Aller au contenu
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

catlino

Forêt vosgienne

Messages recommandés

Posté(e)

Lieu : COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Hey Louis !

Il est où le point de vue de ta photo ? on dirais que tu es en ballon !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Ban de Laveline alt 420 m

La grande forêt vosgienne, c'est aussi l'eau, les torrents, les cascades qui descendent des sommets.

C'est vrai Catherine, les sources sont peuplées d'Elfes et autres créatures fantastiques.

Ici, dans la grande sapinière du défilé de Straiture, où l'on ne voit que rarement le soleil, c'est la Petite Meurthe qui gronde au milieu des roches moussues.

L'eau y est toujours très fraiche. Actuellement il reste de la glace dans les pierriers du versant nord. Elle résistera jusqu'au cœur de l'été.

643cf98f718642a1d247233c56185476.jpg

95b63d50aceaf4d1e469989bc57f6df1.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De toute beauté , la deuxième on sauterait bien de pierre en pierre default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Toulouse

Hey Louis !

Il est où le point de vue de ta photo ? on dirais que tu es en ballon !

En ballon dans les Vosges, quoi de plus logique ? default_tongue.png/emoticons/tongue@2x.png 2x" width="20" height="20"> Sans rire, ce serait une expérience bien sympa. Mais ici, ça se passe la terre ferme, depuis le promontoire granitique du Neuntelstein ...
C'est vrai Catherine, les sources sont peuplées d'Elfes et autres créatures fantastiques.

Tu en as déjà croisé ? Raconte nous !Si tu veux, oui, je peux aussi alimenter le sujet aussi. Il est vrai que l'année dernière, en septembre j'ai découvert un coin où il ne m'étonnerait pas que passent quelques créatures méconnues. C'est un sous-bois sombre et silencieux, tapissé d'épaisses mousses humides entre des bras d'eau calme, où ne pénètrent quelques rayons entre les épais sapins. Un endroit où les arbres eux-même semble retenir leur respiration ... Nous sommes dans la forêt du Donon, à la tourbière de la Maxe.

5e151fc3ea52c1e9eb5129d158e13a33.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

C'est un endroit que j'adore Louis default_thumbup1.gif

Il faut dire que dans les petits vallons, il y a de nombreux coins similaires où le temps semble suspendu et où l'on a l'impression d'être "aspiré" par ces végétaux luxuriants et de pleinement faire partie de la Terre (avec un grand "T") default_rolleyes.gif

Dans la série arbres remarquables, je vous propose le Pin Sylvestres de la forêt de Bruyères :

p1010159b.jpg

Vus comme ça, ils semblent ressembler aux autres Pins de la région, mais cet aspect est trompeur.

En effet, outre leur taille, environ 35 mètres, ils appartiennent à une sous espèce typique de cette partie du Massif qui se traduit par un fût régulier, presque rectiligne. Il en existe une autre sous espèce dans la région de St Dié des Vosges, mais je ne saurais pas où les localiser.

Sachez, qu'à Bruyères, il ne reste plus que 8 huit individus, agés de plus de 250 ans, et précieusement conservés par les forestiers pour obtenir des semences visant à perpétuer cette sous espèce.

Leur descendance est donc bien assurée, tandis que nous faisons tout notre possible pour protéger ces derniers "vénérables" default_wub.png

Dans un autre registre, beaucoup moins plaisant, je vous propose une illustration de ce que sont ces fameux "hagis", plantations très denses d'Épicéas qui ont alimenté l'industrie papetière de nos vallées depuis l'après guerre, à la faveur de la déprise agricole, c'était un moyen de constituer une dote pour ses descendants.

Aujourd'hui, ça ressemble souvent à ça :

dsc00137co.jpg

En fait, ces boisements ont "épousé" le parcellaire agricole des années 50 ou 60, c'est à dire de très petites parcelles repiquées presque en même temps. En effet, lorsqu'un champ était bordé de ce genre de plantation, les rendements aux abords de la parcelle boisée diminuaient à mesure que les arbres grandissaient, avec ce que l'on appelle "un effet de lisière". C'est à dire que l'ombre qu'ils occasionnaient finissait par empêcher les cultures, ou les foins, de bien se développer.

