Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Sign in to follow this  
rico

Pourquoi pas refroidir la terre...

Recommended Posts

Sans doute faudra t'il un accord mondial sous l'égide des nations Unies. Et puis le dispositif qu'Alary et moi avons commencé à définir est plutôt gigantesque (nettement plus volumineux qu'une tour aérogénératrice "normale")

Oui, Alain, je me doutais bien que tu n'allais pas dans tout seul dans ton coin (même si avec Allary) et ni vu ni connu mettre en fonctionnement votre fabrique à cirrus. Et d'autant plus si tu dis que c'est gigantesque default_wub.png et donc pas très discret...

Malgré tout je persiste à penser que même avec les meilleurs intentions du monde (et je n'ai pas de doute sur les tiennes) les "parades" seront utilisées comme passeports pour continuer comme si de rien n'était et non comme des palliatifs en attendant mieux.

Et puis de toutes façons je suis de celles et ceux qui pensent qu'on a suffisamment jouer avec le feu pour ne pas en rajouter dans le genre.

Bien entendu le problème est : comment faire entendre raison aux candidats au suicide ? Et mon avis c'est que seule la Nature le peut, malheureusement.

Nous sommes arrivés à un point ou bien evidemment tout le monde veut suivre le mode de vie Americain

Non, Torrent, pas moi ! default_wub.png J'avais une certaine sympathie pour les Chinois (entre autres du fait de leur politique démographique) mais je pense que leur fièvre actuelle de consommation n'a rien à voir avec l'ancestrale sagesse chinoise.

J'ai même bien l'impression qu'ils sont en train de battre les Américains, côté culte de l'objet. Et je crois bien qu'il y a encore plus d'obèses chez eux qu'aux US.

Je ne sais pas où sont les derniers sages. Les Indiens d'Amérique, peut-être...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Guest

Tout cela pour dire que le fait d'essayer de trouver des moyens artificiels de pallier au réchauffement, camoufle le fait qu'il est impossible pour beaucoup d'envisager réellement une diminution de leur demande énergétique, de même qu'un sérieux coup de frein à leur appétit. Le problème est bien là : celui d'une humanité incapable d'accepter quelque limite que ce soit. Et ceci est de l'ordre du pathologique.

Quant aux procédés envisagés décrits ici, je pense qu'au moins deux points essentiels sont oubliés :

- au non de quoi devrions-nous faire a priori confiance à ce que les scientifiques nous proposent comme remède ?

- et par ailleurs au nom de quoi certains s'arrogeraient-ils le droit de prendre pour la majorité des autres des mesures qu'Ils croient bonnes pour l'ensemble ?

Dans les grandes lignes, il s'agit de provoquer la formation de cirrus de très haute altitude dans la stratospère. Une très légére ombrelle en quelque sorte, réduisant l'impact du soleil de 1 ou 2 % au grand maximum et de manière totalement réversible

Je suis désolée Alain : a priori (et sans a priori !) il me semble que les tours aéro-génératrices s'incrivent dans une logique alternative extrêmement intéressante, par contre, il me semble que de provoquer à très haute altitude la formation de cirrus, n'est plus du tout dans le même registre (et même si ça peut paraître comme bien innocent : de simples cirrus...) car il s'agit là d'agir directement sur l'essence du climat et dans cette optique, personnellement, je n'ai plus aucune confiance dans le "totalement réversible".

Par ailleurs, on est bien là dans le cas d'une action pour ainsi dire personnelle concernant ce que l'on pourrait finalement nommer le bien commun de l'Humanité (à savoir le Climat). Je crois que plus anti-démocratique, on pourrait difficilement trouver mieux... default_wub.png

Bonjour Laure,Je partage complètement ton sentiment au sujet de la démocratie. J'ai grand plaisir à lire tes messages qui sont, pour moi, d'une grande sagesse. Cela fait sincèrement du bien et cela redonne espoir.

J'en profite pour t'indiquer un lien vers ce qui est à mes yeux l'un des plus beaux textes au monde. Il est en plein dans le sujet...

Je te souhaite un excellent dimanche

@+

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Guest

La seule chose à faire et que tout le monde peut faire c'est de changer sa mentalité, ca parrait simple comme ca mais c'est dur pour bien des gens, ils ne comprennent pas que la vie ce n'est pas avoir 2 petits dollards dans les yeux et une caisse enregistreuse dans la tête.

Pour antoine je faisais allusion à ta phrase disant de regarder à l'Ouest , c'est bien de rejetter la faute sur le voisin mais encore faut-il se regarder soit.

