Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Sign in to follow this  
Guest

"Vaguelette de fraicheur" puissance 10

Recommended Posts

Posted

Location : Seichamps (54), 235m

J'ai demandé à mes amis et leur entourage comment ils qualifiaient la semaine passée , quasiment tous ont trouvé que cela ressemblais à un épisode 'froid' et ont trouvés que le qualificatif de 'vague de froid' était un peu fort .La présence d'une bise forte fait parti de l'hiver ; alors peut etre suis-je trop vieux et mes amis aussi , ce qui fait que avons tendance à comparer avec ce que moi j'appelle vrai vague de froid , c'est à dire les hiver des années 80 , ou le canal de la Marne au Rhin était gelé sur plus de 10cm. 1997 est le dernier qui ait marqué ma mémoire .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le qualificatif de vague de froid n'est pas ou est moins adapté à de nombreuses régions en revanche il est largement justifié pour un grand quart Sud-Est du pays, les Alpes ainsi que la Corse.

On peu même la qualifier de remarquable, je prend ainsi l'exemple de mon département, les Bouches du Rhône:

A partir du 24 janvier et ce jusqu'à aujourd'hui un fort mistral souffle sans discontinuer à l'Ouest d'un axe Marseille-Mallemort (N du dpt), ce qui a permis aux températures maximales de ne pas beaucoup grimper (entre 1 et 4°C depuis une semaine), on est généralement 8 à 10°C sous les moyennes des tx pour un mois de janvier. Les tn n'ont pas eu ce caractère remarquable dans cette zone en raison du brassage permanent de l'air avec le vent, toutefois la sensation ressentie au vent fut le plus souvent insupportable (Windchill entre -10 et 20, -5 -7 au meilleur de la journée) et cela necessitait amplement la vigilance Grand froid.

A l'Est de l'axe Marseille-Mallemort, le mistral fut très discret (sauf le 24), voir inexistant (vent de NE en journée, nul la nuit laissant la place aux brises habituelles). La nuit les températures ont pu atteindre des valeurs rares pour la basse Provence, souvent inférieures à -10°C dans le pays d'Aix en Provence depuis 4 jours, également le val de Durance ou la vallée de l'Arc, comprises entre -5°C et -10°C vers les secteurs Huveaune, Garlaban, Aubagne, Marseille Est et Nord, Est Salonnais, entre 0 et -4°C vers le bord de mer (Cassis, La Ciotat,Marseille), l'Est de l'Etang de Berre. Dans ce cas là nous sommes entre 8 et 10°C sous les moyennes des tn.

A l'Aérodrome d'Aix les Milles (106 m) une série de 4 jours consécutifs < -10°C est en cours (-11,3°C de tnn), logiquement le 30/01 en fera un cinquieme (confirmation demain).

Toujours dans le pays Aixois on a relevé -12,8°C à St Cannat (3j < -10°C), -8,3°C à Aix en Provence, -11,3°C à Meyreuil (3j < -10°C), dans le Val de Durance -12°C à Peyrolles (4j < -10°C), -11,3°C à Meyrargues, pres de -10°C à Trets, -6,3°C à Marseille Chateau Gombert, -3,5°C à l'hippodrome de Marseille Borely à 50m de la mer. Un sol enneigé aurait permi aux T d'atteindre des sommets et d'approcher certains records absolus.

A l'Est du département des températures proches des -10°C avaient été enregistrées ponctuellement en decembre 2001, février 1999, dec 1996 ou janv 2002, mais pas en aussi grand nombre que cette semaine. Pour en retrouver autant voir plus il faut remonter à janvier 1987 ou janvier 1985.

A contrario la référence recente pour l'Ouest du 13 et les régions près du Rhône reste janvier 2003, la quantité importante de neige avaient permis au T de plonger sous les -10°C et même d'approcher les -15°C durant plusieurs jours avec de nombreuses journées sans dégel, alors qu'un froid beaucoup moins remarquable sévissait à l'est du département (avec des tn bien plus élevés que la période que nous venons de vivre).