Résultat, lorsqu'une parcelle était reboisée, les parcelles voisines l'étaient quelques années après...

Aujourd'hui, après le passage de Lothar, puis de Xynthia cette année, les plantations sont fragilisées et une fois qu'une parcelle est récoltée, les autres ne résistent plus aux coups de vent. Pourquoi me direz-vous ?

Parce que les arbres sont tellement serrés, que leur enracinement, au cœur des parcelles, est faible d'autant plus que l'Épicéa a des racines très superficielles par nature. Or Lorsque vous coupez la première parcelle exposée au vent, et dont les individus s'étaient, tant bien que mal, habités aux conditions venteuses, vous exposez en première ligne ceux qui étaient jadis au cœur de la plantation...

Résultat, un très bel effet domino sur des arbres "contre-natures" à l'origine d'une acidification importante des cours d'eau limitant alors la biodiversité de ceux-ci. Sans parler de la pauvreté floristique et faunistique de ce genre de peuplements.

Voilà, une petite explication complémentaire à celle de Catlino sur les Hagis Vosgiens. On ne peut s'intéresser à la forêt Vosgienne sans aborder ce douloureux problème en phase de résorption, heureusement ! default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Désolé d'avoir rompu le charme de ce topic, et place aux envolées lyriques et au bucolisme que nous inspirent nos belles forêt... default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">default_flowers.gif

PS / Désolé encore une fois, je ne parviens pas à poster une photo droite sur pied default_wacko.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Ban de Laveline alt 420 m

On n'avait pas besoin de ça, toute la forêt est par terre.

Un nouvel ouragan vient de s'abattre sur la région de Bruyères dans les Vosges.

Son nom: LOLOX! default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

http://img709.images...6/p1010159b.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : selestat

Catlino : Je me permet de mettre quelques photos prises en novembre du col de Fréland, culminant à 831 mètres.

00919432156d42f7edd3bc9886b71779.jpg

fe20b92e39e156b3728c57a6ce7159cf.jpg

10585a2802839c56759776b3c2ddd8d9.jpg

Magnifique diversité de feuillue qui sépare not région

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Ban de Laveline alt 420 m

JOLI, Phil ces palettes de couleurs automnales. C'est tout à fait cela sur le versant "alsacien" du pays Welche. Sur ta deuxième photo, on voit les Alpes à l'horizon.

Lolox parlait du "douloureux problème des hagis" vosgiens. Ça s'arrange lentement mais surement.

1 Le fameux hagis, pris ce matin à proximité de chez moi. Ceci n'est pas une vraie forêt!

2 Après la tempête de 1999, le bois exploitable a été récolté, les quelques arbres rescapés du passage de l'ouragan ont servi de semencier. La régénération naturelle s'est opérée, surtout grâce aux feuillus. En quelques dizaines d'années, la forêt se reconstituera car les conditions bioclimatiques sont idéales à cette altitude.

3 On récolte les épicéas "repiqués" par les grands parents sur d'anciennes pâtures ou prés de fauche. Qu'adviendra-t'il du terrain? Réouverture du paysage? Retour des troupeaux? Ou on "repique" à nouveau? Ou bien... retour à la biodiversité puisque ce mot est à la mode?

d5b82fb03f0df4a7a88eb4fd19df0979.jpg

1b1dec4129f5d2a5afb22ed09a10fa78.jpg

5430160aaa3f462b3ff60038340baf36.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : selestat

Oui les Alpes suisses

d7696d6d82708abd301c066b504fe6f9.jpg

Bonne soirée philip

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Toulouse

Intéressantes ces considérations "hagissiennes" catlino, je ne savais pas tout ça.

Et jolies couleurs automnales phil !