Sur ce le destin de notre espèce est entre nos mains mais pas celui de la Terre.

D'accord avec toi Snowman : changeons en premier lieu notre regard sur le monde :On ne résout pas un problème avec les modes de pensée qui l'ont engendré - Albert Einstein

Sortons de la théorie de la terre plate (ressources illimitées) et du dangereux mythe de la "croissance durable", vite !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Guest

La seule chose à faire et que tout le monde peut faire c'est de changer sa mentalité, ca parrait simple comme ca mais c'est dur pour bien des gens, ils ne comprennent pas que la vie ce n'est pas avoir 2 petits dollards dans les yeux et une caisse enregistreuse dans la tête.

Pour antoine je faisais allusion à ta phrase disant de regarder à l'Ouest , c'est bien de rejetter la faute sur le voisin mais encore faut-il se regarder soit.

Sur ce le destin de notre espèce est entre nos mains mais pas celui de la Terre.

Idealiste autant que irrealiste malheuresement

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Les Estables (1350m)

La seule chose à faire et que tout le monde peut faire c'est de changer sa mentalité, ca parrait simple comme ca mais c'est dur pour bien des gens, ils ne comprennent pas que la vie ce n'est pas avoir 2 petits dollards dans les yeux et une caisse enregistreuse dans la tête.

Pour antoine je faisais allusion à ta phrase disant de regarder à l'Ouest , c'est bien de rejetter la faute sur le voisin mais encore faut-il se regarder soit.

Sur ce le destin de notre espèce est entre nos mains mais pas celui de la Terre.

Idealiste autant que irrealiste malheuresement
C'est sur que si l'on ne veut pas faire d'effort on avancera pas mais on regresse.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Guest

La seule chose à faire et que tout le monde peut faire c'est de changer sa mentalité, ca parrait simple comme ca mais c'est dur pour bien des gens, ils ne comprennent pas que la vie ce n'est pas avoir 2 petits dollards dans les yeux et une caisse enregistreuse dans la tête.

Pour antoine je faisais allusion à ta phrase disant de regarder à l'Ouest , c'est bien de rejetter la faute sur le voisin mais encore faut-il se regarder soit.

Sur ce le destin de notre espèce est entre nos mains mais pas celui de la Terre.

Idealiste autant que irrealiste malheuresement

"Ils ne savaient pas que c'était impossible... alors ils l'ont fait" - Mark TwainEt tant que je suis dans les belles phrases default_happy.png/emoticons/happy@2x.png 2x" width="20" height="20"> :

"Si vous avez l'impression de ne pas pouvoir y faire grand chose, tentez l'expérience de dormir avec un moustique...et vous verrez lequel des deux empêche l'autre de dormir" - Dalaï Lama

[ Le moustique est tout petit mais il peut cependant être suffisamment puissant pour vous empêcher de dormir, alors que vous êtes beaucoup plus fort que lui. Les océans sont constitués de gouttes d'eau, chacun peut agir à son niveau - Chacun, aussi petit soit-il a une influence et un rôle à jouer ]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Les Estables (1350m)

Autre chose typique l'homme celle de supprimer la vie à n'importe qu'elle être vivant sans aucun remord,écraser une araignée pour vous c'est normal,une mouche aussi,un lapin idem, pourtant donner la mort pas plaisir ou par apprioris ce n'est pas un droit que vous avez, la vie d'une mouche est aussi importante que la votre, sachez le.

Partager ne serait ce une heure avec un animal, il a une force intèrieur que vous n'avez pas et que malheureusement si vous ne faites pas d'efforts vous n'aurez jamais.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Guest

Autre chose typique l'homme celle de supprimer la vie à n'importe qu'elle être vivant sans aucun remord,écraser une araignée pour vous c'est normal,une mouche aussi,un lapin idem, pourtant donner la mort pas plaisir ou par apprioris ce n'est pas un droit que vous avez, la vie d'une mouche est aussi importante que la votre, sachez le.

Partager ne serait ce une heure avec un animal, il a une force intèrieur que vous n'avez pas et que malheureusement si vous ne faites pas d'efforts vous n'aurez jamais.

" D'accord, il t'a fallu un dixième de seconde pour écraser cette araignée; maintenant, refais-la " - Lanza del Vasto

"La façon dont une nation s'occupe des animaux reflète fidèlement sa grandeur et sa hauteur morale" - Gandhi

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)

Que de manque de pragmatisme dans tout cela.

Il faut sérier comme à chaque fois la problématique car on mélange tout comme d'habitude.