A++

Yohann

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint Riquier (Somme)

Ah ben Mathieu, tout est effectivement de quoi on parle:

Si on parle d'Europe (du sud), vague de froid, intense etc...D'accord

Si on parle de chez nous (je suis à Abbeville) et d'autres régions, tu ne peux pas nier que ce ne fut qu'une vaguelette (de 3 jours éxactement) de fraicheur (3 jours de gel à -4 minimum et ce fut tout pour ce mois de janvier). On a quand même vu mieux.

Lorsque je poste des observations ou des remarques (puisque je suis concerné par le terme vaguelette), je parle de ma région en priorité.

Le Temps change souvent bcp d'une région à l'autre et quand une vague de froid touche certaines régions (sans distinction géographique), la douceur règne souvent dans d'autres, c'est ainsi et ce fut plus ou moins notre cas (depuis jeudi en tout cas).

Enfin les modèles qui nous annoncent du froid pour début février ne le voient pas si intense...chez moi en tout cas encore une fois. Je me permets donc de signaler donc que cet hiver est un des plus doux (encore une fois ici, qu'aucun savoyard ne m'écrive que chez lui c'est pas vrai, je le sais ça!) jusqu'à maintenant même si on a eu un bref épisode neigeux et que les tendances futures ne vont bcp le rééquilibrer

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Au NE de Pont de Beauvoisin 73 et à Chambéry en Savoie (Alt. 288 m à Pont, trajets réguliers étagés entre 260 m et 630 m d'altitude.)

Je me permets donc de signaler donc que cet hiver est un des plus doux (encore une fois ici, qu'aucun savoyard ne m'écrive que chez lui c'est pas vrai, je le sais ça!) jusqu'à maintenant

Décembre fut plus froid que la moyenne sur les 2/3 nord du pays, voire les 4/5e, source MF.

Voici ce que les relevés officiels donnent comme carte. On voit que décembre, 1er mois de l'hiver météo, est 0 à 3°C en-dessous des moyennes de saison (en bleu) :

mttan200412.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non Stalbuck, je pense que tu fais une erreur, il y a eu 2 periodes de 5 jours consécutifs sans dégel entre fin 97 et debut 2002

du 21 au 25 novembre 98

du 2 au 6 janvier 2002

J'ai effectivement raté Janvier 2002, par contre pour Novembre 98, je n'ai pas regardé étant donné que je ne regardais que la période hivernale, c'est à dire de décembre à Février

Pour décembre de cet année, c'était des inversions, il ne faisait pas froid dans les Vosges. Désolé mais cette semaine, il a fait froid partout à toutes altitudes en Alsace, en particulier sur les hauteurs.

Tu trouves que le nombre de jour sans dégel n'est pas bon pour qualifier une vague de froid. Je ne suis pas de cet avis. Pour moi justement, la différence entre un coup de froid et une vague de froid, c'est justement l'installation dans la durée. Enfin bref, on ne tombera pas d'accord, donc ca n'est pas la peine de continuer a en discuter. Pour toi ca n'est pas une vague de froid, soit ca n'en n'est pas une. Je n'ai pas cet avis, mais bon, après tout j'ai pas vraiment envis de me chamailler pendant 3 jours juste pour le bon qualificatif qu'on donne à un évenement. Tu as raison ca n'était pas une vague de froid dans le bas rhin, juste un coup de froid.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non Stalbuck, je pense que tu fais une erreur, il y a eu 2 periodes de 5 jours consécutifs sans dégel entre fin 97 et debut 2002

du 21 au 25 novembre 98

du 2 au 6 janvier 2002

J'ai effectivement raté Janvier 2002, par contre pour Novembre 98, je n'ai pas regardé étant donné que je ne regardais que la période hivernale, c'est à dire de décembre à Février

Pour décembre de cet année, c'était des inversions, il ne faisait pas froid dans les Vosges. Désolé mais cetee semaine, il a fait froid partout à toutes altitudes en Alsace, en particulier sur les hauteurs.

Tu trouves que le nombre de jour sans dégel n'est pas bon pour qualifier une vague de froid. Je ne suis pas de cet avis. Pour moi justement, la différence entre un coup de froid et une vague de froid, c'est justement l'installation dans la durée. Enfin bref, on ne tombera pas d'accord, donc ca n'est pas la peine de continuer a en discuter. Pour toi ca n'est pas une vague de froid, soit ca n'en n'est pas une. Je n'ai pas cet avis, mais bon, après tout j'en ai pas vraiment envis de me chamailler pendant 3 jours juste pour le bon qualificatif qu'on donne à un évenement.