Je vous propose un bref regard sur des ambiances très peu vosgiennes, en tout cas qui ne reflètent pas l'idée première que l'on se fait des forêts du massif. Ici, pas de sombres et humides frondaisons, le sous-bois est lumineux et aéré, la végétation est sèche, composée de chênes assez trapus, de genêts, de pins sylvestres, si bien que l'ambiance est assez méridionale ... Et pourtant, c'est simplement le rebord alsacien du massif, les forêts qui côtoient le château de l'Ortenbourg.

aac22ac3c8b194b881976fb67fb02a09.jpg

1a55af1a2f3a105e21ce089a761e028b.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Messeix (63) 820m

Vraiment de belles photos à admirer sur ce topic.Merci à vous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Ban de Laveline alt 420 m

Arkus nous montre une très belle chênaie thermophyle sur granit, plein sud, versant est donc très sec. La bas, pousse la vigne et des plantes sub-mérisionales. Cumul pluvio annuel 500 mm.

Aujourd'hui, je propose de vous emmener à quelques dizaines de kilomètres, là où poussent des plantes arcto-alpines, dans les anciens cirques glaciaires des Hautes Vosges. Habillez-vous chaudement, vous allez sentir le contraste entre les forêts du piémont alsacien et les crêtes.

Ce matin, le beau temps régnait partout sauf... au Hohneck... Mais les stratus se sont évaporés rapidement.

La moyenne annuelle de température n'y est que de 3.4°. Cumul pluvio annuel 2000 mm et parfois plus. Ensoleillement: pas terrible.

La neige persiste dans les ravins plus de la moitié de l'année. Rien d'étonnant que les arbres commencent à feuiller fin-mai parfois.

Et malgré tout, c'est très une région très sympathique.

7470df95508d29a17cbdb625acf77d64.jpg

Dans les couloirs,certaines avalanches vont faire le "ménage".

C'est le cas cette année, celle-ci n'avait pas atteint cette ampleur depuis une cinquantaine d'années. Rassurez-vous. la forêt de bouleaux, de sorbiers et de saules va se reconstituer rapidement.

e09c17d33e8404db91b7d89eac7739c6.jpg

Voici l'état de la forêt d'altitude après le passage de l'avalanche de la Combe Dagobert. Altitude 1150 m, versant nord du Hohneck.

Pas de panique, cela fait quelque millénaires que ça se produit.

2a5fbaf1c4b25d29695b806330e9dcb6.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je remercie tous les intervenants qui postent de très belles photos sur ce topic à propos de la merveille que sont les Vosges, continuez!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Ban de Laveline alt 420 m

"Elle a dû faire toutes les guerres" , cette forêt des Vosges.

Aujourd'hui, nous allons faire une petite randonnée entre le Col de Sainte Marie aux Mines et le sommet du Violu.

Sur ces crêtes, à près de 1000 m d'altitude, se sont déroulés de terribles combats entre 1914 et 1918...

Premières lignes allemandes: le Betonturm ou grand blockhaus du Violu en 1916.

La forêt est hachée. Les troncs ont servi à renforcer les tranchées.

cc1f6aa7a7b059664256cfd3339abb56.jpg

*

L'hiver, les conditions deviennent dantesques, la neige, le froid, le blizzard s'ajoutent au déluge de feu...

c021022943eb26aa72393371d4e2d87b.jpg

TDF: Tête des Faux.

* JC Fombaron

Dans le même secteur, voici le sous-bois en l'état actuel.

Quelques vestiges apparaissent encore: des ouvrages en béton, de la ferraille partout qui émerge du sol... rails queues de cochons, fers à béton éclats d'obus.

La forêt a tenté de recouvrir ce qui fut un champ de bataille.

c63d2affefab0e2fd990b243b07f8fb4.jpg

Abri allemand de minenwerfer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

C'est l'ensemble de la ligne de crête qui fut marqué par ces combats, non ?