Le problème est :

Si nous n'arrivons pas à réduire fortement nos émissions de GES et donc à empêcher un réchauffement catastrophique est il bon ou pas d'envisager des solutions techniques permettant de contrer le réchauffement et donc de refroidir la Terre?

Si nous y arrivons le problème ne se pose pas.

Je crains bien que les complaintes poético-philosophiques, malheureusement, ne changent pas le cours des choses car si elles peuvent être comprises(mais pas forcément appliquées) par certains occidentaux sentimentalistes, il est probable qu'elles laissent les africains et les asiatiques, ainsi que la majorité des terriens, de marbre.

Si on veut voir les choses de façon plus réaliste et dynamique il faut effectivement envisager ce que j'ai dit plus haut.(pas dans le détail technique bien sûr)

L'obstacle étant principalement le coût financier de telles contre-mesures pas forcément rentables à court terme.

à plus

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Les Estables (1350m)

Meteor je vais te dire une chose si tu veux que l'humain aille un jour ailleurs dans l'univers il va falloir passer la barrière des dollards, le seul coup qu'on à tirer d'arrêter de polluer c'est la survie de notre espèce, est ce un argument suffisant ? pour toi on ne dirait pas .

Qui plus est nous ne sommes pour le moment loin d'être digne d'évoluer et aller vers d'autre peuplade, nous faisons la guerre entre membre de la même espèce pour des couleurs de peaux différentes ou pour du papier.

Je vais te le dire l'humain va s'éteindre très bientôt, il n'aura pas été digne de continuer sa progréssion alors qu'il aurait pu.

Les autres peuplades attendront la venus d'une autre espèce sur Terre qui elle au moins sera digne.

Je n'ai plus rien à ajouter, les apprioris vous rongerons et avant la fin vous regretterez mais il sera malheureusement trop tard.

N'oubliez pas que la facon dont vous percevez le monde n'est pas universel, chacun à sa propre réalité, il suffit de se poser des questions pour trouver les réponses, les indices ne manquent pas.

Rien est vie, la vie n'est rien, mais nous en sommes tous remplies

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Guest

Que de manque de pragmatisme dans tout cela.

Il faut sérier comme à chaque fois la problématique car on mélange tout comme d'habitude. Le problème est :

Si nous n'arrivons pas à réduire fortement nos émissions de GES et donc à empêcher un réchauffement catastrophique est il bon ou pas d'envisager des solutions techniques permettant de contrer le réchauffement et donc de refroidir la Terre?

Si nous y arrivons le problème ne se pose pas.

Je crains bien que les complaintes poético-philosophiques, malheureusement, ne changent pas le cours des choses car si elles peuvent être comprises(mais pas forcément appliquées) par certains occidentaux sentimentalistes, il est probable qu'elles laissent les africains et les asiatiques, ainsi que la majorité des terriens, de marbre.

Si on veut voir les choses de façon plus réaliste et dynamique il faut effectivement envisager ce que j'ai dit plus haut.(pas dans le détail technique bien sûr)

L'obstacle étant principalement le coût financier de telles contre-mesures pas forcément rentables à court terme. à plus

Meteor,

Je t'informe qu'il y a des individus sages sur toute la terre, et autant en Afrique et en Asie qu'en occident.

La seule façon de lutter contre le réchauffement climatique est de diviser par 5 nos émissions de gaz à effet de serre. Tout le reste est non seulement irréaliste mais extrêmement dangereux. De plus, envisager les solutions que tu proposes, c'est partir sur un constat d'échec et ne pas croire en la capacité de l'homme de devenir raisonnable et responsable. Je n'ai pas cette vision de l'homme, je reste optimiste : l'homme est capable de changer.

On ne peut pas avoir une approche uniquement scientifico-scientifique (a+b=c) du réchauffement climatique. A trop "sérier la problématique" comme tu le fais on sombre dans une vision étriquée et réduite de cette problématique. Il ne s'agit pas de "tout mélanger" mais d'avoir une pensée globale sur les enjeux (la "pensée complexe" du sociologue Edgar Morin). L'éthique, la poésie, la philosophie ont toute leur place dans ce débat sinon la science risque de ruiner non seulement nos âmes mais aussi la terre...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il me semble qu'un élément clef à prendre en compte aussi, c'est d'anticiper et préparer le changement (agriculture, prise en compte des évènements exceptionnels qui le deviendraient moins, réponse à la hausse graduelle du niveau de la mer : digue ou déplacement de population qu'il vaut mieux avoir anticipé que de le faire au moment d'une catastrophe naturelle).

Et pour cela les modélisations climatiques sont essentielles, encore faut-il qu'elles soient reconnues et admises internationalement.