Stalbuck,On parlais depuis n messages d'Entzheim, du temps dans cette ville. Que les basses T soient imputables à des inversions et qu'il fasse plus doux dans les Vosges, ça ne change rien au temps à Entzheim, et il y a bien eu 5 périodes de 5 jours sans dégel depuis début 98 dont presque toutes avec des T inférieures à celles de la période récente, celle de ses derniers jours étant la sixième..

Même si pour moi ce critère, que tu as choisi, est peu pertinent, il n'en reste pas moins que ces périodes de 5 jours au moins sans dégel sont relativement communes et montre un caractère banal de la période récente à Entzheim.

Que malgré tout tu ne veuilles pas le reconnaître, effectivement tu fais et tu penses ce que tu veux.

Bonne journée quand même !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Cormeilles (27)

On parlais depuis n messages d'Entzheim, du temps dans cette ville. Que les basses T soient imputables à des inversions et qu'il fasse plus doux dans les Vosges, ça ne change rien au temps à Entzheim, et il y a bien eu 5 périodes de 5 jours sans dégel depuis début 98, celle de ses derniers jours étant la sixième..

Mais bien sûr que oui. Si on prend un département très accidenté lors d'un épisode de grande inversion thermique, ça devient du très n'importe quoi. On prend sa voiture, on est dans une vallée et il la temp est négative en plein milieu de la journée avec du -2 et on parle de vague de froid. 10 km plus haut sur un haut plateau (600-700 mètres), la température est déjà positive, et on ne parle plus de vague de froid. et on recommence ce même petit jeu une dizaine de fois sur le même parcours.Un peu de sérieux, faut que la masse froide soit généralisée sur l'ensemble d'un département pour que l'on parle de vague de froid car on va pas faire de l'analyse par hameau.

Il suffit qu'une petite ville soit plongée dans un brouillard épais pendant 3 jours avec des températures bien basses pour la qualifier de vague de froid alors que 10 km + loin t' as grand soleil avec +6 degrés!

Les phénomènes de basses couches ne peuvent pas être prises en compte. C'est pour cela que la masse d'air sur nos modéles numériques sont observées à partir de 1500 m d'altitude pour éviter ce genre de pb+ les micros climats.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Au NE de Pont de Beauvoisin 73 et à Chambéry en Savoie (Alt. 288 m à Pont, trajets réguliers étagés entre 260 m et 630 m d'altitude.)

Oui et non Virgile, dans les pays de l'Est, il n'est pas rare qu'il y ait de très fortes inversions dans des régions plates : du coup, ils se paient du -12°C pendant 10 jours, alors qu'en altitude l'air est à peine frais.

Crois-tu que ce ne soit pas une vague de froid ?

Perso, je pense que si.

Les choses ne sont pas aussi simples et binaires qu'on le dit, en tout cas le résultat ne l'est pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout ça pour ça Virgile ?

Il fait prendre les T de manière relative par rapport aux normes de saison ? Mais c'est justement ce que dis depuis 2 jours !

J'ai peur que tu n'aies pas lu mes message et c'est ton droit, mais alors ne critique pas STP.

J'aimerais bien avoir des discussions un peu plus constructives, avec des faits et des éléments argumentés.

Bonne journée

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Cormeilles (27)

J'aimerais bien avoir des discussions un peu plus constructives, avec des faits et des éléments argumentés.

Bonne journée

Difficile quand tout le monde (j'en fais partie comme toi également Tomar) veut avoir raison ou le dernier mot sur ce forum et quand la subjectivité prend une place trop importante. Les chiffres et les relévés, c'est comme en politique, on peut en faire ce qu'on veut et en dire tout et le contraire!

Share this post


Link to post
Share on other sites

On parlais depuis n messages d'Entzheim, du temps dans cette ville. Que les basses T soient imputables à des inversions et qu'il fasse plus doux dans les Vosges, ça ne change rien au temps à Entzheim, et il y a bien eu 5 périodes de 5 jours sans dégel depuis début 98, celle de ses derniers jours étant la sixième..

