo dès la 2ème année. Elle a lieu à Tarbes (SO de Toulouse) au pied des Pyrénées. C'est la seule de France a proposer des modules d'Astro et de Meteo dès la licence. Je n'ai effectué que la 3ème année l'an passé (après 2 ans de prépa) et cela permet d'avoir de bonnes bases en météo très utiles pour la poursuite vers le master. Ca permet de voir si on est vraiment fait pour ce métier ou non. Etant passionné par la météo depuis longtemps je me suis rendu compte que ce n'était pas un métier pour moi, et que entre l'idée que je m'en faisais et la réalité il y avait un monde (beaucoup trop de programmation)... Même si la formation est bien avec des professeurs (et enseignants-chercheurs) compétents, l'environnement est également très agréable. On était 11 l'année dernière dans la promo (L3) ! Je suis maintenant en école d'ingé sur Strasbourg et je ne regrette rien. Voici 2 TP effectués à Tarbes : Lacher d'un ballon-sonde au Centre de Recherches Atmosphériques de Lanmezan : StatIC de Lanmezan : TP au Pic du Midi :