Je ne me fais pas beaucoup de souci pour nos nations occidentales, le choc risque d'être plus dur pour les PVD

Share this post


Link to post
Share on other sites

Desolé, Laure et Snowman, mais je ne suis pas d'accord pour laisser passer l'immense catastrophe humanitaire qui s'annonce, sans rien faire, en baissant les bras et en disant que l'homme a un fond pourri de toutes façons, et qu'il mérite de crever. Quand il y a une épidémie de famine en Afrique, est-ce que l'on devrait vraiment laisser faire la nature et laisser crever ces pauvres miséreux! Votre petit confort (meme si vous êtes écolo) est dû justement à une certaine forme d'exploitation de la nature. Or cette exploitation mène à des pollutions et au réchauffement de la terre. Notre action sur le climat est déjà énorme. Pourquoi ne pas entrevoir des solutions pour limiter la catastrophe à venir, et qui provoquera sans doute la mort de millions de personnes et sans doute des guerres à l'appel!

En reprenant l'image de la maladie des posts précédents, si un gros fumeur a un cancer du poumon, on ne va pas lui dire que c'est de sa faute, qu'il était bête de fumer et qu'il fallait qu'il change sa mentalité de "gros fumeur". Bien sur que non, on va le soigner, car le fait qu'il arrête de fumer une fois le cancer déclaré ne suffira pas à le guérir!

Ce qui est anti-démocratique, c'est de laisser faire la catastrophe annoncée, et ce sont toujours les plus pauvres et les pays du Sud qui seront toujours touchés en premiers. Il faut sauver notre Terre bien sûr, mais là elle est bien malade, donc on doit réfléchir sérieusement à trouver des solutions alternatives contre le réchauffement de la Terre. Cela devrait être effectivement une nouvelle science à développer comme le suggère Meteor, où on devrait investir des milliards de dollars et d'euros, car c'est l'avenir de l'Humanité qui en dépend!

Je pense que certains ne prennent pas bien la mesure du problème ici encore!

Eric

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Guest

Desolé, Laure et Snowman, mais je ne suis pas d'accord pour laisser passer l'immense catastrophe humanitaire qui s'annonce, sans rien faire, en baissant les bras et en disant que l'homme a un fond pourri de toutes façons, et qu'il mérite de crever.

En ce qui me concerne, je dis exactement le contraire : je pense que l'homme est capable de changer (qu'il n'est donc pas "pourri"). Les solutions, à mon avis très dangereuses, proposées par Météor (balancer d'énormes quantités d'aérosols minéraux dans l'atmosphère ou de CaCO3 dans les océans) partent du principe que l'homme est incapable de changer son mode vie et de réduire ses émissions de gaz à effet de serre, qu'il est de ce point de vue "pourri".

Préserver l'environnement c'est en premier lieu protèger l'homme.

Il faut agir, toutes les idées sont intéressantes, mais prenons garde que les soit-disant "remèdes" ne soient pas pire que les maux. Mieux vaut prévenir que de tenter de guérir avec un médecin pas forcément compétent...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Les Estables (1350m)

Desolé, Laure et Snowman, mais je ne suis pas d'accord pour laisser passer l'immense catastrophe humanitaire qui s'annonce, sans rien faire, en baissant les bras et en disant que l'homme a un fond pourri de toutes façons, et qu'il mérite de crever. Quand il y a une épidémie de famine en Afrique, est-ce que l'on devrait vraiment laisser faire la nature et laisser crever ces pauvres miséreux! Votre petit confort (meme si vous êtes écolo) est dû justement à une certaine forme d'exploitation de la nature. Or cette exploitation mène à des pollutions et au réchauffement de la terre. Notre action sur le climat est déjà énorme. Pourquoi ne pas entrevoir des solutions pour limiter la catastrophe à venir, et qui provoquera sans doute la mort de millions de personnes et sans doute des guerres à l'appel!

En reprenant l'image de la maladie des posts précédents, si un gros fumeur a un cancer du poumon, on ne va pas lui dire que c'est de sa faute, qu'il était bête de fumer et qu'il fallait qu'il change sa mentalité de "gros fumeur". Bine sur que non, on va le soigner, car le fait qu'il arrête de fumer une fois le cancer déclaré ne suffira pas à le guérir!