Mais bien sûr que oui. Si on prend un département très accidenté lors d'un épisode de grande inversion thermique, ça devient du très n'importe quoi. On prend sa voiture, on est dans une vallée et il la temp est négative en plein milieu de la journée avec du -2 et on parle de vague de froid. 10 km plus haut sur un haut plateau (600-700 mètres), la température est déjà positive, et on ne parle plus de vague de froid. et on recommence ce même petit jeu une dizaine de fois sur le même parcours.Un peu de sérieux, faut que la masse froide soit généralisée sur l'ensemble d'un département pour que l'on parle de vague de froid car on va pas faire de l'analyse par hameau.

Il suffit qu'une petite ville soit plongée dans un brouillard épais pendant 3 jours avec des températures bien basses pour la qualifier de vague de froid alors que 10 km + loin t' as grand soleil avec +6 degrés!

Les phénomènes de basses couches ne peuvent pas être prises en compte. C'est pour cela que la masse d'air sur nos modéles numériques sont observées à partir de 1500 m d'altitude pour éviter ce genre de pb+ les micros climats.

C'est ridicule Virgile, c'est justement à cause de cette attitude décalée que les prévisionnistes se sont retrouvés complètement en porte-à-faux en décembre en parlant de douceur alors que le nord de la France frissonnait. Tout ça parce que les T en altitude étaient douces. Je me rappelle bien que tout le monde se moquait des commentateurs météo qui s'emmêlaient les pédales en expliquant qu'il faisait froid parce qu'il faisait chaud. La France est largement un pays de plaine, là c'est toi qui mélange tout en parlant de T en altitude alors que le sujet était "vague de forid ou non" dans les régions de plaine en particulier du NE.Il n'y a pas 2 poids 2 mesures, en décembre il a fait relativement froid, pendant longtemps. Et les T de ce mois sont largement déficitaires sur la plus grande partie du pays, ce qui montre bien que le froid était bien là et longtemps, ce qui ne sera pas le cas pour janvier qui verra des T très excendentaires, les qq jours de froid bien réel ces dernier jours ne compensant pas la grande douceur du début.

Bon cette discussion est sans objet, c'est du verbiage pour rien, car il me semble qu'on est d'accord sur l'essentiel, temps froid ces derniers jours mais loin d'être, sur une bonne partie du pays, du niveau de la vague de froid de 96/97 ou même de 2003.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Cormeilles (27)

On parlais depuis n messages d'Entzheim, du temps dans cette ville. Que les basses T soient imputables à des inversions et qu'il fasse plus doux dans les Vosges, ça ne change rien au temps à Entzheim, et il y a bien eu 5 périodes de 5 jours sans dégel depuis début 98, celle de ses derniers jours étant la sixième..

Mais bien sûr que oui. Si on prend un département très accidenté lors d'un épisode de grande inversion thermique, ça devient du très n'importe quoi. On prend sa voiture, on est dans une vallée et il la temp est négative en plein milieu de la journée avec du -2 et on parle de vague de froid. 10 km plus haut sur un haut plateau (600-700 mètres), la température est déjà positive, et on ne parle plus de vague de froid. et on recommence ce même petit jeu une dizaine de fois sur le même parcours.Un peu de sérieux, faut que la masse froide soit généralisée sur l'ensemble d'un département pour que l'on parle de vague de froid car on va pas faire de l'analyse par hameau.

Il suffit qu'une petite ville soit plongée dans un brouillard épais pendant 3 jours avec des températures bien basses pour la qualifier de vague de froid alors que 10 km + loin t' as grand soleil avec +6 degrés!

Les phénomènes de basses couches ne peuvent pas être prises en compte. C'est pour cela que la masse d'air sur nos modéles numériques sont observées à partir de 1500 m d'altitude pour éviter ce genre de pb+ les micros climats.

