logos

Membres
  • Compteur de contenus

    1 959
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de logos

  • Rang
    Cumulus mediocris

Personal Information

  • Lieu
    Paris 14

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Oops , pardon on parlait de record mensuel. J'étais dans le record journalier qui semble donc battu pour un 2 décembre.
  2. Et de quelle année date ce record ? car depuis 1900 je vois seulement 15,7°C en 1985 et donc battu aujourd'hui.
  3. Le mode de vie d'aujourd'hui est à l'origine de la catastrophe écologique/climatique à venir. Adopter l'heure d'été toute l'année serait le pire signal pour la lutte contre le réchauffement climatique alors qu'au contraire rester à l'heure d'hiver (qui au passage correspond à la véritable heure d'été en France et c'est ce que certains n'ont toujours pas compris) toute l'année serait un signe qu'il faut absolument revoir notre mode de vie actuel et vivre en conformité avec la nature. Alors oui en théorie il faudrait revenir à l'heure solaire mais si déjà on reste à GMT+1h se serait un moindre mal.
  4. logos

    Suivi du temps en Ile-de-France - Octobre 2018

    Et le pire c'est que les diagrammes se sont à nouveau aplatis pour les 10 prochains jours. Sinon, 21,4° d'écart entre la Txx et Txn du mois à Paris c'est énorme ! Est-ce un record ? En Août 2003 on avait atteint 21,1°C d'écart.
  5. logos

    Suivi du temps en Ile-de-France - Octobre 2018

    On peut presque déjà dire qu'octobre 2018 va se classer en tête du mois d'octobre le plus chaud jamais enregistré en IDF, un ovni du même acabit qu'Aout 2003 / Juillet 2006-2018. Il n'y a aucun véritable rafraichissement en vue pour les 7-8 prochains jours. Il faudrait une dernière semaine très fraîche pour inverser la tendance. A chaque fois les diagrammes nous laissent espérer un net rafraichissement à long terme et à chaque fois plus l'échéance approche plus ça remonte. Il y a 2-3 jours ils semblaient faire l’unanimité pour un net rafraichissement à partir du 23 octobre et voilà que ce soir des scénarios au delà de +10°C à 850hPa vers le 25 octobre refont surface sans même descendre sous les 5°C d'ici là.
  6. logos

    Suivi du temps en Ile-de-France - Octobre 2018

    C'est fou ça , en rentrant ce midi chez moi je sentais comme une légère odeur de brulé (j'avais laissé une fenêtre ouverte toute la matinée). Alors pas impossible qu'avec le vent qui tournait au sud sud-est ce matin ce soit que l'odeur soit perceptible jusqu'à Paris. Sinon record journalier égalé à Paris qui datait de ..... 2017 , après avoir hier battu un même record journalier de 2017 . Deux années consécutives où les records journaliers sont battus l'un après l'autre . A t-on déjà un précédent ?
  7. logos

    Suivi du temps en Ile-de-France - Octobre 2018

    A nouveau l'IDF, region la plus chaude d'Europe à l'heure actuelle à part quelques villes côtières en méditerranée et pour trouver plus chaud il faut aller en Tunisie, même à Alger il fait plus frais qu'à Paris en ce moment.
  8. logos

    Topic des Lamentations #7

    heureusement qu'on devait perdre 10°C et ce depuis déjà hier
  9. logos

    Suivi du temps en Ile-de-France - Octobre 2018

    Et c'était l'an dernier http://www.leparisien.fr/paris-75001/a-paris-il-n-a-jamais-fait-si-chaud-mi-octobre-20-10-2017-7344516.php déjà plus d'actualité Et dire qu'il y a encore des négationnistes du réchauffement climatique. Un article lu dans un journal qui parlait de 27°C à Paris fin octobre comme banal en 2050 ne paraît même plus de la science fiction.
  10. C'est quand même aberrant cette situation. On décide de supprimer une mesure prise en 1976 et ça ne devrait même pas donner lieu à discussion. On revient à la situation d'avant 1976 qui était respectueuse des fuseaux horaires géographiques (et encore, la France était déjà à l'heure allemande, +1h sur son fuseau). On pourrait donc avoir des pays plus à l'est de la France (Danemark) avec 1h de moins si la France choisi de persévérer dans l'ineptie de la double heure d'été. C'est du grand n'importe quoi. Il aurait du être décidé de couper l'Europe en deux ce que la géographie impose. Ouest à UTC+1 et Est à UTC +2.
  11. logos