Ce qui est anti-démocratique, c'est de laisser faire la catastrophe annoncée, et ce sont toujours les plus pauvres et les pays du Sud qui seront toujours touchés en premiers. Il faut sauver notre Terre bien sûr, mais là elle est bien malade, donc on doit réfléchir sérieusement à trouver des solutions alternatives contre le réchauffement de la Terre. Cela devrait être effectivement une nouvelle science à développer comme le suggère Meteor, où on devrait investir des milliards de dollars et d'euros, car c'est l'avenir de l'Humanité qui en dépend!

Je pense que certains ne prennent pas bien la mesure du problème ici encore!

Eric

Le terme ecolo ne veut rien dire, il faudrait plutôt employer le terme réfléchis, la toute "puissance humaine" qui à l'air de t'éblouir te faits oublier une chose , très importante même la plus importante, la Terre est ta mère , elle t'a elever au sein et tu lui dois du respect, dit moi frappes tu ta mères, tu faits tout pour qu'elle meurt et après que tu as compris que c'est pas bien , tu recommences ??, l'homme à fait des erreurs c'est un fet mais s'il est si "évoluer" que tu le penses ne devrait il pas ne pas refaire ces erreurs, malheuresement dans tes propos c'est une erreur qu'il ferra, vous vous prennez pour des dieux alors que vous n'êtes que des insectes, vous connaissez l'histoire de la grenouille qui voulait se faire plus grosse que le boeuf, la grenouille explose ensuite, c'est ce qui arrivera à l'humanité si vos pensées soient disant si 'réaliste' sont appliquées.Il n'y aura plus de chance pour l'homme, la Terre lui envoie des signes lui disant d'arrêter le masacre et de la laisser se réparer elle même.

Donc vous qui vous prennez pour des têtes qui savent mieu que tout le monde ce dont la Terre à besoin aller un peu dans la nature, discuter avec les animaux communier avec eux ,au lieu d'être éblouis par la splendeur de superbe tête de président dans du papier vert.

Vous croyez connaître la Terre, mais une chose avant de connaître la Terre il faut d'abord se connaître soit !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Desolé, Laure et Snowman, mais je ne suis pas d'accord pour laisser passer l'immense catastrophe humanitaire qui s'annonce, sans rien faire, en baissant les bras et en disant que l'homme a un fond pourri de toutes façons, et qu'il mérite de crever.

En ce qui me concerne, je dis exactement le contraire : je pense que l'homme est capable de changer (qu'il n'est donc pas "pourri"). Les solutions proposées par Météor (balancer des aérosols minéraux dans l'atmosphère ou du CaCO3 dans les océans) partent du principe que l'homme est incapable de changer son mode vie et de réduire ses émissions de gaz à effet de serre, qu'il est de ce point de vue "pourri".

Planete Bleue, même si on reduit énormément nos emissions de CO2, de 10% ou 20% par rapport aux émissions actuelles, ce qui supposera un très gros effort, et un sacrifice économique de certains pays, le problème restera le même car le CO2 s'accumule dans l'atmosphère, il a une durée de plus de 100 ans il ne faut pas l'oublier!Ok pour être optimiste et croire à la réduction des émissions des GES (j'ai quand même dû mal à y croire mais bon, je suis plus écolo pragmatique qu'écolo utopique pour ma part default_happy.png/emoticons/happy@2x.png 2x" width="20" height="20"> ) mais cela ne changera rien au problème et il ne faudra pas agir dans l'urgence le moment venu quand il sera peut-être trop TARD!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Guest

Planete Bleue, même si on reduit énormément nos emissions de CO2, de 10% ou 20% par rapport aux émissions actuelles, ce qui supposera un très gros effort, et un sacrifice économique de certains pays, le problème restera le même car le CO2 s'accumule dans l'atmosphère, il a une durée de plus de 100 ans il ne faut pas l'oublier!

Ok pour être optimiste et croire à la réduction des émissions des GES (j'ai quand même dû mal à y croire mais bon, je suis plus écolo pragmatique qu'écolo utopique pour ma part  default_happy.png/emoticons/happy@2x.png 2x" width="20" height="20"> ) mais cela ne changera rien au problème et il ne faudra pas agir dans l'urgence le moment venu quand il sera peut-être trop TARD!

L'objectif d'ici 2050 n'est pas de diminuer de 10 ou 20% les émissions de GES mais de 60 à 80% (division par 4 ou 5).