C'est ridicule Virgile, c'est justement à cause de cette attitude décalée que les prévisionnistes se sont retrouvés complètement en porte-à-faux en décembre en parlant de douceur alors que le nord de la France frissonnait. Tout ça parce que les T en altitude étaient douces. Je me rappelle bien que tout le monde se moquait des commentateurs météo qui s'emmêlaient les pédales en expliquant qu'il faisait froid parce qu'il faisait chaud. La France est largement un pays de plaine, là c'est toi qui mélange tout en parlant de T en altitude alors que le sujet était "vague de forid ou non" dans les régions de plaine en particulier du NE.Il n'y a pas 2 poids 2 mesures, en décembre il a fait relativement froid, pendant longtemps. Et les T de ce mois sont largement déficitaires sur la plus grande partie du pays, ce qui montre bien que le froid était bien là et longtemps, ce qui ne sera pas le cas pour janvier qui verra des T très excendentaires, les qq jours de froid bien réel ces dernier jours ne compensant pas la grande douceur du début.

Bon cette discussion est sans objet, c'est du verbiage pour rien, car il me semble qu'on est d'accord sur l'essentiel, temps froid ces derniers jours mais loin d'être, sur une bonne partie du pays, du niveau de la vague de froid de 96/97 ou même de 2003.

Tu réponds pas à ma question Tomar ou tu y réponds à coté. Comment on fait alors pour qualifier l'évenement en décembre dans le nord est dans les départements très accidentés avec des différences très importantes en si peu de km? vague de froid pour certaines localités, vague de douceur pour les autres?Tu veux faire de la prévision ou des etudes ville par ville pour définir de qu'est une vague de froid? bonne chance car avec 36000 villes, y aura pratiquement autant de micro climat.

C'est pas par hasard, que les modéles numériques nous montrent des cartes de masse d'air à 1500 mètres et non à 150 m d'altitude! c'est pour éviter tous les pieges et de regarder la situation globale de la masse d'air. En décembre, la masse d'air était bien douces (égale voir supérieur à 5 degrés à 1500 m). Sur 5500 m de couche atmosphérique, les 100 premières étaient froides.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les gens s'en foutait complètement Virgile, du temps qu'il faisait à 5000 m d'altitude en décembre au dessus des plaines du nord. Il faisait froid près du sol. Point.

Les cartes météo des masses d'air en altitude nous permettent de faire des prévisions pour les T au sol, c'est ce qui intéresse 99% des gens.

Uitliser les T aux géo 850 ou 500 pour qualifier un épisode de temps, et on se retrouve avec des aberrations comme en décembre: oh comme il fait chaud ! +5 à + 10 en altitude mais zut, il n'a pas dégelé depuis 5 jours !

Ou plus récemment alors, waouh ! -10/-12°C au dessus du Nord-Pas de Calais et -35 à 5000 m, quelle vague de froid ! Mais ça alors, il ne gèle même pas près du sol !

Les données et archives de climatologie vont enregistrer décembre 2004 comme un mois froid sur la grande majorité du territoire, même si les T en altitude sont largement excédentaires.

Pour les régions accidentée, je n'en sais rien, et ce n'étais pas le sujet puisqu'on parlait des région de plaine justement, ce qui concerne 95% des gens qui vivent dans ce pays.

Revenez sur terre ;o) !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Guest

En fait même si nous sommes à peu près d'accord dans le fond, c'est plutôt sur la forme que l'on diverge, en effet pour ma part je distinguerais 3 cas :

- "la vague de froid" qui pour moi (et je rejoins là Virgile) est une advection d'air froid à tous niveaux de l'atmosphère répondant à des critères de températures dont j'aimerais bien trouver une définition officielle ( 3 jours à -2°C est-il officiel de la part de MF, et je suppose que ce seuil est différent d'une région à l'autre ?).

- "le coup de froid" qui a une durée brève, mais dont l'intensité peut-être importante

- "un temps froid" que je distingue des 2 premiers cas et dans lequel je mettrais le phénomène d'inversion de Décembre par exemple, ce cas indiquant que le temps est froid pour la saison, mais qu'il ne correspond pas à l'arrivée massive d'une advection froide sur tous les niveaux de l'atmosphère, tous les phénomènes d'inversion appartiendraient à ce cas de figure.

Ce qu'il faudrait, c'est une définition officielle des ces différents cas de figure par MF (peut-être et sans doute existe-t-elle, mais je n'ai pas eu le temps de fouiller sur le site de MF), cela permettrait d'éviter ces discussions à n'en plus finir, alors que globalement nous sommes d'accord. default_mellow.png

Mr Météo en a donné une, mais est-elle officielle et généralisable à tout le pays en faisant varier les seuils ?

Olivier.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...