Il me semblais que ça avait aussi pas mal bardé du coté du Hohneck et lors des combats de 1944, ce sont les régions du Piémont qui ont été le théâtre de violents combats (secteur de Bruyères et Badonvillers notamment) default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Ban de Laveline alt 420 m

En 14/18, de la Meurthe et Moselle au sud de l'Alsace, le front s'établit principalement sur les sommets et crêtes.

Ce sont ces pitons, observatoires, qui deviennent des enjeux stratégiques, donc des points chauds. Cela devient une guerre de position.

On ne peut faire une randonnée chez nous sans remarquer des vestiges de ces combats.

On peut nommer les principaux, du nord au sud: La Chapelotte, la Roche Mêre Henry, la Fontenelle, Spitzemberg, cote 607, Violu, Tête des Faux, Linge, Reichackers, et bien sûr le HWK (vieil Armand).

Entre ces points de fixation où les tranchées adverses se trouvent parfois à quelques mètres de distance, ce sont des no man's land de fond de vallée, encombrés de réseaux de barbelés.

Des projecteurs installés dans des abris bétonnés balayaient le site. Au moindre mouvement suspect, des tirs d'artillerie rendaient toute circulation impossible dans les vallées.

La plupart des points stratégiques étaient boisés avant le conflit. Après l'armistice, on tentera de reboiser, souvent sans succès vu le bouleversement des sols. Lentement, la forêt reprendra du terrain.

Il existe une abondante littérature formidablement documentée sur cette période.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

Oup's, désolé default_blushing.gif

Mais j'ai écris une grosse connerie, puisque les combats du Col de la Chapelotte ont eu lieu durant la première guerre mondiale, et le site de "la grotte des poilus" ayant servi d'arrière base pour le soin des blessés, et un endroit de recueillement à visiter.

Il y eut de violents combats à cet endroit, et d'ailleurs, un stèle a été élevée en mémoire aux combattants venus de Corse et tombés en nombre sur ce champ de bataille.

A ce titre, les forêts environnantes ont été plantées de Châtaigniers issus d'une variété présente dans les montagnes Corses, et qui sont censés rappeler leur île natale à ceux qui reposent ici.

Triste souvenir, évoqué sur ce site, pour ceux que ça intéresse :

http://www.tourismevosges.fr/fr/sites-de-memoires-vosges.php

default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Ban de Laveline alt 420 m

C'est l'ensemble de la ligne de crête qui fut marqué par ces combats, non ?

Il me semblais que ça avait aussi pas mal bardé du coté du Hohneck et lors des combats de 1944, ce sont les régions du Piémont qui ont été le théâtre de violents combats (secteur de Bruyères et Badonvillers notamment) default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

"Elle a dû faire toutes les guerres"

Oup's, désolé default_blushing.gif

Mais j'ai écris une grosse connerie,

Mais non Lolox, ce n'est pas faux. On te le dis dans le titre.

Dans les Vosges , on a donné à chaque conflit et quasiment aux mêmes endroits.

Pas de photos aujourd'hui, désolé: trop de boulot. A suivre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Ban de Laveline alt 420 m

Un petit paysage capturé au passage, ce matin en descendant la vallée de la Haute Meurthe, entre deux averses.

C'est le cirque de Xéfosse avec ses grands pierriers et ses forêts sauvages.

La haut, la Chaume de Sérichamp culmine à 1142 m.

17cfdc7dc0ac0bd55f7632142f3ce716.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : 43 - Saint-Géron/Village de Combadine

Une nature théâtrale, des acteurs parfois mauvais : les hommes, mais toujours la vie qui renaît de ses cendres.

Merci aux différents intervenants pour ces belles contributions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En 14/18, de la Meurthe et Moselle au sud de l'Alsace, le front s'établit principalement sur les sommets et crêtes.

Ce sont ces pitons, observatoires, qui deviennent des enjeux stratégiques, donc des points chauds. Cela devient une guerre de position.

On ne peut faire une randonnée chez nous sans remarquer des vestiges de ces combats.

On peut nommer les principaux, du nord au sud: La Chapelotte, la Roche Mêre Henry, la Fontenelle, Spitzemberg, cote 607, Violu, Tête des Faux, Linge, Reichackers, et bien sûr le HWK (vieil Armand).