Conscience des enjeux -> Economies d'énergie + Alternatives énergétiques

La Californie s'est fixé un objectif de réduction de 80% des émissions d'ici 2050 (Lire à ce sujet : Arnold Schwarzenegger : nouveau Terminator des émissions de gaz à effet de serre ?) - Le Gouvernement français s'est également fixé comme objectif de diviser par 5 les émissions :

"Le plan Climat 2004 regroupe des actions dans tous les secteurs de l’économie et de la vie quotidienne des français afin de stabiliser les émissions en 2010 à leur niveau de 1990 ( 564 MteCO2), c'est-à-dire une économie minimale de 54 MteCO2* par an à l’horizon 2010. Mais afin de s’inscrire dans une vision à plus long terme, c'est-à-dire la division par 4 ou 5 des émissions d’ici 2050, le plan Climat permettra à la France de dépasser ses objectifs pour 2010, en affichant une réduction totale de 73 MteCO2". Source http://www.effet-de-serre.gouv.fr/fr/actio...resentation.htm

Tu as raison de souligner le temps de résidence du CO2 dans l'atmosphere et les phénomènes d'inertie. Il faudra donc s'adapter aux changements que l'on a provoqué quelque soient les efforts fournis pour diminuer les émissions.

Tenter in extremis de refroidir la terre artificiellement pourrait avoir des effets secondaires encore plus catastrophiques que les conséquences du réchauffement.

Conclusion : réduisons drastiquement nos émissions de GES (limitons les dégats, diffusons l'information autour de nous et sensibilisons notre voisinnage) et, comme le souligne dans cette discussion Tomar, préparons et adaptons-nous dès à présent aux changements en cours - Voir par exemple le rapport de l'ONERC à ce sujet : "Un climat à la dérive, comment s'adapter ? " (juin 2005)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah je ne savais pas, merci de l'info Planete Bleue!

J'espère vraiment que l'on arrivera à de tels objectifs, et même plus tôt car ça devient urgent! 2050 l'échéance est très lointaine malheureusement, peut-être trop!

Enfin j'espère avoir tort sur ce coup-là!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)

Meteor,

Je t'informe qu'il y a des individus sages sur toute la terre, et autant en Afrique et en Asie qu'en occident.

La seule façon de lutter contre le réchauffement climatique est de diviser par 5 nos émissions de gaz à effet de serre. Tout le reste est non seulement irréaliste mais extrêmement dangereux. De plus, envisager les solutions que tu proposes, c'est partir sur un constat d'échec et ne pas croire en la capacité de l'homme de devenir raisonnable et responsable. Je n'ai pas cette vision de l'homme, je reste optimiste : l'homme est capable de changer.

On ne peut pas avoir une approche uniquement scientifico-scientifique (a+b=c) du réchauffement climatique. A trop "sérier la problématique" comme tu le fais on sombre dans une vision étriquée et réduite de cette problématique. Il ne s'agit pas de "tout mélanger" mais d'avoir une pensée globale sur les enjeux (la "pensée complexe" du sociologue Edgar Morin). L'éthique, la poésie, la philosophie ont toute leur place dans ce débat sinon la science risque de ruiner non seulement nos âmes mais aussi la terre...

Oui tout à fait d'accord avec ces paroles sages.Mais je repose la question peut-être un peu mal formulée de mon post précédent.

Il est possible mais pas certain que nous réussissions à éviter un réchauffement climatique catastrophique, par le fait que nous devenions progressivement plus sages.

Nous n'éviterons pas, du fait de l'inertie humaine et climatique, un réchauffement modéré, mais je me place dans l'optique où l'on va, malgré tous nos efforts, vers un réchauffement catastrophique avec par exemple des anomalies de températures de +5°C sur les terres.

Je souhaite donc que tu te places, ne serait-ce qu'un instant également dans cette optique, et qu'on suppose que tu connais des contre-mesures efficaces, même si on en connait pas parfaitement toutes les conséquences.

Donc dans ces conditions que fais-tu?

Tu les mets en oeuvre ou tu laisses faire?

Et stp , sans te commander, pas d'échappatoire , comme dire que tu te refuses à te placer dans une telle situation.

Ma question est simple et la réponse doit être simple.

Nota: d'autres peuvent répondre également.

à plus

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Guest

Il est possible mais pas certain que nous réussissions à éviter un réchauffement climatique catastrophique, par le fait que nous devenions progressivement plus sages.

Nous n'éviterons pas, du fait de l'inertie humaine et climatique, un réchauffement modéré, mais je me place dans l'optique où l'on va, malgré tous nos efforts, vers un réchauffement catastrophique avec par exemple des anomalies de  températures de +5°C sur les terres.

Je souhaite donc que tu te places, ne serait-ce qu'un instant également dans cette optique, et qu'on suppose que tu connais des contre-mesures efficaces, même si on en connait pas parfaitement toutes les conséquences.

Donc dans ces conditions que fais-tu?

Tu les mets en oeuvre ou tu laisses faire?

