Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Les conséquences dramatiques de Xynthia


Recommended Posts

Posted
LONGWY Alt: 360 m Nord du 54

Le nouveau PPRI fait des ravages dans certaines communes et notamment à Saint-Michel en l'Herm à 5 kilomètres de l'Aiguillon et la Faute.

260 propriétés et 90 terrains placés en zone rouge :

http://www.sudvendeeinfo.tv/Prevention-du-risque-d-inondation-St-Michel-en-zone-rouge-_a1549.html

Link to post
Share on other sites
  • Replies 592
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Posted
Charleville-Mézières (08, Ardennes) : alt 148m.

Le nouveau PPRI fait des ravages dans certaines communes et notamment à Saint-Michel en l'Herm à 5 kilomètres de l'Aiguillon et la Faute.

260 propriétés et 90 terrains placés en zone rouge :

http://www.sudvendeeinfo.tv/Prevention-du-risque-d-inondation-St-Michel-en-zone-rouge-_a1549.html

Je préfère qu'il fasse des ravages en faisant couler beaucoup d'encre, plutôt qu'il fasse des ravages humains. La réaction vraiment est inconsidéré. Visiblement dans la mémoire collecte, l'effet Xynthia (5 ans déjà) est déjà bien oublié. Ce n'est pas pour rien qu'on s'amuse à réaliser des PPR, c'est pour éviter que d'autres drames ne se reproduisent.

Alors oui, une submersion marine d'une telle ampleur (corrélation grandes marées + forte tempête) n'arrive pas tous les ans, mais c'est arrivée une fois et ça pourrait très bien se reproduire. Malheureusement, les populations présentes sur place n'y sont pour rien : la plupart du temps, les terrains et les permis de construire ont été délivrés avant que toute cette réglementation sur les risques ne se mette en place. Il n'empêche qu'on est visiblement encore prêt à sacrifier des vies pour du foncier (de l'argent quoi).

Link to post
Share on other sites
Posted
LONGWY Alt: 360 m Nord du 54

Le problème des PPRI dans la commune que j'évoquais ainsi qu'à l'Aiguillon et la Faute, c'est qu'ils ne sont pas forcément adaptés à la réalité du terrain.

L'Etat décide mais souvent c'est un peu des décisons farfelues dans certains secteurs, heureusement ils ne sont pas majoritaires mais ils existent tout de même.

Et pendant ce long temps de réflexion, les digues sont toujours dans un état vraiment déplorable ... des petits pansements ont été faits mais les opérations lourdes sont toujours dans l'attente ...d'une prochaine grosse tempête?

Link to post
Share on other sites
Posted
Charleville-Mézières (08, Ardennes) : alt 148m.

Le problème des PPRI dans la commune que j'évoquais ainsi qu'à l'Aiguillon et la Faute, c'est qu'ils ne sont pas forcément adaptés à la réalité du terrain.

L'Etat décide mais souvent c'est un peu des décisons farfelues dans certains secteurs, heureusement ils ne sont pas majoritaires mais ils existent tout de même.

Qu'entends-tu par "ne sont pas forcément adaptés à la réalité du terrain" ?

Si ces territoires sont classés en zone rouge, bleu, vert, ... c'est pas pour rien. C'est qu'à un moment ou à un autre, il y a connaissance du risque et l'on sait (par des archives ou par des observations récentes) que ces terrains ont connu une inondation, ont été submergés, ...

Link to post
Share on other sites
Posted
LONGWY Alt: 360 m Nord du 54

Evidemment si ces territoires sont classés en différentes zones c'est qu'il y'a un risque et il ne faut certainement pas négliger cet aspect.

Je parlais tout simplement de cas particuliers qui se situent dans ces zones, dont les personnes sont obligées malgré tout - par exemple - d'abandonner leur maison.

Quand on voit à la Faute que certaines habitations - bien que suffisamment sur-élevées - vont être rasées car elles se situent dans une zone rouge alors qu'elles ne risquent absolument rien c'est là où l'on voit le décalage entre les décisions d'en haut et la réalité du terrain.