Entre ces points de fixation où les tranchées adverses se trouvent parfois à quelques mètres de distance, ce sont des no man's land de fond de vallée, encombrés de réseaux de barbelés.

Des projecteurs installés dans des abris bétonnés balayaient le site. Au moindre mouvement suspect, des tirs d'artillerie rendaient toute circulation impossible dans les vallées.

La plupart des points stratégiques étaient boisés avant le conflit. Après l'armistice, on tentera de reboiser, souvent sans succès vu le bouleversement des sols. Lentement, la forêt reprendra du terrain.

Il existe une abondante littérature formidablement documentée sur cette période.

HWK : Le Hartsmannwillerkopf, c'est moins facile que d'écrire le vieil-Armand, default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20"> terribles combats durant les deux guerres, la Tête des Faux également.

Merci à tous pour vos superbes photos default_thumbup1.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Messeix (63) 820m

Vraiment très très sympa ce topic: de forts belles photos que vos très intéressants commentaires portent encore plus hauts.

Bravo, vous aimez vos montagnes et donnez envie d'y venir y habiter. Merci à vous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

Tenez, voici une image du site de "La grotte des poilus".

La gestion du site par l'ONF est plutôt bien pensée pour contribuer à une ambiance propice au recueillement et à une ambiance assez mystique des lieux. En effet, il s'agit d'une Hêtraie traitée en futée jardinée avec des arbres de taille proche permettant de dégager un vaste espace en sous bois, où alternent des champs de vision long avec d'autres plus court.

ksousboisxn5.jpg

C'est un site à visiter en Automne, non seulement parce que l'on y trouve pas mal de cèpes, mais surtout parce que visiter cela dans une ambiance brumeuse peut contribuer à vous entrainer dans un voyage onirique propre à vous glacer le sang.

Ne disposant pas de belles photos embrumées, j'ai prélevé cette image de ce forum :

http://img110.imageshack.us/img110/3543/ksousboisxn5.jpg

Il est à noter qu'il y a pas mal de choses à visiter dans ce secteur assez peu fréquenté par les touristes, et en particulier le Lac de la Maix :

Lac-de-la-maix-2.jpg

image issue du site de l'O.T. de Raon l'étape.

http://sddv.free.fr/ballades/lacdelamaix.htm

http://www.flickr.com/photos/oliv67/3603571376/page2/

Rien à envier à l'ambiance de "La grotte des poilus" avec ce Lac susceptible de refléter un ciel magnifique dans un eau sans la moindre ride en raison de son encaissement, et quelques minutes plus tard de se voir plongé dans un enveloppant brouillard, assignant les oiseaux au silence, et ne laissant plus raisonner que le tintement régulier de la cloche de la chapelle toute proche default_rolleyes.gif

Là encore, il y a matière à faire pour les amateurs de beauté simple default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Ban de Laveline alt 420 m

Le lac de la Maix: un endroit magique qui plairait bien à Catherine de Belgique. Quantité de légendes tournent autour de ce site. C'est le domaine des fées, des sôtrés, des elfes... et bien d'autres créatures qui peuplent ces grandes forêts vosgiennes. Et pour les amateurs d'archéologie: on a découvert récemment une étrange structure et une barque monoxyle au fond du lac. Mystère?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Ban de Laveline alt 420 m

Il a plu cette nuit. Les nuages défilent sur les crêtes, laissant au passage, des lambeaux accrochés aux sapins.

Le Grand Valtin: alt 850 m.

2d09412addbc13e5866574def461788d.jpg

La forêt résonne des gouttes de pluie qui ruissèlent de partout, les Usnées barbues, lichens des troncs sont à la fête.

A moins que ce ne soit... la barbe d'un Elfe: Bobla, qui tente de se cacher sous l'écorce?

04d1ceda50b09a0dc8d8040085ae39a3.jpg

Le Surceneux alt 810 m. Xonrupt-Longemer

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...