Et stp , sans te commander, pas d'échappatoire , comme dire que tu te refuses à te placer dans une telle situation.Ma question est simple et la réponse doit être simple.

Nota: d'autres peuvent répondre également.

à plus

ok Météor, je vais essayer de partir de tes hypothèses :

Hypothèse 1 : l'homme est incapable de faire des efforts significatifs pour réduire ses émissions de GES et la terre se réchauffe de 5°C ce qui met en péril l'humanité et de nombreux éco-systèmes par les changements brutaux que cela entraîne.

Hypothèse 2 : l'homme a une connaissance parfaite du système climatique et de l'environnement terrestre et peut donc prévoir les conséquences d'une mesure artificielle visant à refroidir la terre.

Hypothèse 3 : l'homme a le droit de décider de l'avenir de la Terre et de la Vie

Ces hypothèses nous amènent logiquement à prendre la mesure artificielle proposée. Il te reste cependant à démontrer que ces hypothèses sont solides...

En ce qui me concerne voici mes hypothèses de départ :

1 - L'homme est capable de comprendre les enjeux du changement climatique, de changer et de modifier son mode de vie [j'ai une vision positive de l'homme]

2 - Il est possible de limiter l'ampleur du réchauffement climatique en diminuant par 5 nos émissions de Gaz à effet de serre : économies d'énergie + alternatives énergétiques - [Référence = GIEC]

3 - Le système climatique et l'environnement terrestre sont très complexes et il est difficile de prévoir a priori les conséquences d'une mesure (injection d'aérosols minéraux dans l'atmosphère ou de CaCO3 dans les océans) visant initialement à refroidir la terre. [Complexité]

4 - La terre n'appartient ni aux seuls représentants de l'espèce humaine actuelle ni uniquement à l'espèce humaine [Aspect éthique].

@+

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : 34230 Paulhan - Centre Hérault

On peut déja commencer par ce qui ne tirera pas à conséquences, faire comme dans les pays chauds peindre les toits en blanc dans toutes les villes et villages, interdire les hideuses constructions de bureaux aux façades en verre noir, pour toute nouvelle construction prévoir la possibilité de chauffer à la pompe à chaleur.

Ensuite reconstruire des voies ferrées secondaires et retablir un maillage du territoire qui evite de prendre les vehicules personnels pour n'importe quoi, rendre obligatoire le mode hybride pour tout nouveau vehicule ainsi que les differents systemes permettant de reduire la consommation.

Retablir bien evidemment la vignette auto modulée selon le volume de Co2 emis au km et en affecter le produit à la reconstruction de voies ferrées et au ferroutage.

Voila quelques idées ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)

J'ai lu en diagonale le rapport de l'ONERC et le plan climat 2004 du gouvernement français.

Loin de moi l'intention de faire de la critique systématique, car je trouve déjà pas mal qu'on se fixe des plans d'actions pour faire face à la crise.

Bon certaines mesures peuvent prêter à sourire comme l'incorporation de 5.75% de bio aux carburants.

Pourquoi pas 5.76%?(mauvais esprit off)

Plus sérieusement 3 millions de tep en carburant fossile cela fait 33000 km2 de surface cultivable à exploiter en oléagineux, soit 3 à 4 départements français.

C'est vraiment pas sérieux.(voir site JMJ)

Au fait quelle est l'augmentation en 2005?

l'idée de vignette CO2 aurait été abandonnée?

Peut-on confirmer?

Bon il y a la répétition de bonnes idées dans le domaine des transports collectifs , de l'habitat, etc. auxquelles on ne peut que souscrire.

Pas beaucoup de coercitif mais bp d'incitatif, on peut toujours espérer.

Au total beaucoup de mesures dans pas mal de domaines, pour aboutir à une conso en 2010 égale à la conso de 1990 (entre parenthèses la conso de 2002 était déjà inférieure à celle de 1990).

Pour l'après 2010, on compte, si j'ai bien compris, sur le "gras" dans les économies pour diminuer encore et arriver à 4/5 fois moins en 2050 qu'en 1990.

Là on peut se permettre d'en douter étant donné ce qui est dit plus haut sur la possibilité réelle d'économies, mais bon soyons optimistes.

Tout cela ne concerne que la France qui comme il est dit en préambule d'un des dossier ne représente que 3% environ des émissions mondiales de CO2.

Il faut donc que le plan climat 2004 soit généralisé aux pays développés de la planète, ce qui malgré les bonnes intentions d'un, Schwarzy, n'est pas forcément acquis pour ce qui concerne les US.

