mm91

Membres
  • Compteur de contenus

    4 453
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de mm91

  • Rang
    Cumulonimbus capillatus

Personal Information

  • Lieu
    Gif sur Yvette (plateau, alt. 163 m) Extrème NO Essonne. 30 Km SO de Paris.
  • Site web
    http://icare.cinq.free.fr/meteo/

Visiteurs récents du profil

845 visualisations du profil
  1. Bel orage ce matin à 4 heures (passé juste ici en venant du SO et allant vers le NO d'après le radar). Éclairs et tonnerre qui m'ont réveillé. Violente averse (et un peu de grêle d'après le bruit); intensité max 44 mm/h (mesuré sur 10 minutes) Rafale max (1 mesure / 8 seconde enregistré par la console): 41.4 km/h à 4 h 03. (1 mesure / 5 mn enregistré par le PC: max 17.6 Km/h à 4 h 15) (à 2 m au dessus du toit) Faible chute de température: 19.3°C à 3 heures, 17.0°C à 5 heures Actuellement 18.5°C, ciel couvert mais quelques très petites éclaircies, vent modéré SSO.
  2. Je déconseille vivement toute lubrification (dégrippant, téflon (*), huiles, graisses, etc...). Si ça force c'est qu'il y a un obstacle ou les roulements HS (comme déjà dit plus haut par ceux qui en ont l'expérience). La lubrification sèche et accumule poussières et saletés et c'est pire que le mal (blocage). Tout ce qui est lubrifié doit être soigneusement nettoyé et re-lubrifié très souvent; c'est un cercle très vicieux ! (*) - l'huile au téflon a les mêmes inconvénients que l'huile (accumule la saleté) - le téflon (lubrifiant sec en aérosol) n'est pas du tout recommandé sur des roulements à billes.
  3. Copier/coller de ma réponse déjà faite ici les: 5 novembre 2013 et 20 septembre 2016: ____________________________________________________ Vous ressortez-la le « vieux loup » de l’étalonnage du pluvio de la VP2 maintes fois discuté (ici ou sur Info climat). Etalonner les augets (basculement pour un volume d’eau précis) permet à la VP2 d’être étalonnée en absolu, c’est à dire que la console indiquera la vraie quantité de précipitation sans nécessité de la comparer à un autre pluvio de référence (manuel ou autre). Ce que beaucoup d’amateurs ne comprennent pas bien c’est qu’un seul étalonnage ne suffit pas. En effet il existe des tas de raisons pour que cet étalonnage ne soit pas reproductif. Il vous suffit pour le vérifier de faire plusieurs étalonnages, au moins une dizaine, dans des conditions de pluie (débit, inclinaison), de température, de vibrations, etc… différents et à des périodes différentes. Vous verrez que votre équilibrage d’auget n’est jamais le même. Il est donc impératif de faire la moyenne de ces mesures et plus il y en a plus la moyenne sera juste. Le problème c’est que cet équilibrage des augets n’est pas très facile à faire et donc encore moins à faire de nombreuses fois ! De plus l’équilibrage d’augets n’est pas un étalonnage complet puisqu’il ne prends pas en compte la captation (surface et forme de l’entonnoir). La solution évidente est donc de faire un étalonnage relatif : A peu près n’importe quel pluviomètre manuel (et a plus forte raison un SPIEA si vous en avez un) sera plus précis qu’un pluvio à augets car les sources d’erreur et de dispersion sont infiniment plus faible avec un pluvio manuel. Un pluvio manuel mesure directement une hauteur d’eau (sans intermédiaire mécanique délicat à régler et sujet aux déréglages), les sources d’erreur ne sont pratiquement que les problèmes de captation (forme et surface de l’entonnoir), mais ce sont exactement les mêmes problèmes sur un pluviomètre à augets, donc au total le pluviomètre manuel sera obligatoirement bien plus précis. De plus la comparaison pluvio à augets / pluvio manuel est bien plus facile et peut être faite de nombreuses fois dans des condition différentes (ici elle est faite en permanence à chaque pluie, voir par exemple : http://michel.mo.pagesperso-orange.fr/meteo/courbe_pluvio.jpg On fait alors une moyenne et on rentre le bon coefficient dans le logiciel de traitement (ici Wswin32). C’est de loin la meilleure façon de faire l’étalonnage. Le seul inconvénient et que la console elle-même (VP2) n’est pas étalonnée (on ne peut pas lire directement la pluviométrie sur la console). Seules les valeurs issues de Wswin32 (ou autre logiciel dans lequel on peut entrer un coefficient) le sont. De plus, avec la comparaison avec un pluvio manuel, la précision obtenue correspondra parfaitement à la définition d’une précision qui est l’écart type sur un grand nombre de mesures ( calculable directement dans un tableau Excel, voir ci-dessous(*)) Si le réglage des augets ne servait qu’à corriger les dispersions de fabrication, Davis pourrait faire ce réglage avant la vente. Mais il y a bien d’autres raisons qui justifient de refaire ce réglage, comme par exemple (non exhaustif) : - le débit de la pluie - vent (turbulences) - la variation du diamètre et de la forme de l’entonnoir (avec la température notamment) - l’usure de l’axe de rotation des augets (variation de la résistance à la rotation notamment) - usure et déformation des augets. - dilatation de toutes sortes (vis de réglage par exemple: plus un système possède de réglages plus il peut se dérégler !!) - erreurs de l’opérateur etc, etc… D’où la nécessité impérative d’un grand nombre de mesures comprenant toutes ces variations et d’en faire la moyenne pour faire un étalonnage. (*) J'ai déjà publié une aide, avec tableau Excel à remplir, qui vous calculera directement la précision de votre pluviomètre automatique et le coefficient correcteur à appliquer: c'est ici: http://forums.infoclimat.fr/f/topic/408-aide--ltalonnage-dun-pluviomtre/
