CP3

Membres
  • Compteur de contenus

    2 130
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de CP3

  • Rang
    Cumulus congestus
  1. Il me semble bien que l' année 97 fut également très sèche sur la provence ( ou du moins sur une grande partie ouest de la provence ). Cette secheresse s' est ensuite poursuivis 5 ans , peut etre en un peu moins intense . En gros , d' après mes observations,en provence , depuis 30 ans , ce sont plutot , les périodes de secheresse qui dominent . Années sèches en rouge , humides ou normales en vert: 88-89-90-91-Mi 92 -93-94-95-96 -97-98-99- 00-01-02-03-04-05-06-07-08-09-10-11-12-13-14-15-16-Mi 17. Je me base par rapport à ce que je conçois comme le climat historique représenté ,par exemple , par rapport à la période 1950-1980 . A cette époque là , le climat n' était pas encore influencé par le RC. L' influence du RC semble surtout apparaître à partir de 1987 . Pour moi que ce soit fondé ou non , il y a un avant et un après , et à partir en gros des années 90 ,on ne peut plus vraiment parler de climat historique ( en tous cas ,en provence ) . Au sujet de ces 5 dernières années , il semble que le contraste de précipitations intra -annuelle entre période sèche et période humide est de plus en plus marqué . Ce qui peut ,par exemple , avoir pour consequences de masquer certaines anomalies : En effet , sur telle ou telle année le cumul total de précipitation peut être normal , mais à y voir de plus près 8 mois de fortes secheresses y contrastent avec 4 mois de pluies abondantes . Les cumuls de précipitations éfficaces sont aussi très important à évaluer , et ne se mesurent pas forcément avec un pluviomêtre ( surtout dans les secteurs exposés à des épisodes de pluies intenses ) . Quoi qu' il en soit , la secheresse tend à devenir chronique en provence . Le niveau des nappes et des puits régressent de plus en plus souvent .
  2. Assez curieux qu' Arome fixe le plus gros des précipitations sur Rhône-Alpes ,alors que c' est aux alentours de la basse vallée du rhône que devrait se situer le plus gros de la Cape , et de la teneur en vapeur d' eau atmospherique . Certes , les plus gros forçages sont en effet prévus sur rhône-alpes . Néanmoins ,si la convection prend bien plus au sud ,il pourrait bien y avoir du gros entre LR et Paca . Tout cela , en sachant qu' une fois amorcé un système convectif tend à créer ses propres lois et dépend moins de l' environnement synoptique . Il y a donc un risque sur LR et Paca .
  3. A noter , tout ce cortège de valeur humidex très élevé aujourd' hui en languedoc avec par exemple un humidex de plus de 46 à aniane ceci dans un contexte d' air bien humide Td à 24 °c .
  4. A voir tout de même , un espoir de pluie ( pour ceux qui l' aiment ) vers Mardi . Passage possible d' un fond de talweg d' altitude assez dynamique , couplé éventuellement à un mini creux de surface sur le golf du lIon . Le tout associé à une cape significative .
  5. Du point de vue des indices humidex , les valeurs les plus élevés sont prévus Vendredi et Samedi sur l' ensemble de la zone. Les TPE seront alors souvent supérieures à 60°c près du sol .
  6. Dans son dernier bulletin audio de prévision ,Le centre de prévision régionale de Paca annonce des températures maximales d' un niveau exceptionnel notamment pour Jeudi ,sur le vaucluse .
  7. Impressionnant tous ces records de température journalier voir mensuel sur l' ouest paca ( Il ne semble pas y avoir eu d' effet de foehn ) .Pour les jours prochains , parallèlement à un nouveau petit rechauffement de la masse d' air déjà présente , celle-ci devrait également tendre à s' humidifier , d' où un risque d' indice humidex particulièrement élevé .D' après plusieurs scenarios , les temperatures potentiel équivalente pourraient localement atteindre les 65°c près du sol . Si Mf ne place pas certains des départements exposés dans les 48 h en vigi orange canicule , on pourrait alors se demander si les conditions pour une mise en vigi orange canicule sur les regions méditerranéennes existent reellement .
  8. Plutot etonantes , ces divergences qui persistent à H- 72 h , entre Cep et Gfs au sujet de l' intensité de la canicule .
  9. La masses d' air caniculaire devrait au moins se maintenir 4 jours de Lundi à Jeudi prochain . Il y a des incertitudes pour vendredi . A noter que le pic de chaleur du milieu de semaine ne se limitera pas qu' à la basse troposphère mais devrait également s' accompagner de température très élevé jusqu' à 500 hp , ce qui n' est pas tjrs le cas . Des temperatures très elevé jusqu' en moyenne tropo limitent le refroidissement nocturne .Cependant , au niveau des temperatures maxi à 2 m , la nébulosité pourrait localement et temporairement bloquer les valeurs .
  10. Un gros potentiel caniculaire ,pour la semaine prochaine , est peut etre entrain de se confirmer . La région Paca pourrait etre la plus exposée .
  11. Un cas qui illustre les effets probablement de plus en plus conséquents suite au réchauffement climatique en cours . http://www.liberation.fr/planete/2017/07/24/secheresse-rome-va-fermer-le-robinet-d-eau-huit-heures-par-jour_1585850
  12. A priori , il ne devrait pas y avoir d' orage sur Avignon avant mercredi minuit .
  13. D' après les dernières sorties de ce matin , l' advection chaude de basse couche s' evacuerait moins vite . La présence possible d' une ligne durable de convergence de vent en basse couche en vallée du rhone s' affirme de plus en plus .
  14. A cette heure , sur Paca ,la synoptique présenté par Gfs , est meilleur que celle présenté par Arpege .
  15. Au sujet de la perturbation de Mercredi , celle-ci pourrait se montrer bcp moins orageuse qu' envisagé au départ . En effet , en raison notamment de l' abscence de la formation d' un creux de surface , le flux passe très rapidement à l' ouest partout , ce qui evacue rapidement l' advection chaude . De plus l' anomalie basse de pvu écrase rapidement tout . Sur Paca , cela résiste mieux .