Ou bien à l'Aiguillon, certaines habitations qui ne se situent pas dans la zone rouge alors que le risque est très grand pour qu'il se passe quelque chose de grave.

Voilà, j'espère avoir été un peu plus clair.

Link to post
Share on other sites
  • 3 months later...
Posted
Montreuil (93) ou Ciran (37)

Déterrage de topic, rapport du Sénat fraîchement publié, pour ceux qui ont le courage de se lire les 94 pages smile.png

Xynthia 5 ans après : pour une véritable culture du risque dans les territoires

http://www.senat.fr/rap/r14-536/r14-5361.pdf

Parmi les recommandations:

- une spéciale dédicace aux actions menées par nos amis de l'IFFO-RME wink.png

- et ce passage relatif au dispositif d'alerte, dont nous avons en effet entendu parler lors d'un colloque sur les épisodes méditerranéens de fin 2014:

Auditionné par votre délégation, Philippe Le Moing-Surzur, sousdirecteur de la planification et de la gestion des crises, a détaillé les travaux de rénovation du réseau national d’alerte (RNA) actuellement en cours. Ces travaux portent principalement sur l’adaptation des sirènes et votre délégation regrette que la question de la transmission de l’alerte n’ait pas encore trouvé de solution. Comme le soulignaient déjà nos collègues dans leur rapport d’information, « la capacité à avertir la population en lui diffusant un message d’alerte explicite constitue un enjeu majeur ».

Le code des postes et des communications conditionne (article L 33-1) l’établissement et l’exploitation des réseaux publics de communication pour un opérateur :

- à « l’acheminement gratuit des appels d’urgence » ;

- et à « l’acheminement des communications des pouvoirs publics destinées au public pour l'avertir de dangers imminents ou atténuer les effets de catastrophes majeures », sans toutefois prévoir une obligation de résultat2. Votre délégation s’est vu réaffirmer que, lors de situations d’urgence, l’enjeu principal réside dans la capacité à transmettre rapidement l’information en évitant toute saturation du réseau.

Auditionné par vos rapporteurs, le ministère de l’Intérieur – qui porte le développement du SAIP – a annoncé travailler actuellement à la possibilité d’envoyer un SMS d’alerte à l’ensemble d’une population située sur un territoire menacé par un risque, du seul fait de sa géolocalisation. Il s’agirait de ne pas transiter par le canal traditionnel d’envoi des SMS et des communications, mais par le réseau « technique », permettant en temps normal au téléphone portable de communiquer avec l’antenne relais pour se connecter et se déconnecter en passant à l’antenne suivante.

Ce système, appelé selfbroadcasting existe déjà dans certains pays, comme les Pays-Bas ou Israël, et présente un triple avantage :

- il n’y a pas de problèmes de saturation ;

- ce canal ne peut pas être désactivé par l’utilisateur ;

- le téléphone éteint est automatiquement rallumé pour transmettre le message.

Selon les informations transmises à votre délégation, le ministère de l’Intérieur s’est récemment rapproché du ministère de l’Économie et du Numérique, afin d’envisager la mise en place d’une inspection interministérielle sur la faisabilité et les conditions du déploiement de cette technique en France. Votre délégation ne peut qu’encourager les initiatives en faveur d’un système d’alerte moderne.

Link to post
Share on other sites
  • 4 months later...
Posted
Beauvoir mt st michel

Toujours rien sur l'évacuation préventive (pas davantage abordée dans l'émission d'hier soir) alors que les marées de tempêtes sont des événements aux prédictions fiables plusieurs heures avant la submersion. Prévenir les gens certes, mais pour qu'ils restent chez eux ça reste à prouver ; pourquoi ne pas ouvrir des locaux publics durant le cycle de marée fatal (il s'agit de quelques heures..Pas besoin d'un hôtel complet, des gymnases ou des salle polyvalentes suffisent.)