Il faut comme nous l'avons rappelé plusieurs fois tenir compte de l'augmentation de conso des pays émergents et en voie de développement qui eux par contre vont voir leur conso multiplier par un facteur certainement supérieur à 2 ou 3.

Il serait donc intéressant de faire le calcul global des émissions de CO2 pour les décennies à venir.

Au pifomètre je ne pense pas qu'on puisse assister à une réduction très sensible des émissions jusqu'en 2100.

Si elles restent au même niveau, étant données la croissance démographique et la poussée forte qu'on constate actuellement en Chine et en Inde, on peut s'estimer heureux.

La teneur en CO2 augmente d'environ 4 ppm par an actuellement.

Cela peut donc nous faire environ 400 ppm en plus en 2100.

Soit l'hypothèse moyenne du GIEC.

L'effet sur le climat peut-il être tolérable à ce niveau?

Si par hypothèse nous arrivons globalement à baisser les émissions d'un facteur 2 pour 2100 l'augmentation moyenne sera bien sûr plus faible sur la période.

On peut l'estimer à 2.5/3 ppm par an ce qui fera 600 ppm en teneur finale.

C'est encore plus tolérable que le cas au-dessus mais on peut s'attendre à 2°C d'augmentation sur les terres, au moins et sans tenir compte des effets de seuil éventuels.

Est-ce tolérable?

A mon avis, non ,mais ce n'est que mon avis et on peut aussi baser notre défense sur l'adaptation à ce genre de climat (adaptation à laquelle il faut de toute façon souscrire)

à plus

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)

ok Météor, je vais essayer de partir de tes hypothèses :

Hypothèse 1 : l'homme est incapable de faire des efforts significatifs pour réduire ses émissions de GES et la terre se réchauffe de 5°C ce qui met en péril l'humanité et de nombreux éco-systèmes par les changements brutaux que cela entraîne.

Hypothèse 2 : l'homme a une connaissance parfaite du système climatique et de l'environnement terrestre et peut donc prévoir les conséquences d'une mesure artificielle visant à refroidir la terre.

Hypothèse 3 : l'homme a le droit de décider de l'avenir de la Terre et de la Vie

Ces hypothèses nous amènent logiquement à prendre la mesure artificielle proposée.

Il te reste cependant à démontrer que ces hypothèses sont solides...

@+

Et bien c'est déjà pas mal.Cela me permet en tous cas de confirmer que tes intentions ne sont pas idéologiques.

Ce dont je ne doutais pas mais j'aime bien que les choses soient claires.

à plus

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Guest

Et bien c'est déjà pas mal.

Cela me permet en tous cas de confirmer que tes intentions ne sont pas idéologiques.Ce dont je ne doutais pas mais j'aime bien que les choses soient claires.à plus

Mon "idéologie", ou plutôt mon objectif, c'est l'harmonie durable entre les hommes, la terre, et les autres espèces vivantes. @+

----------------------------------------------------------------------------------------

RENDEZ-VOUS CLIMAT 2005- Lundi 14 et mardi 15 novembre

Maison de la RATP - Espace du Centenaire - 189, rue de Bercy - 75012 PARIS

Sous le haut patronage et en présence de :

Monsieur Dominique de Villepin, Premier ministre

Madame Nelly Olin, Ministre de l’écologie et du développement durable

" La France a pris des engagements précis en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Pour les tenir, elle s’est dotée en juillet 2004 d’un plan d’action opérationnel. Destiné à susciter l’adhésion de la société toute entière, ce Plan Climat doit permettre à notre pays d’atteindre - et même de dépasser – ses objectifs, dans le cadre du Protocole de Kyoto d’ici à 2010, en anticipant également sur les moyens de diviser par quatre les émissions d’ici 2050. " (...)

Changement climatique et Plan Climat : Où en sommes nous en 2005 ? Quel est le tout dernier état des connaissances scientifiques sur les changements du climat ? Comment l’entrée en vigueur du protocole de Kyoto se traduit-elle de manière opératoire ? Quelles perspectives internationales après 2012 ? Quel bilan d’application du Plan Climat ? (...)

Suite ici : http://www.effet-de-serre.gouv.fr/fr/actio...nceRVClimat.pdf

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)

Oui cela va être intéressant de connaître ce premier bilan de suivi.

Il faudra bien regarder poste par poste et pas seulement globalement car je rappelle que les émissions de CO2 en 2002 ont été inférieures de 11 millions de tonnes à celles de 1990.

Ce malgré une nette augmentation de la part transport mais grâce à de gros progrès dans les domaines industriels et énergie.

à plus

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...