    Topic des Lamentations #7

    Une enième période chaude 7 à 10°C au dessus des normes en prévision, quelle surprise
  12. Que ceux qui n"aiment pas partir du travail quand il fait nuit m'expliquent pourquoi cela ne les dérange pas le matin ? Sachant que le matin il faut en plus se lever au 30 min / 1heure avant et qu'il fait plus froid. Comme je l'ai dit dans mes premiers post, l'hiver à H+2 de son fuseau horaire est intenable. Tous les pays qui ont tenté l'expérience et souvent même plutôt entre 1h-2h ont fait machine arrière. La Russie en 2015, le Portugal en 1996 et même le Royaume-Uni et l’Irlande en 1971 qui avaient expérimenté l'heure continentale entre 1968-1971. Sans même parler des effets désastreux sur la santé générale c'est juste intenable d'un point de vue économique, et oui beaucoup de secteurs économiques ont besoin de la lumière du jour pour fonctionner. Alors si par malheur la France de par des dirigeants incompétents choisi de rester en décalage de 2h toute l'année je ne donne pas 2 ans avant d'enfin revenir à H+1 toute l'année.
  13. Le monde à l'envers, qualifier d’égoïste un simple ajustement au fuseau horaire normal alors que la France est le seul pays au monde avec l'Espagne à être en décalage h+2 avec son fuseau horaire. Et pourquoi pas un décalage à H+5 tant qu'on y est pour qu'il fasse jour jusqu'à 21h en hiver
  14. En fait ce qu'il aurait fallu pour limiter les effets du changement d'heure c'est de décaler le passage à l'heure d'été qui intervient trop tôt en saison. Fin mars il fait déjà bien jour à 7h du matin et c'est à ce moment là qu'on revient quasiment 1 mois en arrière et à nouveau nuit à 7h, ce qui crée les perturbations du sommeil et la fatigue. Un passage fin avril se ferait beaucoup plus facilement puisque toujours jour à 7h après le changement. Et revenir à l'heure d'hiver comme avant 1996 c'est à dire fin septembre L'heure d'été en octobre est déjà une hérésie, à la mi-octobre on se croit déjà fin novembre le matin.
  15. Décision complètement folle et ubuesque. On crée une anomalie artificielle (heure d'été) pour s'apercevoir (et plus de 30 ans après malgré tout !) que cela perturbe les rythmes biologiques et n'engendre des économies d'énergie que minimes. Et que fait-on ? On décide de garder cette anomalie toute l'année au lieu de revenir à la situation initiale. - Docteur je suis malade car je bois trop d'alcool entre avril et octobre - J'ai la solution répond le docteur, continuer de boire de novembre à mars... Cette consultation était complètement biaisée dès le départ. Il aurait fallu expliquer quelles étaient les conséquences pratiques sur le choix à faire. La majorité à choisi instinctivement l'heure d'été sans penser aux conséquences que cela entraine en hiver. Et quid de la répartition géographique des 4 millions de consultés ? Il semble qu'une majorité provient d'Allemagne où les conséquences seront moins visibles qu'à l'ouest en hiver. Qu'en est-il justement du vote des pays à l'ouest qui subiront de plein fouet cette hérésie d'une nuit totale à 9h du matin pendant quasiment 3 mois. Un Berlinois ne verra en hiver que ce qu'un parisien voit déjà, donc pour lui ce n'est pas encore la mort. Petit florilège d'un levé du soleil au 1er janvier : - Brest 10h09 - Lille 9h49 ..... C'est à dire que le soleil se lèvera encore plus tard que ce que les pays scandinaves connaissent actuellement, une première mondiale d'avoir le jour à 10h du matin en deçà du cercle polaire. Si cette mesure inique devait voir le jour, la France doit absolument revenir sur l'heure de son méridien d'origine et ça l'Europe ne peut pas l’empêcher.