Link to post
Share on other sites
  • 3 weeks later...
Posted
Beauvoir mt st michel

Très intéressant un comparatif entre Ouest France et la chroniqueuse judiciaire du "Monde":

Dans un réquisitoire aussi charpenté et rigoureux que celui de son prédécesseur des Sables-d'Olonne avait été brouillon et outrancier, l'avocat général n'a éludé aucune des questions posées par ce dossier : le conflit entre sécurité et contraintes environnementales, le désengagement de l'Etat dans l'entretien des digues, la lourdeur de ses procédures administratives, et sa faiblesse face à la puissance d'élus désireux d'assurer le développement de leur commune.

Thierry Phelippeau a d'ailleurs souligné que c'est à "l'initiative" des services de l'Etat que des zones classées inondables dans le Plan de prévention des risques d'inondation (PPRI) avaient été rendues constructibles. "Une attitude étonnante et sans doute imprudente", a t-il relevé, tout en soulignant que cet assouplissement des contraintes d'urbanisme avait été accordé sous réserve de trois conditions – un rehaussement et une surveillance régulière de la digue, ainsi que la mise en place d'un dispositif d'alerte (plan de secours) pour la population de La Faute-sur-Mer – qui n'ont pas été respectées. L'avocat général a également évoqué l'aveuglement en partie volontaire d'une population qui, lors de l'enquête publique sur l'aménagement de cette langue de terre, s'était inquiétée des contraintes fixées par le plan de prévention, notamment la construction de pavillons avec un étage élevé, parce qu'elles étaient "susceptibles de gêner l'ensoleillement des pavillons existants".

Et c'est ainsi que "maintenues dans l'ignorance du risque, trompées par la météo, les victimes sont allées se coucher" dans cette nuit du 27 au 28 février 2010.

La presse locale évite soigneusement de rappeler que la population concernée a aussi sa part de responsabilité, et je rappelle que lors du premier procès le préfet avait noté que l'administration avait fait face à une forte pression des médias locaux...qui prenaient fait et cause pour le petit élu contre l'arrogante administration. A Ouest France, on préfère enfoncer d'autant plus les prévenus qu'on les a soutenus comme la corde soutient le pendu.

Par ailleurs, autant je trouve que l'allègement de la peine se justifierait (4 ans ferme, il y a des homicides volontaires qui ne prennent pas plus...), autant les élus ne font pas ce qu'on attend d'eux : ils persistent à demander la relaxe, ce qui n'est franchement pas plaidable! dommage car le Parquet a fait, lui, un effort pour favoriser par les accusés une reconnaissance de leur responsabilité au moins partielle. Les juges risquent dès lors de ne pas suivre le Parquet et de maintenir la condamnation initiale.

Link to post
Share on other sites
  • 3 months later...
Posted
56800 Taupont, 61170 Marchemaisons

il y a 12 minutes, Emmsoleil a dit :

Etonnant jugement, sursis pour le maire et relaxe pour les autres prévenus.

 

Je pense que le parquet va réagir.

 

http://www.sudouest.fr/2016/04/04/proces-xynthia-rene-marratier-n-ira-pas-en-prison-2320771-4700.php

Exactement la même réaction que toi, autant le premier jugement paraissait lourd autant celui-ci en appel est bien léger, pas très logique tout cela.

Link to post
Share on other sites

Il n'est pris en compte que le manque d'informations sur la vigilance lors de la tempête.

Et ne retiennent pas la faute concernant  la construction de maisons si près de la mer, comme l'État et le conseil départemental avaient eux aussi donnés leur accord.

Écoeurant... Car dans ce cas, l'État et le CD se retrouveraient aussi au tribunal, et là, c'est une affaire d'État.

Link to post
Share on other sites
Posted
Montreuil (93) ou Ciran (37)

"Les victimes et l'émotion en première instance, le droit en appel".

 

Ou comment d'un jugement qui apparaissait en effet un peu sévère, on passe à l'approche totalement dé-responsabilisante pour celui qui se fait passer pour un "petit maire" alors qu'il est en évidente situation de conflit d'intérêts personnels depuis plus de 20 ans... http://prdchroniques.blog.lemonde.fr/2016/04/04/xynthia-lex-maire-rene-marratier-condamne-a-2-ans-avec-sursis/

 

Et du coup, ça va se finir au TA...