  4. Tout à fait ! et c'est surtout pour des raisons de sécurité (du matériel et des personnes), pour éviter justement des raccordements extérieurs en 220 volts toujours très dangereux. Les raccordements extérieurs en 220 volts ne se justifient que pour les grosses consommations. (dans ce cas la basse tension conduirait à des câbles énormes); tondeuse à gazon par exemple, où des grosses précautions sont prises pour la sécurité électrique. Dans le cas du réchauffeur de la VP2, c'est bien évidemment la basses tension qu'il faut prolonger en extérieur. D'ailleurs c'est certainement indiqué sur le transformateur qu'il ne faut pas l'utiliser en extérieur.
  5. à deux mètres au dessus du toit: - une mesure / 8 secondes: 43.9 Km/h à 7 h 32 (enregistré par la station) - une mesure / 5 minutes : 36 Km/h à 8 h 35 (enregistré par le PC)
  6. Bonjour, Je raisonne d'une façon générale et non spécialement pour ta station: Alimenter des éléments extérieurs par panneaux solaires et accus peut sembler très tentant pour des question d'autonomie. Mais ça marche toujours très mal (voir aussi tous les problèmes dans ce forum…) pour deux raisons principales: - sur tous les matériels amateur (ou disons plutôt "grand public") les panneaux solaires ne sont pas suffisamment dimensionnés pour tenir compte de leur usure et salissure et surtout des trop longues périodes à faibles luminosité (nuit, hiver, couverture nuageuse…). - les accus ont des durées de vie très limitées (cycles charge-décharge, mise en CC, etc.) et doivent donc être changés régulièrement; finalement on gagne assez peu en autonomie par rapport aux piles ! De toute façon les matériels professionnels (même très largement dimensionnés) exigent aussi une maintenance régulière (et un accès sur mât si c'est le cas). Je te suggère vivement, surtout si tu n'es pas électronicien, de laisser tomber ce système. (je suis électronicien, j'ai fait de nombreux essais et j'en suis revenu depuis longtemps quand je cherche la fiabilité !). L'idéal est l'alimentation électrique par câble (après un petit bloc secteur basse tension): c'est souvent bien plus facile à faire qu'il n'y paraît au premier abord; étudie bien cette solution. Si vraiment ce n'est pas possible et si l'appareil à alimenter est peu accessible (c'est ton cas), la solution (astucieusement préconisée dans ce forum par Boudu34) est les piles déportées: deux petits fils électriques connectés (si possible soudés) à la place des piles (ou accus) sur l'appareil à alimenter qui descendent (bien fixés) jusqu'en bas du mât, dans un petit boîtier (seulement étanche au ruissellement (*)) dans lequel les piles seront facilement accessibles. Et c'est bien plus facile à faire que tes essais de modification de panneaux solaires et d'accus qui, sans vouloir te porter malheur, ne t'amèneront que des ennuis… (*) le câble doit toujours faire une boucle et entrer dans le boîtier par le dessous car l'eau ruisselle surtout par le câble.
  7. Ne serait-ce pas plutôt 450 mm depuis le 1er janvier chez toi ? pour comparaison, ici: 16.8 mm sur les dernières 48 heures 330.3 mm depuis le 1er janvier 38.8 mm depuis le 27 juin
  8. ici seulement 4.4 mm hier soir et 2 mm ce matin.
  9. OK, mais pour que tout le monde comprenne bien: - les données d'ensoleillement c'est ce que mesure le pyranomètre (watts / m²) à chaque pas de mesure de la station et qui est mémorisé dans le datalogger (et éventuellement envoyé à Infoclimat ou autres sites) - avec ces données d'ensoleillement on peut éventuellement calculer des heures d'ensoleillement (par Infoclimat, avec Wswin32 ou autres logiciels...) Ce calcul ( de durée ou d'heures d'ensoleillement) n'étant pas, loin s'en faut, une simple addition, à partir d'un seuil, des données d'ensoleillement !...
  10. "via" ne signifie pas "par", mais "en passant par" (voir: https://fr.wikipedia.org/wiki/VIA ) Je pense donc que Romain05 voulait dire que les heures d'ensoleillement étaient calculées par Infoclimat quand on lui envoie les informations de puissance solaire instantannée (watts / m²) "en passant par" weatherlink IP. Vous auriez donc raison tous les deux ? Me trompé-je ?
  11. Il n'y a plus "scène de ménage" sur M6 le soir, alors je me contente du forum Infoclimat...
  12. Cette AM je suis allé faire un tour "en plein air": (région Pithiviers): vers 14 heures: 22°C vers 1000 m 16°C vers 2000 m en short, chemisette et coupe vent; c'était très agréable ! mais dur, dur le retour au sol !... ici: max 35.4°C à 14 h 45 mais le plus dur c'est qu' actuellement il fait encore 27.3°C (23 heures) (et 29.8°C dans la maison !)
  13. ici hier: max 34.6°C (à 19 heures) cette dernière nuit: min 17.4°C (à 5 h 45)
  14. passionnant et merveilleux ! merci surtout pour les explications claires et précises