 

default_sleep.png/emoticons/sleep@2x.png 2x" title="-_-" width="20">

Link to post
Share on other sites
Posted
56800 Taupont, 61170 Marchemaisons

Malgré tous les scandales qui éclatent un peu partout que ce soit dans les conflits d'intérêts, de corruption, la pratique de "l'optimisation fiscale" (mot bien commode passe partout) et qui se prolongent dans des procédures qui n'aboutissent jamais où alors généralement par des non-lieus ou des peines légères, et malgré les belles déclarations péremptoires pour  y mettre fin , pourquoi se priver de telles  pratiques, vu que ça peut rapporter gros sans gros risques ?

 

Pour les islandais la coupe est pleine, gare à la contagion .

 

EDIT : Le parquet général ne se pourvoit pas en cassation !

Link to post
Share on other sites
  • 3 weeks later...
Posted
Beauvoir mt st michel

Infoclimat est devenu tellement vaste que j'avais complètement zappé cette décision en appel (il est vrai que du 3 au17 avril j'étais dans une période sans ordi). Merci aux veilleurs! 

 

La décision rendue confirme que le maire est coupable, il faut rappeler qu'il réclamait la relaxe. Celle-ci concerne uniquement les deux suspects de conflit d'intérêt. Cette notion de conflit d'intérêt pose toujours un problème aux juges, il est assez difficile aux magistrats de faire la part entre deux demandes contradictoires : celle d'avoir des gens compétents pour appréhender techniquement les enjeux d'une décision, celle d'avoir des gens probes, non bénéficiaires en privé des décisions qu'ils prennent au nom de l'intérêt public. Cela donne des décisions variant considérablement d'un magistrat à l'autre. Je ne sais vraiment pas comment résoudre cette difficulté.

 

Le maire s'en sort pas mal mais au bénéfice de l'incompétence. Ce jugement remet en cause les principes de la décentralisation en postulant que les fonctionnaires devraient bel et bien rester les principaux responsables des dossiers de permis de construire. C'est parce qu'il est un élu (donc supposé incompétent) que Marratier est considéré comme peu responsable. La question reste posée : la dilution des responsabilités avec la décentralisation a-t-elle vraiment pour elle d'être rationnelle? A voir l'élasticité des décisions de justice dans ce domaine, je reste plus que jamais sceptique et archaïquement jacobin. Mais la décentralisation a valeur constitutionnelle, et de ce seul point de vue juridique, je trouve que les juges de l'appel vont bien loin dans la minoration de la responsabilité des élus.

 

Enfin, je reste surpris que la question de la responsabilité de l'absence d'évacuation ne soit abordée apparemment dans aucun des procès ; c'est pourtant cela qui a tué et non les constructions : à Ré, les évacuations à Ste Marie et à St Clément dans des constructions pas moins inondables ont sauvé des centaines de vie. Or ce sont les deux maires qui ont fait le job, et cela aurait pu être un moyen d'impliquer Marratier par comparaison. Pour moi on a beaucoup trop parlé des constructeurs et pas assez des évacuateurs, dans un pays où je rappelle que un habitant sur dix est en zone inondable et que jusqu'à nouvel ordre il n'est pas question de raser leur habitat pour autant. Il se peut que les juges en appel aient aussi eu cela en tête. 

 

Pour Marratier, l'avenir est quand même sombre : il est reconnu coupable, et la peine est légère uniquement parce qu'il est tenu pour un incompétent. C'est une double humiliation. Bien sûr pour les proches des victimes cela reste une peine indigente. Il reste que, en cas d'événement à la fois cinquantenal et détectable plusieurs heures avant, pour sauver les vies (les biens c'est autre chose), la question ne peut pas être principalement celle des constructions. Il serait bien que les autorités comme les résidents acceptent d'en convenir. Peut-être l'absence de pourvoi du Parquet révèle-t-elle une prise de conscience?

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...